Acer présente les machines tout terrain Enduro Urban

La gamme Enduro Urban de Acer est constituée de deux machines distinctes. L’Enduro Urban T3, un portable 14″ rigidifié et l’Enduro Urban T1, une tablette 10″ enfermée dans un châssis antichocs.

Acer s’intéresse aux matériels résistants aux chocs avec la série enduro Urban. Deux solutions  qui se veulent tous terrains avec des labels de résistance et une certification IP53. 

Enduro Urban N3

Avec les Enduro Urban, Acer se penche sur le segment des machines renforcées, des engins pensés pour un usage en extérieur. On a clairement deux cibles ici avec un portable à destination des pros qui travaillent sur le terrain. Du géomètre à l’architecte en passant par le mécanicien auto, le bûcheron ou l’imprimeur, l’accès à des outils informatiques est désormais indispensable pour travailler au quotidien. Le souci étant d’avoir une solution assez robuste pour survivre aux chocs, à l’humidité et à la poussière d’environnement assez sensibles. Et une tablette plus grand public pensée pour être emmenée en déplacement.

Enduro Urban N3

Deux solutions sont donc présentées par Acer sous cette gamme : L’Enduro Urban N3 qui est un 14″ IPS FullHD proposant une belle luminosité de 450 nits sous processeur Intel Core de 11e génération aux dimensions compactes. Et l’Enduro Urban T1 qui est une tablette de 10″ de diagonale avec un châssis antichoc et une dalle Gorilla Glass.

Enduro Urban N3

L’Acer Enduro Urban N3 est un portable assez lourd. Avec 1.85 Kg pour 14″ de diagonale, il est loin des machines modernes ultrafines et… beaucoup moins solides. Il est également assez épais avec presque 2.2 cm tout de même. Un format poids lourd pensé pour résister aux maniements les moins soigneux.

Enduro Urban N3

Acer avance la norme militaire américaine classique sur ce genre de produit à savoir la MIL-STD 810H. Une norme censée résister aux chocs, aux chutes et au température élevées délivrées par des laboratoires privés et non pas l’armée US. Le portable hérite ainsi de renforts antichocs, de connecteurs résistants à l’eau et d’ouvertures étanches : les boutons comme les haut parleurs sont conçus de telle manière que l’engin ne laisse pas entrée l’humidité en interne. La ventilation elle même est traitée dans un circuit étanche avec un système de drainage pour éviter toute stagnation de liquide au coeur des composants.

Enduro Urban N3

On retrouvera à bord des processeurs pouvant aller jusqu’aux Core i7 associés à un circuit graphique Nvidia GeForce MX330. la mémoire vive DDR4 montera à 32 Go et le stockage à 1 To de SSD.  La connectique comporte un USB Type-C avec fonctions complètes Thunderbolt 4, trois ports USB 3.0 Type-A, une sortie HDMI, un jack audio. Un lecteur de cartes SDXC sera également disponible ainsi qu’un port Antivol Kensington lock. L’engin proposera du WiFi6 et un Bluetooth 5.0. Son autonomie annoncée est de 13 heures. Le modèle entrée de gamme sera proposé à 799€ pour des caractéristiques complètes encore inconnues.

Enduro Urban T1

La tablette renforcée Acer Enduro Urban T1 est une solution de 10″ en 1920 x 1200 pixels avec 10 points de contact et toujours une belle luminosité de 450 nits grâce à un écran IPS. La tablette pèse 595 grammes et mesure 9.8 mm d’épaisseur. Elle est résistante à la poussière et à l’eau avec une norme IP535 et propose une résistance aux chocs MIL-STD 810H.

Enduro Urban T1

On retrouve donc un châssis avec, là encore, un mélange de matériaux résistants et de protections anti chocs. La conception globale de l’engin est prévue pour résister à l’eau et éviter que les ports, haut-parleurs et autres ouvertures soient une entrée possible pour un liquide ou de la poussière. 

Enduro Urban T1

Le reste est classique avec un Wifi, du Bluetooth, deux webcams distribuées en 2 mégapixels à l’avant et 5 à l’arrière et une autonomie de 8 heures selon la marque.

Enduro Urban T1

L’Acer Enduro Urban T1 fonctionne sous Android 10 Go autour d’un SoC non détaillé. Elle sera proposée à partir de 249€.

Les produits Acer Enduro sont attendus pour le troisième trimestre 2021.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
2 commentaires sur ce sujet.
  • Xo7
    20 avril 2021 - 13 h 57 min

    J’espère que mon responsable informatique voie cet article, j’en ai plus qu’assez de ces tablettes/PC hors de prix dites légères qui sont en fait une fois équipées contre les chocs plus lourdes qu’un pc renforcé et qui ne résistent pas au crachin et aux éclaboussures … quand on travaille principalement avec de l’eau et parfois dehors, c’est balo !

    Je ne compte plus les tendinites de mes collègues pour tenir le PC/tablette à bout de bras.

    Pour faire écho au papier précédent, je travaillais mieux avec mon EEE PC 701 beaucoup plus léger, certes non renforcé mais qui tenait bien à l’abri dans ma sacoche d’épaule. L’utilisation de logiciels professionnels spécifiques à mis fin à cette belle aventure.

    Répondre
  • 20 avril 2021 - 14 h 47 min

    Pas mal l’idée de placer 4 petites trappes à l’arrière de l’engin, et son look fait moins bourrin que certains Panasonic ou autres Getac

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *