Acer croit dans une croissance importante des hybrides 2-en-1

Les 2-en-1 ont le vent en poupe, les machines hybrides présentant à la fois les fonctionnalités des tablettes et des ultra-portables répondent aux aspirations des utilisateurs du moment. Pas forcément une puissance démesurée mais un prix abordable couplé avec de la portabilité et de l’autonomie.

Acer estime, par l’intermédiaire du président de sa branche portable pro Jerry Kao, que les ventes de 2-en-1 de la marque auront connu une croissance de 80% en 2015 par rapport à 2014. Propulsant la marque au troisième rang mondial des vendeurs sur ce segment particulier.

Une bouffée d’air frais sur un marché PC en crise, les hybrides se vendent bien. Depuis leur apparition, ces modèles combinent tous les avantages des machines mobiles. Le côté tablette pour la légèreté et le loisir et le côté ultraportable pour la production et le travail. Ils remplissent l’énorme trou causé par la disparition des netbooks et les engins 10 pouces se sont extrêmement bien vendus chez les différents constructeurs les ayant proposés. Que ce soit sous la forme d’engins à écran détachable ou de charnières rotatives à 360°, cette formule a fait mouche.

Acer Aspire Switch 10

Avec l’apparition des nouvelles Surface de Microsoft et l’arrivée d’Apple sur ce format avec l’iPad Pro, Acer croît dur comme fer en une croissance encore plus soutenue pour ce type de dispositif.

La marque estime que ses ventes sur ce segment auront grossi de 80% en 2015 par rapport à 2014, une grosse croissance sur un marché où les machines traditionnelles ont plus tendance à voir leur ventes s’éroder. Plébiscitées en Europe, au Moyen Orient et en Afrique, les ventes de 2-en-1 ont bondi de 134% pour la première moitié de l’année. Elles ont carrément battu des records outre Atlantique avec une augmentation de 259% d’une année sur l’autre.

Une réussite qui permet à Acer d’espérer une fin de la baisse des ventes de portable en 2015 grâce notamment aux hybrides mais aussi aux machines dédiées au jeu.

Source : Fudzilla

10 commentaires sur ce sujet.
  • 25 septembre 2015 - 13 h 04 min

    Il est certain que, pour nous autres, le format hybride présente un avantage. Mais j’avoue que j’ai du mal à assimiler qu’Acer s’en réjouisse.

    Sur le cour terme : OK, cela compense ou compensera peut-être en partie la baisse des ventes concernant les PC, mais à moyens voir plus long terme ?

    J’aurais tendance à penser que là où aujourd’hui un utilisateur a acquis une tablette + un ordinateur “conventionnel”, lors du renouvellement, cela se transformera en un seul hybride. D’une manière ou d’une autre cela prendra donc des parts de marché à l’un ou l’autre. Enfin, ce sera probablement le cas si, et le SI est important, la puissance de ces hybrides devient plus conséquente pour se rapprocher de la puissance des “portables conventionnels”. Mais cette histoire de puissance potentielle à venir n’est pas une certitude ; il ne faut pas oublier que le concept Netbook a été tué dans l’œuf par ces même constructeurs qui voyaient déjà que l’un grignotait sérieusement l’autre, à leur dépend financier.

    La grande interrogation qui subsiste à ce jour, c’est : Oui pour nous autres consommateurs le concept hybride est un plus, cela est-il et surtout cela restera-il vrai pour les constructeurs ?

    Répondre
  • 25 septembre 2015 - 13 h 42 min

    Les hybrides 2-en-1 : il n’y a que ça de vrai.

    Répondre
  • 25 septembre 2015 - 15 h 18 min

    @ Alban : +1

    Répondre
  • 25 septembre 2015 - 15 h 20 min

    Perso ,je pense que la réussite de ces ventes est surtout le fait que le netbook type Eee PC à disparu du marché .

    Il reste évident aussi que ce produit en processeur Atom doit pas non plus être trop cher à fabriquer .

    Le fait que ce type de PC hybride peut aussi bien être sous Windows que sous Android voir en Chromium rentabilise les chaînes de fabrication .

    Les quelques sous fait en économies lors de la fabrication se rentabilisent encore plus quand le client achète des accessoires supplémentaires .

    De là dire que c’est l’avenir du PC ,je suis pas d’accord avec Acer .

    La première raison ,je pense pas que les claviers livré avec ces machines soient l’idéal pour une utilisation de longue durée .
    Rajoutons que 10\13 pouces cela reste petit pour un usage très intense .

    Il reste par contre évident que les familles disposeront d’un ordinateur normal avec grand écran et que le reste des utilisations se fera sur portable d’un maximum de 15 ou 16 pouces .

    Peut être même qu’une mini machine informatique se verra reliée à la télévision .

    Reste que notre passion de Geeks à un coût et qu’à un moment on regarde juste sans acheter .

    On change sa TV pour en acheter une plus grande et en ce besoin d’une grande image est valable aussi sur un PC d’où un marché classique qui restera .

    Répondre
  • 25 septembre 2015 - 20 h 15 min

    @ptitpaj:

    pas sur que je le voie comme toi !
    ex:
    acer va sortir un smartphone sous windows 10 … version 10 bureau !
    un petit dock qui va bien , usb , hdmi , ton vielle ecran 22 ou 24 ou 27″ …
    ton clavier ta sourie
    pas belle la vie !!??
    oui il faudra un peut plus que de l atom “standard”

    ex2:
    un intel compute stick/asus vivostick derrière ta toute nouvelle tv XXL samsung …

    tu vois ou je veut en venir ? la taille ne compte pas !
    (c est ma copine qui me dis ca tout le temps … lol)

    Répondre
  • 26 septembre 2015 - 10 h 45 min

    Je suis à 2 doigts de craquer pour un R13 (j’attends de voir le prochain modèle, R13-372T, qui arrive dans 1 mois), j’adore leur conception mécanique pour l’écran (protection du clavier en mode tablette, mais aussi rapprochement de l’écran au dessus du clavier).
    J’espère juste que je pourrai y installer un linux (je n’arrive pas à m’adapter aux environnement MS, ça fait trop longtemps que je ne les utilise plus, j’ai décroché !).
    Les CPU ne seront pas super puissants (mais pour des CPU desktop, bonjour la dissipation thermique !!!), c’est donc un compromis à faire (et puis y’a l’autonomie qui compte parfois aussi).
    A voir aussi le prix, pas trop cher je l’espère, mais Acer se débrouille plutôt bien généralement.
    Moi, j’attends avec impatience ! et j’espère que la concurrence jouera aussi pour apporter de l’innovation !

    Répondre
  • 26 septembre 2015 - 19 h 44 min

    Pour le prix en général Acer s’en tire presque toujours avec un produit abordable .

    Quelques petites choses me dérange un peu dans les choix des fabriquant .

    Un manque de gamme homogène et des référence pas toujours très logique .

    Pour résumé ma pensée ,je pense qu’il serai plus logique d’offrir par exemple un petit modèle d’hybride à 300 euros avec un processeur Atom en 11 pouces et de fournir le modèle au dessus avec un écran plus grand et un processeur plus puissant .

    De même si un Atom se contente de 2 Go de RAM ,un processeur au dessus pourrai être fourni avec 4 Go de RAM.

    Un clavier ou un dock commun à toutes ces machine serai un plus .

    Si le dock est bien conçu ,il pourrai avoir une batterie amovible et le fabriquant offrir le choix de la capacité de cette batterie ,de même un emplacement pour un disque dur ou un SDD me semble une évidence .

    Répondre
  • 26 septembre 2015 - 21 h 43 min

    8 Go de RAM, c’est encore mieux ! (au moins qu’elle ne soit pas soudée pour l’upgrade)

    Répondre
  • 29 septembre 2015 - 1 h 35 min

    L’hybride c’est vraiment bien mais pas du tout évolutif.
    Et les fabricants limite les hybrides pour qu’ils ne cannibalisent les laptop moyen et haut de gamme.
    J’aimerai une véritable offre hybride: entrée, milieu et haut de gamme et/ ou un tablette évolutive.
    Je rêve! :)

    Répondre
  • 29 septembre 2015 - 7 h 43 min

    Grâce au marché asiatique (friand de ces machines hybrides), on aura peut-être de bonnes surprise… un jour… peut-être… :P

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *