Acer ConceptD 3 : un 14″ Comet Lake-H pour créateurs

Le Acer ConceptD 3 est un ultraportable de 14″ conçu pour répondre à un cahier des charges visant avant tout les outils créatifs. La machine embarque un processeur Intel de dixième génération associé à un circuit Nvidia GeForce GTX 1650 Ti et se décline en plusieurs versions.

Deux processeurs seront disponibles dans cet Acer ConceptD 3 de 14″, les Intel Core i5-10300H et i7-10750H, des puces Comet Lake-H proposant respectivement 4 coeurs et 8 threads pour la première et 6 coeurs et 12 threads pour la seconde. Les fréquences et mémoire cache varient également  suivant ces modèles, le i5 tourne de 2.5 à 4.5 GHz avec 8 Mo de cache quand le i7 affiche de 2.6 à 5 GHz avec 12 Mo de mémoire cache. Les deux affichent un TDP de 45 Watts.

Acer ConceptD 3

Cette base de processeur sert d’architecture à l’ensemble de la machine avec un trio d’options d’affichage : L’entrée de gamme proposera un Intel UHD fourni par le processeur Intel, le milieu de gamme sera un chipset GeForce GTX 1650 qui sera également décliné dans une version avancée “Ti”. Le modèle le plus haut de gamme aura droit à une solution Nvidia Quadro T1000. La mémoire vive pourra grimper à 16 Go de DDR4 et le stockage, sera assuré par un SSD M.2 PCIe NVMe qui pourra grimper jusqu’à 1 To.

Acer ConceptD 3

Tout cela sera au service d’un écran FullHD IPS  de 14 pouces protégé par une dalle Corning Gorilla Glass 5 avec une colorimétrie travaillée. Acer garanti un espace de couleur 100% sRGB et validé par Pantone. La luminosité de la dalle anti-reflets sera de 400 nits. Un ensemble d’éléments qui garanti la possibilité de profiter d’images justes niveau couleurs dans une chaîne de travail calibrée en fonction.

Acer ConceptD 3

Le reste de la configuration est classique mais assez complet avec un Wifi6 et du Bluetooth 5.0 et une connectique assez bien trouvée. On retrouve à droite deux ports USB 3.1 Type-A, un lecteur de cartes SDXC qui manque si souvent à l’appel d’habitude, un port jack audio stéréo combiné casque et micro. A gauche, un port antivol Kensington Lock, un port jack d’alimentation,  un USB Type-C Thunderbolt 3.2 et deux sorties vidéo en HDMI 2.0 et en MiniDisplayPort. 

Acer ConceptD 3

Le Acer ConceptD 3 pourra donc piloter nativement trois écrans classiques, le sien et deux externes. Une bonne idée pour un engin créatif qui pourra ainsi profiter par exemple d’un affichage plus large mais également d’une tablette graphique par exemple.

Acer ConceptD 3

La partie clavier est très classique avec une disposition de type chiclets aux touches assez larges et rétroéclairées en orange. La course des touches sera assez longue sur ce dispositif puisque Acer annonce 1.55 mm pour la frappe sur ce clavier. Les touches de fonctions sont complètes et bien implantées et pour une fois la solution de touches fléchées n’est pas mise de côté avec des proportions confortables. La pavé tactile est énorme, large et profond il sera compatible avec l’ensemble des gesture de Windows 10. 

Acer ConceptD 3

La gestion audio est confiée à une solution maison constituée de 2 haut-parleurs DTS X:Ultra Acer TrueHarmony disposés sous l’écran. On remarque au passage les nombreuses ouïes d’aération de la machine situées aussi bien sur les côtés de l’engin que sur l’arrière. 

Le Acer ConceptD 3 est décliné en plusieurs versions mais deux principales sont notables. Les deux mesurent 32.67 cm de large pour 22.9 cm de profondeur et 1.79 cm d’épaisseur pour 1.38 Kg sans circuit graphique. Le poids de l’ensemble atteint 1.44 Kg avec une option Nvidia embarquée. Ce poids n’empèche pas le 14″ de proposer une belle autonomie avec 16 heures de travail classique. Toutes les machines seront livrées avec Windows 10 en version Pro.

Prix d’entrée de la gamme Acer ConceptD 3 ? 1399€. A partir du mois d’Octobre.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
9 commentaires sur ce sujet.
  • 26 juin 2020 - 17 h 45 min

    1400 euros avec des “touches assez larges et rétroéclairées en orange” totalement illisibles et inutilisables comme on peut le voir sur la photo.
    Décidément entre ASUS et ACER, le meilleur choix ca va être une autre marque.
    Je ne sais pas, il y a un poste d’ergonome vacant chez les deux, ou c’est une mode chinoise transposée sans faire d’étude préalable. C’est un mystère.

    Répondre
  • 26 juin 2020 - 18 h 53 min

    @Dadoo: Je serais moins cru que toi, mais je confirme que le choix de l’orange sur fond blanc est pour le moins surprenant.

    En dehors de ça, le reste semble intéressant pour ceux qui ont besoin de retoucher des photos/vidéos.

    Répondre
  • 26 juin 2020 - 21 h 23 min

    J’ai l’impression de voir un Macbook blanc de 2010 :)

    Répondre
  • 27 juin 2020 - 8 h 02 min

    Le rétro éclairage du clavier ne jamais été fait pour être utilisé en plein jour. Dans le noir, quand il est utile, ça donnera des lettres page sur un fond gris foncé.
    Personnellement, même si l’étiquette “créateur” permet surtout de rabiller des configurations “gamer” dans un boîtier blanc, je trouve ça pas mal de retrouver des pc avec une connectique complète, des composants non soudés (à confirmer) après quelques années où le haut de gamme était au tout ultra-portable.

    Répondre
  • 27 juin 2020 - 8 h 55 min

    Coller du minidisplayport sur un portable d’épaisseur classique qui a pour but d’être utilisé par des créateurs équipés de grand écrans récents à connexion display port, c’est oublier que ce connecteur n’est prévu que pour un usage occasionnel. Seul le connecteur normal est étudié pour supporter les usages intensifs. J’espère qu’ils ont prévu un dock ou assimilé (vendu au prix du lingot d’or).

    A part ça je le trouve assez sympa, pas au prix d’annonce bien sûr, on va attendre qu’il se heurte aux réalités du marché.

    Répondre
  • 27 juin 2020 - 9 h 34 min

    @Vincent : oui mais tous les créateurs ne sont pas des oiseaux de nuit. Ce style de retro-éclairage était utilisé sur le défunt eeekeyboard et c’était inutilisable le jour et pas terrible le soir. Comme l’écrit Bernique Bleue il y a une réalité du marché : pour 1400 euros tu veux un truc qui ait au moins l’air d’avoir été pensé pour toi. Il y a des gens qui s’en foutent car ils ne regardent jamais le clavier… Ok bon… C’est dommage car en ce moment ACER est plus intéressant que les autres sauf s’il commence à copier leurs défauts.

    Répondre
  • 28 juin 2020 - 18 h 52 min

    perso je comprends pas une machine pour “créateur” avec un possibilité de monter à “seulement” 16 GO de ram… c’est limite ou c’est une erreur?

    Répondre
  • 28 juin 2020 - 22 h 57 min

    @Alex: On est d’accord, cf mon commentaire sur le ConceptD100. Comme me l’a répondu Pierre, c’est histoire de ne pas prendre de risque quant aux fluctuations des prix de la RAM.

    Répondre
  • 29 juin 2020 - 12 h 45 min

    étant dans la cible visée, il arrive trop tard (vu le marché) et je confirme les critiques ci-dessus. je viens de me rééquiper avec un MSI GF65(1.8 kilos, 15.6 pouces, core I5 9300H, RTX2060, SSD500go et 8go, 2e emplacement mémoire et 2e ssd possible) le tout pour 900€ (sans OS … j’ai installé win10pro).
    Donc si je compare, j’aime bien que l’écran soit 100% RGB même si avec un écran de 14 pouces le premier truc qu’on fait c’est de s’équiper d’un écran (dans mon cas un asus pro art 24 pouces, calibré en usine). le clavier blanc/orange est horrible.
    Reste l’autonomie ( et encore quand la quadro ne marche pas), l’écran 400 nits et la connexion thunderbolt pour mettre une solution graphique externe mais dans ce cas on tombe en comparaison avec les lenoxo X1 carbone qui sont dans la même gamme de prix et eux ont fait leur preuve (l’écran une fois calibré est assez bon pour de la mobilité et montrer les images aux clients) et le chargeur est léger (dont on parle rarement car sur le msi du fait de la carte graphique, l’alim de 180w rajoute 50% au poid).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *