Acer Chromebook Spin 713 et Spin 311, deux machines et deux cibles

Acer lance deux nouveaux Chromebooks pour 2020 avec deux cibles vraiment différentes. Le Chromebook Spin 713 est un 13.5″ haut de gamme quand le Chromebook Spin 311 se positionne comme un 11.6″ très accessible.

Les nouveaux Chromebook Spin d’Acer sont des engins 11.6 et 13.5 employant le système ChromeOS de Google. Leurs différences montrent une approche originale d’Acer sur ce segment avec des préoccupations techniques qui montrent une certaine évolution de ce marché

Acer Chromebook Spin 713

Entre le Chromebook Spin 311 de 11.6 pouces sous un SoC MediaTek à 299€ et un Chromebook Spin 713 de 13.5 pouces qui débutera à 699€ pour arriver à 999€ avec un processeur Intel Core i7 de dixième génération, il y a un écart assez vaste pour toucher un très très large public.

Acer Chromebook Spin 713

Acer Chromebook Spin 713, sous la férule d’Athena

Les nouveaux Acer Chromebook Spin 713 sont des modèles haut de gamme qui répondent au programme Project Athena d’Intel en terme de performances et d’autonomie. Avec 10 heures d’usage annoncées, leurs dalles 13.5 pouces afficheront en 2256 x 1504 pixels grâce à une dalle IPS tactile. Ce format 3:2 devrait intéresser beaucoup d’utilisateurs du web et de rédacteurs pour qui cette machine est pensée. Une augmentation de près de 20% de la dalle en hauteur qui permettra d’afficher des pages et des compositions plus hautes et plus lisibles. La contrepartie est l’apparition de bandes noires en haut et en bas des formats vidéo 16/9.

Acer Chromebook Spin 713

Les bordures d’écrans ne seront pas les plus fines du marché mais cela reste logique au vu de l’usage tactile de l’engin. Sa charnière à 360° permettant de plier clavier et écran dos à dos pour une utilisation en format tablette. Un choix qui permettra de mieux prendre en charge la compatibilité Android du système.

L’engin se démarque également par d’autres choix comme sa mémoire vive qui pourra atteindre 16 Go de DDR4 et son stockage, très élevé par rapport aux standards classiques des Chromebooks. Ces engins étant prévus pour profiter d’une sauvegarde en ligne, la plupart du temps leur stockage interne ne dépasse pas quelques dizaines de gigaoctets. Ici, le Chromebook Spin 713 embarquera jusqu’à 256 Go de SSD au format PCIe NVMe.

Acer Chromebook Spin 713

Un assez large choix de processeurs pourra être accueilli par la machine : du Pentium Gold 6405U au Core i7-10610U en passant par des modèles Core i3-10110U, Core i5-10210U, Core i5-10310U et Core i7-10510U.

Acer assure que son Chromebook Spin 713 répond à des normes équivalentes au standard MIL-STD 810G et résistera donc aux chutes de 1.22 mètres et aux chocs classiques ainsi qu’à une pression de 60 kilos.

Acer Chromebook Spin 713

Mesurant 16.8 mm d’épaisseur pour 1.37 Kg, il embarquera un module Wifi6, du Bluetooth 5.0 et  une connectique, comprenant deux ports USB 3.1 Type-C, une sortie HDMI, un USB 3.0 Type-A et un lecteur de cartes MicroSDXC. Une paire d’enceintes stéréo et un double micro complètent son équipement.

Une version Entreprise sera également disponible avec une version de Chrome Entreprise à son bord, ce modèle sera distribué aux professionnels directement par Acer. Le modèle classique débutera en Juillet à 699€ et le modèle Entreprise sera commercialisé en Août à 999$.

Acer Chromebook Spin 311

Acer Chromebook Spin 311, un modèle plus classique et plus accessible

Le Chromebook Spin 311 est moins bien équipé mais sera forcément plus accessible. L’engin prévu pour une commercialisation en Août, probablement pour préparer la rentrée scolaire, sera vendu à 299€.

Acer Chromebook Spin 311

Il sera piloté par  un SoC ARM Mediatek MT8183, un octuple coeur équipé d’un circuit graphique Mali-G72MP3 avec 4 Go de mémoire vive et de 32 à 64 Go de stockage au format eMMC. Son écran 11.6″ sera également bien moins haut  de gamme. Si il reste tactile et IPS pour profiter de la charnière 360° de l’engin, il n’affichera qu’en 1366 x 768 pixels en 16/9. 

Acer Chromebook Spin 311

Avec un Wifi5, du Bluetooth 4.2, cet engin se pose comme une solution de travail et de loisir classique du monde des Chromebook. Un engin pour baroudeurs ayant surtout de la saisie à réaliser et de la consultation de données. Une paire d’enceintes stéréo et un unique micro seront également à bord.

Acer Chromebook Spin 311

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
13 commentaires sur ce sujet.
  • 29 juin 2020 - 15 h 32 min

    Pour info, j’ai reçu la semaine dernière mon Acer Spin 5 en version Core I7 1065G7.

    Première déception, aucun port USB-C/thunderbolt ne permet la charge externe :(

    A part ça je suis assez emballé par cette machine, très légère, performante et autonome.

    Répondre
  • 29 juin 2020 - 18 h 42 min

    Super ces machines avec leurs écrans 3:2 qui change des cinématesque 16:9. Encore un petit effort pour diminuer la largeur du bord inférieur à l’image de ce que Dell fait sur son excellent XPS 13 2-in-1.
    Mais bravo à Acer de proposer des machines qui sortent des sentiers battus: un bon mix entre les Surface Pro et les Yoga 360. Manque plus qu’un modèle de 11′ en 3;2 de moins de 700g pour venir concurrencer la Surface Go2 :D

    Répondre
  • 29 juin 2020 - 18 h 51 min

    @pilef:
    Dixit le site d”Acer:
    “Le connecteur Thunderbolt™ 3 permet de recharger ou de connecter plusieurs écrans 4K et de transférer des données de manière ultra-rapide à une vitesse pouvant atteindre 40 Gbit/s. ”
    Donc, il y a peut-être un souci avec ta machine…

    Répondre
  • 29 juin 2020 - 19 h 34 min

    @pilef: il semblerait que la charge ne puisse se faire qu’avec un chargeur délivrant au minimum 45W pour une tension entre 15 et 20 V. Peut-être ton chargeur n’est-il pas assez puissant.

    Répondre
  • 29 juin 2020 - 21 h 05 min

    De quoi est capable le Mali-G72MP3 ?
    Des petits jeux tourneraient sous linux ou chrome OS ?

    Répondre
  • 30 juin 2020 - 9 h 44 min

    @sidero: @Kikimoo: Merci pour l’information. J’ai un chargeur Lenovo de 45W qui n’est pas détecté. Mais j’ai fait des essais complémentaires et effectivement j’arrive à avoir une charge lente avec un de mes chargeurs.

    Mais ma déception reste entière car aucune de mes batteries externes compatibles PowerDelivery ne permet la recharge, ce qui est l’intérêt principal à mes yeux de l’USB-C PD, étendre l’autonomie des portables en mobilité.

    J’ai commandé un adaptateur USB-C => prise d’alimentation ACER en espérant que cela me permette d’utiliser mes batteries externes. https://fr.aliexpress.com/item/4000979246392.html (modèle 3 x 1.1mm). Réponse dans un mois.

    Mais je sens qu’il va falloir que je commande cette batterie : https://fr.aliexpress.com/item/4000971433144.html

    Répondre
  • 30 juin 2020 - 10 h 50 min

    J’aurai une question par rapport au modèle HDG du 713, avec core i7 et 16Go de ram pour 999$

    Ayant eu par le passé un des tous premiers chrome book (parfait pour la fac et la prise de note), je ne comprends pas trop l’intérêt d’autant de puissance aujourd’hui sur ces machines ?

    Je sais qu’on peut désormais utiliser les app Android, mais lesquelles demandent autant de puissance ? Je suis resté sur l’idée de machines légères, peut être à tort

    De plus le tarif me semble exagéré pour un chrome book sachant que l’on peut se payer un MacBook Air ou des ultra portables aussi bien équipés mais avec Windows dessus. J’ai l’impression de rater quelque chose ^_^’

    Merci à celles et ceux qui pourraient éclairer ma lanterne

    Répondre
  • 30 juin 2020 - 14 h 35 min

    @RoseLicorne:
    Tu n’a rien raté. Comme expliquait Pierre ds un de ses article, il y a une volonté des constructeurs et de Google de sortir les chromebook du cliché machine bas/entrée de gamme (cf Pixel Slate, . Donc que ce soit par le design ou le hardware, les produit poussés emprunte les attribut du premium. Bref, cette débauche est surtout marketing… Après, l’argument Linux est compatible avec les récente machine peut justifier pour certains cette puissance.

    Répondre
  • 30 juin 2020 - 14 h 43 min

    @RoseLicorne: Il y a aussi de plus en plus de demande de flottes “pro” de ces machines. Avec un fonctionnement en ligne mais également des développements maison et des besoins offline de données.

    Le marché Chromebook est très proche des besoins réels de ses clients. Bien plus que le marché Android ou Windows.

    Répondre
  • 30 juin 2020 - 16 h 58 min

    @RoseLicorne: beaucoup ignorent ce qu’est un chromebook et sont rebutés par les caractéristiques hardware “low cost”. Ils ne réalisent pas qu’un Chromebook avec un CPU “normal” est aussi puissant qu’un laptop Windows ou Mac haut de gamme !

    Tirer les performances vers le haut n’est pas une mauvaise chose en soi.
    Malheureusement les prix suivent…

    JF

    Répondre
  • 1 juillet 2020 - 10 h 18 min

    @sidero @pierre @jfg57

    Merci pour vos réponses. Du coup si je comprends bien vos réponses, on est d’accord qu’un chromebook avec un i7 et 16Go de ram, c’est utile soit pour les pros qui développent leur propre logiciel et qui nécessite de la puissance (donc absolument pas grand public), soit pour le coté marketing “regardez nous aussi on en a une grosse” mais qui est clairement inutile pour un usage grand public classique. Je me souviens de mon chromebook avec un processeur ridicule mais qui faisait déjà des merveilles à l’époque, où de de lui de ma mère, très fluide avec pas grand chose.

    Donc clairement, à part pour une branche spécifique de certains pro, cette débauche de puissance est inutile (sauf d’un point de vue marketing), vu qu’un processeur de base suffit déjà amplement.

    Répondre
  • 1 juillet 2020 - 23 h 49 min

    @roselicorne je pense que la puissance sert aussi a tout un chacun. Linux recele d outils comme windows. Un outil de traitement de ses photos de vacance avec effacement auto des indesirables, des outils pour gerer ses films, que sais je… le particulier a aussi parfois besoin de puissance sans le savoir

    Répondre
  • 1 juillet 2020 - 23 h 51 min

    @jfg non absolument pas aussi puissant quun laptop window ou autre haut de gamme . Essaye de faire tourner correctement un outil mourd de traitement d image sur un chromebook normal… ouich.. sur le laptop puissant pas de soucis.
    Un chrome book a besoin de moins de puissance qu un pc sous autre os piur une tache identique. Cela ne veut pas dire quil peut faire tout ce que fait le laptop haut de gamme loins de la

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *