Acer CastMaster Touch : un dispositif de transfert vidéo sans fil original

Si l’objet ressemble de loin aux solutions de diffusion de Microsoft, le produit d’Acer propose une approche plus simple et pratique pour une diffusion de contenus sans fil en toute transparence.

Imaginez une réunion ou chaque personne doit présenter du contenu spécifique présent sur son ordinateur à toute l’assemblée. Si vous avez déjà vécu ce genre de réunion, deux choix s’offrent à vous en général. Soit on se lève pour aller sur une machine totalement inconnue avec une clé USB personnelle qui est remplie des documents à présenter. Et ça ne marche pas. Soit on vous demande de porter votre propre machine sur un pupitre où il y a tous les câbles sauf le bon. Vous êtes en USB Type-C et il y a que du HDMI ou alors votre prise est en MiniHDMI et vous avez oublié l’adaptateur.

Acer CastMaster Touch

L’Acer CastMaster Touch vient se positionner entre les ordinateurs des participants et le vidéo projecteur ou l’écran qui affichera les données. Il se compose d’un élément de réception qui va capter le signal et sur lequel on va brancher un câble HDMI vers le projecteur ou le téléviseur qui affichera les données d’un côté. Et d’un ou de plusieurs éléments de diffusion qui vont envoyer le signal vers le récepteur. Cela rappelle le Microsoft Wireless Display dans son fonctionnement même si Microsoft profitait d’une fonction liée à Windows et uniquement à celui-ci.

Tout l’intérêt de ce dispositif Acer est qu’il est possible d’avoir jusqu’à 32 émetteurs pour un seul récepteur. 32 personnes vont pouvoir brancher ce petit boitier blanc, sans avoir à installer le moindre pilote et ainsi pouvoir diffuser leur contenu à l’écran. Mieux encore, Acer propose un système original de “prise de contrôle” de la diffusion.

Acer CastMaster Touch

Le boitier de réception

Imaginons que deux personnes présentent un projet lors d’une réunion. Le premier sera en charge de la partie technique et le second se focalisera sur la partie design. Le premier prend la parole et, accompagné du CastMaster Touch, diffusera les éléments techniques requis pour le projet. Le second, en posant simplement la main sur son petit boitier blanc qui changera alors de couleur, pourra prendre la parole, et le contrôle de la diffusion, pour apporter des points de design précis qui répondront aux problématiques soulevées par la technique. A tout moment, le premier pourra reprendre le contrôle en appuyant de nouveau sur  son dispositif. Le  dialogue à l’oral pourra donc être étayé par une démonstration visuelle pour porter l’argumentation.

Acer CastMaster Touch

A deux, c’est déjà une bonne chose mais on peut donc rajouter d’autres protagonistes et ainsi imaginer une réunion avec 6 ou 10 intervenants. Le  fait qu’il n’y ait rien à prévoir, rien à installer, juste un petit boitier à connecter en USB Type-C ou en combinant une sortie HDMI pour le signal vidéo et audio et un USB pour l’alimentation  permet vraiment de faire participer jusqu’à 32 personnes facilement.

Acer CastMaster Touch

En connexion USB Type-C

Acer CastMaster Touch

En USB + HDMI

Ce type de produit peut donc s’imaginer “volant” comme le micro pour poser des questions en fin de conférence, ou en “dur” en les intégrant dans le mobilier d’une salle de réunion pour que tout me monde puisse prendre la parole.

Acer CastMaster Touch

Le point le plus intelligent semble être la transparence du dispositif. Le Acer CastMaster Touch fonctionne avec tous les produits et tous les systèmes : Android, Windows, MacOS, iOS et Linux. Il ne nécessite ni préparation, ni installation particulière, son utilisation se résumant à poser la main sur le boitier pour “prendre la parole”, il est d’une efficacité redoutable. Trop peut être puisqu’avec 32 boîtiers en simultané, l’expérience peut rapidement virer au chaos.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Rivière
17 commentaires sur ce sujet.
  • 24 juin 2020 - 18 h 43 min
  • 24 juin 2020 - 18 h 46 min
  • Xo7
    24 juin 2020 - 19 h 37 min

    Le même crypté pour des vidéoconférences en VPN ferait un tabac !

    Répondre
  • to
    24 juin 2020 - 19 h 57 min

    @nikko: On est dans la meme gamme de prix.

    Répondre
  • 24 juin 2020 - 20 h 52 min

    Quand la main (sur la photo en gros plan) appuie un coup sec, est-que le buzzer passe au rouge et pousse un rauque qui écorche les oreilles ?

    Répondre
  • 24 juin 2020 - 21 h 43 min

    @nikko: le clickshare nécessite un logiciel propriétaire sur le PC (qui se trouve sur le dongle USB). La solution d’Acer est littéralement un câble HDMI (ou USB-C) sans fil et ne dépend pas du système.

    Répondre
  • 24 juin 2020 - 22 h 27 min

    Pour le prix vu sur un site marchand allmemand 999 euros le recepteur et 299 l’emetteur (USB-C ou HDMI)

    Répondre
  • 24 juin 2020 - 23 h 08 min

    On parlait il y a quelques posts de l’ennui que pouvait provoquer le marché informatique de nos jours

    Voila une solution innovante
    Utile, simple à comprendre, simple à utiliser, compatible avec tout

    reste à connaître le prix pour savoir si on le classe dans les produits professionnels ou si ça coûte moins cher qu’un PC

    Pierre n’en a pas explicitement parlé, et visiblement ça n’est pas orienté grand public, mais avec cet appareil en voyage, il suffit juste de trouver un écran avec une entrée HDMI et n’importe qui peut projeter avec n’importe quel appareil
    photos, vidéos, bureaux, présentations

    je rêve de cet appareil, après le confinement et les apéros skype ou il faut faire attention de ne pas pas se pendre les pieds dans le fil qui relie l’écran de TV au pc posé sur la table basse pour qu’on nous voie bien avec la caméra intégrée :-)

    Répondre
  • 25 juin 2020 - 7 h 38 min

    moi au taf j ai du intel unite. ca marche tres bien …
    l avantage c est que le share peut se faire a l autre bout de la planete … un participant americain peut projeter une presentation par exemple …

    Répondre
  • 25 juin 2020 - 8 h 40 min

    Comme dit plus haut, ça ressemble au Barco Clickshare…
    L’avantage, apparemment, c’est de rien à installer sur le poste client.
    Par contre il faut prévoir soit le modèle USB-c, soit le HDMI (mini), donc le pb des câbles est toujours là.
    Reste à connaitre le prix!!!

    Répondre
  • 25 juin 2020 - 11 h 03 min

    Ok, c’est exactement ce dont j’ai besoin pour mes salles de réunion / formation. On commande où ?

    Répondre
  • 25 juin 2020 - 13 h 27 min

    Pour utiliser régulièrement un barco, attention au lag du système, faire défiler une présentation powerpoint fonctionne bien, mais quand on se met à vouloir ouvrir un navigateur pour montrer un produit par exemple, on a un lag d’1 demi seconde et on clique à côté de ce sur quoi on veut cliquer, c’est très frustrant et usant – ce n’est pas une solution pour produire, mais uniquement pour présenter.

    Autre élément du BARCO : c’est une copie de l’écran et n’accepte donc pas l’affichage étendu. Impossible de présenter un document pdf et de prendre des notes sur onenote en même temps. Tout le monde voit votre écran principal (ce qui génère pas mal de situation locace avec les popups outlook ou autre notif Teams …).

    Répondre
  • 25 juin 2020 - 15 h 36 min

    J’ai pu tester le système Barco au moment de remettre une salle de réunion au gout du jour. La prise en charge des vidéos est fonction du modèle acheté, l’entrée de gamme permet effectivement uniquement un affichage type présentation ensuite pour pouvoir diffuser une vidéo fluide il faut prévoir le modèle qui coûte une coui.le supplémentaire. Vu nos moyen nous nous sommes donc satisfait du Microsoft Wireless Display.

    Répondre
  • PhM
    25 juin 2020 - 16 h 06 min

    Benq fait aussi un produit similaire : InstaShow
    Je pense que les constructeurs de video projecteurs vont mettre un petit coup de pied dans ce marché

    Répondre
  • PhM
    25 juin 2020 - 16 h 09 min

    Sinon regarder du coté de Kramer avec les produits VIA

    Répondre
  • 26 juin 2020 - 7 h 37 min

    La solution que l’on rencontre en Pro est du belge Barco : ClickShare.
    Mais uniquement pour les grands comptes (qui peuvent obtenir de substantielles remises) sinon ça coûte un bras.
    Db

    Répondre
  • 27 juin 2020 - 12 h 02 min

    Barco c’est de la m* en barre : c’est vendu comme un truc plug&play, sauf qu’il faut lancer le logiciel à la main, et selon les antivivrus ça ne marche pas du tout (le truc est vu comme une clé USB sur lequel tu essaies de lancer un .exe) : Niveau sécurité c’est 0 pointé.

    Quand ça “marche” ça ne marche pas : latence, impossible de diffuser une vidéo, sans parler du risque que les clickshare disparaissent.

    Franchement il y’a pleins de meilleurs solutions :
    – le bon vieux HDMI reste une valeur sûre : Sauf Ultrabook tous les portables ont un HDMI, ceux qui n’en n’ont pas ont tous dans leur sac un adaptateur HDMI Prise dispo sur le PC. Le défaut est la fragilité du câble, et le fait de se passer le câble en réunion
    – le wireless display (Widi ou miracast, ex Microsoft surface) : Le seul défaut c’est le raccourci à connaitre sous Windows (Windows + P => Périphérique sans fil), le gros avantage est que ça marche avec tout (windows, linux, android, seul Apple fait bande à part pour refourguer son AirPlay) simplement via le Wifi, tout le monde peut prendre l’écran à tout moment, de n’importe où dans la salle.
    Sous linux il est possible de faire serveur également : https://github.com/albfan/miraclecast donc on pourrait imaginer un raspeberry pour transformer un simple TV en écran miracast.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *