Zotac ZBox CI325 nano, une version Braswell de la minimachine fanless

Énième évolution de la solution de la marque, lancée sous Celeron J1900 avec la Ci322 puis passée par le Celeron N3150 avec l’actuelle Ci323, la marque évolue désormais vers les puces Intel de génération Braswell avec la Zotac ZBox CI325 nano. Il est question, à présent, d’un processeur Intel Celeron N3160 au cœur du même boitier et comme toujours une déclinaison en trois parfums. Barebone nu à équiper, machine avec mémoire et stockage mais sans système et formule complète avec jambon, fromage, œuf et Windows 10.

On reste dans une solution absolument dénuée de ventilation et qu’il conviendra donc d’exploiter avec un SSD pour éviter toute nuisance sonore. La Zbox CI325 nano propose une évolution de gamme de puce avec un processeur Intel Braswell Celeron N3160, un circuit quadruple coeur à 2.24 GHz avec un TDP de 6 watts. Un processeur qu’il sera possible de dissiper passivement grâce au système de Zotac et son boitier très ajouré.

zbox_ci325nano_image01

Pour le reste, pas de gros changements avec toujours une baie 2.5 pouces mais pas de mSATA ou de support M.2. Deux barrettes SODIMM pourront être intégrées à la machine pour grimper jusqu’à 8 Go de mémoire vive DDR3L.

zbox_ci325nano_image09Le reste ne change pas beaucoup. Zotac reste fidèle à l’emploi d’un Wifi de type 802.11AC associé à du Bluetooth 4.0. On garde également l’excellente solution du double port Ethernet Gigabit pour piloter deux réseau Ethernet différents. L’affichage se fera au travers d’une sortie HDMI et d’un DisplayPort mais également une sortie VGA.

zbox_ci325nano_image04

La connectique est importante avec en façade un USB 3.0 Type C et un USB 3.0 classique, un lecteur de cartes SDXC, une entrée micro et un port audio stéréo faisant également office de sortie optique Toslink S/PDIF via un adaptateur. Le bouton d’allumage et le capteur infrarouge de l’engin complètent la face avant de la ZBox CI325. Zotac a malheureusement perdu sa bonne habitude de livrer une télécommande avec ses machines, il faudra en acquérir une à part pour en profiter.

zbox_ci325nano_image05

La Zotac ZBox CI325 nano dispose à l’arrière de trois ports USB supplémentaires dont un au format USB 3.0. Un port antenne amovible est également présent. Sur le côté, un port Antivol classique permettra de sécuriser l’appareil.

zbox_ci325nano_image03

Mesurant 127.8 mm de large pour 126.8 mm de profondeur et 56.8 mm d’épaisseur, elle est livrée avec un système d’accroche VESA  pour l’accrocher facilement derrière un écran ou sur un meuble.

zbox_ci325nano_image08

Aucune information de prix et de disponibilité pour le moment, la page produit est cependant présente chez Zotac.  Je doute que le tarif soit réellement supérieur au modèle actuel en Celeron N3150 que l’on trouve actuellement pour 176€ en France en version nue et environ 158€ en Allemagne.

 

12 commentaires sur ce sujet.
  • 14 septembre 2016 - 13 h 57 min

    En fait il serait pas mal d’avoir une page sur ton site qui détaille les performances des processeurs et leur capacité graphique, associé à quelques références en carte mère ou boîtier complet, qui permettent rapidement de trouver notre bonheur dans la silence.

    Répondre
  • 14 septembre 2016 - 14 h 41 min

    @Pierre Lecourt: Qu’est-ce qui différencie le N3160 du J3160 (du Vorke V1)? Même puissance processeur, même chipset graphique, même gravure…
    D’après toi, combien faudra t-il compter pour la formule jambon/fromage/oeuf et Windows10?

    Répondre
  • 14 septembre 2016 - 15 h 14 min
  • 14 septembre 2016 - 15 h 46 min

    Jambon, fromage, œuf et … mayonnaise ?!

    Répondre
  • 14 septembre 2016 - 16 h 09 min
  • 14 septembre 2016 - 16 h 52 min

    Petit correctif : la version précédente avait aussi la sortie VGA.
    (c’est même la sortie que j’utilise actuellement, mais il faut que je repasse en HDMI).
    Je profite de ce premier commentaire pour te remercier pour ton site.

    Répondre
  • 14 septembre 2016 - 17 h 11 min

    @boitagateau: Tu as raison, c’est la CI322 qui n’avait pas de VGA :) LA CI323 en a bien un. Ma mémoire commence a fléchir.

    Répondre
  • 14 septembre 2016 - 19 h 19 min

    Est-ce que cette version est compatible avec les flux audio 7.1 (dolby true hd ou DTS HD) en passthrough ? Car il y a des infos contradictoires sur le support des flux 7.1 par le circuit Intel HD Graphics 400

    Répondre
  • 14 septembre 2016 - 19 h 23 min

    Au prix où ils vendent leur (bon) matos,ils n’envisage de passer un jour aux boîtiers en alu?

    Répondre
  • 14 septembre 2016 - 20 h 27 min

    Merci pour le tour de magie, Pierre. XD
    Donc ya pas de différence entre les 2 processeurs… à part la fréquence de rafale du chipset graphique du N3160 moins élevé que le J3160 (640mhz contre 700mhz).

    Répondre
  • ml
    14 septembre 2016 - 22 h 47 min

    Juste une remarque sur l’esthétique des CIxxx souvent ici décriée comme “plastoc”. J’ai un CI540 et je trouve l’objet assez réussi dans une perspective design industriel. Le nid d’abeilles met à distance l’aspect plastique. Seul bémol, la seule sortie audio en façade qui impose un cable disgracieux. Quant au refroidissement, pas de probleme depuis 2 ans avec mon Core i5 …

    Répondre
  • 15 septembre 2016 - 14 h 18 min

    Un train de retard chez Zotac, les Celeron N3450 /Pentium N4200 annoncés qu’ils annoncent eux, un modèle basé sur la génération précédente, quel timing à la con.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *