Zhaoxin KX-6000 : Un nouveau processeur x86 en 8 coeurs

En janvier dernier, nous découvrions le KX-5000 de Zhaoxin. La joint venture entre Taiwan et VIA passe la sixième avec le KX-6000, son premier processeur x86 qui aligne pas moins de huit coeurs.

Dans la petite famille des fabricants de processeurs x86, on connait bien sûr Intel et AMD. Mais en plus de ces deux stars de l’industrie, le monde des licences x86 connait quelques outsiders. VIA en fait partie et si la marque ne brille pas spécialement par une présence détonante sur ce marché particulier, elle a signé un partenariat avec le gouvernement chinois pour développer une alternative aux solutions classiques su marché.

Zhaoxin est donc une joint-venture entre VIA Tech et le gouvernement Chinois. Je vous en parlais en début d’année lorsque la marque sortait son KX-5000, une puce présentée comme “équivalente” aux solutions Core d’Intel d’après le fabricant mais dont nous n’avions pas eu beaucoup d’écho. La marque a décidé de passer à la vitesse supérieure avec le nouveau KX-6000. Ce processeur x86 propose désormais 8 coeurs sans hyperthreading fonctionnant à une fréquence de 3 GHz.

2018-09-25 16_44_50-minimachines.net

Le KX-6000 est annoncé comme 50% plus rapide que le KX-5000, ce qui laisse planer un gros doute sur la pertinence de la comparaison de performance entre le précédent modèle et les puces d’Intel. Les processeurs Core n’ont pas gagné 50% de performances depuis le début de l’année, ce qui ne laisse que deux solutions aujourd’hui : Soit le KX-6000 est supérieur en performances aux processeurs d’Intel actuels. Ce qui parait dur à croire. Soit la marque s’est un peu avancée sur les capacités de son KX-5000 en début d’année en oubliant de préciser la révision des puces Core concernée… 

Il n’empêche qu’en ces temps d’amour profond entre la chine et les US, l’arrivée d’un concurrent aux solutions d’Intel et AMD, produit en partie par le gouvernement Chinois, n’est pas une annonce à prendre à la légère. Le KX-6000 pourrait largement avoir la préférence du gouvernement qui pourrait décider de le subventionner et d’en équiper ses infrastructures. Si les performances sont au rendez-vous, cela pourrait avoir un impact fort sur le marché local.

Le huit coeurs est un processeurs 64 bits avec 8 Mo de mémoire cache L2 et un circuit graphique intégré compatible directX 11.1. Il sait gérer la mémoire vive de type DDR4-3200 sur deux canaux et propose la panoplie habituelle de contrôleurs : Lignes PCIe, SATA III et USB 3.1. La marque Zhaoxin propose également des chipsets USB 3.1 directement sur le marché. Gravés par TSMC en 16 nanomètres, ce nouveau KX-6000 est à nouveau comparé aux puces Intel mais préciser, cette fois, la génération en ligne de mire. Il s’agit de Core i5 de septième génération en quadruple coeur et sans hyper threading. On comprend donc que la solution de Zhaoxin rattrape les technologies d’Intel et d’AMD par de la force de calcul brute. 

Aucun détail n’a filtré sur le TDP de la solution, il est fort possible qu’il soit assez élevé même si le passage d’un procédé de gravure 16 nano FinFET soit probablement plus à son avantage que la finesse de 28 nano du KX-5000. Le KX-6000 fonctionne sur une micro-architecture différente, les sockets des deux processeurs ne sont d’ailleurs pas compatibles. La KX-5000 employait une architecture baptisée WuDaoKou et le nouveau KX-6000 emploie une évolution du nom de LuJiaZui. Il s’agit d’une solution superscalaire Out Of Order qui devrait prendre en charge des instructions avancées comme le chiffrement et la virtualisation. 

2018-01-03 12_25_48-minimachines.net

On imagine qu’en dehors du marché local Chinois, les puces Zhaoxin n’auront pas beaucoup de succès. La crainte d’installer un processeur contenant une porte dérobée dont le gouvernement chinois aurait la clé est assez forte. Mais cette idée doit être considérée dans les deux sens et les autorités Chinoises doivent avoir les mêmes inquiétudes avec les processeurs AMD ou Intel vis à vis des autorités US. On imagine que le marché intérieur Chinois pourrait donc se tourner tôt ou tard vers des solutions plus “locales”. A noter que la feuille de  route de Zhaoxin ne s’arrête pas au KX-6000 mais qu’un KX-7000 est également sur les rails.

Source : Anandtech

25 commentaires sur ce sujet.
  • 25 septembre 2018 - 18 h 04 min

    Certainement peu d’espoir de voir une équivalence a INTEL ou AMD chez nous .

    C’est certainement préjudiciable dans les deux sens mais comme tôt ou tard INTEL et AMD se partageront un peu mieux le gâteau en occident est ce vraiment dommage ?

    RIRES face aux portes dérobées facilitant l’espionnage aussi .
    Je pense que toutes machines utilisant un processeur et branchée en ligne est plus ou moins espionnée . Reconnaissons qu’entre nos données entrées de manières volontaires et nos divers surfs ,chaque personne devient plus ou moins identifiable dans ses pensées d’achat tout du moins .

    Dans un autre sens cet espionnage de l’individu pourrait aussi permettre une meilleure sécurité que ce soit face au terroristes ou autres dangereux individus .

    Il est reconnu que certaines puces du MINITEL permettaient un parfait espionnage a sa sortie ,il devient presque qu’une parfaite évidence que ce genre de puces aux fonctions espionnes existent depuis longtemps dans nos smartphones ,ordinateurs et TV connectées .

    C’est un problème plus dérangeant certes pour un gouvernement ou un état que pour un seul individu .

    Se priver de technologie ou faire avec avantages et désavantages de cette technologie ?

    Répondre
  • 25 septembre 2018 - 18 h 12 min
  • 25 septembre 2018 - 18 h 47 min

    Ils ne font pas ça pour rien. Tous ces investissements, cette vitesse d’évolution impressionnante, ça ne m’étonnerait pas qu’ils souhaitent gagner leur indépendance en termes d’hardware. Si j’étais bon en RPG, je dirais que ça “farm” si je puis dire pour la 3ème guerre mondiale (numérique), mais je suis nul en RPG ^^

    Répondre
  • 25 septembre 2018 - 18 h 53 min

    @ptitpaj: c’est un autre débat, mais je pense qu’on ne doit pas se cantonner à une vision binaire sécurité/acceptation de l’espionnage. L’argument du terrorisme, c’est un peu facile pour justifier tout et n’importe quoi, le terme “terrorisme” en dit déjà beaucoup sur l’inconscient humain.
    Les alternatives open-source font beaucoup de bien à ceux qui espère réduire (on ne peut pas parler de supprimer, ou alors faut débrancher la prise RJ45) le champ d’action d’espionnage.

    Des processeurs open-source seraient la bienvenue, on parle beaucoup de RISC-V, ce serait super, mais qui serait assez balèze pour sortir de nul part une usine et fabriquer ça pour la communauté ? Ce serait pourtant excellent.

    Répondre
  • 25 septembre 2018 - 19 h 18 min

    Oui, on reconnais la Politique du Gouvernement Chinois,
    placer leurs pions sur le long terme !
    Mais ça prouve aussi indirectement qu’il n’y a pas
    d’alternatives aux processeurs X86,
    même si leurs architectures sont complètement dépassées…
    l’émulation X86 demandant et posant beaucoup trop de problèmes !

    Répondre
  • 25 septembre 2018 - 21 h 51 min

    Comme l’écrivait un analyste : Trump est élu pour 4 ans, Xi Jinping est élu … à vie.
    Le gouvernement chinois prépare l’après-Trump, l’après-après-Trump, etc.
    db

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 3 h 18 min

    Je n’ai pas compris la mention de Taïwan 🇹🇼 (capitale Taipei) en début d’article, alors que le reste de l’article semble parler de la Chine 🇨🇳 (capitale Pékin).

    L’article précédent parlait de Shanghai, donc de la Chine également.

    J’imagine donc que la mention de Taïwan est une coquille ?

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 6 h 20 min

    @Nimpor Teukoi:
    Non, Via est entreprise de Taiwan, qui a passé un accord avec le gouvernement Chinois !!!
    c’est tout…

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 6 h 26 min

    @J. DEBON:
    On retrouve tous les problèmes que rencontre Intel pour faire en sorte qu’un binaire compilé en 1981 dont on aurait paumé les sources depuis longtemps (empêchant un portage) tourne encore…
    Tout ceci a empêché les remises en cause/au propre radicales de l’architecture x86 qui accumule la mauvaise graisse et les blocs matériels dont, y compris chez Intel, plus personne ne semble savoir précisément comment ils fonctionnent (ceux qui les ont conçus étant à la retraite depuis longtemps).
    Rien que l’architecture de la communication inter-core, qui aurait pourtant pu être moderne, est à pisser de rire.

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 12 h 28 min

    Il faudrait des benchmarks. On saurait. Là, on spécule.

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 13 h 02 min

    “classiques su marché.” tite faute discrète

    @ptitpaj: l’orientation de tes propos me font flipper ;(

    “Dans un autre sens cet espionnage de l’individu pourrait aussi permettre une meilleure sécurité que ce soit face au terroristes ou autres dangereux individus .”
    le contraire a été prouvé, ils peuvent espionner tout le monde mais ça n’a pas permis de déjouer le moindre attentat… c’est le terrain et l’investigation qui fonctionnent … et je n’en dirai pas plus sur ce sujet glissant :(

    d’un point de vue répercussion je pense qu’il est préférable pour un français par exemple d’avoir une backdoor chinoise qu’une backdoor américaine, parce que le gouvernement de son état ne peut probablement pas piocher dans les données chinoises aussi facilement que les données américaines

    “priver de technologie ou faire avec avantages et désavantages de cette technologie ?”
    le très gros avantage c’est de maîtriser le processus de fabrication de bout en bout, après es ce qu’économiquement c’est VIAble :-° certaines de leurs puces ont eu du succès, je suppose que Zhaoxin répond à un cahier des charges bien précis :-°²

    @prog-amateur: +1 :)

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 18 h 21 min

    @yann:

    tourne sous quel os?
    dos, windows, linux, unix?

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 19 h 52 min

    @J. DEBON: “Mais ça prouve aussi indirectement qu’il n’y a pas d’alternatives aux processeurs X86”
    Ça dépend l’utilisation. La dépendance aux x86 est en diminution.
    Sur l’OS le + utilisé au monde le x86 est complètement absent : http://gs.statcounter.com/os-market-share
    Les 3 serveurs les + puissants au monde n’utilisent pas de x86. Et le 4ème était en Intel mais évolue sans x86 : “le Tianhe-2 de 33,9 pétaflops. Il dispose aujourd’hui de 32.000 cœurs Intel Xeon assistés d’accélérateurs Xeon Phi. Demain, il y sera ajouté 32.000 processeurs ShenWei, les mêmes que ceux employés pour le Sunway TaihuLight de 93 pétaflops, mais aussi 96.000 accélérateurs Phytium. Le Thianhe-2 de nouvelle génération regroupera 3,12 millions de cœurs x86, 8,32 millions de cœurs ShenWei et 6,14 millions de cœurs ARM. La puissance totale sera comprise entre 200 et 300 pétaflops.”
    A une époque, quand Intel avait un concurrent c’était un concurrent “isolé” et Intel se débrouillait pour le faire couler (sauf AMD pour ne pas subir de loi anti-trust). Aujourd’hui le x86 est attaqué par les ARM. Les ARM représentent une armée assez gigantesque qui n’en fini pas de progresser, Intel est bien incapable d’arrêter son envahissement (surtout depuis le coup de pouce de Micro$oft). Aujourd’hui, le seul économiquement capable de prendre des marchés à ARM est RISC-V.

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 20 h 13 min

    @Skwaloo:
    J’apprécie le processeur RISC-V, très innovant, mais il est encore très loin
    d’être en concurrence frontale avec les X86 de Monsieur Tout-le-Monde !
    Dans quelques années peut-être ?!
    Mais aujourd’hui, c’est encore clairement NON…

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 22 h 06 min

    @J. DEBON: du RISC-V a pris place dans du NAS de WD, là où avant on trouvait du x86 (et du ARM depuis quelques temps). nVidia commence à en utiliser aussi.
    Dans mon précédent message je parlais de RISC-V vs ARM, pas x86.

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 22 h 11 min
  • 26 septembre 2018 - 22 h 31 min

    @Skwaloo:
    Et j’aurais pas mis Androïd en tant qu’OS le plus utilisé au monde,
    car il inclut majoritairement les smartphones !
    Et qu’Androïd a une toute petite part sur le marché des ordinateurs,
    car la compatibilité x86 et Windows sont essentiels pour beaucoup d’entre nous…

    Entre l’émulation x86 par Arm ou qu’Androïd puisses s’imposer,
    il y a un minimum d’au moins 5 ans, comptons plutôt 10 ans,
    ce qui est très très long en informatique…

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 23 h 02 min

    @J. DEBON:

    Donc il y a bien une coquille. Il est écrit : “La joint venture entre Taiwan et VIA”, alors qu’il s’agit d’une joint venture “entre la Chine et VIA”

    Répondre
  • 27 septembre 2018 - 22 h 12 min

    Je suppose qu’ils n’arriveront jamais sur le marché européen ?

    Répondre
  • 2 octobre 2018 - 20 h 39 min
  • 2 octobre 2018 - 20 h 46 min
  • 2 octobre 2018 - 22 h 47 min

    @Skwaloo:
    Si c’était si Vrai, il y a longtemps, qu’APPLE aurait remplacé ses processeurs Intel,
    par ses propres puces…

    Bon, ça viendra peut-être ?!
    Mais compte toujours un minimum de 5 Ans pour lancer
    un nouveau standard…
    et rappel-Toi, que la majorité des gens recherchent des prix !!!

    Je doutes que Tu ne me face abandonner la comptabilité x86 avant 10 Ans,
    car même les processeurs x86 évoluent énormément,
    l’Intel Kaby Lake-G : mémoire HBM2 et un GPU AMD puissant,
    l’AMD Ryzen avec GPU intégré…
    Les évolutions technologiques ne s’arrêtent pas même pour les x86 !

    Répondre
  • 6 octobre 2018 - 23 h 28 min

    @J. DEBON: si c’était vrai ?!… Apple l’aurait fait si il n’y avait pas le problème de la logitèque en x86. Mais chez Apple les ordis sont très secondaire, ça ne rapporte pas beaucoup alors autant se contenter d’efforts minis. Leurs mises à jour attestent bien des efforts minis.

    “rappel-Toi, que la majorité des gens recherchent des prix !!!”
    Rappel-toi des prix Apple et de ses parts de marchés !!!

    Oui les x86 évoluent énormément, quand des ARM passent en 7nm les Intel passe en 10…ah ben non, ils restent en 14nm ! Pour AMD, peut-être dans un an…

    Tu peux rester sur x86 autant que tu veux, ça n’empêchera jamais que les ARM grignotent continuellement sur leur part de marché.

    Répondre
  • 8 octobre 2018 - 19 h 49 min
  • 8 octobre 2018 - 21 h 21 min

    @Skwaloo:
    Dans la mesure où certains processeurs x86 font même le café !
    Que veux-Tu que je leurs demande de plus ?!
    Oui, dans 5 Ans, il sera toujours le temps de faire le point,
    et d’en reparler…

    Je suis tombé dedans quand j’étais petit, un peu comme Obélix !
    Aujourd’hui, les x86 sont encore capable de faire de grosses différences,
    le seul reproches que j’aurai à faire c’est l’incapacité marketing de tous
    les fabricants actuelles, ils font quasiment tous la même chose,
    et le véritable problème, c’est que ça ne donne plus envie !

    Le GPD Pocket, Oui, c’est enfin quelque chose de différent…

    Si je conçois un PC, c’est pour faire rêver, j’ai failli m’amuser
    à racheter un Portable à 300 Euros avec base AMD Ryzen 2200U
    pour me faire un PC portable sur mesure, un truc qui arrache
    pour un prix dérisoire…

    Que pourrais-Tu me proposer d’équivalents en processeur ARM ou autres ?!
    Malheureusement, rien…

    Je suis pour la Logique et la simplicité !
    Je n’ai rien contre Toi, mais on en reparlera dans 5 Ans…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *