IT Partners 2019 : Asus Zenbook Pro 14 UX480

Le Zenbook Pro 14 UX480 d’Asus m’a laissé une drôle d’impression, son design est impressionnant et sa finition est exemplaire. Il propose une belle connectique et des performances sympathiques mais je ne peux pas m’empêcher de penser à sa partie gadget.

Tout est très travaillé sur le Zenbook Pro 14 UX480. De son équipement interne à ses finitions, l’engin montre tout le savoir faire de la marque. Ce 14 pouces FullHD se distingue de ses camarades par plusieurs détails intéressants mais également parce qu’il embarque une fonction beaucoup moins utile. Pour ne pas dire totalement gadget. Le problème est que cette fonction a probablement un impact fort sur la machine.

Asus Zenbook Pro 14 UX480

Le Zenbook Pro 14 UX480 vous pouvez pas le louper, il se reconnait immédiatement à son double écran. Le 14 pouces du dessus est un FullHD classique même si il est plus travaillé que les autres modèles de la marque. 100% sRGB également, il propose en outre une certification colorimétrique Pantone et même une option tactile. Cette dalle IPS offre de larges angles de vision et reste enfermée dans un cadre raisonnable. Ce dernier est moins fin que les autres modèles de cette nouvelle gamme. Les bordures d’écran passent de 2.5 mm à 5.2 mm ce qui a pour effet de diminuer l’espace occupé par l’image dans le châssis. on “tombe” à 86% ce qui reste, ma foi, excellent.

Asus Zenbook Pro 14 UX480

Personne pour m’expliquer pourquoi cette bordure est plus massive. Je suppose d’abord que c’est lié à la diagonale plus importante et donc plus sujette à des déformations en cas de manipulation de la charnière en utilisant un coin de l’écran mais le ZenBook 15 propose des bordures de 2.3 mm pour une diagonale plus importante. De la même façon, le Zenbook Pro 14 UX480 propose une énorme barre inférieure où la signature de la marque ne manque pas de place pour s’étaler. Un changement étonnant par rapport au reste de ces nouvelles machines chez Asus mais évidemment rien de grave. L’engin mesure 32.3 cm de large pour 22.5 cm de profondeur et 1.79 cm d’épaisseur, il pèse 1.6 Kg.

Asus Zenbook Pro 14 UX480

L’aspect général reste celui d’une machine moderne et bien travaillée. Ses entrailles sont également au niveau. On retrouve les deux processeurs phare de la gamme d’Intel sur cette série : Un Core i5-8265U et un Core i7-8565U, des solutions Whiskey Lake qui proposent un bon ratio de performances par rapport à leur consommation énergétique. Associés à cette base, Asus proposera de 8 à 16 Go de mémoire vive DDR4 à 2400 MHz et différentes options de stockages : Des SSD au format SATA III en 128 ou 256 Go, des versions SSD PCIe x2 e, 256 ou 512 Go et même une solution SSD de 1 To en PCIe x4.

Enfin, le Zenbook Pro 14 UX480 embarquera un circuit graphique secondaire Nvidia GeForce GTX 1050 Max-Q avec entre 2 et 4 Go de mémoire dédiée suivant les modèles. De quoi proposer de très bonnes performances 2D et 3D à la machine en plus de celles proposées par défaut par les puces Intel.

Asus Zenbook Pro 14 UX480

La connectique est très correcte avec quelques étonnements tout de même. D’abord le manque d’homogénéité de la marque qui continue à employer des ports jack d’alimentation sur certaines machines et des ports USB Type-C Power Delivery sur d’autres. Ici, c’est bien un port jack de 4 mm de diamètre qui est utilisé et qui obligera donc à embarquer avec soi un adaptateur spécifique. Juste à côté, on retrouve un USB 3.1 Gen2 Type-C mais qui ne propose pas la charge de l’engin. Plus bas un port USB 3.1 Gen2 type A et enfin un HDMI pleine taille.

Asus Zenbook Pro 14 UX480

De l’autre côté de la machine, on retrouve une antiquité avec un port USB 2.0 Type-A1, un lecteur de cartes MicroSDXC et un port jack 3.5 mm stéréo avec entrée micro et sortie casque combinés. Il ne manque encore une fois qu’un port Ethernet pour me satisfaire pleinement.

Bien sûr, la machine propose un Wifi5 sur deux bandes et du Bluetooth 5.0. Son clavier est identique à celui du Zenbook 15 UX533 sans, évidemment, le pavé numérique et la finition globale est excellente : Course de touche de 1.4 mm agréable, peu de flexion sur le châssis, rétroéclairage lisible. L’engin arbore une caméra infrarouge pour une détection des visages comme contrôle biométrique et sa partie audio est certifiée par Harman Kardon.

Asus Zenbook Pro 14 UX480

Alors qu’est ce qui cloche ? Rien en vérité si ce n’est ce petit pavé tactile qui me pose problème. Comme vous pouvez le voir, il s’agit du “ScreenPad” d’Asus, un écran IPS FullHD de 5.5″ glissé sous la dalle de verre tactile et qui permet d’afficher des données.

On pourra par exemple y glisser des images, lancer des vidéos et même y étendre son bureau. Asus livre des applications dédiées qui permettront de piloter sa musique, de lancer une calculatrice, de retrouver un calendrier, un pavé numérique ou des raccourcis pour la suite bureautique pour Microsoft Office. Ok, pourquoi pas. Mais si je comprends bien, l’utilisateur doit lâcher son usage classique pour profiter de ces fonctions. Quel intérêt de lancer un calcul sur une solution de ce type ?

Je suis sur mon bureau, j’ai un calcul à faire, je peux le pianoter dans une barre de navigateur et avoir ma réponse immédiate. Je peux également lancer l’application calculatrice de Windows sans lâcher mon clavier et avoir une réponse immédiate. Je peux lancer un assistant et dicter oralement ma formule pour avoir une réponse immédiate. Ou alors, je peux lancer l’application ScreenPad, puis sélectionner la calculatrice depuis un menu tactile, puis pianoter le résultat sur cet écran, puis avoir ma réponse que je ne pourrai pas copier-coller ensuite… Idem pour les fonctions comme le calendrier qui ne me donnera pas plus d’informations que celui intégré à mes logiciels habituels et sur lequel je n’aurais qu’une consultation possible. Le lecteur audio serait à la rigueur l’élément le plus pratique sauf qu’il est en doublon avec tout autre lecteur audio logiciel et ne prend, par exemple, pas en charge les systèmes de streaming…

Gadget ce ScreenPad ? Oui, assurément. Pour moi cela participe de cet effet “wahou” recherché par les marques pour vendre des engins. Un truc qui attire l’oeil et fait sensation en magasin mais qui se retrouve totalement délaissé car fort peu pratique une fois acheté.  Le problème étant que ce petit écran de 5.5″ à un impact sur la facture de la machine comme sur son autonomie. Le Zenbook 15 UX533 est en effet le moins autonome des engins proposés par Asus sur ce salon : 12.5 heures annoncées seulement en mode Office avec une luminosité à 80% avec une batterie 4 cellules 70 Wh. Le Zenbook 15 monte tout de même à 16 heures avec une dalle plus grande et une luminosité à 70% dans les mêmes conditions d’usage et une batterie 4 cellules 73 Wh… Si on prend en compte le fait que le Zenbook 15 UX533 est plus léger de 100 grammes que ce 14 pouces, il y a de quoi se poser des questions sur la réelle utilité de ce ScreenPad.

L’engin se négocie à divers tarifs suivant les modèles et il en existe au moins 12 variantes pour le moment.

En Core i7-8565U, 8Go, 256 Go et GTX1050 4Go il est proposé à 1299€.

En Core i7-8565U, 16Go, 512 Go et GTX1050 4Go il est proposé à 1699€.

En Core i5-8265, 8Go, 256 Go et GTX1050 4Go il est proposé à 999€.

Notes :

  1. Il faudrait quand même se dire chez Asus de faire l”effort de ne plus proposer d’USB 2.0 en 2019. Ok c’est pour brancher une souris, on a bien compris. Mais pour le cas  de plus en plus répandu où on utilise une solution Bluetooth ou que l’on veuille brancher une clé USB 3.0 d’un côté et un autre accessoire nécessitant un débit rapide de l’autre, on se retrouve tout de même un poil gêné par cette solution. Collez au minimum de l’USB 3.0. Ça ne coûte pas beaucoup plus cher, ça sait gérer les souris aussi bien que l’USB 2.0 et ça permet des transferts autrement plus rapides.
17 commentaires sur ce sujet.
  • 15 mars 2019 - 11 h 45 min

    Entièrement d’accord avec l’aspect gadget de ce screenpad, j’ai pourtant pris le zenbook Pro 15 UX580 malgré tout parce que cela reste une excellente machine puissante et légère. Mais le screenpad ne me sert pratiquement jamais, Asus aurait pu s’en passer et faire en sorte que le prix soit un peu mieux placé.

    Répondre
  • 15 mars 2019 - 12 h 01 min

    Pas tout à fait d’accord pour le screenpad, il est très utile en fonction des utilisations.

    En mode “widget” je suis d’accord avec ce qui a été dit, il ne sert pas à grand chose.

    Par contre le fait d’avoir un second écran intégré à tout moment est assez génial, il est possible d’afficher de la doc ou une vidéo et conserver l’écran principal complètement dispo pour ce qui compte vraiment.

    En mobilité c’est un plus réel (par contre il est vrai qu’il impacte l’autonomie, du coup il est préférable d’avoir son chargeur prêt de soi car après 3/4h avec le 2ème écran activé c’est le blackout)

    Répondre
  • 15 mars 2019 - 12 h 22 min

    @krazyme: Tu arrives à lire de la doc avec un 5.5″ en FullHD ? Pas trop galère ?

    Répondre
  • 15 mars 2019 - 13 h 23 min

    Pour ce qui est du ScreenPad, j’ai deux questions:
    – est ce que l’écran peut “s’éteindre” tout en gardant profil du pavé tactile?
    – est ce que l’écran en mode bureau étendu peut conservé le mode pavé tactile traditionnel en lieu et place d’un écran tactile (j’entends par là que sur le pavé tactile ma zone correspond à toute ma surface écrans, ici le principale et le secondaire, alors qu’un écran tactile ma zone écran correspond uniquement à mon écran secondaire, donc pas moyen de l’utiliser pour cliquer sur une icone présent sur le bureau de l’écran principale)?

    Si à ces deux question la réponse est OUI, alors je pense sincèrement que ce gadget peut avoir son utilisé MAIS uniquement comme second écran. On pourra par exemple avoir en déporté une télémétrie sur la machine ou sur un autre logiciel en cours (SimHub pour les simracers!), avoir ses notifs de mails via un navigateur tout en ayant l’intégralité de l’écran pour bosser, avoir la console de votre ide favori lors d’une phase de développement, avoir la photo de son fils toujours sous le nez (ou plutôt sous les pouces), bref avoir un second écran pour étendre le bureau et avoir d’un seul coup d’oeil une ou plusieurs informations sans avoir à quitter le mode plein écran de l’écran principale.

    Alors oui c’est purement gadget, mais c’est un petit plus, une petite innovation qui fera pencher ou non l’acheter vers cet Asus plutôt que sur une autre machine.

    Enfin concernant le prix, franchement à 999€ la version i5, 8Go, 256Go SSD et avec une GTX1050 4Go, et 1,6kg sur la balance, c’est vraiment pas dégueux!

    Bien sur, il faut impérativement que cet écran puisse s’éteindre pour ne pas nuire à l’autonomie de la machine en mode mobile, mais non je troquerais bien mon UX310UQ pour ce joujou!

    Répondre
  • 15 mars 2019 - 13 h 35 min

    @Pierre Lecourt: ctrl + un coup de molette et ça s’affiche en plus gros ;P

    Répondre
  • 15 mars 2019 - 13 h 45 min
  • 15 mars 2019 - 16 h 39 min
  • 15 mars 2019 - 17 h 11 min

    Le côté rédhibitoire pour moi c’est l’écran brillant… pour un usage multimédia passe, mais pour bosser, aïe aïe aïe

    Répondre
  • 15 mars 2019 - 20 h 55 min

    Ce n’est pas la première fois que Asus mets un écran sur la souris. La dernière fois c’était le eee keyboard et c’était complètement inutilisable.

    Répondre
  • 15 mars 2019 - 22 h 56 min

    L’idée est géniale mais là où Asus s’est planté c’est en faisant des économies sur l’écran. Ils auraient du mettre un OLED plus contrasté et moins énergivore avec des fonds noir.

    Pour aller plus loin je verrais bien ce genre de dispositif sur un PC Gaming.
    Avec un modèle à la Zephyrus clavier vers l’avant laissant de la place pour un Screen Pad vers l’arrière pour surveiller par exemple les temp, perfs pendant une session de jeu ou encore des raccourcis.

    Une autre idée qui serait sympa sur un PC portable Gaming ça serait de rendre le clavier détachable et fonctionnel en sans fil pour une meilleure positionnement prise en main. Sans pour autant devoir faire un Mothership. Et en profiter de l’absence du clavier pour libérer des aérations pour un meilleur refroidissement.

    Répondre
  • 16 mars 2019 - 8 h 52 min

    Pour avoir un ux580gd 8750h 1050 à la maison :

    Je suis plutôt déçu, le screenpad est toujours éteint.
    Je n’ai personnellement pas d’intérêt à l’extension d’écran, et seul le mode launcher peut être sympa, mais il n’y a…. Pas grand chose..

    Je m’explique on a même pas la possibilité de régler le son ou le Wi-Fi ou la luminosité de l’écran principales etc, impossible d’ajouter des applications à lancer.

    A noter que la barre de lancement situé en haut est un réel problème, on s’oublie un peu et on la développe, ce qui provoquera une desactivation souris jusqu’à fermeture …

    Asus ne communique pas sur un développement futur, ne donne pas il me semble les outils de le faire soit même si on code un peu.

    Ensuite l’écran principal à sur le 15 de grosse bordure, mais passons, il a surtout une très mauvaise luminosité, alors pour ma part j’ai une attirance pour les écran glossy, ( avec traitement si possible), pour un rendu plus vif.

    Mais la quand est au max, on était plusieurs à ce poser des questions…

    Bref.

    Sinon la construction est excellente, on ne craint pas une torsion, le châssis est beau fin et solide;

    le clavier agréable, et le screenpad en tant que pad étonnement fluide et précis

    J’aurais aimer avoir une version tactile ou glossy pour comparer la luminosite, car la l’argument mat du je peux l’utiliser dehors n’est pas possible.

    Le screenpad il faudra que Asus fasse des progrès, la il ne sert qu’à flatter l’orgueil pour ceux qui ne l’utilise pas sur des applications trop spécifique (office), et à pompe la batterie.

    Répondre
  • 16 mars 2019 - 11 h 22 min

    @Jiinn:

    Marrant, j’avais moi aussi la crainte pour la luminosité mais je m’aperçoit finalement qu’elle est souvent réglée à 80% max et ça va bien je trouve (je travaille rarement en extérieur ceci dit), et les couleurs sont vraiment pas mal, une légère calibration pour un petit plus mais franchement il est bien de base je trouve.

    Répondre
  • 16 mars 2019 - 13 h 23 min

    @jerrybutcher @Pierre Lecourt : réponse tardive

    Donc le mode cursor est paramétrable sur le 2ème écran (via 1 bouton placé sur l’écran du bas) :
    – soit on passe en touch screen (et on peut utiliser le pinch pour zoomer),
    – soit on passe en touchpad, et les interactions avec celui-ci n’agissent que sur l’écran dans lequel le curseur de la souris se trouve

    Cela veut dire que, en fonction du mode (2 clics au doigt pour passer d’un mode à l’autre):
    – on peut zoomer/déplacer la doc affichée sur l’écran à volonté
    – on peut afficher une video sans craindre de l’arrêter en posant/déplaçant son doigt sur l’écran

    Les techs d’Asus ont bien pensé l’utilisation du second écran, tous les (ou plutôt “mes”) besoins sont couverts.

    Pour conclure, je dirais qu’avant d’acheter ce PC je me suis informé “en profondeur” sur les possibilités de l’écran car je voulais un véritable second écran utilisable à tout moment en mobilité (et surtout pas un magasin de widgets plus ou moins utiles et avec peu/pas d’évolution), et à ce niveau il est super…

    De mon point de vue, son seul véritable problème est la consommation induite par le deuxième écran, une autonomie supérieure aurait été bienvenue

    Répondre
  • 16 mars 2019 - 17 h 14 min

    Asus me fatigue avec ses port usb2…

    Répondre
  • 16 mars 2019 - 17 h 26 min

    +1
    Je ne comprends pas pourquoi les fabriquants nous mettent encore du USB 2.0 ?
    Surtout quand on sait que USB 3.0 ou 3.1 est rétrocompatible et qu’ils sont loin de d’exploiter le nombre de ports que peut prendre en charge le chipset/CPU installé.

    Répondre
  • 17 mars 2019 - 10 h 24 min

    @Plessis Marc: je crois que l’on peut s’habituer à tout… Clairement. La je l’utilisait exclusivement à l’intérieur et souvent de nuit. La je vais faire une semaine en exterieur des demain, on verra si au retour je ne le vend.

    Après le design + 8750h je suis fan, la 1050 est un gros plus.

    Je ferais un retour sur ma semaine en extérieur.

    Répondre
  • 17 mars 2019 - 13 h 55 min

    Pierre tu me fait plaisir avec ta petite note !!
    a mort l USB2 !! :D :D

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *