ZBOX PRO QTG7A4500 : un barebone compact et performant

Le ZBOX PRO QTG7A4500 vise les professionnels à la recherche d’une solution discrète et de performances élevées.

Le ZBOX PRO QTG7A4500 est également une machine à vocation professionnelle mais contrairement aux précédents modèles qui sont également dépourvus de ventilation, celui-ci est plus classiquement refroidi. Il faut dire que le matériel qu’il embarque est autrement plus performant.

Equipé d’un Intel Core i7-11850HE au TDP allant de 35 à 45 watts et fonctionnant avec 8 coeurs, 16 threads et 24 Mo de mémoire cache. Cette puce oscille entre 2.6 et 4.7 GHz avec un circuit graphique Intel UHD proposant 32 EU de 305 MHz à 1.35 GHz. Elle est ici secondée par un circuit graphique Nvidia RTX A4500 avec 16 Go de mémoire GDDR6 pour  des calculs lourds et intensifs. 

Le ZBOX PRO QTG7A4500 propose une connectique assez impressionnante dans un châssis qui reste compact avec 22.7 cm de large pour 20.25 cm de profondeur et 6.25 cm d’épaisseur. Une sorte de mini tour pensée pour être posée ou fixée assez simplement. On retrouvera à l’intérieur de celle-ci deux emplacements de mémoire vive DDR4-3200 SoDIMM pour un maximum de 64 Go de mémoire vive, un slot M.2 2280 compatible NVMe PCIe 4.0 et SATA mais également capable d’accueillir une solution Intel Optane. Un second stockage SATA 3.0 sous la forme d’une baie 2.5″ est également présent.

La connectique est très complète avec, sur l’avant, un lecteur de cartes SDXC, un double port USB 3.1 Type-A et Type-C, des jack audio 3.5 mm séparés et un gros bouton de démarrage qui vient apporter un design assez sympathique à cette façade métallique.

Sur la partie arrière, on retrouve un port série, deux ports Ethernet avec un Gigabit et un second en 2.5 Gigabit. Deux antennes SMA pour du Wi-Fi6E et du Bluetooth 5.2. Pas moins de quatre sorties vidéo divisées en deux groupes de deux HDMI 2.1 et deux DisplayPort 1.4a. Et pour finir, quatre ports USB 3.1 Type-A.

Compatible Windows 10 et 11 et Linux, le ZBOX PRO QTG7A4500 est évidemment un engin très puissant qui prendra d’autres travaux en charge qu’un simple affichage numérique. On peut imaginer une solution capable de piloter des machines industrielles très lourdes comme des presses numériques offset, des CNC complexes ou autres solutions de ce type. Zotac le met en scène de son côté dans un usage audio et créatif avec une imagerie de studio.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*