Xiaomi Mi Watch : un prix a tomber pour le clone de l’Apple Watch

La nouvelle montre Mi Watch de Xiaomi a été officialisée, cette nouvelle montre ne cache pas son inspiration du côté d’Apple. Physiquement et logiciellement, les engins se ressemblent, sauf que la nouvelle venue fonctionne sous Google Wear et ne coûte que 170€ sur le marché local.

Dire que la Mi Watch s’inspire de la montre d’Apple est une évidence. On retrouve le même type d’écran tactile rectangulaire aux bords arrondis, une petite molette crantée et un bouton unique, dans un format allongé pour un appui plus facile. Tout cela définit le design même de la montre d’Apple. Le cadran mesure 44 mm de côté et pèse 44 grammes.

2019-11-06 11_51_34-minimachines.net

Mais les engins ont tout de même de grosses différences techniques, à commencer par le logiciel embarqué puisque Xiaomi a choisi d’intégrer le système d’exploitation Google Wear dans sa Mi Watch. Il s’agit d’une version classique adaptée à la montre grâce à un habillage sur mesures. On retrouvera donc toutes les fonctionnalités du système de Google et en particulier ses interactions complètes avec les smartphones.

2019-11-06 11_51_48-minimachines.net

L’écran de la Mi Watch mesure 1.78″ en 368 x 448 pixels et utilise une technologie d’affichage AMOLED pour un rendu très lisible. Un capteur de lumière ambiante permettra de régler la puissance de l’affichage pour économiser la batterie. Le ratio de densité de pixels monte à 326 par pouce ce qui donnera un affichage très fin. La batterie embarquée est une 570 mAh qui devrait offrir, selon Xiaomi, jusqu’à 36 heures d’utilisation entre deux recharges. Sous l’écran, sans surprises, on retrouve un SoC Qualcomm Snapdragon Wear 3100. Une puce qui équipe la plupart des solutions sous Google Wear et qui couvre l’ensemble des besoins du système de Google.

2019-11-06 11_48_25-minimachines.net
Il s’agit d’un quadruple coeur Cortex-A7 cadencé à 1.2 GHz associé à un co-processeur très peu gourmand baptisé QCC1110 qui prend en charge les éléments au long cours : Gestion de l’heure, du réveil de l’affichage, des alarmes et autres. C’est lui qui a permis aux montres de dernières génération de dépasser les 24 heures d’utilisation. Utilisant très peu d’énergie, il ne réveillera que les Cortex-A7 pour un véritable usage de la montre et non pas son quotidien.

2019-11-06 11_48_33-minimachines.net

Google Wear compte également sur le gigaoctet de mémoire vive que la montre embarque pour pouvoir gérer plusieurs actions en parallèle et l’ensemble propose 8 Go de mémoire de stockage pour glisser tout type d’applications mais également de la musique et autres données. La Mi Watch proposera enfin un modem Wifi4, du Bluetooth 4.2 BLE et du NFC. De quoi piloter un casque audio facilement mais également – peut être1 effectuer des paiements avec la montre. Evidemment, un module GPS est présent, il est fourni par le SoC de Qualcomm.

2019-11-06 11_53_40-minimachines.net

Enfin, la montre proposera une fonction eSIM pour pouvoir se connecter en 4G. Une bonne idée ? Difficile de le savoir pour le moment, cette technologie sera adaptée à chaque pays, aura donc besoin de bandes précises2 et surtout de partenariats. Son impact sur l’autonomie de l’ensemble pourrait être également assez fort. J’ai bien peur que les 36 heures annoncées soient liées à un usage très sobre de l’engin, l’autonomie sera forcément impactée par un usage 4G. Cela dit, pour certains usages, cela peut être utile. La montre offrira par exemple la possibilité de passer ou de recevoir des appels en faisant du sport sans avoir à transporter un smartphone. On pourra piocher dans un répertoire de contacts partagés et utiliser une oreillette Bluetooth pour communiquer.

2019-11-06 11_47_58-minimachines.net

D’un point de vue capteurs, on retrouvera outre le GPS+Glonass, un baromètre, un capteur cardiaque pour suivre son activité. Les fonctions habituelles de suivi du sommeil ou de podomètre seront proposées. Ainsi que la ribambelle d’autres fonctions plus ou moins sérieuses de cet écosystème : Pression sanguine, oxymétrie, stress, énergie du corps et autres. Des indicateurs à prendre avec les pincettes de rigueur car le suivi de ce type de fonction laisse souvent à désirer. Une indication comme la mesure de l’énergie du corps semble mélanger de la pseudo-science à l’ensemble ce qui n’est pas des plus rassurants pour la rigueur du tout.

2019-11-06 11_47_11-minimachines.net

La gestion des exercices devrait être bien gérée avec plus d’expérience autant du côté de Xiaomi que de Qualcomm et des périphériques Google Wear. La Mi Watch devrait prendre en charge de multiples activités : Marche, course, randonnée, triathlon, salle, vélo sur route et en salle, nage… La montre est certifiée IP68.

2019-11-06 11_46_40-minimachines.net

La Mi Watch utilisera Google Wear dans une version adaptée par Xiaomi. Un redesign de l’interface complet pour l’adapter au cadran avec en prime une version adaptée de MIUI. Cela offrira à Xiaomi la possibilité d’adresser deux magasins d’applications. Google Wear d’un côté et MIUI OS pour montre de l’autre. On peut donc s’attendre à des développements d’applications sur mesures également. Par défaut, la marque annonce des versions spécifiques des applications de base. Conçues pour leur légèreté en consommation et en espace de stockage : Un gestionnaire de tâches, un enregistreur audio et un système de prises de notes par exemple. La Mi Watch annonce également plus de 100 cadrans différents.

2019-11-06 11_49_08-minimachines.net

Annoncée à 1299 yuans pour la version locale de base, soit environ 170€, elle devrait d’abord être vendue en Chine pour le 11.11. Cette version premier prix se contentera d’un bracelet en silicone. Une version plus chère, avec un châssis en acier et un bracelet en métal sera disponible plus tard dans l’année à 1999 Yuans soit environ 260€. Ces modèles seront probablement proposés à l’international dans les mois qui viennent.

Notes :

  1. Il n’est pas sûr que le NFC soit exploitable à l’international
  2. Les bandes B1 / B3 / B5 / B7 / B8 / B18 / B19 / B20 / B26 / B39 / B40 semblent être gérées.

Soutenez Minimachines.net !
12 commentaires sur ce sujet.
  • 6 novembre 2019 - 11 h 59 min

    C’est de la folie ce produit !!!

    Répondre
  • 6 novembre 2019 - 12 h 25 min

    Intéressant.
    Y a-t-il un haut parleur pour pouvoir décrocher et répondre aux appels ? (La fonction que j’apprécie vraiment sur l’Apple Watch)

    Répondre
  • 6 novembre 2019 - 14 h 07 min

    Top, cpt, prq du BT 4.2 et pas du 5 ? C’est plus performant et plus économe. Ah laissez moi devinez, une question de coûts.
    Sinon, vivement le test.

    Répondre
  • 6 novembre 2019 - 14 h 22 min

    L amoled c’est cool mais où ils ont vu que la Apple watch avait un bon design et qu’il pourrait s’agir d’un argument marketing ?
    Bon je v sais c’est xiaomi ils sont ultra fan d Apple, mais si c’était pas eux je dirais que cest pour jouer sur le prestige de la pomme…

    Répondre
  • 6 novembre 2019 - 15 h 57 min

    @Tazdunord: GADGET!
    J’ai eu une chinoiserie qui ressemblait à l’Apple Watch 1. Elle permettait de décrocher et de parler (réliée en BT qu’elle était à mon Tél). J’avais l’air d’un con à parler à mon poignet. Tous mes rêves d’enfance d’aventures de science-fiction se sont écroulés ce jour là. Et puis, elle était soi-disant étanche, mais s’est arrêtée après la première douche que j’ai prise. Du coup, même après une expérience bcp bcp plus sérieuse sous Fitbit…j’ai remis ma montre traditionnelle automatique du pays du chocolat au lait qui ne donne que l’heure. Parce qu’elle ne fait que ça, mais tout le temps, partout et qqsoient les conditions autour de moi.

    Fini les merdes qui finissent à la poubelle en moins de 2 ans ! Je dis non à la pollution! Et pourtant j’dis pas souvent non à Xiaomi…

    Parce que bon:
    Youpi, j’ai dormi que 2 heures dont 3 mn de sommeil paradoxal, ça va 5mn. L’important c’est de dormir. (sans parler du phare dans la gueule qui réveille Madame quand tu tournes le bras…
    Youpi, j’ai couru 30mn et j’ai fait 250m de dénivelé. L’important, c’est de courir (de nager, etc.)
    Youpi, j’ai téléphoné 4 heures à mon comptable le nez sur mon bras. L’important, c’est de compter.

    Ce Noël-ci, c’est décidé. Je décrois. Moins de trucs, mais avec un vrai besoin et une meilleure qualité. ça fait toujours ça d’énergie fossile en moins.

    Répondre
  • 6 novembre 2019 - 16 h 37 min

    Je me serais bien laissé tenter, mais mon mi band 2 qui perd 60 % de sa luminosité par MAJ firmware pile pour fêter ses 3 ans (et passer au 4) ça m’a légèrement refroidi.

    Et là, on n’est plus sur le prix du mi band, ça fera bien plus mal lorsque frappera l’obsolescence programmée.

    Bref,je crois que je vais me ranger à l’avis de brousse.ouillisse :)

    PS : pour ceux qui ont le souci sur le mi band, la soluce (downgrade firmware) est sur gearbest https://www.gearbest.com/blog/how-to/how-to-degrade-xiaomi-mi-band-2-firmware-version-7903

    Répondre
  • 6 novembre 2019 - 18 h 55 min

    Perso 36h d’autonomie ça reste peu. J’ai 5 jours sur ma Fitbit Ionic et pour moi c’est la bonne durée.

    Bon questionnement sur le sérieux de la partie santé / sport. Je pense que c’est plus pour le fun que pour de vrai cette “mesure” de l’énergie. En même temps les Chinois doivent être friand de cette approche basée sur le Qi.

    Après je me demande si Xiaomi ne risque pas un procès de la part d’Apple pour copie.

    Enfin juste un micro détail mais il me semblait que Google appelait son système “WearOS” et non pas Google Wear.

    Répondre
  • 6 novembre 2019 - 18 h 59 min

    Jolie mais l’autonomie est dérisoire malheureusement.

    Répondre
  • 7 novembre 2019 - 0 h 45 min

    @brousse.ouillisse (joli pseudo !)
    C’est vrai que certaines fonctions sont très facultatives selon l’utilisation de chacun, et on peut se poser des questions sur la durée de vie de ces appareils.

    Cependant j’apprécie vraiment sur mon apple watch (série 2) :
    – de pouvoir décrocher sans sortir mon téléphone (et ça fonctionne très bien, à condition de ne pas être dans un environnement bruyant ; et pas besoin de garder le poignet près de la bouche)
    – d’avoir mes stats et le suivi de mes sorties quand je vais courir ; je régule mieux mon rythme.
    – de pouvoir écouter ma musique en courant juste avec la montre et mes écouteurs bluetooth.

    Alors si je pouvais retrouver tout ça dans une montre avec un design qui ne fasse pas montre de running, et à moins de 200€, je dirais aussitôt bravo Xiaomi et je réfléchirais à deux fois lorsque ma montre ne fonctionnera plus.

    Répondre
  • 7 novembre 2019 - 12 h 33 min

    Quand on voit cette montre, on se dit quand même que les chinois se contref…. de la propriété intellectuelle ! Tant que c’est les autres, on s’en moque et on achète même parfois, mais le jour où c’est ta boîte qui est copiée, ça doit nettement moins être rigolo… o_O

    Répondre
  • 8 novembre 2019 - 11 h 50 min

    @fosca

    “les chinois se contref…. de la propriété intellectuelle !”

    S’il te prenait l’envie de cloner un site d’actualités technologiques à moindre frais, passe par une équipe chinoise pour qu’on puisse le légitimer ici avec humour et sans s’offusquer. Changer au moins le nom et quelques broutilles pour que cela soit acceptable ! :-)

    Répondre
  • 14 novembre 2019 - 18 h 45 min

    Franchement, elle a l’air vraiment sympa, c’est cool que la concurrence fasse une belle montre comme apple avec les mêmes fonctionnalités mais le prix en moins ahah.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *