Bricoler sa voiture pour se souvenir de mettre le clignotant ?

Les conducteurs de voitures ont parfois du mal a penser a mettre leur clignotant avant de tourner, apparemment les conducteurs de BMW ne savent pas forcément que cela existe à bord de leur véhicule. Pour y remédier Marc Radinovic a eu une idée radicale à base d’Arduino et Raspberry Pi.

Marc a peut être des difficultés avec le code de la route mais il a un solide sens de l’humour. Son idée de coupler des inclinomètres à des Arduino qui communiquent ensuite avec un Raspberry Pi pour déterminer quand le volant tourne sans avoir au préalable mis le clignotant en marche est excellente.


Le plus drôle étant sans conteste le moment où son oubli lui provoque un sursaut ou un petit sourire suivant que sa voiture le gronde ou le félicite. Marc fait des Mathématiques, il vit au Luxembourg, ce qui explique sa maitrise des langues. Avec de l’anglais, de l’allemand et du français en poche, il programme et construit des choses diverses. Cette très bonne vidéo est un bon exemple de sa pratique. Il n’a, par contre, pas publié de véritable guide sur comment il a construit son « aide à la conduite » personnalisée. Il précise juste sous sa vidéo le matériel employé et les langages utilisés.

N’hésitez donc pas à lui laisser un petit commentaire d’encouragement, un petit pouce et à vous abonner à sa chaine pour qu’il poursuive sa brillante carrière de vidéaste en plus de celle de mathématicien. Et qu’il améliore sa pratique en tant que conducteur !

Et merci à Sebi pour l’info :)

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

12 commentaires sur ce sujet.
  • 12 mars 2022 - 17 h 56 min

    Excellent !

    Au passage, je pense qu’on a tous remarqué que plus les voitures sont grosses et puissantes, moins les conducteurs ont l’air au courant que les clignotants ne sont pas en option…

    D’ailleurs, une étude américaine, sortie il y a quelques années (désolé, je la retrouve pas), montrait une corrélation entre le civisme au volant et la puissance de la voiture.

    Ça étonne quelqu’un ?…

    Répondre
  • JCB
    12 mars 2022 - 19 h 55 min

    Normalement, les clignotants sont faits pour *prévenir* que on va tourner, pas pour signaler que on est en train de tourner. Donc ce n’est pas automatisable, car c’est une intention qu’un arduino (ou autre) ne peut capter (sauf peut-être quand le neuralink de Musk sera au point..)

    Répondre
  • 12 mars 2022 - 20 h 27 min

    @JCB:

    Voilà.

    Le gars fait cette erreur dans sa vidéo, quand il parle de mettre son clignotant « while turning».
    Le clignotant c’est AVANT, pour PRÉVENIR de ce qu’on VA faire dans le FUTUR.
    C’est un signal préventif, un geste de sécurité et de politesse, de savoir-vivre, que trop peu de conducteurs comprennent et pratiquent correctement.
    Et des études ont en effet montré une corrélation entre l’incivisme au volant et la gamme de véhicule.

    En clair, plus la voiture est prestigieuse, plus on a de chance de tomber sur un conducteur qui n’a rien à faire des autres. Et c’est parfaitement cohérent.

    Répondre
  • 13 mars 2022 - 0 h 01 min

    C’est une idée intéressante. Néanmoins on peut s’interroger sur une telle débauche de moyens : 3 Arduinos (2 nanos + 1 uno) et 1 Raspberry Pi 4 (avec 8 Go de RAM ce qui semble superflu). Je pense que le montage aurait pu être faisable avec un module accéléromètre sur la commande de clignotant et un autre sur le volant le tout relié en filaire à un Raspberry Pi Zero W (qui communique en Bluetooth avec le système audio de la voiture). Le montage aurait été beaucoup plus économique. Peut-être même qu’il aurait été possible de récupérer l’angle du volant ainsi que l’état du clignotant sur le bus CAN de la voiture ?

    D’autre part pourquoi ne pas alimenter tout cela par la voiture en 12V (avec convertisseur 5V pour le Raspberry) plutôt que d’utiliser des batteries ?

    Une évolution possible du système serait d’y relier un module Lora pour avertir que la voiture a été volée (le Raspberry peut détecter la proximité du téléphone du propriétaire en Bluetooth et envoie un message si les accéléromètres détectent un mouvement en l’absence du téléphone).

    Répondre
  • 13 mars 2022 - 0 h 10 min

    @JCB: Je pense que c’est pour le fun. Le gars ne compte pas laisser des accessoires scotchés sur sa BMW. Il a fait ça pour montrer le soucis des conducteurs qui ne mettent pas leurs clignotant et se marrer. Il a filmé le tout et proposé ça de manière amusante sur Youtube. Je pense pas qu’il veuille monter une startup avec. Imagine qu’il prête sa voiture à quelqu’un de pas au courant, ça va lui faire drôle…

    Répondre
  • 13 mars 2022 - 7 h 59 min

    @JCB:
    Quand je passais le permis moto, le moniteur qui avait un langage assez fleuri disait: « La capote tu la mets avant ou pendant voir après? Bin le clignotant, c’est pareil: Avant sinon ca ne sert pas à grand chose ».
    Et a l’époque l’audio qui reliait sa voiture aux motos qu’il accompagnait n’était pas dans le casque, mais un gros HP type gueuloir de manif sanglé sur le réservoir… que tous les passants/voitures autour entendaient…
    Forcément, après, tu le risquais plus d’oublier!
    Et c’était au milieu des années 90 et le problème ne touchait alors pas les 2/3 (minimum) des conducteurs. En fait, moins les gens roulent vite du fait de la répression moins ils ressentent le besoin de faire attention et d’être un minimum prévisibles dirait-on: Au volant, trop font désormais tout sauf conduire, ce que la théorie de l’homéostasie du risque prévoyait d’ailleurs.
    Puis tout est en option chez BM (et les allemandes en général), mais pas les éléments indispensables à l’homologation.

    Répondre
  • bob
    13 mars 2022 - 8 h 40 min

    Je pense quand même que le mieux est de ne pas avoir d’auto.

    Répondre
  • 13 mars 2022 - 9 h 08 min

    La vidéo est très rigolote, surtout quand il découvre le commodo couvert de toile d’araignée :) « What », ou qu’il teste différents sons :)

    Pour ceux qui n’auraient pas compris, c’est simplement pour la blague.
    Évidemment on ne met pas le clignotant à chaque virage, il faut le mettre avant de tourner, dans les ronds-points le clignotant est souvent dans le sens inverse du volant… Même les mauvais conducteurs savent ça, ils s’en foutent simplement.

    Répondre
  • 13 mars 2022 - 13 h 33 min

    J’adore l’humour!
    Le montage est monstrueux mais ingénieux!
    Belle réussite

    Répondre
  • 14 mars 2022 - 13 h 13 min

    @Toto:
    De ce que je constate, c’est que toutes les voitures oublient le clignotant lorsqu’il faut sortir du rond-point…

    Répondre
  • 14 mars 2022 - 15 h 30 min

    Moi je vais faire ça en mieux avec mon NEURALINK les gars . Il correspondra et fonctionnera exactement comme cela doit être selon vos critiques .

    Répondre
  • PM
    16 mars 2022 - 15 h 06 min

    Le must, ça serait qu’un dispositif foute des baffes (Obelix) au conducteur, dès que les capteurs auraient déterminé l’oubli après un certain angle de rotation.
    @Bob, il n’est pas interdit, non plus, aux cyclopédistes de signaler leurs intentions… (déjà vu un seul ? même avec le casque lumineux ?). Pour les gusses en trottinette, vaut mieux oublier…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *