USB4 v2 : vers des débits de 80 Gbps

Le USB Promotor Group vient de confirmer les spécifications exactes du format USB4 V2 et promet des débits de 80 Gbps.

Comme d’habitude, l’annonce précède largement la disponibilité réelle des produits. Il faudra du temps avant que le format USB4 v2 fasse réellement partie de notre quotidien. Il intégrera d’abord des machines et accessoires très haut de gamme, destinés aux professionnels, avant de devenir petit à petit plus grand public.

Il faut dire que le passage vers l’USB4 V2 suppose un changement quasi complet de la chaine de transport de données pour pouvoir profiter de ce format. Cela sous entend des machines adaptées mais également des hubs et surtout des appareils capables d’encaisser ces transferts. Les câbles actuellement capables de supporter du 40 Gbps pourront profiter du doublement de leur transport mais ce sont les seuls éléments de la chaine. Or pour beaucoup de machines, l’USB4 actuel c’est une intégration directe sur la carte mère et pas une carte fille ajoutée ensuite. Pour les portables c’est souvent lié à un Thunderbolt 4 et donc à un chipset. Le passage à la V2 ne sera pas si simple.

Offrir 80 Gpbs, c’est évidemment impressionnant mais on imagine que pour tout un chacun cela ne présentera pas forcément un énorme intérêt au quotidien. Proposer une caméra numérique professionnelle avec ce genre de connectique a du sens, elle permettra de transférer des contenus de vidéos UltraHD ou plus, non compressé, enregistré sur un SSD vers d’autres SSD à une vitesse record. Ce qui augmentera sa productivité. Idem pour des stockages très haut de gamme ou des solutions demandant de faire circuler d’énormes quantités de données par exemple.

Mais transferer quelques dizaines de Gigaoctets d’une solution USB4, qu’elle soit en V1 ou V2, vers un autre SSD ne représentera pas un changement majeur pour un simple particulier. Gagner quelques secondes n’est alors pas indispensable ou ne mérite pas de devoir changer toute sa coûteuse chaine numérique. On la laissera patiemment venir à nous  au gré des mises à jour futures. Car si le format de prise ne change évidemment pas, on garde le même port USB Type-C que l’actuel, on fait évoluer les normes. Les protocoles de transfert évoluent. On passe à un DisplayPort 2.1, des échanges USB 3.2 à 20 Gbps et du PCI Express V4.

Attention, le diable se cache comme toujours dans les détails. Si la norme USB4 V2 permet de grimper jusqu’à 80 Gbps, tous les appareils à cette norme n’iront pas à cette vitesse. C’est très bête mais c’est comme cela que le USB Promotor Group fonctionne depuis le début de cette norme. On pourra avoir un USB4 V2 qui fonctionnera à 20 ou 40 Gbps et être en accord avec la norme sur d’autres postes comme les protocoles. Il faudra donc encore et encore éplucher les détails techniques des fabricants pour être sûr de ce que l’on achète.

D’un point de vue technique, il y a tout de même des choses intéressantes à suivre avec cette évolution. En premier lieu, le 80 Gbps introduit des câbles actifs certifiés vers cette vitesse. On pourra grimper à ce taux avec des câbles classiques mais la norme a également prévu des câbles conçus pour ce débit de manière a sécuriser les transferts et les garder toujours stables : utile par exemple pour du montage vidéo sur un équipement externe. Encore une fois ce seront des solutions coûteuses et probablement à réserver à ceux ayant un usage pro.

Source : USB.org

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

4 commentaires sur ce sujet.
  • 20 octobre 2022 - 18 h 03 min

    C’est impressionnant comme débit sur du cuivre. En réseau on a des câbles DAC avec des QSFP+ au bout qui font du 40Gbps, et c’est pas du petit connecteur léger, ni des câbles bon marché.

    Curieux de voir combien ces câbles coûteront.

    Répondre
  • hle
    20 octobre 2022 - 21 h 22 min

    Pour être précis la liaison utilise 4 canaux à 40 Gbps. Avec des câbles passifs actuels ont devrait être limité à 1m. On peut avoir 80 Gbps avec 2 canaux dans chaque sens; mais on peut aussi utiliser 3 canaux dans un sens et 1 dans l’autre afin d’avoir 120 Gps dans un sens. Un usage pensez par exemple pour l’affichage 8K en Display Port.

    Pour avoir des câbles plus long que les 1m avec le débit max, cela va être plus cher !

    Répondre
  • 21 octobre 2022 - 11 h 18 min

    Hello, merci pour l’article, il est cité : « En premier lieu, le 80 Gbps introduit des câbles actifs certifiés vers cette vitesse. ».

    Cette semaine, j’ai cramé mon smartphone en le branchant en USB à un « dock » USB de marque Ugreen délivran du Power Delivery. Le smartphone marchait nickel, je le branche au dock pour transférer un fichier, mon PC portable reconnaît le dossier, puis la fenêtre de l’explorateur de fichiers se ferme, et mon téléphone ne se rallume plus (même avec les combinaisons volume + power, power prolongé, alimenté/sur batterie, etc.).

    Bref, je me demandais si cela ne venait pas du câble qui n’a pas supporté une tension ou autre : quoiqu’il en soit, prenez des câbles de qualité.

    Répondre
  • 24 octobre 2022 - 13 h 57 min

    Je suis perdu avec toutes les normes USB moi, jusqu’au 3.0 tout était clair mais après c’est le foutoir, t’en a 40 qui sortent par an parfois avec des dénominations presques communes.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *