Une première batterie au sodium au format industriel 18650

Les batteries obéissent à des normes de standardisation, cette norme 18650 en est une, et elle ouvre les portes à de multiples applications au quotidien. Cette batterie au sodium développée par une équipe du CNRS est une excellente nouvelle.

Les batteries au Lithium font partie de notre quotidien, la plupart de nos portables, smartphones et tablettes emploient cette technologie. Problème, alors que son utilisation est omniprésente, sa production va logiquement se raréfier dans les années à venir.

batterie au sodium

Les zones d’extractions du Lithium sont peu nombreuses et au fur et à mesure que celui-ci va manquer, le prix de la matière première va logiquement monter en flèche. La solution ? Changer de matériau base pour opter pour une ressource plus abondante. C’est le pari de cette normalisation de la batterie au sodium.

Le standard 18650 qui vient d’être obtenu par le CNRS est l’assurance d’une compatibilité avec les éléments techniques requis par l’industrie de la batterie. Le terme 18650 vient du format obtenu : 18 mm de diamètre pour 65 mm de haut. Cela couvre une énorme quantité de besoins différents. De la torche électrique à la batterie de véhicule automobile. Les premiers prototypes de cette batterie au sodium pourraient ainsi remplacer de manière transparente les actuelles batteries Li-Ion que l’on trouve dans beaucoup d’appareils.

batterie au sodium

La technique employée reste secrète mais reprend dans les grandes lignes celle d’une batterie standard. Les performances déployées sont comparables à certaines batteries Lithium-Ion. Le matériau actuel est sensiblement plus efficace que le Sodium et également plus léger mais face à sa raréfaction, il semble de toutes façons improbable que l’on continue à exploiter autant le Lithium dans les années à venir. Avec l’émergence des véhicules électriques, la production de batteries de très haute capacité va exploser, poussant le prix du stock mondial de matière première encore plus haut. Le passage vers le Sodium semble donc une alternative efficace et… obligatoire pour certains appareils.

tesla home battery

Cette explosion s’anticipe aujourd’hui avec un marché mondial estimé à 80 milliards de dollars en 2020, soit le double d’aujourd’hui. La batterie au sodium n’est pourtant pas la panacée pour le monde des minimachines, le format 18650 est trop gros,  il sera probablement réservé à des équipements plus lourds : Vélo, scooter mais aussi des batteries d’intérieur. L’intérêt pour nos minimachines étant que l’arrivée de cette nouvelle source de matière première hyper abondante, retardera d’autant l’augmentation du tarif des classiques batteries Lithium-Ion. On l’espère jusqu’à la découverte d’une solution de remplacement.

 

 

 

28 commentaires sur ce sujet.
  • 30 novembre 2015 - 16 h 11 min

    Très bon article, merci !!

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 16 h 13 min

    Je pense que c’est 65mm et non 650…

    Merci pour cet info :)

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 16 h 26 min

    @fhTazMan: Non non , c’est plus gros qu’une pile AA standard.

    2015-11-30 16.21.48

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 16 h 38 min

    @Pierre Lecourt:

    Il me semble que fhTazMan a raison … 650mm c’est 65cm soit 3/4fois la longueur de ta main ;).

    Je pense plutot que 18650 correspond à 18*65*10^0 comme pour les composants électroniques de petite taille, le dernier digit est le nombre de 0 à rajouter derrière

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 16 h 38 min

    @Pierre Lecourt: pierre il y a le chip rasberry like , kikstarter) qui est dispo a l’achat , avant qu’il y en ais plus . Pérso j’ai pris le mien ;)
    getchip point com .

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 16 h 43 min

    @mike: Ah ok, vous avez la version en cache non corrigée du billet ^^ je flush le cache :D

    Edit : Post successfully purged.

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 16 h 45 min
  • 30 novembre 2015 - 16 h 46 min

    @Pierre,

    Certes, mais 650mm, ça fait tout de même 65cm, soit plus de 25 pouces…

    Merci pour l’article, au demeurant fort instructif.

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 16 h 58 min

    @Pierre Lecourt:
    oé 14eu frais de port compris , bof je verrais ce que ca donne .

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 17 h 26 min

    Salut,

    On a plus d’infos sur les batteries (tension d’un élément, densité (mAh/kg, mAh/m3) usure, effet mémoire, temps de charge… ?

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 17 h 44 min

    Y’a que moi que ça choque de parler uniquement de prix et non d’écologie ? Quid du recyclage des batteries au sodium comparé à celles au lithium ? Ca pourrait être LE gros point fort, de ne pas se retrouver avec des déchets toxiques par millions de tonnes.

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 18 h 30 min

    @Rev0X: Ce n’est pas forcément mon rôle de parler de tout ça en fait. Mais tu as raison, c’est un autre argument majeur.

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 18 h 30 min

    @kstor4u: Pas encore, c’est du prototype mais tu peux aller voir le lien vers le site du CNRS.

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 18 h 46 min

    « La batterie au sodium n’est pourtant pas la panacée pour le monde des minimachines, le format 18650 est trop gros »
    Euh, vraiment ?
    Sauf erreur grossière de ma part, c’est le format des batteries qui équipaient le eeepc 701, qui me semble une minimachine.
    Je me plante quelque part ?

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 19 h 23 min

    @Nicolas: Oui, dans la définition de Panacée : “En pharmacie exista une croyance selon laquelle pouvait exister un remède efficace contre un grand nombre de maladies. On appelait ce remède la thériaque ou la panacée. Ce mot entra dans le langage courant au Moyen Âge.”

    Cela veut dire que la Batterie au sodium ne sera pas la solution universelle pour toutes les minimachines : Ultrabooks et tablette compris. Le format des batteries 18650 est trop gros pour les machines d’aujourd’hui, le EeePC 701 est sorti en Octobre 2007, il y a 8 ans.

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 21 h 05 min

    La yoga tablette à des li-on 18650

    C’est aussi ce qui a de mieux pour les vélos électrique hors li-po4.

    Le li-po li-po4 li-nm… ne sont pas forcement terrible pour la simple raison que l’on ne sait pas toujour qui les fabriques mais on l’avantage d’être plus fine et de faire parler d’elles quand elles explosent.

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 21 h 52 min

    Très bien résumé.
    La batterie Na-ion à une densité 2 fois inférieure à la plus faible des densités Li-ion soit 100 Wh/kg.
    Elle augmentera avec le temps mais elle n’est pas destinée à remplacer le Li-ion et autres Li- dans les batteries performantes (VE et mobiles notamment).
    En revanche dans tout ce qui est statique (fermes de stockage pour minigrids par exemple) là oui !
    Db

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 23 h 07 min

    Et le cylindre c’est l’héritage des limitations techniques du siècle dernier ?

    La même façon en parallépipède on gagne combien ?

    Répondre
  • 30 novembre 2015 - 23 h 55 min

    Le cylindre, c’est peut-être plutôt une question de physique, les électrons n’aiment peut-être pas aller au coin, ils préfèrent faire la ronde… :)
    Bon, en fait j’en sais rien mais la majorité des batteries sont rondes en dehors des piles 9V, beaux parallélépipèdes.

    Par contre, je reviens sur la fin du Lithium : avant de craindre pour l’épuisement des ressources, il s’agirait déjà de recycler efficacement celui déjà en circulation : avec toutes les batteries déjà utilisées, on devrait déjà avoir un certain stock…

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 9 h 19 min
  • 1 décembre 2015 - 9 h 34 min

    @Pierre Lecourt:
    Merci pour la précision, j’ignorais l’étymologie du mot « panacée ».

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 11 h 16 min

    Dans les “mini machines industrielles” (ça se dit ?) on utilise les 18650 en ups intégré : http://www.mini-box.com/OpenUPS2. Sur certaines configurations ça offrent des perspectives intéressantes.

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 11 h 58 min

    Il me semble que le sodium, ca explose pas mal aussi non ?

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 12 h 17 min

    @Elembee: Tiens je ne connaissait pas ce truc, c’est super intéressant !

    Répondre
  • Cid
    1 décembre 2015 - 16 h 22 min

    Les 18650 c’est ce qu’on trouve dans les batteries externes usb (celles démontées par Pierre ;) )
    J’en ai mis deux 3.7V dans mon poste DIY BT/MP3 rechargées par le port USB. Ca tient bien longtemps !

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 21 h 32 min

    Sympa la batterie Tesla, mais pour l’instant, inutile en France.
    Pour les vendre il va falloir changer les règles de fonctionnement ERDF.
    En effet, en France, il est interdit de produire de l’électricité et de la stocker si on est raccordé au réseau.
    En résumé : il est possible d’avoir des panneaux solaires et une batterie sans être raccordé au réseau. Par contre si on est raccordé au réseau il n’est pas possible d’avoir une batterie de stockage utilisée quand le réseau tombe ou la nuit.

    Répondre
  • 6 décembre 2015 - 20 h 51 min
  • 31 décembre 2015 - 19 h 46 min

    C’est sur que c’est relativement gros .

    Par contre ,je pense qu’il ne faut pas négliger le fait que l’on passe d’un voltage de 1.5 volts pour une pile ou 1.8 pour un bon accu AA à un voltage de 3.7 volts .

    Si le fait de disposer de 2000 milliampères sur un accu AA peut souvent être suffisant ,sur ce type d’accu plus gros on dispose tout de même de 3000 à 5000 milliampères ce qui n’est pas négligeable .

    Je pense aussi qu’à 10 euros pour 8 accus de 5000 milliampères en 18650 c’est plutôt sympa pour l’utilisateur .

    Enfin ,je pense qu’il devrait être possible de fournir la capacité d’un 18650 dans un boitier plus petit .

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *