Transformer son Steam Deck en Cyberdeck ?

Il ne faut pas grand chose pour transformer son SteamDeck de Valve en Cyberdeck maison. Un petit clavier, un peu d’impression 3D et le tour est joué.

La mode est aux Steam Deck mais aussi à la réalisation de cyberdecks, ces montages variés qui transforment des solutions éparses en machines mobiles. Souvent compliqués et requérant un travail acharné pour être efficaces, les cyberdecks sont parfois également des assemblages simples comme nous le montre un certain coldtoes_benjamin avec cette réalisation.


L’idée est simple, utiliser le Steam Deck en écran pour son cyberdek. En ajoutant une charnière imprimée en 3D et un petit clavier ultracompact en dessous, on obtient une station au look redoutablement efficace. Cela ouvre la porte à de nombreux usages notamment de travail mais permet également de jouer à des titres nécessitant l’usage d’un clavier.

Le montage est effectué avec une charnière issue des solutions dédiées aux caméras GoPro. Ce qui assure un excellent support à l’ensemble avec la possibilité de resserrer les charnières grâce à des petites molettes qui ont fait leurs preuves. Une manière de gérer l’inclinaison de l’ensemble et de ne pas risquer de faire tomber la console en arrière malgré son poids.

Le clavier est évidemment ultra compact et permet grâce à des supports assez larges d’offrir une belle portance à l’ensemble. Il s’agit d’un Velocifire 60% qui peut se connecter aussi bien en USB Type-C qu’en Bluetooth à la console. Le châssis et la batterie 1850 mAh en font une solution assez lourde, presque un kilo, ce qui évitera également à l’ensemble de basculer. La partie à imprimer en 3D est assez simple et je suppose que nous devrions en découvrir de nombreuses versions dans les semaines à venir prêtes à l’emploi.

Le cyberdeck est également prévu pour accueillir des accessoires. On peut, par exemple, brancher un smartphone pour l’utiliser comme une sorte d’écran secondaire puisque le clavier permet de basculer facilement d’un dispositif à l’autre. Mais la charnière permet également d’ajouter un micro ou une webcam sur les deux supports en haut de la console. L’idée de base étant le recyclage d’éléments prêt à l’impression comme les charnières de GoPro, il est possible de moduler cette idée à l’infini. Ajouter par exemple un hub ou un dock USB pour étendre les possibilités du modèle avec des ports USB Type-A supplémentaires ou une prise HDMI. Il est également possible de penser ce dispositif en une version plus sédentaire avec une base qui servirait de dock, rechargerait la console et lui offrirait des fonctions utiles dans un usage de bureau.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

3 commentaires sur ce sujet.
  • 13 décembre 2022 - 13 h 58 min

    clin d’oeil à l’origine ce blog(eeepc), la période des combo clavier/écran ultra-miniature ^^

    Répondre
  • Luc
    13 décembre 2022 - 15 h 00 min

    Super. C’est l’exemple même du côté original de ce SteamDeck que j’apprécie autant: ça stimule l’imagination pour toutes sortes d’usages détournés.

    Je n’aurais pas pensé à celui ci de but en blanc, mais c’est pourtant évident ! Et le résultat est très chouette.

    J’aime bien le clavier aussi, il n’est pas trop cher (24$ + 13$ de port) et apparemment on peut interchanger les touches et le basculer en azerty. Quelqu’un connaît ? Je me demande bien ce que ça donne en confort d’utilisation.

    Répondre
  • 16 décembre 2022 - 23 h 09 min

    @Luc: Attention suivant le profil des touches d’origine, l’AZERTY sera bancale (touches plus hautes ou plus basses.. Sans compter la gestion des accents clavier AINSI et non ISO). Apres tu peux aussi trouver des touches azerty pas cher sur amazon.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *