Le Surface Book 2 15″ se décharge sur secteur quand on joue, et alors ?

Cri d’effroi, la batterie du portable Microsoft Surface Book 2 de 15″ se décharge lorsque l’on joue sur la machine même si la machine est connectée au secteur. Cela veut donc dire que cette machine est incapable de supporter de longues phases de jeux.

Quand on branche un portable au secteur et que, malgré tout, sa batterie se décharge, cela veut dire qu’à terme il finira par s’éteindre. La consommation de courant est telle qu’elle empêche la machine de recharger sa batterie ou simplement de la garder à l’équilibre. Concernant le Surface Book 2 de 15″, cela veut dire qu’il est impossible de tirer partie de son circuit graphique intégré et de son processeur pendant de longues sessions.


2017-10-18 14_26_17-minimachines.net

Et c’est tout à fait normal.

Cette nouvelle version de la machine est bien équipée. Le Surface Book 2 est équipée d’un processeur Intel Kaby Lake Refresh associé à un circuit graphique secondaire Nvidia GeForce GTX 1060. Des composants gourmands en énergie puisque la puce d’Intel consomme, à elle seule, jusqu’à 25W et peut demander sur de courtes périodes jusqu’à 35W. Le circuit graphique Nvidia consomme entre 70 et 80 watts. Ce qui fait un total pour ces deux seuls composants situé entre 85 et 105 watts. Il faut encore comptabiliser tous les autres composants : écran, mémoire, stockage et autres éléments intégrés au système. La facture est donc assez salée quand on sait que l’alimentation fournie n’est capable de délivrer “que” 95 Watts.

Microsoft a en effet choisi une alimentation externe très compacte pour coller à l’utilisation nomade de ce Surface Book 2 15″. La marque a donc décidé de ne pas offrir le maximum que lui offrait son format propriétaire Surface Connector c’est à dire 120 Watts.

2017-10-18 14_26_27-minimachines.net

Alors, évidemment, cela a un côté quelque peu décevant. Se dire qu’après quelques heures de jeu 3D intense1, la machine finira par rendre l’âme même si elle est connectée au secteur, c’est frustrant. Mais, d’un autre côté, c’est parfaitement compréhensible et cela rend la solution homogène. Tout le monde aurait dénoncé le ridicule d’une situation ou ce portable de 2.3 cm sur son point le plus épais si il avait été accompagné d’un chargeur format brique de 5 cm d’épaisseur sur 15 cm de long et 8 cm de large…

Microsoft n’a pas conçu cette machine pour le  jeu, bien qu’elle en soit capable, elle ne peut pas et n’est pas prévue pour afficher de la même manière un jeu qu’une solution dédiée à cet usage comme un portable de gaming. Le Surface Book 2 15″ est un engin haut de gamme léger et fin qui vise un public de graphistes, architectes, designers, ingénieurs… Des professionnels qui utiliseront sa puissance de calcul de manière moins intensive ou sur de plus courtes périodes qu’un joueur.

Enfin, il faut relativiser, l’autonomie de la machine devrait lui permettre de tourner une dizaine d’heures en jeu 3D avant de décharger totalement l’engin, ce qui reste malgré tout suffisant pour un usage que l’on qualifiera de “normal” à défaut d’un meilleur terme. Si quelqu’un doit absolument jouer plus de 10 heures d’affilée et qu’il a choisi ce modèle de machine, l’erreur se situe probablement dans l’orientation de son achat. Aucun joueur pur et dur de FPS ou autres jeux 3D très gourmands  ne devrait investir dans une machine de ce type, si il le fait, c’est clairement une erreur de casting. Même si il faut le reconnaître, Microsoft intègre tout de même dans son Surface Book 2 15″ un récepteur de manette XBox One qui oriente clairement la machine vers un usage ludique.

Le Microsoft Surface Book 2 se conjugue désormais en 13 et 15 pouces

Le compromis serait donc possible : Livrer dans la boite non pas un mais deux chargeurs. Un premier petit et compact comme celui livra aujourd’hui qui délivrerait toujours ses 95 Watts et qu’on emmènerait partout. Un second plus imposant, plus performant qui permettrait de délivrer 120 watts pour un usage complet des ressources de l’engin. Un ajout qui devrait être relativement sans douleur vu le tarif de l’engin… Son petit  frère, le Surface Book 2 13″ est le seul disponible en France actuellement, il débute en tarif préférentiel à 1749€ et culmine à 3449€. Un chargeur 120 Watts devrait donc pouvoir atterrir dans la boite ou être livré aux anciens acheteurs…

Source : The Verge

 

Notes :

  1. Il faut quand même aller chercher le scénario où ce problème se produit : Il faut régler tous les détails d’un jeu au maximum et choisir les titres les plus gourmands du marché puis régler les performances de sa machine sur un plan d’économie d’énergie orienté à 100% sur la performance et à 0% sur la sauvegarde de batterie.
66 commentaires sur ce sujet.
  • 27 novembre 2017 - 12 h 05 min

    @lorenzolalas: Ouai enfin c’est surtout une argumentation très faible de regrouper les gens sous une casquette de fanboy en “imaginant” leur comportement.

    Si tu lis un billet comme ceux-ci :
    https://www.minimachines.net/actu/surface-laptop-de-microsoft-50512
    https://www.minimachines.net/actu/windows-10-gratuit-tablette-43785
    https://www.minimachines.net/actu/surface-portable-irreparable-futur-51965
    https://www.minimachines.net/actu/microsoft-processeur-recent-49321

    tu comprend vite que je me fout totalement de la marque mais que je m’intéresse uniquement au hard. Je signe mes billets, je les assume, alors dire ensuite que je suis un fanboy sans les lire me fait rire. Pour moi c’est le degré zéro de l’argumentation. Ne pas écouter ce que les autres ont a dire mais opposer un “fanboy” c’est l’équivalent du “miroir magique” des cours d’école.

    Encore une fois, cite mois un seul portable de gaming sur le marché qui affiche en UltraHD avec une GTX 1060 ? Il n’y en a pas. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas cohérent.

    Cette machine a une vocation claire : Elle vise les pro cherchant de la mobilité et non pas les gamers. Si tu n’arrives pas a comprendre qu’aucun pro qui cherche de la mobilité ne jouera plus de 6 à 8 heures d’affilée en 3000 x 2000 pixels tous détails a fond (ce qui ne doit pas être terrible d’ailleurs niveau perfs et framerate) et bien c’est pas un problème de fanboyisme mais plutôt de compréhension du marché. Le même pro pourra jouer en 1920 x 1080 sans aucun soucis de batterie qui se décharge sur sa machine. Est-ce si incohérent pour une machine de ce type ? Je ne pense pas d’ou mon “et alors ?”.

    Si tu cherches VRAIMENT à jouer : Avec le même budget,voire deux fois moins, tu as beaucoup mieux dans les configs gamer.

    Ta phrase “Nan mais tout va bien un laptop ultrabook qui se décharge en utilisation (poussée mais normale) branchée au secteur à 3500 balles c’est on ne peut plus classique et justifié.”

    C’est exactement le même reproche que :

    “Nan mais tout va bien un voiture de sport qui ne permet pas de ranger ses courses en plus de mettre un siège bébé à 300000 balles c’est on ne peut plus classique et justifié.” pour parler d’une Ferrari.”

    Un objet comme ce surface Book 2 a une destination. comme une Ferrari ou un Monospace. On achète pas un engin sans réflexion sur son usage. Mal le comprendre c’est faire un mauvais achat. critiquer les gens qui le comprennent, c’est faire un mauvais procès. Se réfugier derrière un paravent comme le fanboyisme, c’est nier que les autres puissent avoir une autre lecture que la sienne.

    Répondre
  • 27 novembre 2017 - 12 h 48 min

    @Pierre Lecourt: Cette machine ne vise pas uniquement les pros et loin de là.
    C’est comme si tu disais que le macbook pro visait uniquement ce marché aussi, avec le recul que l’on a sur cette machine c’est faux et archi faux et complétement réducteur.
    Le marché c’est la classe moyenne très supérieure et au dessus.

    Je pense au contraire que la 1060 vu la résolution extrême de l’écran est un plus appreciable. Fournir 2 briques voire même la docking station n’aurait pas été un luxe vu les tarifs mais encore une fois je me trompe et je suis léger en argumentation.

    Je ne me réfugie pas derrière des comparaisons foireuses, le SB 2.0 peut faire du jeu, les tests et reviews l’ont prouvé, ce n’est pas parce que ce n’est pas une brique que l’on ne peut pas jouer, certains s’amusent comme des petits fous sur les ultrabooks Xiaomi, on a le droit de faire ce que l’on veut de son matériel, non ?

    Répondre
  • 27 novembre 2017 - 13 h 22 min

    @lorenzolalas:

    “Cette machine ne vise pas uniquement les pros et loin de là.”

    Si, c’est le marché que vise MS. Qui va acheter un ultraportable de ce type à 3500€ en entrée de gamme si ce n’est un pro ? C’est un achat peu pertinent si tu ne le passes pas dans tes immobilisations. Enfin c’est mon avis et bizarrement cela correspond à la campagne de com de MS.

    “C’est comme si tu disais que le macbook pro visait uniquement ce marché aussi, avec le recul que l’on a sur cette machine c’est faux et archi faux et complétement réducteur.”

    Apple vise tous les publics avec son MacBook Pro. Le MacBook Pro n’a rien de Pro, à part son nom qui sert à le dégager du reste de l’offre. Il s’adresse aussi bien à des particuliers qu’a des pros et Apple communique d’ailleurs dans ce sens.

    “Le marché c’est la classe moyenne très supérieure et au dessus.”
    Acheter cette machine pour un particulier c’est une très mauvaise affaire. La défiscaliser en la passant par sa boite est largement plus convaincant.

    “Je pense au contraire que la 1060 vu la résolution extrême de l’écran est un plus appreciable.”
    Jamais dis le contraire. C’est un plus indispensable à mon sens pour cette machine. Vu qu’elle vise les pros du graphismes, les architectes et autres. La précédente gen était déjà sous GeForce.

    “Fournir 2 briques voire même la docking station n’aurait pas été un luxe vu les tarifs mais encore une fois je me trompe et je suis léger en argumentation.”
    Non, très bon argument. c’est d’ailleurs ce que je suggère en conclusion de mon billet d’origine… : “Livrer dans la boite non pas un mais deux chargeurs. Un premier petit et compact comme celui livra aujourd’hui qui délivrerait toujours ses 95 Watts et qu’on emmènerait partout. Un second plus imposant, plus performant qui permettrait de délivrer 120 watts pour un usage complet des ressources de l’engin.” (pardon de me citer…)

    “Je ne me réfugie pas derrière des comparaisons foireuses, le SB 2.0 peut faire du jeu, les tests et reviews l’ont prouvé, ce n’est pas parce que ce n’est pas une brique que l’on ne peut pas jouer, certains s’amusent comme des petits fous sur les ultrabooks Xiaomi, on a le droit de faire ce que l’on veut de son matériel, non ?”

    Je n’ai jamais dis le contraire. Juste que l’engin n’est pas calibré comme le testeur l’a calibré pour le mettre en situation de déficit énergétique.

    Jouer avec une GTX 1060 tous détails à fond en 1920 x 1080 : No problèmo. Le SB2 le fait parfaitement.
    Jouer avec une GTX 1060 tous détails à fond en 3000 x 2000 : Problème et cela quelque soit la machine. ce ne sera pas fluide et sur le SB2 – qui n’est pas prévu pour cet usage – cela mettra la batterie en carafe.

    Tout le débat est là, c’est de se dire que l’utilisation raisonnable est de jouer en détail haut sur une def FullHD pour avoir un vrai Framerate. Une 1060 en gaming c’est une moyenne de 80 FPS sous un jeu comme BATTLEFIELD 1 en FullHD. En 3000 x 2000 ça doit tomber à moins de 40 FPS , c’est non seulement un positionnement ridicule mais en plus c’est beaucoup moins fun.

    Bref : Le scénario du déficit de charge de cet engin n’est pas logique. Il place la 1060 dans un état où elle ne devrait pas être parce que même Nvidia ne l’a pas placée dans ce positionnement.

    Répondre
  • 27 novembre 2017 - 14 h 39 min

    @Pierre Lecourt: Bon on aura du mal à se mettre d’accord tu sembles aussi têtu que moi, j’ai bien vu tes solutions en fin d’article et je ne les ai jamais critiqué, c’est ce titre gentillet qui m’exaspère, peut être n’as tu pas envie de te faire cataloguer MS Hater, c’est pour cela que je t’ai traité de fanboy avec beaucoup d’exagération je le reconnais.
    Tu vas me répondre que non encore une fois, mais j’ai mon opinion maintenant.

    Mais sinon j’en demords pas le SB 2 vise le MacPro ainsi que d’autre machines windows différentes mais offrant des caractéristiques coommunes dont principalement la taille d’écran et/ou le segment de marché : les high end users (qui ne sont pas tous des pros…) comme le XPS 15 de Dell ou le P51s de Lenovo comme ça à vue de nez.

    Répondre
  • 27 novembre 2017 - 14 h 52 min

    @Pierre Lecourt:

    C’est bien mignon, mais le problème ne se pose même pas, la SB 2.0 ne se vend pas en France !!!! C’est justement ça LE problème !!!!!!

    Comme à l’accoutumé, le débat se concentre sur les mêmes questions inutiles : les fanboys, le manque d’objectivité, le prix exorbitant ou non, etc. Regrettable.

    Aujourd’hui les clients se moquent de tous cela, ils recherchent une machine complète, vraiment polyvalente, esthétique, légère (j’ai pas dit ultra portable) et abordable (si possible).
    Ce qui dessine le parfait portrait robot de cette nouvelle SB 2.0 !! Sauf le prix bien sûr ;)

    De toute manière, bravo et merci Pierre pour ton site, qui, malgré les critiquent, reste (toujours) une référence pour les geeks équitables ;)

    Mon intervention restée sans réponse était celle-ci :

    Pierre, pouvez-vous aller secouer Microsoft pour qu’il sorte la version 15 pouces en France ????
    Ou du moins avoir une date… créer une pétition ou je ne sais quoi !

    J’attendais depuis des années un hybrid 15 pouces de ce niveau !

    Je suis mac user depuis 20 ans, je suis prêt à switcher pour cette machine.

    Microsoft pensent vraiment que les créatifs peuvent travailler sur un 13 pouces ?? Ils sont sérieux ? Ils ont déjà ouvert la suite Adobe ??
    Pour dessiner ou retoucher des photos pourquoi pas, mais essayez de travailler avec indesign ou autres logiciels aux multiples palettes, impossible ! Tous le monde ne peut pas avoir un écran externe dans son sac !

    Le pire c’est que la machine est enfin sortie, mais qu’ils considèrent que la France (et d’autres pays) ne méritent pas version 15p.
    Ils risquent de laisser passer une opportunité d’amener à eux les créatifs agacés du manque d’audace d’Apple.

    Et merci pour ce billet !

    Répondre
  • 27 novembre 2017 - 15 h 46 min

    @John: Nop je n’ai pas de contacts chez MS.

    @lorenzolalas: Je m’en fout de comment MS me catalogue ? Ou un autre ? J’ai pas de contacts chez MS. Ils me prêtent pas leur matos que je l’encense ou que je le juge mauvais.

    Pour ta vision d’une visée du MacPro, cela supposerait que le monde tourne autour du Mac. Si c’est vrai sur certains sujets : les smartphones notamment. Ce n’est pas forcément le cas du monde portable et à mon sens c’est loin d’être le cas du monde pro.

    Encore une fois, l’appellation “Pro” du MacPro n’a rien a voir avec le monde Pro. C’est juste un moyen de créer une gamme différente. Je connais peu de marques qui font des pubs TV comme Apple peut en faire pour ce MacPro. Pour les fêtes, pour les événements sportifs aux US, tu te tapes des tonnes de pubs de ce genre : C’est parce que la marque cherche a séduire tout le monde et pas juste les pros.

    Enfin c’est pas grave tout cela.

    Le débat de base c’est : MS a collé une GeForce GTX 1060 pour aider des pros a faire du travail de pro dans un ordi hors de prix qui vise clairement les pros : CAD, CAO, Photos, Vidéo. Ils peuvent également décider de jouer à 40 FPS pendant plus de 6 heures en 3000 x 2000 pixels dans leur jeu 3D préféré mais alors il videront leu batterie même en étant connecté sur secteur. Ou alors ils peuvent jouer dans de bonnes conditions à plus de 60 FPS pendant 4000 heures d’affilée si ça leur chante en évitant le 3000 x 2000 pour redescendre en 1920 x 1080. Et alors ?

    Répondre
  • 27 novembre 2017 - 18 h 18 min

    Tiens Pierre, John juste au dessus, un utilisateur de MacPro sûrement prêt à switcher sur une SB 2.0 15″… Comme par hasard…
    Si la SB 2.0 15″ se décharge en jeux qui te dit qu’elle ne se déchargera pas en montage vidéo bien violent ou en calcul scientifique ???
    Se priver de cette frange de pros me semble une fois de plus mal vu de la part de MS.
    De plus, tu oublies la prise en compte des moniteurs externes permettant pourquoi pas de jouer ou travailler en haute résolution également. Perso c’est mon install en ce moment un laptop docké sur une base raccordée à un moniteur (à la fois au taf et chez moi sur du hardware différent).

    Répondre
  • 27 novembre 2017 - 18 h 48 min

    @lorenzolalas: Oh oui, prenons un cas isolé et montons le comme une règle !

    Je me répète, le MacPro ne s’adresse pas uniquement aux Pro. Apple lui même parle de gaming avec cette machine…
    Tu as remarqué qu’entre l’unique modèle de MacBook en 12″ et le Macbook Pro 13″ entrée de gamme c’est exactement le même tarif ?
    https://www.apple.com/fr/mac/compare/results/?product1=macbook&product2=macbook-pro-13

    Le Macbook Pro c’est la majorité de la gamme d’Apple, il reste un macbook, un macbook air et 4 macbook pro sur les 6 machines portables de la marque… Le pro est juste un truc distinctif, du marketing…

    Faire du montage vidéo ou du calcul scientifique sur un ordinateur portable de ce type, c’est comme acheter une Ferrari pour une famille nombreuse : Erreur de casting. Tu ne comprends pas que ton reproche est équivalent à celui de quelqu’un qui se plaindrait que le Surface Book 2 manque d’un port Série ou d’un lecteur de DVD. Pourtant c’est un port indispensable pour certains pros. “Se priver de cette frange de pros me semble une fois de plus mal vu de la part de MS.”

    Si un pro a besoin d’un engin mobile ET doit faire du rendu vidéo ce ne sera pas sur la même machine. Il achètera un Xeon et une Quadro d’un côté en desktop et un engin plus léger de l’autre. Enfin c’est ce que je luis conseillerais. Parce qu’on ne fait pas un rendu de 10 heures sur un ultraportable à moins d’être fauché (ce qui n’est pas le cas d’un acheteur de Surface Book 2 tu en conviendras) ou alors un poil débile. Pareil pour le calcul scientifique, en général on fait appel à un serveur dédié…

    Enfin, la façon dont fonctionne cette machine sera différente à l’usage entre un rendu vidéo, un calcul scientifique et un jeu full performance en 3000 x 2000. Parce que le premier est un calcul en temps réel ou le joueur ne peut pas souffrir de latence. le second est un calcul de longue haleine.

    Le calcul d’une vidéo durera 10 heures, 15 heures ou 20 heures et la machine ne lâchera jamais l’utilisateur, au pire elle réduira ses capacités et allongera le temps nécessaire… Après tout c’est l’acheteur qui s’est planté lors de son choix de machine pour la tâche a effectuer. Pour le jeu c’est différent, si la machine coupe les gazs pour se sauvegarder, le jeu en 3000 x 2000 passera de 40 FPS à 5 FPS pour permettre la recharge. Au bout de 6 heures de jeu le joueur se dira: “La prochaine fois ptet que je choisirais mieux ma machine” ou alors il déchargera la faute sur Microsoft. Ou alors il se dira “j’ai assez joué” ptet ?

    En fait tu te positionnes dans la vision du marché “pour ce prix là il devrait savoir tout faire”. c’est une position intenable, il faut faire des choix aujourd’hui. Les éléments sont impossibles a marier : portabilité et puissance 3D, Légèreté et batterie énorme. etc.

    C’est pour cela que la solution du double chargeur est la moins pire, elle respecte l’esprit de la machine et permet de l’utiliser à 100%… Même si on a envie de l’utiliser à des fins pour laquelle elle n’a pas été préparée. Par exemple si on est masochiste et qu’on veux faire un jeu en 3000 x 2000 a 40 FPS de moyenne quand on peut jouer à plus de 60 FPS en FullHD…

    Répondre
  • 27 novembre 2017 - 18 h 53 min

    @lorenzolalas: Je vois pas le point des moniteurs externes par contre ?

    Répondre
  • 27 novembre 2017 - 22 h 11 min

    @lorenzolalas: Bon, je crois qu’on a tous les deux posé nos arguments. Je tiens quand même a soulever mon chapeau pour la qualité de nos échanges et la possibilité de discuter sans s’énerver. Merci !

    Répondre
  • 27 novembre 2017 - 22 h 35 min

    @Pierre Lecourt: Bon ok, bravo pour ces échanges, mais franchement, Pierre fais quelque chose pour la version 15 pouces !!!
    Ou je retourne avec les switchers csp++ sur Mac4ever !!

    Répondre
  • 28 novembre 2017 - 10 h 31 min

    @John: Elle sortira un jour John la version 15″, c’est juste que la France n’est plus un marché prioritaire pour les grandes marques high tech américaines (cf. oubli de la gamme Pixel de Google entre autres), peut être échaudées par notre FISC ou certains de nos politiques plus enclins à les critiquer/attaquer publiquement que les autres pays européens.

    Pour Pierre, j’ai un avis différent, le temps nous dira qui a raison, je pense que l’on s’accorde tout les 2 pour dire que cette SB 2.0 15″ aura une distribution confidentielle, je pense les petits défauts qui s’accumulent qui la privent d’une frange des pros qui ont du pognon et des plus power users prêts à casser leur tirelire. Je pense que l’acheteur achète des specs on lui dit qu’il a la 3ème CG la plus performante en mobile, je ne vois pas l’intérêt de le brider sur secteur surtout qu’apparemment la machine est relativement bien foutue niveau dissipation de chaleur.
    Pour le calcul scientifique, je prends l’exemple des distributeurs de logiciels du commerce, que ce soit les VRP ou techos du support, je suis sûr qu’il y en a qui serait intéressé par une machine compacte et très performante, pour des démonstrations toujours plus complexes lors de séminaires/congrès ou pour debugguer des modèles chez un client tout en ayant un format bien agréable à tranporter.

    PS : pour le moniteur externe, j’imagine que cette surface book peut sortir en haute résolution également sur un écran externe, donc valider le fait de jouer et/ou travailler en haute résolution sur un 27, 32″ ou plus.

    Répondre
  • 28 novembre 2017 - 14 h 57 min

    @lorenzolalas: Vraiment ridicule si cette machine ne sort pas en France.
    Je risque de me tourner vers le couple Macbook pro + ipad pro…
    Je pense comme Pierre que le terme Pro et devenu surtout un argument marketing pour Apple, mais cette machine à au moins le mérite d’être plus rodée et surtout disponible !! Mais quelle bêtise d’avoir 2 machines encore aujourd’hui…

    Répondre
  • 28 novembre 2017 - 15 h 24 min

    Bah tout le monde n’as pas besoin d’une interface tactile chez les pro ni l’utilité d’une tablette (plus facile à perdre ou se faire voler), une bonne dextérité du clavier et de la souris ça marche bien aussi.
    Après il existe déjà chez d’autres constructeurs de bien belles machines comme les thinkpad yoga et P5x(s) et chez Dell et Hp aussi sûrement, mais j’imagine que tu as fais le tour du marché ???
    Perso je suis pas prêt de racheter un produit Apple, MS ou Google avant longtemps… Il n’ont pas besoin de me dépouiller mon pognon en plus de voler ma vie privée…

    Répondre
  • 29 novembre 2017 - 14 h 27 min

    Bon, ben tout ca pour rien. The Verge vient de recevoir un chargeur fonctionnel de la part de MS et celui-ci fonctionne parfaitement. Pas de décharge lors de scéances gaming…

    Mais il ne reléve la note du SB 2 que d’1/2 point quand meme (de 7.5 á 8). Ah ben faudrait pas faire de l’ombre au MBP. Surtout en cette fin d’année ou les recommendations d’achat sont basées sur les scores des reviews.

    Et plutot que le MBP, il vaut pas mieux prendre un Dell XPS ou un Razer? Voire un Asus zenbook (me rappelle plus le modéle). Le MBP a pas un proc de génération précédente, par exemple? Et un seul type de port. #Donglelife.

    Et l’iPad Pro c’est un iPad + un bon stylet, c’est tout.
    Une Surface (ou équivalent) semblerait un choix plus judicieux au pire (si vraiment le SB 2 15″ n’est pas dispo en France).
    Au moins tu peux te servir d’un trackpad, d’une souris et t’as un vrai OS dessus.

    Des fois je comprends pas vraiment les choix. Faut vraiment aimer Apple pour se prendre ce combo.

    Répondre
  • 29 novembre 2017 - 14 h 28 min

    @Mouais: plom plom plom…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *