Superscreen, un écran tactile 10.1 pouces pour… smartphones

Superscreen est un projet en financement participatif sur Kickstarter. Il s’agit d’un écran de 10.1 pouces qui se connecte sans fil à un smartphone pour se substituer à lui afin d’afficher son contenu en plus grand.

Superscreen a l’aspect d’une tablette, la taille et l’encombrement d’une tablette, le poids d’une tablette et  l’autonomie d’une tablette. L’objet est vendu 99€ en financement participatif. Superscreen n’est pas une tablette, il lui manque tout le cerveau habituellement installé dans ce type d’engin.

L’idée est celle d’un affichage déporté sans fil tactile pour utiliser les performances de votre smartphone avec un plus grand écran. Si le projet n’est pas totalement absurde, sa commercialisation pose des questions.

Superscreen

Avec Superscreen, vous avez la possibilité de piloter le processeur ultra performant de votre smartphone sur un écran de 10.1 pouces en  2560 x 1660 pixels, prendre en charge les 2 webcams installées sur l’appareil et même piloter des appareils en Bluetooth. Mais il faudra également subir les désagrément liés à ce choix.

Superscreen

la liaison sans fil proposée ne sera pas parfaite et il y aura forcément un décalage entre l’action demandée et l’affichage généré, il n’existe toujours pas d’affichage déporté sans fil à la réactivité invisible. Oubliez donc les jeux d’action avec Superscreen.

Superscreen

Il faudra également penser à recharger votre Superscreen en plus de votre smartphone et vous ne pourrez absolument rien en faire nu, sans un autre appareil à ses côtés. L’affichage proposé sera celui d’un smartphone et non pas celui d’une tablette. Certaines optimisations réalisées par les éditeurs pour les écrans plus grands ne seront donc pas visibles.

Superscreen

Mais le plus ridicule est sans doute qu’il s’agit en réalité d’une tablette calssique, avec 4 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage ainsi qu’un processeur quadruple coeur cadencé à 2 GHz. Elle embarque une batterie 6000 mAh qui lui propose 12 heures d’autonomie. Mais cet ensemble d’éléments ne sert qu’une seule et unique application, celle qui prendra en charge le transfert sans fil de l’affichage de votre smartphone. Vous payez l’ensemble des composants mais ne pouvez pas les utiliser comme bon vous semble. En réalité, Superscreen est une application emballée dans du matériel. Ce qui aurait pu être vendu pour quelques euros avec le nom screenapp par exemple, a tout simplement été intégré à des composants physiques afin d’être plus rentable.

Superscreen

99$, c’est le tarif du Superscreen en financement participatif sur Kickstarter. Autant vous dire que la somme de financement a rapidement été récoltée et aujourd’hui l’objet est déjà à 500% de la somme demandée. La solution sera ensuite proposée dans le commerce à 299$, ce qui n’a absolument aucun sens puisque c’est le prix d’une tablette Android déjà très compétente et de l’entrée de gamme chez Apple. Une tablette complète j’entends, indépendante de votre smartphone. Mais c’est surtout l’écart entre ces deux chiffres qui m’interpellent. Il s’agit d’un engin complexe et bien équipé qui est proposé à un tarif sans concurrence. Rien ne peut justifier que la société derrière Superscreen propose des milliers de tablettes à 99$ alors que l’objet en vaut manifestement plus.

Superscreen

Si Superscreen avait proposé un Early bird à 99$ puis des paliers classiques à 149, 199$ et 249$ par tranches de, disons, 100 à 200 “tablettes” j’aurais trouvé ça moins étonnant. En proposant 4000 objets où la société est, au mieux, à prix coûtant, je ne vois pas de logique commerciale. En proposant ensuite un engin au même prix qu’une tablette complète est indépendante, je ne vois pas non plus où va Superscreen…

21 commentaires sur ce sujet.
  • 22 mars 2017 - 17 h 59 min

    Je te rejoins sur la conclusion Pierre mais l’idée est bonne !

    Répondre
  • 22 mars 2017 - 18 h 19 min

    Le nombre de commentaires ne s’affiche pas dans le dernier billet que tu postes pierre . Sur la page d’accueil.

    Répondre
  • Max
    22 mars 2017 - 22 h 03 min

    Et le DLNA ?

    Répondre
  • 23 mars 2017 - 7 h 50 min

    Au début de l’article, j’ai cru au père noël avec un écran externe sur batterie sans fioriture qui consomme de électricité pour rien.

    Bon, ben encore une fois raté. Pas d’entrée vidéo filaire pour qu’il ‘y ait pas de latence, et le même équipement de intégré à une tablette qui consomme des watts “pour rien” puisque c’est une tablette…

    Le budget est vraiment intéressant (voire inquiétant sur la réalisation du projet), mais acheter un couteau suisse pour se servir de la lime à ongle, c’est vraiment stupide… ca lime moins bien qu’une vraie lime et c’est carrément plus encombrant.

    Ben là, c’est pareil…

    Qu’on remette du mhl qui a discrètement disparu pour que les téléphones ou tablettes servent à bien plus pour rien en plus, qu’on propose quelques tablettes avec des entrées vidéo pour qu’elles servent à autre chose si nécessaire, ça ferait moins de gâchis et de matos qui dort dans les placards.

    Et pour ceux qui auraient une vraie nécessité de petits écrans externes sur batterie, qu’on en fasse des vrais! Y’a peut être un entre deux entre cette tablette “pas cher” mais pas pratique et les écrans de gechic à 300-400 balles………

    Répondre
  • 23 mars 2017 - 8 h 22 min

    Bonjour,
    C’est bien pour cela que j’ai apprécié le ASUS Padfone Mini (premier modèle) malheureusement ces abrutis d’ASUS n’ont pas donné suite à ce concept, j’avais payé le mien 250€

    Répondre
  • 23 mars 2017 - 10 h 14 min

    (petit problème sur mon commentaire du dessus)
    En plus du défit technique et financier irréalisable, plusieurs questions (sur kickstarter) concernant la bio du créateur restent sans réponse, ça sent vraiment mauvais voir pourri.

    Répondre
  • 23 mars 2017 - 11 h 53 min

    Je trouve les bordures de la tablette énormes et larges ….

    Répondre
  • 23 mars 2017 - 12 h 47 min

    euh ils auraient pas oublier une prise hdmi histoire que ce truc serve vraiment a quelque chose ?

    Répondre
  • uko
    23 mars 2017 - 14 h 09 min

    Pas super convaincu par cette solution perso, en dehors même des considérations sur la fiabilité du projet.

    Pour qu’un écran autonome soit intéressant, il faut que son coût soit sensiblement inférieur à celui d’une tablette. Sinon, autant acheter une tablette directement.

    De nos jours, on trouve des processeurs aux performances tout à fait correctes dans des tablettes abordables. Même à 100€, il me semble difficile de justifier l’achat d’un écran qui ne pourra pas être utilisé de manière indépendante et dont les performances réelles seront grevées par la liaison sans fil avec le smartphone.

    Surtout qu’en y réfléchissant, il est probable qu’il faille commencer par connecter les deux appareils avant d’utiliser l’écran. Faut-il lancer une application sur le smartphone à chaque fois ? Et si le tel est dans la chambre, il faut aller le chercher avant d’utiliser l’écran dans la cuisine ? Et si quelqu’un d’autre voulait utiliser le smartphone, un enfant par exemple.. dommage ? Est-ce que le partage complet de l’accès au smartphone pose un souci de sécurité pour l’appareil ? Est-il possible d’utiliser cet écran de manière générique, pour compléter celui d’un PC par exemple ?

    Dans le monde réel, c’est ce genre de petites considérations qui font la différence entre un appareil sympa qui apporte un confort supplémentaire et un gadget inutile qui finit au fond d’un placard. Là, je pense qu’une tablette à 100-150€ sera plus pertinente pour la plupart des utilisateurs.

    Répondre
  • 23 mars 2017 - 14 h 30 min

    @uko: Pas mieux. Le gros problème de ce truc c’est qu’il pourrait fonctionner en solo mais qu’il ne le fait pas pour des raisons plus mercantiles que techniques. Du coup il pompe ses ressources sur un autre appareil (coûteux qui plus est) avec la seule excuse d’un affichage plus confortable. Détail qui ne tiens pas forcement la route quand on pense que l’affichage affiché dépendra de l’ergonomie smartphone.

    Répondre
  • 23 mars 2017 - 14 h 47 min

    @uko:
    Sauf que la plupart de utilisateurs achètent leurs tablettes en France et qu’actuellement pour ~100€ il n’y a majoritairement que des “merdes” (1024×600 1Go RAM)

    Répondre
  • 23 mars 2017 - 15 h 01 min

    @frolix8: Ce qui pose la question du : comment justifier 99$ fois 5000 unités pour un engin qu iest censé en valoir 3 fois plus. sans compter l’amortissement du développement de l’engin… Quelle que soit la façon dont tu prend le problème, il reste entier.

    Répondre
  • 23 mars 2017 - 15 h 16 min

    @Pierre Lecourt:
    C’est impossible, à propos c’est (actuellement) ~10000 unités à 99$, pour le reste c’était juste une réponse @uko qu’il n’y a pas de tablette de 9/10″ correctes à 100€ en France.

    Répondre
  • to
    23 mars 2017 - 16 h 07 min

    de la faq :
    4. Faster than Wi-Fi tethering because Superscreen is working off your phone feed with no perceived delay.

    oh yeah!

    sinon, c’est une teclast x10hd pimpée avec des tech super trop bien mais “patent pending”… bon a $100, c’est attrayant mais le prix retail final (dispo decembre) c’est celui de la teclast aujourd’hui.

    Répondre
  • 23 mars 2017 - 18 h 34 min

    @Thibaut: slimport avec les téléphones récents mais je me souvient plus si il faut un usb c obligatoirement

    Répondre
  • uko
    24 mars 2017 - 0 h 54 min

    @frolix8:
    Ah, parce que la Superscreen doit être distribuée en France ? ;)

    Et même s’il fallait se contenter de ce qu’on trouve sur le marché français, je pense qu’une tablette à 100-150€ avec un écran HD, 16GO de stockage, 2GO de RAM et un processeur médiocre a toutes ses chances de trouver son utilité dans un foyer non équipé en tablettes, alors que cet écran à 100€ a de bonnes chances de finir dans un tiroir.

    Et ce avant même de prendre en considération le “prix normal” de la Superscreen à 300€, qui est complètement délirant pour le service proposé et ouvre la possibilité de se procurer une tablette autonome haut de gamme pour le même prix.

    Après, il s’agit d’un point de vue basé sur ma perception personnelle d’un usage réel de ce genre d’appareils. J’ai un penchant naturel pour la facilité, et je sais qu’en situation réelle je serais plus heureux avec une tablette “prête à l’usage” qu’avec un écran à connecter à mon smartphone, même si elle a un DPI et des performances brutes inférieures.

    Répondre
  • 24 mars 2017 - 6 h 15 min

    @Thibaut:
    Je te rejoins entièrement sur tes points.
    Pourquoi verrouiller l’usage d’un tel machin ?
    Un écran annexe oui mais certainement pas pour un smartphone en nomadisme. À la maison ou au bureau pour en faire un outil bureautique je plussois mais se faire suer à embarquer un écran en plus d’un mobile et de recharger le premier tous les soirs en plus du même mobile, non, non et non. On n’est pas des bêtes.
    Écran déporté et tactile d’un HTPC, d’une domotique ou d’une autre tablette ça oui. À 99 euros si c’est pas trop pourri ça le fait à cote des produits équivalents à 300 ou 400 euros.
    Mais là je ne vois vraiment pas l’intérêt.

    Ça sent le louche cette affaire.
    Db

    Répondre
  • uko
    24 mars 2017 - 8 h 56 min

    @Gaduc:
    Perso je vois bien une explication: Leur solution est purement logicielle, et ils pensent utiliser un design de référence de tablette chinoise pour la partie matérielle. Ils vont bidouiller l’appareil pour qu’il ne puisse rien faire d’autre que lancer leur appli, et basta.

    En admettant que le projet ne soit pas qu’une simple escroquerie, la meilleure chance pour les utilisateurs serait de faire sauter la protection et installer Android (en admettant qu’il ne le soit pas déjà) pour en refaire une vrai tablette.

    Répondre
  • 24 mars 2017 - 11 h 21 min

    A moins que tu tombes sur un stock fin de série négocié au rabais et que leur 99$ couvre largement la tablette + le développement de l’application.
    Mettons qu’ils soient deux (un commercial, un développeur) :
    99$x4000=396 000$ donc 198 000$/personne… Malinx le lynx !

    Répondre
  • 24 mars 2017 - 13 h 19 min

    @uko:
    Vu les specs c’est plutôt 150€ que 100€ la seule sur le marché c’est la lenovo TAB 2 A10-30, donc pour répondre à l’affirmation qu’il est possible de trouver une tablette correcte pour 100€ en France c’est clairement NON, à part la lenovo TAB 2 A10-30 chez quelques marchands, on est plutôt dans les 200/250€ (en France)

    Répondre
  • 24 mars 2017 - 13 h 30 min

    De toute façon à 99$ il n’y aura même pas besoin de le mettre dans le tiroir car le “screen” ne sera jamais livré, un vrai tablette (même verrouillée) avec écran 2K 4Go RAM 16Go FLASH à 99$ pour une petite production de ~10000 unités, faut prendre les gens pour des abrutis.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *