Shuttle NC02U : Un Mini PC très complet sous Intel Skylake U (maj)

Après un Shuttle XPC Nano NC01U qui m’avait clairement laissé sur ma faim, l’engin était mignon tout plein et performant mais faisait beaucoup trop de bruit à l’usage, la marque revient avec le Shuttle NC02U. Le nouvel appareil est moins séduisant d’un point de vue design mais semble mieux conçu pour dissiper la chaleur sans émettre un sifflement de ventilation permanent. On passe de 0,58 litre d’encombrement à 0,85l, et surtout de Broadwell à Skylake.

Le nouveau Shuttle NC02U promet beaucoup et à tous les moyens techniques de tenir ses promesses. Compact avec moins d’un litre d’encombrement, complet avec en plus un accès aisé aux composants, performant avec des processeurs allant jusqu’au Core i7, c’est une solution qui vise à la fois les foyers et le matériel professionnel.

Mise à jour : Shuttle vient de publier cette vidéo de la machine, on découvre, ici, les entrailles de l’engin et la qualité de son intégration. Toujours pas de visibilité niveau tarif ou disponibilité en France.

Shuttle NC02U

Billet original : La gamme Shuttle XPC Nano est récente chez le fabricant, le premier coup d’essai visait à séduire le grand public avec ce NC01U très travaillé d’un point de vue esthétique : Coque design, touches de coloris bronze métallisé, fonction de docking pour étendre ses capacités… Mais péchait par un relâchement du côté de la ventilation. La machine se mettait à émettre un bruit de soufflerie dès le démarrage, ce qui est rédhibitoire pour une installation de salon.

Shuttle NC02U

Le nouveau Shuttle NC02U semble être plus abouti en terme de ventilation, il est surtout capable d’embarquer un système plus épais nécessitant moins de souffle forcé à travers de petites ailettes. Il mesure 14,2 cm de large pour 14,2 cm de profondeur et 4,2 cm d’épaisseur. L’ancien système était presque de même taille en largeur et profondeur (14,1 cm) mais mesurait seulement 2,9 cm d’épaisseur ce qui lui posait vraiment problème.

Shuttle NC02U

L’autre gros changement est l’usage de puces Intel Skylake et non plus de solutions Broadwell. On passe ainsi d’une gamme Celeron 3205U, Core i3-5005U, Core i5-5200U et Core i7-5500U à une gamme Celeron 3855U, Core i3-6100U, Core i5-6200U et Core i7-6500U. Toutes ces puces affichant un TDP de 15 Watts.  Elles seront accompagnées de deux supports SoDIMM DDR3L avec un maximum de 16 Go par barrette pour un total maximal de 32 Go. Le stockage sera, quant à lui, confié à une baie 2,5 pouces de 15 mm d’épaisseur au format SATA et à un slot M.2 2280. Un second slot M.2 2230 est également accessible, il embarque la carte Wifi, malheureusement en 802.11 b/g/n (RTL8188EE) seulement.

Shuttle NC02U

Le retour à un design plus classique permet au constructeur d’intégrer une vaste connectique sur le Shuttle NC02U. On retrouve, en face avant, un bouton d’alimentation, deux LEDs pour la mise en route et les accès disque, un port USB 3.0 Type A et un second USB 3.0 type-C ainsi qu’un lecteur de cartes SD.

A l’arrière, un port HDMI, un DisplayPort, deux USB 2.0, un RJ45 Gigabit, un port jack combinant casque et micro. Un port antivol Kensington Lock et un bon vieux  port RS232 intéresseront les professionnels.L’alimentation est assurée par une alimentation 65 Watts (19V/3.42A) et l’ensemble est livré avec un support VESA et un pied pour le maintenir à la verticale. Shuttle promet un support logiciel pour Windows 7, Windows 8.1, Windows 10 et Linux.

Shuttle NC02U

Moins joli esthétiquement, presque aussi compact, le Shuttle NC02U est la réponse de la marque après une excursion dans une voie plus séduisante mais moins bien maîtrisée. Une bonne réaction, à mon sens, car le public veut avant tout un engin discret, quitte à ce que son design soit moins réussi plutôt qu’un bel objet qui provoque une nuisance sonore. Avec un équipement complet dans un encombrement équivalent à quelques boîtiers CD cristal empilés les uns sur les autres, capable de se cacher derrière un écran, on a là une solution qui pourrait séduire de nombreux professionnels comme un grand public qui ne veut plus s’embarrasser d’une grosse tour.

8 commentaires sur ce sujet.
  • 21 septembre 2016 - 15 h 32 min

    Pas d’infra rouge c’est dommage ;( Par contre sympa le lecteur de carte SD

    Répondre
  • ted
    21 septembre 2016 - 16 h 45 min

    Une idée du prix ?

    Répondre
  • SDK
    21 septembre 2016 - 18 h 06 min

    je trouve la connectique arrière très pauvre. Un seul port USB 3 plein format ?
    Et pourquoi ne pas remplacer l alimentation de 64Watt par un porta usb 3.1 ?

    Peux mieux faire Shuttle.

    Répondre
  • 21 septembre 2016 - 20 h 02 min

    Dommage que ce ne soit pas du fanless. Je sautais dessus sans hésiter (si le tarif est correct)

    Répondre
  • 21 septembre 2016 - 21 h 39 min

    Au moment où Kaby Lake arrive ainsi qu’Apollo Lake ils mettent la précédente version ! Ajoutons à ça une connectique pauvre ainsi que l’absence de port infrarouge… Ils souhaitent vraiment en vendre ?! Surtout que Kaby Lake a un argument de poids: plus rapide et décodage complet du H.265 et VP9…

    Répondre
  • AEM
    22 septembre 2016 - 9 h 05 min

    @ Pierre : le principal problème pour les pro. (je parle des revendeurs / intégrateurs), c’est l’aspect maintenance.

    Les nuc sont bien mais un peu chers … et le principal soucis est l’accès et suivi des pièces détachées … que se passe t il en cas de panne hard par ex. ?

    Une tour est bien plus “malléable” sur ce point et l’argument dimension : encombrement n’est pas suffisant.

    Ca serait un plus si équivalent en terme de modularité t non n’y sommes pas encore totaement

    Répondre
  • 22 septembre 2016 - 9 h 32 min

    Je m’en veux un peu de rajouter un commentaire négatif de plus, mais il manque également une chose qui m’avait séduit sur un autre modèle de Shuttle: le petit connecteur tout moche pour déporter le bouton de mise en marche.
    Très pratique pour intégrer ce genre de machine compacte dans une borne ou un chassis fermé…

    Répondre
  • Mat
    22 septembre 2016 - 10 h 45 min

    Bien lu toute les critiques. C’est vrai…
    Mais m’intéresse bien pour mes besoins assez simples.
    Ma foi, s’il est bien penser et construit, il devrait pas tomber en panne.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *