Nvidia Shield TV 2019 : Présentation

Deux nouvelles Shield TV 2019 sont donc de sortie pour cette fin d’année. Nvidia a décidé de mettre son parc à jour avec, pour la première fois, une rupture de fonctionnalités par rapport aux anciens modèles ainsi qu’un énorme changement de format pour la version basique de la gamme. Pour cette première partie, on s’intéressera à l’aspect extérieur de l’offre.

Les premières Shield TV sont sorties en Mai 2015 et depuis cette date, la marque peut se vanter d’avoir proposé et fait évoluer un produit d’exception. Rapides, efficaces, performantes et surtout miraculeusement1 mises à jour, elles restent à ce jour les meilleures TV-Box Android du marché.

Nvidia Shield TV 2019

Si il y a eu un reboot en 2017 avec un nouveau modèle, il employait le même SoC Tegra X1. Cette version proposait quelques évolutions techniques et matérielles, quelques arrangements cosmétiques, mais dans l’ensemble il reprenait la totalité des éléments de la première mouture. Les fonctions logicielles ajoutées par Nvidia alors transpiraient d’ailleurs vers la version de 2015. 

Nvidia Shield TV 2019

Les nouvelles Shield TV 2019 bouleversent donc l’habitude de la marque avec de gros changements techniques. Une rupture qui peut s’expliquer assez simplement. Il s’agit des réponses aux écoutes des usagers et à la mise en place de nouvelles fonctionnalités liées à des apports technologiques des nouvelles puces employées par la marque.

Pluriel ? Oui. Les Nvida Shield TV 2019 sont désormais deux et elles sont radicalement différentes. Le modèle Pro ressemble, comme deux gouttes d’eau au modèle de 2017 avec un design identique. Il est néanmoins désormais vendu uniquement sans manette mais avec la nouvelle télécommande de la marque.

Nvidia Shield TV 2019

Nvidia Shield TV 2019  Nvidia Shield TV 2019  Nvidia Shield TV 2019  Nvidia Shield TV 2019

Le modèle Shield TV 2019 basique change, par contre, radicalement de design. L’objet abandonne le format de boitier classique des TV-Box pour proposer un aspect totalement différent. Il s’agit désormais d’un cylindre tout en longueur que l’on branche d’un côté au secteur et de l’autre à son téléviseur. Le format correspond assez bien à la destination de l’engin, il s’agit d’un tuyau d’information qui va des sources réseau et secteur à une destination, votre téléviseur.

Nvidia Shield TV 2019

Shield TV 2019 : petit tour du propriétaire

Le cylindre mesure 16.4 cm de long pour 4 cm de diamètre. Il est sobre, très sobre. Noir mat, très légèrement granuleux, à peine marqué par un minuscule logo Nvidia brillant. Pas une LED verte à l’horizon. Cette discrétion est étonnante par rapport au précédents modèles qui jouaient sur un design à facettes décoré de lumières vertes. Ce design est surtout le témoignage d’un changement de destination pour cette nouvelle version.

Nvidia Shield TV 2019

La nouvelle Shield TV 2019 est faite pour disparaitre. Etre totalement oubliée, loin de vos yeux, comme une solution Chromecast ou FireTV. On la branche au secteur, on la connecte en HDMI à un téléviseur de l’autre côté et on l’efface de l’équation. Elle devient le cerveau de votre téléviseur sans avoir besoin de s’y référer.
Ce changement d’usage explique pour beaucoup les choix opérés sur le format.

Nvidia Shield TV 2019

Adieu port USB, tu disparaîs dans cette version de base de la Shield TV 2019. Qui dit objet caché, dit objet qu’on ne peut pas manipuler. Les ports demandant un accès permanent n’ont donc plus lieu d’être. Il subsiste dont uniquement les ports de connexion et le lecteur de cartes MicroSDXC.

Nvidia Shield TV 2019

D’un côté donc, on retrouve le port d’alimentation direct, une prise bipolaire classique qui se connectera au câble fourni. Un câble classique quoi que bien travaillé avec une prise solide et un support moulé pour plus de résistance. Un détail qui a son importance lorsque l’on se bat avec une installation multiprise derrière un meuble télé.

Nvidia Shield TV 2019

Le câble mesure 1.5 mètre et pourra évidemment être remplacé par le câble de votre choix. Cette décision de Nvidia est étonnante au premier abord. Il est bien plus simple de séparer l’alimentation du boitier en proposant un bloc secteur qui transportera le courant nécessaire jusqu’à la TV-Box. Mais il a le gros avantage de localiser très facilement chaque modèle pour sa région de distribution. Un modèle Européen recevra une prise spécifique dans son package, un modèle US sera emballé avec une prise US. Bien plus simple et économique que de fabriquer et proposer un chargeur avec plusieurs adaptateurs secteur comme sur le précédent modèle.

Nvidia Shield TV

On se souvient du système de ventilation relativement complexe du modèle de 2015 : Un caloduc en cuivre venait disperser la chaleur du SoC Tegra X1 vers des ailettes qui étaient elle-même ventilée activement. Le tout alors que l’opération destinée à transformer le courant 220V était séparée du corps du châssis dans un bloc externe. La nouvelle solution embarque le transformateur en son sein mais son système de ventilation a été largement revu à la baisse.

C’est une des faces cachées positives du nouveau Tegra X1+ de cette plateforme, si le bond en performance que va proposer le nouveau SoC ne sera pas forcément palpable en terme de 3D par exemple, il a déjà fait un bon énorme en terme d’efficacité. Si un ventilateur est présent dans la solution, il est parfaitement inaudible à l’usage. Des ouïes d’aération sont percées de part et d’autre de l’objet pour laisser circuler l’air dans le tube. Cette ventilation est également réglable en puissance via l’interface logicielle.

Du côté de l’arrivée du courant, on retrouve également un port Ethernet Gigabit qui va servir lui aussi à alimenter la solution. Mais cette fois-ci en données. Le tube est également capable de capter un signal Wifi5 classique de telle sorte que vous pouvez choisir entre l’une ou l’autre source pour votre TV-Box. Ceux préférant une connexion Wifi 802.11ac auront probablement intérêt à ne pas cacher trop profondément leur tube dans les entrailles de leur installation. Les autres, ceux qui préféreront la stabilité d’un câble réseau pourront totalement cacher leur Shield TV 2019 derrière leur installation.

Nvidia Shield TV 2019

De l’autre côté, on découvre un port HDMI compatible UltraHD avec un support complet du CEC. Un lecteur de cartes MicroSDXC est également présent ainsi qu’un petit bouton nécessaire uniquement pour de rares opérations de maintenance. Hormis son allumage, la TV-Box restera en permanence en veille et ne nécessitera donc plus de manipulations supplémentaires.

La plus parfaite des minimachines est celle que l’on ne voit pas.

L’idée fondatrice de cette nouvelle version est donc assez simple. Si Nvidia a conçu l’objet pour de multiples usages, de nombreux utilisateurs sont au final uniquement interessés par son côté multimédia. Ils achètent une Shield pour lire des vidéos, regarder des photos et écouter de la musique. Faire du streaming local ou distant. Mais pas pour jouer ou pour lancer des applications. Conscient de ce phénomène, la marque a donc décidé d’ôter les composants non nécessaires à cet usage et de concentrer l’objet pour le rendre le plus compact possible. Avec, à la clé de cette économie d’espace, une proposition plus abordable. La nouvelle venue est désormais proposée à 159€ avec sa télécommande contre 199€ pour l’actuelle. 

Le nouveau modèle embarque désormais un SoC plus puissant. Toujours basé sur le même circuit, il s’agit d’une optimisation baptisée Tegra X1+. La marque le définit comme 25% plus rapide que l’ancien modèle en terme de traitement vidéo. Un boost de performances n’étant a priori pas vraiment utile au vu des catalogues disponibles sur la plateforme Android, la marque a préféré mettre l’accent sur la vidéo plutôt que sur le jeu 3D.  A priori, le Tegra X1 sait déjà parfaitement gérer l’offre de jeux actuelle sous Android, il n’y a donc pas de risque de voir ce modèle ne pas y arriver.

Nvidia Shield TV 2019

La mémoire vive est de 2 Go – 3 Go pour le modèle Shield TV Pro 2019 – mais la mémoire de stockage baisse de moitié passant de 16 à 8 Go de base. Un changement douloureux puisqu’il faudra forcément passer par l’ajout d’une carte MicroSD pour obtenir un tant soit peu de stockage à bord. Certes les modèles de cartes actuelles ont beaucoup baissé. On trouve des solutions 32 Go à 6€ et des cartes 128 Go à 15€, mais cela a un impact sur le prix global de l’engin. A vrai dire, le problème était identique sur la version précédente puisque le stockage de base de 16 Go arrivait rapidement à saturation. La différence est plus liée à l’absence de port USB permettant de connecter une solution externe. Pour ne pas avoir à jongler avec vos propres médias et que vous puissiez installer des jeux et des applications, l’ajout d’un stockage interne est donc recommandé. A moins que vous ne décidiez de n’utiliser que des fonctions de streaming. Soit en local sur votre propre réseau, soit distant avec des offres en ligne.

Une nouvelle télécommande

Nvidia Shield TV 2019

Comme la TV-Box  est destinée à l’oubli loin derrière votre installation Hifi, l’accent a été porté sur la véritable star de cet équipement, à savoir la nouvelle télécommande. Plus imposante, plus lourde, plus épaisse, c’est en réalité elle qui devient le vrai visage de cette offre. Reliée à la Shield TV 2019 par Bluetooth, elle est au centre de tous les usages de la nouvelle solution avec pas mal de nouveautés embarquées.

2019-10-28 18_06_51-minimachines.net

A commencer par un rétro éclairage complet des touches qui sera bien pratique à l’usage en mode cinéma. Cette apparition des touches lumineuses se met en marche lorsque la télécommande est manipulée. Le mouvement de celle-ci suffit à lancer le rétro éclairage pour bien voir ou appuyer sur la télécommande. L’appui sur un bouton poursuivra la durée de l’illumination qui est assez courte. C’est déjà testé et largement approuvé à l’usage.

Nvidia Shield TV 2019

Plus massive, elle mesure 15.4 cm de long pour 2.5 cm de côté. Sa forme en triangle la rend vraiment plus visible que le précédent modèle. Elle embarque désormais une paire de piles classiques AAA fournies que l’on peut changer facilement en faisant glisser la partie arrière de son capot dans le sens indiqué par une petite flèche. 

Nvidia Shield TV 2019

Sur le haut de l’objet, un petit émetteur infrarouge permettra de piloter des appareils non CEC. Si votre téléviseur n’est pas à cette norme, on pourra donc utiliser la télécommande pour le réveiller sans avoir à jongler avec deux télécommandes. C’est cohérent avec l’usage de la Box qui permet de transformer un téléviseur classique en solution connectée performante.

Nvidia Shield TV 2019

Le reste de la télécommande est un mélange entre les fonctions de l’ancien modèle avec les fonctionnalités classiques d’une solution moderne. On retrouve, par exemple, le petit microphone situé en haut de l’objet qui va permettre de piloter à la voix vos programmes au travers de la TV-Box. Cette opération ne se fera qu’après l’appui sur la touche microphone de la télécommande. Il n’y a pas d’écoute permanente qui se déclenche avec un mot clé. Cela empêche un usage distant mais évite également une écoute permanente de vos paroles pendant que vous utilisez l’engin. La partie voix permet de piloter la TV-Box, de programmer des “Custom Routines” grâce à Android TV. Vous pourrez, par exemple, demander à votre système de lancer un scénario précis avec une simple phrase. 

En dessous de ce petit micro, un bouton de mise en marche apparaît. Si vous êtes déjà un utilisateur de Shield TV parmi les modèles précédents, ce bouton devrait vous faire envie. Actuellement, pour éteindre les TV-Box de Nvidia, il faut aller dans les paramètres et cliquer sur “mettre en veille”. Dire que c’est pénible et fastidieux serait oublier que la torture dure depuis 2015… Je hais littéralement cette logique logicielle pour piloter une extinction matérielle. Cette nouvelle télécommande résout donc facilement le problème avec un bouton qui allume et éteint, très logiquement, la TV-Box. A droite de celui-ci, les trois petites lignes superposées signalent un bouton programmable qui permettra de lancer l’application ou la fonctionnalité de son choix. Un élément pratique également.

Nvidia Shield TV 2019

On retrouve ensuite l’habituelle roue des systèmes de la marque. Au centre, un bouton de validation, sur les côtés comme en haut et en bas, des boutons qui permettent de voyager d’une tuile à l’autre sous Android TV. C’est simple et efficace, cette partie là n’a pas évolué puisqu’elle fonctionnait bien sur les modèles précédents.

Nvidia Shield TV 2019

Viennent ensuite les boutons classiques de la télécommande avec plusieurs changements importants. On retrouve en haut les éléments propres à Android avec le bouton back et le bouton Home symbolisé par un rond. On retrouve les éléments de navigation avec play/pause mais aussi avant et arrière. Vous remarquerez la présence d’un petit ergot tactile sur les boutons Play/Pause et Microphone. Cela permettra aux malvoyants de mieux piloter leur TV-Box en utilisant la voix pour lancer leurs contenus multimédia. 

Enfin, deux boutons de volume sont également présents. La précédente télécommande utilisait une fonction tactile qui permettait modifier le volume en faisant glisser son doigt vers le haut ou vers le bas. Une fonction pratique et efficace mais apparemment pas compatible avec tous les profils d’utilisateurs. Le retour à une solution plus classique devrait permettre de satisfaire tout le monde. 

Dernier point important, cette télécommande est rétro compatible avec les précédentes Shield TV, vous pourrez l’acheter à part pour 29.99€ et en profiter sur vos anciens appareils.

Nvidia Shield TV 2019

Enfin, difficile de le manquer, un gros bouton Netflix servira à lancer l’application idoine et ne servira qu’à cela. Nvidia a du céder aux sirènes du marketing de la chaîne. Les ventes des appareils estampillés de ce logo étant meilleures que les ceux des appareils dépourvus du N rouge, la marque a tout intérêt à proposer une touche dédiée sur sa télécommande. Le travail mené par les équipes de Nvidia pour proposer un service Netflix parfaitement pris en charge a également du tisser des liens entre les deux entreprises, ce qui se traduit par ce genre d’intégration.

Dans la prochaine partie, nous verrons comment se comporte la nouvelle Shield TV 2019 à l’usage : ses nouveautés et ses services.

Notes :

  1. Miraculeusement parce qu’autour d’elles, les autres Box et solutions Android semblent condamnées très, trop, rapidement aux enfers de l’obsolescence logicielle.

Soutenez Minimachines.net !
57 commentaires sur ce sujet.
  • 28 octobre 2019 - 21 h 13 min

    Notons que le Tegra x1 premier du nom n’utilise que 4 coeurs même sur la Shield TV.

    “devices utilizing the Tegra X1 always show themselves as having only four ARM Cortex-A57 cores available. The other four ARM Cortex-A53 cores can not be accessed by the operating system, are unused in known devices, and have been removed by Nvidia from later versions of technical documentation, implying that a silicon erratum prevents their normal usage.”

    “Les appareils qui utilisent le Tegra X1 affichent toujours la disponibilité de 4 coeurs A57 quand le système d’exploitation n’a pas accès aux 4 coeurs A53, ils donc inutilisés dans les appareils actuels et ne sont plus montrés dans les dernières documentations techniques fournies par Nvidia, un problème lié au silicium empêche leur utilisation normale.”

    Le Tegra X1 n’est que partiellement fonctionnel même si Nvidia ne l’a pas admis jusqu’à maintenant (soc qui est toujours présenté et vendu comme ayant un CPU 4+4), espérons que le Tegra X1+ est différent même cela n’aura aucun incident sur les performances.

    Répondre
  • 28 octobre 2019 - 21 h 35 min

    Bonsoir Pierre, belle bête surtout la pro et belle présentation, on attends le prochain volet.
    Juste si tu ne le sais pas, sur la télécommande de 2017 pour mettre la Shield en veille, il faut presser simultanément les touches retour et accueil.
    Idem pour la réveiller. Il me semble que la fonction d’arrêt “tout court” à été supprimée depuis quelques mises à jour.

    Répondre
  • 28 octobre 2019 - 21 h 38 min

    Bonjour,

    “Actuellement pour éteindre les TV-Box de Nvidia il faut aller dans les paramètres et cliquer sur “mettre en veille”. Dire que c’est pénible et fastidieux serait oublier que la torture dure depuis 2015… Je hait littéralement cette logique logicielle pour piloter une extinction materielle. ”

    Sinon un appui simultané sur Home + Retour permet de mettre la Shield en veille … Donc avec deux boutons au lieu d’un sur la nouvelle télécommande ;)

    Répondre
  • 28 octobre 2019 - 22 h 04 min

    Je suis bien moins enthousiaste que toi Pierre.

    Pas fan de form factor de la box comme celui de la télécommande.
    Pourquoi une forme cylindrique inadapté (une box carré aurait été mieux en tout point et aurait permis de mettre au moins un port USB)
    Tant à la télécommande, Nvidia pense pouvoir faire mieux que des fabriquant de TV et box multimedia.

    Sur le point technologie il y a pas assez d’évolution pour justifier un nouveau modèle.
    Il faudra dire à Nvidia qu’il s’est passé beaucoup de chose pendant son absence dans le monde ARM depuis le Tegra X1 gen 1.
    Cette réédition (car c’est plus une réédition d’un nouveau modèle) est là juste pour marger plus sur ces soc Tegra que Nvidia vend à Nintendo.

    Si on commence à la comparer avec d’autres machines elle fait pâle figure. Comme par exemple la Xbox One S qui fait bien plus pour un prix similaire.

    Répondre
  • 28 octobre 2019 - 22 h 39 min

    @Will: La Xbox consomme beaucoup d’énergie, prend beaucoup de place et n’est absolument pas silencieuse (j’ai une Xbox One S).
    En revanche je suis d’accord, Nvidia est timide sur les nouveautés, cette Shield est inintéressante pour quelqu’un qui possède une des précédentes versions.
    Ce n’est pas l’upscale 4K qui la fera vendre…

    Répondre
  • 28 octobre 2019 - 22 h 48 min

    Intéressant ce format tube qui vient s’insérer dans la continuité des cables. C’est pas pour moi, mais je salue le concept.

    Répondre
  • 28 octobre 2019 - 23 h 24 min

    @Will: La box “traditionnelle” est toujours présente, c’est la version Pro. Elle s’adresse probablement plus à des gens comme toi et moi. J’ai conseillé la Shield à des dizaines de personnes et la plupart n’en ont qu’un seul usage, celui d’un lanceur de Kodi/Molotov. Pour eux, le format “stick” est parfait. Ils n’ont jamais utilisé un port USB ni glissé une carte MicroSD dedans. C’est juste pas utile pour eux. Nvidia l’a bien compris.

    Pour la telco, la leur me parait plus intelligente que ma telco de TV Samsung étant donné le format. Je n’ai que faire des touches 1234567890 qui sont présentes dessus pas plus que les 50 autres boutons inutiles. Je préfère de loin naviguer sous Shield que de lancer leur interface déjà poussiéreuse parce que pas mise à jour. du coup oui, largement, la telco Nvidia me parait autrement plus confortable. Pour de nombreux possesseurs de Shield, la telco de leur TV se résume à un unique bouton ON/OFF si leur TV ,n’est pas compatible CEC.

    Après je ne crois pas que chez Nvidia les ingés se lèvent le matin en se disant “on va faire mieux que les fabricants de TV”. Je pense qu’ils savent faire un produit adapté à leur proposition Et cela me parait assez logique :)

    Je suis ok, même si la proposition de Nvidia cache assez bien son jeu. Pas de véritable évolution sur cette nouvelle shield et c’est pour cela que Nvidia ne sort pas un modèle révolutionnaire. Probablement aussi pour cela que les Shield n’ont pas été présentées au CES mais à la fin de ce mois d’Octobre. Cela dit il y a des ajustements : De taille, de tarifs, de services et de capacités. Et avec tout cela une prolongation de la durée de vie des modèles de 2015 et 2017, que demander de mieux ?

    Que Nvidia cherche a marger sur un produit qu’ils proposent et soutiennent ne me parait pas délirant. Je préfère cela à des fabricants de TV à 2000€ qui ne font plus de mises à jour de leur système 3 mois après la sortie de leur modèle parce qu’un nouveau vient d’apparaître. Et cela malgré des bugs ou des problèmes de sécurités graves rencontré sur leur TV encore sous garantie pendant 21 mois… Personne n’espère que Nvidia sera un jour une boite de philanthropes. Ils cherchent à marger, comme tu cherches à être payé à la fin du mois. Je dirais même qu’au contraire, tant que leurs Shield se vendent et qu’ils gagnent de l’argent, ils continueront leur mises à jour. Ce qui m’arrange fortement.

    Go acheter la Xbox si cela te fait plaisir hein, moi je préfère ma Shield 2015, bien planquée au fond de mon système, rapide et efficace. Un engin que je ne vois pas, que je n’entends pas mais qui décode tout vite et bien depuis 4 bonnes années. Après personne ne dit que la Shield TV est l’engin parfait, juste que c’est la meilleure TV-Box Android ce qui, à vrai dire, n’est franchement pas difficile.

    Ce que je sais aussi c’est que si je propose une XBox à ma voisine pour lire ses films et regarder la télé, elle dira non. Si je lui planque une Shield TV 2019 Classic derrière sa télé, avec une télco a qui elle peut dire “Lance la casa del Papel” et qui reprend là où elle en était, elle sera ravie.

    @Redrag: J’en parlerait dans la suite mais oui, les possesseurs d’une Shield 2015 ou 2017 n’ont pas beaucoup de raisons de changer. Mais Nvidia le sait et le cultive, sinon ils auraient fait comme tout le monde. Arrêté les maj de la Shield 2015 en 2017 à la sortie de la seconde mouture et stoppé les majs de la seconde version à la sortie de celle-ci. Au contraire les deux générations viennent d’être mises à jour.

    Nvidia réfléchit d’une autre manière que les vendeurs de smartphones et de tablettes (et je ne parle pas des TV Connectées…). La marque crée un écosystème et ne cherche pas a pousser à l’obsolescence à tout prix. Du coup ils ne dégradent pas volontairement les anciennes machines en les soutenant logiciellement. Après tout, avec un Tegra X2 deux fois plus performant, cela aurait changé quoi ? Quel usage ? Lire de la 8K à 120 images par secondes ? Lancer Angry Birds en UltraHD à 240 images par seconde ? Je ne vois pas quel outil sur Android TV aurait pu tirer parti d’un nouveau SoC ? L’actuel est capable de choses incroyables mais l’écosystème ne sais pas en tirer parti.

    Injecter des centaines de millions de $ dans une nouvelle puce n’aurait pas été rentable pour Nvidia, à moins de faire comme tout le monde, pousser les anciens modèles rapidement vers l’obsolescence pour être sûr d’avoir un public. Perso je suis franchement ravi de rentabiliser, mois après mois, mon investissement de 2015.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 3 h 51 min

    J’ai une xiaomi mi box qui tourne bien pour du visionnage vidéo (mycanal via l’abo free, vlc, molotov, …) y compris pour du h265. La télécommande est petite, pratique (elle a un bouton on/off ;-) ) et le CEC bien supporté.

    à partir de là, et vu que dans mon cas je ai absolument aucune intention de jouer sur ma tv, et que la reco vocale m’inspire peu quels pourraient être les avantages de remplacer ma mi box par une shield (surtout étant donné l’écart de prix) ?

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 6 h 52 min

    @nouknouk: Ben la réponse est dans la question, non ? Tu dis qu’elle te convient parfaitement. Inutile de changer.

    Il en va de même pour ceux à qui leur Shield convient déjà.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 6 h 59 min

    @miyo31 et @Yakko: Merci pour l’astuce. Jusqu’à présent je faisais Home + Back (appuis long) + Validation (4 secondes quand même).

    À part ça, quelqu’un peut me dire quel usage il fait du port USB et du port micro SD ? Je fais partie de ceux qui n’en ont pas l’usage et cela m’intrigue.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 7 h 01 min

    L’absence de port USB prive la Shield 2019 de la possibilité de brancher des périphériques USB, tels qu’un clavier ou un DAC Audio USB…. Vraiment dommage, car je pense qu’ils avaient la place de mettre un connecteur type USB C.
    Et puis franchement 2 Go de mémoire vive ?!? Mon téléphone à 12 Go !!!!

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 7 h 33 min

    @Kikimoo: il y avait une autre question implicite dans ma demande: pour l’usage qui se rapproche du miens, et que pierre évoque comme étant la cible de la version “non pro”, qu’est ce qui justifie le choix de cette shield comparé à une boite de chez xiaomi qui vaut 3x moins cher.

    Ou dit encore autrement: je n’ai aucun doute quant au fait que Pierre a de bonnes raisons de conseiller à son entourage une shield plutôt qu’une mi-box et j’aimerais simplement comprendre ces raisons.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 8 h 10 min

    @nouknouk:

    Je ne sais pas de quand date la sortie de la Mi-Box (première du nom et actuelle), comme je ne connais pas leurs suivis respectif !

    Mais ce qui fait conseiller la Shield à l’entourage c’est le suivi et le facteur “pas de sav” auprès des gens à qui tu la conseil …

    Tu branche et ça marche ! Et le support est probablement sans équivalent dans le monde Android !!!

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 8 h 58 min

    Pour moi, c’est comme si Nvidia n’avait fait aucunes évolutions technologiques
    au niveau de ses consoles Shield, c’est plus des réductions de coûts,
    et l’élargissement du marché avec la Shield TV !

    Mais à 159 Euros, la Shield TV reste beaucoup trop cher, avec seulement 8 Go,
    il fallait mettre un minimum de 16 Go, surtout avec un cout de stockage devenu aussi peu cher,
    et mettre ou laisser un port USB !
    Car justement, 159 Euros, c’est trop cher pour ce que c’est…
    Je n’ai pas dit qu’Nvidia devait la donner, ne pas faire de business,
    mais tout est dans l’équilibre des choses…

    Personnellement, j’aurais préférés qu’Nvidia ne fasse aucunes évolutions techniques,
    mais qu’ils ai un prix inférieurs à 100 Usd sur la Shield TV,
    ce qui leur laissait encore de très belles marges…
    car depuis 2015, les développements de la Shield ont été bien amortis !

    La Shield TV Pro à 219 Euros est beaucoup trop cher car vendu avec seulement 16 Go de stockage,
    et sans la manette, ce qui est pousser le RADINISME bien trop loin pour Moi !

    Ou, si Nvidia avait réellement voulu faire une évolution logiciel majeur,
    j’aurais souhaité une TV Box qui puisses aussi faire tourner Chrome OS…
    C’était peu compliqué et peu cher à faire, mais Nvidia ne l’a pas fait !
    Nvidia n’a quasiment fait qu’augmenter ses marges sur un produit existant,
    et ce n’est pas les légères évolutions techniques qui changent grand chose !

    C’est très bon pour Nvidia, mais beaucoup moins intéressant pour les consommateurs !

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 9 h 10 min

    @Pierre Lecourt: je suis d’accord Pierre mais on entend déjà des possesseurs de télé 4K regretter que l’upscale de cette nouvelle Shield se limite à 30fps. Un provo un peu plus puissant aurait peut-être pu proposer mieux.
    Je suis d’accord avec toi sinon, la politique de suivi de Nvidia est très bonne.
    Je n’ai que rarement eu de bugs et les mises à jour sont très régulières.
    Je ne regrette absolument pas mon achat.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 9 h 39 min

    @nounouk, ma mi box (derniere generation) ne lit pas tout sous kodi de maniere fluide ( 1080 x265 d’anime). Et en terme de reactivité, c est tres lent .
    Il m arrive reguleiremetn de la rebooter

    Répondre
  • Yrt
    29 octobre 2019 - 9 h 58 min

    @nouknouk:

    _ l’application prime video native contrairement à la mibox (sideload mais merde régulièrement, jonglage version –_ )
    _ des mises à jour, la mibox bloquée en ATV 8 avec mise à jour de sécurité datant du 5 mars 2019

    après pour palier aux soucis avec Amazon Prime Video, avec le delta de prix on peut prendre une FireStick TV en complément, mais bon, on retombe sur l’analogie de Pierre ;)

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 10 h 07 min

    La stratégie de NVIDIA et la segmentation des marchés que la marque a établie me semblent claires : Dépourvu d’USB, la Shield TV a pour but de concurrencer les Amazon Fire Stick et autre Google Chromecast. La pro quand a elle se veut plus polyvalente et pensait comme un hub multimédia. S’il se confirme que la Pro est dotée d’un lecteur Micro SD, même si le choix d’une si maigre mémoire interne peut paraître regrettable, il n’y a pas photo pour moi, j’opterai pour la version Pro, en attendant des tarifs abordables.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 11 h 23 min

    @nouknouk: La meilleure réponse tu l’auras de la part des gens qui me posaient la question quand ils ont acheté la Mi Box première du nom, puis la Mi Box 2, puis la 3 puis la S puis la 4. Ces Box sont très bien (j’en ai une) mais elles ne sont pas à l’abri de mises à jour sans concertation avec les services de streaming et ne sont pas conçues pour recevoir des mises à jour aussi longues que celles de la shield.
    Par exemple chez Xiaomi, les Mi Box 1 et 2 ne sont pas compatibles MyCanal, Molotov et ne gèrent pas l’AV1. Les Mi Box S et 3 je ne sais pas pour l’AV1 mais comme le codec est amené a devenir un gros standard à terme cela veut dire qu’un jour ou l’autre elles seront obsolètes. C’est normal c’est dans leur ADN. Les Mi Box sont des produits de grande consommation et leur prix fait qu’il n’est pas prévu de les suivre dans le temps.

    Si demain Molotov change de codec pour une raison à eux, ils passent à AV1 pour ne pas payer de royalties par exemple, le parc entier de TV-Box sera à la rue. Pas les Shield. Ce n’est pas un scénario catastrophe c’est déjà arrivé pour Youtube et des centaines de millions de box et de téléviseurs sont devenus obsolètes ou limités au 480p…

    @Denony: La question est : 3 Go pour quoi faire sur la version Stick ? La version Pro à 3 Go (et je vois pas trop pour quoi faire ?) et 2 ports USB.

    @nouknouk: La raison est simple, j’ai conseillé des shield depuis 2015 et jusqu’ici, a part quelques moments de crise suite à des mises à jour, personne ne m’a reproché ce choix. Les TV Box sont suivies, bien gérées, efficaces et durent dans le temps. Elles font également une foule d’autres choses comme serveur Plex, console de jeu en streaming et autres mais dans l’absolu ce sont de supers lecteurs multimédia. Si j’avais conseillé une Mi Box 1 en 2015. Elle aurait disparu au fond d’un placard aujourd’hui car incompatible avec les programmes français. Quid de la Mi Box 3 ou 4 dans 2 ans ?

    @J. DEBON: Tu réfléchis en utilisateur qui ne regarde que le materiel. La viabilité du produit n’est pas possible en le proposant à 100€ j’imagine. Ou alors à faire comme tout le monde, c’est à dire virer l’équipe d’ingénieurs français qui s’occupent de faire en sorte que les applications de streaming françaises soient compatibles avec la Box au fur et a mesure de leur évolution.
    100€ ? – 20% de TVA – la marge du distributeur – les frais de gestion et de marketing ? Il reste quoi sur le prix d’une Shield ? 50€ ? 40€ ? Pas de quoi payer une équipe qui va faire en sorte que les services proposés par un produit en 2015 soient toujours au top en 2019.

    @Redrag: Ben oui, mais encore une fois quelle solution ? Injecter 1 Milliard de dollars pour développer un Tegra X2 ? C’est ce qu’on coûté les développements de chaque puce ARM de Nvidia en gros. La rentabilité n’aurait pas été possible sans exploser le prix. Doubler le nombre de coeurs CUDA dans le X1+ avec un X1² ? Pourquoi pas mais alors il aurait fallu changer de design pour un truc plus gros afin d’encaisser l’ensemble. Tout ça pour quel usage ? Pour quels films en + de 30 fps UltraHD aujourd’hui ? Il y a quoi au catalogue de films en Ultra HD Blu-Ray à + de 30 fps ? Et puis je veux bien entendre cette critique mais vu la chaîne qu’il faut pour en profiter (lecteur, ampli, télé, enceinte) Si l’acheteur de films UHDBR n’a pas déjà un système d’upscaling digne de ce nom sur son poste… En fait ces critiques sont celles de gens déjà équipés qui descendent une autre techno pour valider leurs choix.
    Je ne dis pas que l’upscaling de Nvidia est parfait… Mais j’en parlerais dans la suite.

    @Raph: La pro n’a pas de lecteur de cartes mais 2 ports USB.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 11 h 38 min

    @Raph:
    Tout à fait, c’est une claire segmentation des marchés…
    mais Nvidia aurait du aller beaucoup plus loin dans leurs démarches !

    Faire clairement un premier prix abordable à moins de 100 Usd pour ‘Madame Michu’,
    car ‘Madame Michu’ n’a pas besoin de plus de puissance, ni de plus de fonctions,
    ce que la Shield TV à 159 Euros, n’est pas !

    L’évolution de puissance de 25% puissance et les quelques évolutions,
    ne justifient pas l’envolée des prix !

    Il aurait fallu évoluer en 2 ou 3 gammes, une premier prix,
    une gamme moyenne, et pourquoi pas, un très Haut de Gamme,
    qui n’existe malheureusement pas ?

    Mais on peut comprendre, qu’un Haut de Gamme n’entre pas dans
    la Stratégie GeForce Now de Nvidia, de ‘cloud gaming’ !

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 11 h 58 min

    @J. DEBON: L’évolution de 25% de puissance ne concerne que la lecture multimédia. Pas les performances brutes.

    Toutes les versions, de la première en 2015 à la Pro 2019 supportent le Cloud Gaming GeForce Now. L’évolution de puissance n’a absolument aucun intérêt sous Android TV. Ou alors je passe à côté de cet intérêt et j’aimerais bien qu’on m’explique ?

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 12 h 30 min

    Moi ce qui me plait le plus dans cette Nvidia 2019, c’est qu’elle a eu le droit à un test Minimachines ! Ca fait bien plaisir de relire des tests.

    Si je devais acheter une ShieldTV, je pense que j’irais vers une 2015 d’occaz car ni elle, ni sa télécommande n’ont de microphone (on est bien d’accord?), et le CPU est performant, en plus du suivi logiciel et de la connectique.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 12 h 34 min

    @prog-amateur: J’ai récup la fibre ! Des tests vous allez en avoir bien plus :)

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 12 h 40 min

    @Pierre Lecourt: C’est une excellente nouvelle, et je t’en remercie chaleureusement !

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 12 h 51 min

    Pour les grincheux, reste plus qu’à trouver des Shield 2017 en promo ;-)

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 13 h 02 min

    Je pense que pour la Shield il faut penser au coût par an et non au coût à l’achat… Une Android box aussi performante et aussi bien mise à jour depuis 2015 (je l’ai tjs et elle marche parfaitement… la 2017 aussi !)…
    Si c’est pour avoir une no name à 70 balles qu’il faut changer tous les 2 ans ou qui n’est pas compatible avec tel ou tel service… c’est comme tout dans la vie, la qualité et le service ça se paye.
    La seule qui rivalise a priori c’est la Xiaomi mais pas de port ethernet GB…

    Merci Pierre pour ce “déballage”… vivement le test technique ! (j’ai besoin d’acheter une android box et j’hésite avec la Xiaomi ! si la 2017 diminue de prix je me pose même pas de question)

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 13 h 16 min

    @Poulou:
    Effectivement, pour moi le port ethernet est l’un des éléments qui ne me fait pas craquer pour la xiaomi.
    L’avoir garder est une bonne chose, aucun doute que les stats d’utilisations de la shield furent analysés par nvidia pour créer le nouveau Form Factor.
    Un autre est l’absence de retour d’expérience négative alors que ce n’est pas le cas de la xiaomi.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 13 h 38 min

    @Pierre Lecourt: Non, je ne parlais pas pour de l’Android TV,
    mais je penses que Nvidia aurait élargir son offre en permettant le Chrome OS…
    Et qui peut le PLUS, peut le Moins, mais pas l’inversement !

    En dehors, de Windows 10 x86 ou MAC Os X, il n’y a réellement que Chrome OS !
    Non ?! Donc c’est l’OS Manquant qui serait le plus facilement pour Tous…
    Je regrettes que donc que Nvidia et tant d’autres constructeurs y aient vu si peu d’intérêts,
    même si en tant qu’ancêtre, je resterai sous Windows x86 !

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 14 h 04 min

    Quelqu’un a un lien où on peut voir ces Shield édition 2019 démontés ?
    Car tous les autres Shield avaient un système de refroidissement actif (avec rad + ventilo)
    Et je ne vois pas comment ce forum factor stick pourrait refroidir efficacement de manière passive cette Shield. A moins qu’il y ait un mini ventilo à l’intérieur du tube ?
    Personne ne parle de température ou de consommation dans leur test de ces Shield 2019.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 14 h 09 min

    @J. DEBON: Donc en gros tu reproches à la Nvidia Shield TV qui est vendue comme une tV-Box sous Android TV de ne pas être sous ChromeOS ?
    Un OS qu’il faut piloter avec un clavier et une souris alors que les TV-Box sont livrées avec des télécommandes ?

    Je crois surtout que tu confonds tes besoins et la destination de l’engin. Je ne reprocherais pas à un restaurateur Vietnamien de ne pas proposer de Choucroute à sa carte. Si j’ai envie d’une Choucroute, je vais dans un restaurant Alsacien.

    En gros tu cherches une Chromebox, il y en a sur le marché, il suffit d’acheter le produit qui te convient, pas de détourner un produit qui ne te convient pas pour en faire un truc bancal qui demanderait de nouveaux développements inutiles pour 99.9% de la population qui cherche avant tout un centre multimédia et de loisir, ce qu’est Android TV.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 14 h 20 min

    @Will: C’est précisé dans le billet, il y a un ventilo dans le tube. Le démontage est prévu ici.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 15 h 35 min

    Merci pour le déballage et vivement le test pour voir les améliorations.
    J’ai la shield 2015 et c’est le meilleur achat multimédia que je n’ai jamais fait !Elle marche parfaitement depuis le début et ses mises à jour en font un exemple de longévité chez moi.
    Je ne comprends pas non plus les critiques de mon côté.
    J’ai du me servir 3 fois du port USB et je ne me sers jamais de la télécommande car elle est tout le temps déchargée.
    A partir de là je considère que Nvidia répond tout à fait aux demandes “classique” des utilisateurs pour en faire un lecteur multimédia parfait.

    Quand à ceux qui trouvent le prix trop cher, c’est qu’ils oublient que les mises à jour logicielles ne se font pas toute seule et il y’a quand même des nouveautés vraiment utile par rapport à l’usage que fait tout le monde.

    Effectivement le hardware est amorti depuis longtemps mais c’est parce que Nvidia avait réalisé un processeur largement supérieur aux autres et c’est donc amplement mérité.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 16 h 54 min

    Je suis actuellement possesseur de 3 TV.
    – une TV principale LG OLED 55 pouces dans mon salon connectée à une box
    – une Philips de 82 cm dans une autre pièce connectée à une box
    – une Sony de 49 pouces dans un pied à terre à la campagne connectée à une box
    Je ne voudrais pas casser l’ambiance mais j’ai eu une NVIDIA SHIELD dont je me suis séparé.
    Comment j’ai fait ?
    Pour Netflix, les 3 TV ont un accès direct via leur OS.
    La SONY a un OS Android TV. J’ai installé KODI qui les fichiers présents sur un SSD connecté au port USB de la box.
    Sur les 2 autres, KODI n’est pas disponible. Pour lire les films j’utilise un truc de vieux : DNLA. Ma Freebox est DNLA, ma LG est DNLA, même mon lecteur Blu-ray SONY est DLNA…
    Il suffit d’avoir un PC branché sur le réseau et hop DNLA voit les fichiers du PC.
    J’ai un serveur PLEX connecté au client PLEX de ma LG. Et bien DNLA me fait moins d’emmerdes que PLEX pour lire certains fichiers.
    Tiens un truc que ne sait pas faire la NVIDIA : envoyer un film sur ma tablette Samsung S5e.
    Et bien DNLA le fait : PC => DNLA ==> FREEBOX ==> WIFI ==> Tablette ==> Player VLC.
    Les 3 TV décodent le X264. La LG et la SONY décodent le X265 (pas vérifié sur la Philips).
    Je précise que la LG est de 2016, la Philips de 2015 et la SONY de 2019.
    Maintenant, il y a peut-être des besoins que je n’ai pas vu, mais je crois que l’intérêt principal de la NVIDIA c’est peut-être GameStream…

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 17 h 24 min

    @Pierre Lecourt: merci pour l’info.
    Hâte de voir les entrailles.
    Donc on doit entendre le bruit de celui ci.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 17 h 28 min

    L’accumulation de poussière risque aussi de devenir un problème.

    Enfin on le verra dans le test complet que je lirais avec plus d’attention ^^

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 17 h 35 min

    @Yakko: Je valide ! C’est une fonctionnalité introduite par une mise à jour “récente” (moins d’un an) il me semble.
    Il y a aussi la possibilité de l’éteindre à la voix mais c’est utiliser un marteau pour écraser une mouche.

    En fait le seul bouton manquant, pour moi, n’est toujours pas intégré à cette télécommande : le bouton “Mute/Sourdine”. À moins qu’un double clic sur Volume- permette de la faire.

    C’est tout de même incroyable qu’une fonction aussi basique ne soit pas présente alors qu’il y a un gros bouton Netflix par ailleurs …

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 17 h 43 min

    @prog-amateur: Si la télécommande de la 2015 à un microphone. Mais il fonctionne sur le même principe que la 2019 : il ne s’active que lorsqu’on appuie sur le bouton contrairement au modèle 2017 qui écoute en continue si je ne dis pas de bêtise.
    Dans tous les cas, tu peux te passer de la télécommande et utiliser ton smartphone : l’application NVidia dédiée à reçue une grosse mise à jour récemment et est devenue beaucoup plus efficace.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 18 h 06 min

    J’ai hate d’aller la chercher jeudi à Bestbuy !

    La version pro est exactement le produit qu’il me fallait, j’ai fais une installation home cinéma dans mon sous-sol, la shield sera reliée à un ampli, lui même relié au projecteur, les films sont sur le réseau local, mais aussi en streaming depuis Netflix et Prime Video. La shield streamera aussi ma bibliothèque Steam depuis le 2ème étage.

    L’upscaling 4K est toujours en beta, je ne me fait aucun soucis sur le fait aue nvida le passe à 60fps dans les 2 prochainees années. S’il s’agit un dérivé de leur techo DLSS, c’esst une bonne nouvelle car au plus les gens regarderont de films, au plus l’IA sera entrainée et la qualité améliorée.

    Il y a très bon article sur le jeu battlefield V, où l’on peut voir l’amélioration visuelle de l’upscaling mois après mois, c’est la vrai puissance de l’iA.

    Inclure ce genre de technologie dans une box TV est pour eux une véritable test à gradeur nature, on commence avec l’upscaling et pourquoi pas dans quelques mois le denoise, le pure motion, le sharpen,…

    Espérons juste que ce soit toujours possible d’installer un vpn dessus.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 18 h 37 min

    @laurent:

    Tu casse pas l’ambiance, c’est juste que le produit n’était pas fait pour toi et c’est pas grave ;-)

    j’ai une télé de 2005 qui… fait juste télé.
    Ça râle à la maison parce qu’on est passé de la box bouygues ultym machin truc à une freebox révolution asthmatique.
    Je suis frustré d’avoir l’appli Arte uniquement sur un smartphone.
    et si en plus je peux jouer a des jeux avec les minots, tout ça pour 150 euros et pas de prise de tête, et une prise RJ45, et Ben, la Shield devient une option sérieuse pour moi.

    Répondre
  • 29 octobre 2019 - 22 h 24 min

    A force de lire des articles aussi dithyrambiques sur les Shields, je vais finir par en prendre une… même si j’en ai pas vraiment besoin (c’est ça la forces des influenceurs).
    Et pourtant j’ai acheté une TVBox MagicSee N5 NOVA Android 9.0 4/64 Go (qu’il me semble avoir vu sur ce site mais dont toute trace à disparue !) ; je l’ai mais je n’en ai encore rien fait, je prévoyais un usage en week-end, à la campagne, mais pas encore eu l’occasion :(
    Comme quoi, il faut toujours acheter ce dont on a besoin dans l’immédiat, et non pour “plus tard”.

    Répondre
  • 30 octobre 2019 - 3 h 32 min

    Pour la mise en veille de la shield que j’utilise, je fais appui long sur le bouton retour de la télécommande, ce qui fait directement apparaître l’option en question, puis je la sélectionne.

    Répondre
  • 30 octobre 2019 - 5 h 40 min

    @Will: merci Will, je suis surpris que le micro était dispo en 2015, c’est intéressant.

    Répondre
  • 30 octobre 2019 - 9 h 16 min

    hello

    c’est incroyable de réagir comme CA

    des box officiel sous android il y en a pas 50 !

    je n’ai jamais eu de shield tv , mais j’ai ou j’ai eu la mi box ainsi que la (s)

    il n’y a pas photo entre les telecommandes !!!
    on peut saluer cela , la shield aura uen des plus belle telecomamnde multimedia (avec philips qui a la easy)

    et concernant la shield ce n’est pas un tegra 2 ou tegra 3 !?
    mais nvidia n’a aucun interet , ni financier ,ni en terme d’image
    le but est de concurencer les mi box s, fire stick 4k et tout autre appareil multimedia

    nvidia n’a pas voulu faire un pc !
    juste une box tv afin de regarder du contenue!!!
    molotov , netflix, disney(soon), ocs , rmc , kodi et compagnie

    concernant le design , la mi box a peu evoluer ,la shield evolue et personne est content

    moi je salut cette perf de nvidia

    Répondre
  • 30 octobre 2019 - 10 h 13 min

    bonjour
    je recherche une alternative a ma box canalsat. la nvidia shield est elle capable de streamer sur molotov ou autre de maniere aussi fluide qu’une box canalsat ou orange ?

    Répondre
  • 30 octobre 2019 - 10 h 33 min

    @Pierre Lecourt: “Je crois surtout que tu confonds tes besoins et la destination de l’engin.”,
    Non, pas du tout, je comprends que la stratégie de Nvidia était de proposer la meilleur TV Box,
    ainsi que leur stratégie de Cloud Gaming avec GeForce Now !
    Mais je penses qu’Nvidia aurait du pousser bien plus loin leurs avantages…

    “Je ne reprocherais pas à un restaurateur Vietnamien de ne pas proposer de Choucroute à sa carte.
    Si j’ai envie d’une Choucroute, je vais dans un restaurant Alsacien.”,
    sauf Pierre, que les bases de la Shield aurait pu faire une Excellente ChromeBox,
    pour des coûts de développements particulièrement faibles et limités !

    Parce que quand Tu étudies le marché des ChromeBox, la très grande majorité sont sous CPU Intel,
    et pire, elles étaient et sont vendues beaucoup trop chères !
    Alors que justement, l’intérêt d’une ChromeBox était de pouvoir utiliser des CPU Arm,
    et de pouvoir coûter globalement bien moins chères.

    Même si c’est un peu “hors sujet”, je penses que Nvidia aurait pu prendre une très grande part
    du marché sous Chrome OS, sans avoir à trop investir et ni à se fatiguer
    avec une simple évolution de sa console Shield !
    Car ton ‘restaurateur Vietnamien’, pouvait bien sur les mêmes bases,
    nous faire de la cuisine Chinoise et Non, de la Choucroute !!!
    Ce qui lui aurait probablement permis d’étendre son marché,
    mais surtout d’augmenter ses bénéfices…

    Quand je conçois mes inventions, elles sont pour la plupart,
    comme un “couteau Suisse multi-usages”, car Je et Tu ne sais pas toujours,
    ce qui va réellement faire la différence et les différences
    auprès des consommateurs…

    Et je sais aussi être “Hyper Spécialisé”,
    mais dans ce cas, je sais aussi pourquoi !
    Question de poids, de taille, de prix ou autres…

    Mais là, on parlais de la Shield, un produit ayant les mêmes bases communes,
    donc permettant de faire de très importantes économies d’échelles
    aux niveaux développements !
    D’où l’expression, “une pierre, 2 coups”, “3 coups”…
    surtout qu’Nvidia avait les moyens financiers pour le faire,
    et donc de tenter la QUINTE FLUSH ROYALE !!!

    Répondre
  • 30 octobre 2019 - 11 h 11 min
  • 30 octobre 2019 - 11 h 45 min

    Attention le modèle de base ne semble pas avoir la fonction serveur Plex , sele la version PRO et ses 3 Go la propose!

    Répondre
  • 30 octobre 2019 - 12 h 01 min

    @Un Beau Jour: Oui, mais ce n’est pas Chrome OS en lui-même qui est super limité,
    car ces blocages peuvent aussi exister sur des TV Box !
    Donc ce n’est pas obligatoirement et automatiquement lié au système…
    et rien, n’interdirait de faire un double boot pour choisir
    si besoin entre Android et Chrome OS !

    N’oublions pas l’inverse qu’Android est particulièrement verrouillé par Google,
    et que justement Chrome OS a aussi ses propres avantages !
    Rien n’est parfait dans ce bas monde,
    tout est question de compromis…

    Répondre
  • 30 octobre 2019 - 12 h 49 min

    @cyril 1: Les Shield sont plus fluides que la très grande majorité des Box (j’écrirais bien toutes mais je ne les ais ps toutes testées).

    @J. DEBON:
    “Non, pas du tout, je comprends que la stratégie de Nvidia était de proposer la meilleur TV Box,
    ainsi que leur stratégie de Cloud Gaming avec GeForce Now !
    Mais je penses qu’Nvidia aurait du pousser bien plus loin leurs avantages…”

    Donc en proposant une TV-Box qui soit également une Chromebox ? Donc revoir tout leur produit, toute leur communication et toute leurstratégie enplace depuis 4 ans ? Pour un usage verrouillé, qui ne concerne quasiment pas l’Europe et qui ne fonctionne aux US quasiment que grâce a marché de l’éducation. En gros tu veux que Nvidia change et réussisse a convaincre les autorités US qui achètent du materiel pour l’éducation que la Shield qui est présentée comme une console de salon multimédia parfaite pour le jeu et l’UltraHD est également parfaite pour travailler dans leurs école ? Tu connais les chiffres de vente de Chromebox et leur destination ? Je parle pas des Chromebooks mais des Chromebox. Renseigne toi, tu seras surpris. Tu comprendras sans doute pourquoi plus personne ne met en avant ces engins autre part que sur le marché de l’éducation…

    “Je ne reprocherais pas à un restaurateur Vietnamien de ne pas proposer de Choucroute à sa carte.
    Si j’ai envie d’une Choucroute, je vais dans un restaurant Alsacien.”,
    sauf Pierre, que les bases de la Shield aurait pu faire une Excellente ChromeBox,
    pour des coûts de développements particulièrement faibles et limités !

    Mais pas du tout, d’un point de vue développement il y aurait tout à faire mais surtout il y aurait un gros brouillage dans la communication. C’est comme si tu disais que Disneyland c’est également l’endroit parfait pour réviser ses maths et sa physique. Tu casses non seulement ton image mais tu brouilles aussi celle des nouveaux clients. Rajouter un clavier dans le marketing de Nvidia serait possible, les Shields ont des ports USB depuis 2015. Pourquoi ne lm’ont t-ils pas fait ? Parce que si tu rajoutes un clavier l’équation dans la tête desgens devient ! Shield = compliqué.

    Laisser une manette et une telco = simple.

    Si mon restaurateur vietnamien colle “spécialiste de la nourriture Vietnamienne et de la Choucroute d’Alsace” sur sa devanture, je ne met simplement plus les pieds chez lui. Je n’ai plus l’impression d’un spécialiste justement . Pareil pour une console de salon multimédia qui se mettrait a devenir une Chromebox. Ce n’est pas le même monde.

    “Parce que quand Tu étudies le marché des ChromeBox, la très grande majorité sont sous CPU Intel,
    et pire, elles étaient et sont vendues beaucoup trop chères !
    Alors que justement, l’intérêt d’une ChromeBox était de pouvoir utiliser des CPU Arm,
    et de pouvoir coûter globalement bien moins chères.”

    En gros tu veux que Nvidia qui marge sur un produit sous Android soit moins cher en proposant aussi ChromeOS ? Le marché des Chromebox n’existe pas en Europe et survit aux US. Il y a quoi de dispo en France ? Chez les revendeurs tradi ? Rien. TopAchat : 0. LDLC = 0. Darty = 0. Boulanger = 0. Fnac = 4 produits en place de marché qui vont directement pomper les specs sur le site du grossiste sans les stocker. Amazon a de l’import d’Allemagne…

    Bref, personne ne les propose parce que personne n’en vend…

    “Même si c’est un peu “hors sujet”, je penses que Nvidia aurait pu prendre une très grande part
    du marché sous Chrome OS, sans avoir à trop investir et ni à se fatiguer
    avec une simple évolution de sa console Shield !”

    Sur quel marché ? US = éducation. Europe = néant. Asie = Néant. Afrique = Néant. Les chromebooks se vendent, les Chromebox non.

    “Car ton ‘restaurateur Vietnamien’, pouvait bien sur les mêmes bases,
    nous faire de la cuisine Chinoise et Non, de la Choucroute !!!
    Ce qui lui aurait probablement permis d’étendre son marché,
    mais surtout d’augmenter ses bénéfices…”

    Ah mais non parce que mois je vais pas chez un vietnamien-choucroute. Je vais pas non plus dans une créperie spécialiste en spécialités indiennes. Je ne vais pas chez un coiffeur qui fait aussi garage.

    Le restaurateur pourrait réussir en ouvrant un second restaurant et en faisant la réclame d’une spécialité Choucroute. Pas en mélangeant les deux. Pareil pour Nvidia. Si demain Nvidia sortait une Chromebox sous Tegra en la marketant de son côté, pourquoi pas. Mais il faudrait pas mélanger avec la Shield ce serait suicidaire en terme d’image.

    “Quand je conçois mes inventions, elles sont pour la plupart,
    comme un “couteau Suisse multi-usages”, car Je et Tu ne sais pas toujours,
    ce qui va réellement faire la différence et les différences
    auprès des consommateurs…”

    Ben je veux bien voir ?

    “Mais là, on parlais de la Shield, un produit ayant les mêmes bases communes,
    donc permettant de faire de très importantes économies d’échelles
    aux niveaux développements !
    D’où l’expression, “une pierre, 2 coups”, “3 coups”…
    surtout qu’Nvidia avait les moyens financiers pour le faire,
    et donc de tenter la QUINTE FLUSH ROYALE !!!”

    Et surtout se prendre les pieds dans le tapis. Flinguer son image, augmenter ses prix pour assumer le développement et en prime s’adresser à un public qui n’existe pas.

    Répondre
  • 30 octobre 2019 - 14 h 13 min

    Merci pour ce test Pierre.
    Au passage, je suis toujours admiratif de ta pertinence et ta patience ;-)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *