Sequoia, un MiniPC sous Ryzen par Simply NUC

La marque Simply NUC présente un nouveau MiniPC baptisé Sequoia. Cet engin ultracompact propose non pas un processeur Intel mais une solution AMD Ryzen Embedded… De quoi faire grincer des dents à Intel.

Simply NUC est un revendeur de MiniPC qui distribue aux US et en Angleterre. Aucun rapport avec Intel même si la marque NUC en elle même, Next Unit of Computing, est une marque appartenant à Intel. Le fait que ce distributeur distribue avant tout des machines d’Intel ne semblait pas poser de problèmes au fondeur. Cela pourrait changer.

2019-11-19 11_14_33-minimachines.net

Le dernier né de la marque est un MiniPC baptisé Sequoia, une solution qui reprend l’univers graphique du site très inspiré de celui d’Intel mais qui propose un processeur AMD Ryzen V1605B ou Ryzen V1807B. 

Beaucoup de points communs sur ces solutions qui sont orientées vers un usage professionnel : Industrie, affichage, kiosque et autres distributeurs même si on peut imaginer une utilisation classique de ce PC chez un particulier. Le seul souci sera peut être son rapport tarif / performance qui ne sera pas forcément à leur avantage.

La version Sequoia V6 sous AMD Ryzen V1605B  avec chipset graphique Radeon Vega 8 accompagné de 4 Go de DDR4 et de 128 Go de stockage sans système d’exploitation débute à 689$. Le Sequoia V8 sous AMD Ryzen V1807B et Radeon Vega 11 et toujours avec 4 Go de DDR4 et 128 Go de SSD mSATA sans OS démarre à 849$.

Des tarifs qui s’expliquent par des choix externes selon Simply NUC. Le fait que les Sequoia soient intégrés dans des châssis résistants et performants, capable de supporter un large éventail de températures allant jusqu’à 60°C ou une humidité de 95%. Une alimentation de 8 à 32 volts ou le fait qu’ils soient assemblés en Allemagne… Des points clés pour une utilisation industrielle mais qui auront peu d’intérêt pour un particulier. La marque annonce également un long listing de certifications indispensables pour certains professionnels, certifications qui ont évidemment un coût. Enfin, le distributeur assurera la mise à disposition de pièces détachées et d’un suivi de sa machine pendant 7 ans après sa mise en circulation sur le marché.

On comprend mieux le pourquoi de cette appellation Sequoia, cet arbre majestueux immense qui vit très longtemps, profondément enraciné dans le paysage. Une jolie métaphore pour des minimachines qui se veulent durables.

2019-11-19 11_14_25-minimachines.net

On retrouve beaucoup de points communs sur les deux versions du Sequoia évidemment. Leur châssis mesurent 11.64 cm de large pour 11.92 cm de profondeur et 4.65 cm d’épaisseur et ils pèsent 700 grammes. La connectique est très complète avec en façade un port USB 3.1 Type-A, deux ports d’antenne Wifi et divers emplacements configurables pour des extensions. Un lecteur de cartes MicroSDXC est également présent.

2019-11-19 11_14_16-minimachines.net

Sur la face arrière, deux sorties USB 3.1 Type-A, deux ports Ethernet Gigabit, deux ports Série RS, le bouton de démarrage, les divers entrées d’alimentation et deux sorties vidéo au format Mini DisplayPort. On note beaucoup d’éléments inhabituels sur la connectique. Il s’agit de solutions industrielles avec des fonctions d’accrochage renforcées pour éviter que les câbles se défassent lors de maintenance par exemple. C’est le cas pour l’alimentation ou les sorties vidéos.

Les engins proposent également des solutions Wifi5 intégrées et peuvent accueillir jusqu’à 32 Go de DDR4 sur 2 slots ainsi que plusieurs équipements internes. Un emplacement M.2 2242 pour du PCIe NVMe ou du mSATA est disponible. Un second emplacement M.2 2242 pourra servir à un stockage secondaire ou à une carte modem 4G.

Pour plus d’informations, vous pouvez aller faire un tour sur la page de Simply NUC

 

 


Soutenez Minimachines.net !
3 commentaires sur ce sujet.
  • 19 novembre 2019 - 12 h 41 min

    Ça envoie du bois ^^ ->[]

    Répondre
  • 19 novembre 2019 - 14 h 22 min

    Je me suis toujours demandé ce que valent ces Ryzen embedded. Le fait que ce soit souvent à destination des professionnels n’aide pas à avoir beaucoup de retours. J’espère bien voir un jour des formats NUC avec des Ryzen 3 en version G.

    Répondre
  • 20 novembre 2019 - 11 h 18 min

    Mouai Bof Bof … version indus le intel compute element est a des année lumiere … et version classique le nuc n a plus rien a prouver.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *