Scrubber : mieux se laver les mains avec Raspberry Pi

Scrubber, c’est un distributeur de savon liquide équipé d’une solution Raspberry Pi W. Alors, oui, je sais que cela parait idiot au premier abord mais l’idée derrière cette solution est de diffuser un signal sonore évolué pendant quelques secondes après avoir pressé sur la pompe à savon.

Alors pourquoi ? D’abord pour rappeler le temps nécessaire à un bon lavage de main. Laisser ses mimines traîner trois secondes sous l’eau n’est pas suffisant face au COVID-19. Même en temps normal, il faut un bon et laborieux savonnage pour que l’opération produise un effet autre que Placebo.

Se laver les mains ? Je sais faire !
L’homéopathie manuelle, l’opération qui consiste à passer ses mains sous l’eau 3 secondes en considérant qu’elles sont propres, n’est bon que pour votre pilosité palmaire. Pas pour combattre un virus. Il faut frotter. Et frotter longtemps. Bien trop longtemps pour une époque où tout doit aller très vite.

Du coup le Scrubber entre en action en vous balançant aux oreilles 20 secondes (ou plus) de signal sonore. Un temps que vous devrez respecter en vous nettoyant les mains avec le savon récupéré avant de pouvoir les passer sous l’eau claire. Ce signal sonore peut, grâce aux possibilités offertes par le Raspberry Pi W qu’il embarque, être très varié. Vous pouvez écouter vos morceaux préférés, écouter un morceau de podcast, choisir une radio internet au hasard ou piocher dans n’importe quelle source sonore.

Au vu du nombre de lavages quotidiens que l’on est censé suivre, le format Scrubber d’un savonnage en musique est une assez bonne idée pour rompre la monotonie de l’opération et la rendre plus agréable et efficace avec les plus petits.

Scrubber

L’autre point positif de l’opération est le temps que prend le montage d’un Scrubber. La documentation fournie indique un temps de montage d’environ quatre heures et un investissement tournant autour de 30$. Evidemment, si vous n’avez pas les pièces nécessaires, cela sera difficile de monter ce projet en confinement. Il faut un Raspberry Pi W, une batterie et un Adafruit Speaker Bonnet. Le code et un guide complet d’assemblage sont disponibles sur Github. Evidemment, il est également nécessaire au préalable de sacrifier un distributeur de savon liquide… Si vous avez le matériel et que vous tournez en rond pendant ce confinement, l’opération est une bonne idée à réaliser avec des plus jeunes.

Si vous n’avez pas le matériel, il est possible, et même relativement aisé, de proposer le même genre de solution avec d’autres ressources. Vous pouvez facilement imaginer monter un appareil proposant un décompte de temps avec une bête carte Arduino Micro à quelques euros et une LED qui restera allumée 20 ou 30 secondes avant de s’éteindre après une pression sur votre pompe à savon. Là, l’opération ne vous coûtera qu’une dizaine d’euros tout au plus avec une batterie 18650 de récupération.

Vous l’aurez compris, le Scrubber est autant didactique d’un point de vue électronique que d’un point de vue hygiène. C’est son grand intérêt puisqu’il est aussi simple de compter dans sa tête quelques secondes pendant que l’on frotte ou d’adopter une technique de lavage efficace qui prendra de toutes façons tout le temps nécessaire.

Source : Deeplocal via Engadget

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
14 commentaires sur ce sujet.
  • 27 mars 2020 - 14 h 42 min

    Pourquoi pas… après le plus important est justement de bannir tout ces pseudo savons liquides, peu efficaces et plein de conservateurs, et leur préférer le VRAI savon de Marseille (e.g. Fer à Cheval).

    D’ailleurs si quelqu’un a déjà vu passer un distributeur de savon solide…

    Répondre
  • 27 mars 2020 - 21 h 28 min
  • 27 mars 2020 - 22 h 42 min

    @StarDreamer: ah ! Ça rappelle des souvenirs d’école…

    Je pensais plus, pour rester dans la nostalgie, à quelque chose comme les distributeurs à savon paillettes des anciens train Corail.

    Il existe bien des trucs, mais assez hors de prix.

    Répondre
  • Xo7
    28 mars 2020 - 8 h 36 min

    @eeegr: A force de se laver les mains, ma femme et moi on développe une sorte d’irritation et de plaques rouges sur les mains et les avants bras ! Pourtant le savon est dit “de Marseille”…mais il est liquide. Le problème vient sans doute de là. Le solide est a proscrire (contamination du bloc) reste effectivement les paillettes …

    Répondre
  • Xo7
    28 mars 2020 - 8 h 46 min

    Et pourquoi pas un “support intelligent” ? le montage est externe au distributeur (donc non modifié), et le support n’est équipé que d’un contact en très basse tension (faites gaffe aux mauvais chargeurs !)le tout relié a un macro lecteur MP3 (on peut même y enregistrer sa comptine et les conseils de lavage !).

    Répondre
  • 28 mars 2020 - 10 h 09 min

    @Xo7: le savon de Marseille liquide ça n’existe pas. Pure marketing et exploitation d’une appellation mal protégée.
    C’est vrai qu’une savonette ça fait des saletés mais des germes ne survivraient pas très longtemps à sa surface (ne pas écouter Cymes et autres pseudo exoerts). Faut juste le rincer après usage.

    Répondre
  • 28 mars 2020 - 18 h 42 min
  • 28 mars 2020 - 19 h 48 min
  • 28 mars 2020 - 23 h 19 min

    @Skwaloo: article certainement payé par les fabricants de savon liquide. 😉
    A la rigueur une savonette partagée dans un lieu public, ok c’est pas ragoutant.
    Mais ces savons liquide, tout comme les lessives liquides et autres assouplissants (préférez le vinaigre) sont à bannir.

    Répondre
  • 29 mars 2020 - 0 h 01 min

    @ toutes et tous,
    personne ne sait si il existe un appareil pour “Râper” un savon solide type Savon de Marseille?
    On aurait un distributeur de copeaux de savon. J’ai regardé vite fait sur le net mais rien trouvé…
    On trouve juste des “feuilles de savon” mais le prix est assez élevé.
    Alors qu’un “râpeur” de bloc de savon de Marseille qui donnerait une dose de copeaux ce serait vite rentabilisé et éviterait le désavantage que tout le monde le touche.

    Si quelqu’un trouve, ou a une idée de montage assez simple à faire. Je suis preneur, d’autant que cette période est propice aux montages et bidouillages en tous genres.
    Par avance merci

    Excellente soirée à toutes et tous les minimachinistes.
    Minimike92

    Répondre
  • 29 mars 2020 - 0 h 25 min

    @minimike92: Un simple épluche légume.

    Dans certains métiers on fait des copeaux de savon mélangés avec du sable fin ou autres matières abrasives pour bien nettoyer les mains de l’encre ou autres produits.

    Répondre
  • 29 mars 2020 - 0 h 44 min

    @Pierre Lecourt:
    En effet, pourquoi chercher loin quand on a tous cet ustensile dans sa cuisine !
    Et puis ça rentre bien dans les Minimachines !
    Bonne soirée à toi Pierre.
    Et merci pour tout ce que tu fais depuis feu Blogeee.

    Répondre
  • Sam
    30 mars 2020 - 16 h 28 min
  • 30 mars 2020 - 20 h 12 min

    Sinon laisser couler l’eau 30 seconde … bon bah plus qu’à dev une autre solution pour régler ça car là c’est abusé :)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *