Samsung Dex Pad : Un avenir probable de l’informatique personnelle

Le Samsung Dex Pad est un accessoire qui permet de brancher son smartphone à un écran et des périphériques de saisie tout en l’alimentant. Il offre en outre la possibilité d’utiliser son écran comme pavé tactile. Une voie pertinente pour le futur ?

L’idée du Samsung Dex Pad est dans l’air du temps. Razer montrait au CES, il y a un mois, un projet de portable permettant de profiter de son smartphone comme cerveau et comme pavé tactile. D’autres marques, dont Samsung, travaillent depuis des années à déplacer les compétences de calcul des smartphones vers des solutions informatiques plus classiques dont l’ergonomie permettra une saisie plus confortable. On se souvient également des projets de Microsoft avec Continuum ou des  tentatives de Remix OS qui voulaient profiter des performances de nos smartphones sur grand écran

2018-02-09 16_08_58-minimachines.net

L’idée de Samsung est donc assez classique, proposer une connexion entre les outils qui composent un ordinateur classique : L’interface de visualisation et les périphériques de saisie d’un côté, les capacités de calcul et de connexion de l’autre. La principale nouveauté par rapport à sa précédente idée, la DeX Station, c’est l’emploi opportun de la surface de l’écran comme pavé tactile.

2018-02-09 16_10_53-minimachines.net

L’actuelle station DeX de Samsung pour son Galaxy S8… La même chose sans la fonction pavé tactile

Opportun car cela permet en réalité deux usages différents. Le premier sera de se connecter à un moniteur avec la sortie HDMI, de brancher un clavier et une éventuelle souris ou clé USB et ainsi de profiter des applications de son smartphone sur grand écran. Le second est plus simple, on assemble DeX Pad et portable ensemble, on connecte le tout à un écran de télévision et on peut choisir son programme avec l’écran du portable. On pourra également y connecter des manettes pour transformer son smartphone en mini console de jeu1.

2018-02-09 16_09_07-minimachines.net

L’alimentation de l’ensemble et la recharge de la batterie du smartphone passera par un port USB Type-C, celui du chargeur du smartphone par exemple.

Dernier point, l’ensemble est ventilé pour éviter une surchauffe du smartphone quand il est utilisé à plat. On imagine que celui-ci sert pour lancer un jeu et qu’il met ses compétences de calcul en action assez lourdement pour de longues périodes, il aura du mal à dissiper passivement sa chaleur. Pas de date ni de prix pour ce joujou mais des infos probables lors du MWC.

2018-02-09 16_11_53-minimachines.net

La DeX Station en action

Le Samsung DeX Pad est probablement une voie à suivre pour tous les smartphones

L’idée n’est donc ni nouvelle ni particulièrement ambitieuse. Certes la volonté de proposer une interface de pavé tactile grâce à l’écran est plutôt bien trouvée mais cela n’apporte pas grand chose de neuf par rapport aux solutions précédentes. Par contre, cela peut constituer probablement une solution d’avenir pour le monde des smartphones. Avec des écrans de plus en plus grands, des compétences impressionnantes et des composants haut de gamme, on sous exploite clairement une partie des capacités de nos machines de poche.

4,6,8 et même 10 Go de mémoire vive sont désormais embarqués dans le monde du smartphone. Les stockages s’envolent également avec des modèles en 128 ou 256 Go, soit l’équivalent ou le double des ultrabooks entrée de gamme. Les puces évoluent elles aussi avec des capacités toujours plus impressionnantes qui, si elles ne rivaliseront pas forcément avec des solutions classiques du monde PC comme les processeurs d’AMD ou d’Intel, surtout couplées à un circuit graphique évolué, offrent suffisamment de performances pour piloter un appareil bureautique et multimédia standard.

L’idée du smartphone que l’on pose sur un dock pour piloter un poste avec clavier et souris associés à un grand écran a beaucoup de sens, surtout conjugué à des services de plus en plus dans les nuages. L’objet qui servirait à effectuer cette opération, ici le Samsung DeX Pad, pourrait être multiplié pour équiper plusieurs postes rendant ainsi l’usage de l’objet plus complet et plus intéressant encore.

2018-02-09 16_13_21-minimachines.net

Mais Samsung comme les autres n’ont pas de système adapté à cet usage

Reste un souci de taille. La partie logicielle de ces offres ne fait pas le poids. Ce n’est pas le rôle d’Android de se muer en plateforme de travail. Il pourrait bien entendu muer dans ce sens mais en l’état aujourd’hui ce n’est pas un outil  qui a été pensé pour autre chose qu’une interface tactile. Le recours à des artifices d’interface pour piloter le  système ne parvient pas a corriger les soucis inhérents à la programmation des applications. C’est ce qui rend le Store d’Android TV si désert, l’interface particulière de cette mouture prévue pour être pilotée à la télécommande n’est pas la même que celle prévue pour être pilotée via un écran tactile. Prévoir un Android pour gérer ce type d’interface souris clavier a été tenté par plusieurs développeurs -dont Samsung- mais cela n’empêchera jamais que les applications elles-mêmes pourront être inutilisables à la souris et au clavier si elles n’ont pas été prévues pour.

Remix Singularity dont le développement a été stoppé…

Chrome OS ? Pourquoi pas. C’est peut être l’interface la plus à même de gérer cette problématique puisqu’elle n’interfère que très peu avec le matériel local. Est-ce pour autant ce que veut le grand public ? Windows est-il mieux placé ? Microsoft pourrait peaufiner des choses avec Windows 10 ARM afin de le rendre exploitable sur ce type de machine mais ce ne sera jamais un système pensé pour la téléphonie et les petits écrans… Linux ? Canonical  a jeté l’éponge, Remix OS a décidé de se recentrer sur des activités de développement BtoB…

Le problème est donc là aujourd’hui : Le matériel existe mais aucun logiciel n’est à même de proposer l’interface adaptée aux deux mondes : Le petit écran qui reste avant tout un téléphone d’un côté, le coeur logiciel qui pilote un véritable ordinateur personnel de l’autre. Il faudrait d’ailleurs que je me penche sur ces appareils à grands écran 5.5″ et plus qui trustent le marché du haut de gamme. Voir si un usage sérieux de ces machines sous Android est possible avec un adaptateur ou un clavier bluetooth.

Source : Evan Blass

Notes :

  1. A noter que cette idée est celle qu’appellent de leurs voeux de nombreux utilisateurs de tablettes depuis des années. Il me semble qu’à la sortie du Tegra 4 je me posais la question du moment où un constructeur serait assez malin pour proposer un dock permettant de profiter d’une connectique HDMI et USB pour jouer sur grand écran et profiter de films via l’interface d’une tablette…
45 commentaires sur ce sujet.
  • 9 février 2018 - 16 h 27 min

    La même chose sous Windows 10 (full et pas une version castrée) et je signe direct.

    Répondre
  • 9 février 2018 - 16 h 42 min

    mdr…….. ça n’a rien de nouveau
    ça existe depuis les années 80
    ça s’appelle une station d’acceuil !!!
    rah la la

    Répondre
  • Cid
    9 février 2018 - 16 h 44 min

    Ca doit exister chez nos géants, mais vendre un téléphone + un PC c’est surement plus rentable qu’un seul téléphone…

    Sérieusement, Microsoft était à un poil de réussir. A voir avec Windows sur ARM…
    Mais globalement quelle est la différence entre un OS mobile et un OS desktop ? Du multitâche fenêtré ? Ou juste une habitude utilisateur à modifier ?

    Répondre
  • 9 février 2018 - 17 h 04 min

    @chmurtz: Mdr, il sait pas lire….

    @Cid: Quand tu installes un jeu sur TV Box, parfaitement fonctionnel mais codé de telle manière que l’écran d’accueil nécessite une pression physique d’un écran pour passer au choix des options de jeu, ben tu as l’air idiot ^^ C’est pas la faute de l’OS mais du jeu, et il y’en a plein des trucs comme ça…

    Répondre
  • 9 février 2018 - 17 h 09 min

    Voilà ce que j’ai commander avant hier en substitut du dex Samsung : 3 port Usb Type C vers HDMI Adaptateur Commutateur portable dock de bureau dex Station Wofalo HUB 4 K pour Nintendo Samsung Galaxy Note 8 S8 plus
    http://s.aliexpress.com/iaEzUV7J?fromSns=

    Copier dans le presse-papiers
    (from AliExpress Android)
    Payer 24e fdp 😁
    Si jamais vous connaissez pas… 😉

    Répondre
  • 9 février 2018 - 17 h 43 min

    La même chose sous linux et je signe direct. :D

    Répondre
  • 9 février 2018 - 18 h 09 min

    Samsung produit effectivement ce genre de dock depuis des années, mis a part la fonction pavé tactile.

    J’ai une station station samsung EDD-S20EWE depuis mon galaxy note 2 (micro USB) :
    – 3 USB
    – 1 hdmi
    – 1 sortie jack audio

    j’ai branché dessus une manette type PS4, un clavier logitech k400 et une clé USB, le tout relié à ma télé en hdmi. Il faut juste penser à installer une app pour forcer l’orientation en mode paysage.

    Répondre
  • 9 février 2018 - 18 h 40 min

    Pour tous les gens qui utilisent leur pc uniquement pour les mails, naviguer sur le net, les réseaux sociaux, gérer des photos et même faire un peu d’Office ce type de solution est tout à fait suffisante. Je pense qu’il y a un public pour ce type de produit.
    Le problème c’est la popularisation, parce que le public pour ça c’est un public très peu technophile. Donc le même public qui ne va pas forcément chercher le smartphone dernier cri super cher et qui n’est pas du tout au courant que le dex existe et qu’il répond à leur besoin.

    En fait les nouvelles technologies (ou nouveaux produits un peu techniques tout simplement) son généralement popularisés par une population d’early adopter/geek/technophiles. Quand un membre de ma famille ou un ami ne sachant pas ce qu’est un smartphone (cet exemple est un peu vieux, il n’est plus valable aujourd’hui) me voit utiliser le mien comme GPS ou pour lire mes mails, ça va lui donner envie de s’en acheter un. Mais comme les technophiles ne vont pas utiliser de dex, parce qu’ils vont préférer un vrai pc qui permet beaucoup plus de choses (et encore moins devant la famille ou des amis). Forcément le grand public n’apprendra jamais l’existence et l’utilité de cette plate-forme.

    Répondre
  • 9 février 2018 - 18 h 40 min

    Autant j’apprécie les analyses de Pierre, autant je ne suis vraiment pas convaincu sur ce coup-là…

    Certes, nos mobiles commencent à avoir un niveau d’équipement indécent par rapport à ce que l’on en fait (6Go ou 8Go de RAM?!? WTF?). Mais la vraie question est cette inflation, pas ce qu’on en fait en suite pour en justifier l’achat.
    Sérieusement, on peut techniquement se trimballer avec son portable dans la poche et le glisser dans une station d’accueil pour le transformer en pc mais quel avantage par rapport à la situation actuelle ?
    – avec la généralisation du cloud, je retrouve déjà toutes mes données (agenda, contacts,…) sur tous mes appareils.
    – je n’utilise pas mon mobile comme un netbook/ultra-portable. Il faudrait que j’emmène ma station d’accueil avec moi pour pouvoir le faire ?!?
    – le besoin d’acheter autant de stations d’accueil que d’endroits où l’on compte se poser anéantit l’argument de l’économie de n’avoir qu’une machine (surtout quand on voit la pression qu’on subit pour renouveler les mobiles).
    – je n’évoque même pas l’intercompatibilité des stations d’accueil avec les différents terminaux du marché. Il est bien évident que Samsung (comme tous les autres d’ailleurs) veut nous garder dans son près carré.

    Je me fais peut-être vieux mais cela ne répond pas à mon besoin ni même ne suscite aucune envie.

    Répondre
  • 9 février 2018 - 18 h 41 min

    Le véritable problème est le Système Android de GOOGLE,
    qui est un système d’espionnage institutionnalisé et généralisé !

    Autrement, c’est sûr que les Smartphones sont devenus suffisamment
    puissants et peu chers, et qu’ils sont devenu de véritables ordinateurs !

    Ce n’est donc pas un problème technique,
    mais politique !!!
    Le contrôle de nos données personnelles par les USA…

    A 160 Euros, certains smartphones sont de véritables monstres de puissance…
    Il y a pas vraiment besoin de mettre plus pour être content !!!
    Antutu V6 : 145.000, c’est déjà énorme…
    Il manque seulement l’option café !

    Répondre
  • 9 février 2018 - 18 h 54 min

    @Parker: C’est évident… Si un constructeur propose l’option en se disant “je vais marger sur les docks” c’est perdu d’avance. Il faudrait que ces docks soient vendus à moins de 30€ pièce pour que cela ait du sens.

    L’idée n’est pas d’avoir 10€ de marge sur le dock mais de rendre la solution de la marque appétissante grâce à cette option.

    Pour répondre plus précisément sur tes points :

    – avec la généralisation du cloud, je retrouve déjà toutes mes données (agenda, contacts,…) sur tous mes appareils.

    Oui mais avec quelle interface ? Si pour 30€ tu retrouvais une interface classique (écran/clavier/souris) sur un poste ces données seraient plus utiles.

    – je n’utilise pas mon mobile comme un netbook/ultra-portable. Il faudrait que j’emmène ma station d’accueil avec moi pour pouvoir le faire ?!?

    Non cela ne s’adresse manifestement pas à toi. Maintenant si tu dois passer 10 jours chez un proche pour X raison et qu’il dispose d’un clavier/souris + écran dans un coin, tu pourrais retrouver tes petits.

    – le besoin d’acheter autant de stations d’accueil que d’endroits où l’on compte se poser anéantit l’argument de l’économie de n’avoir qu’une machine (surtout quand on voit la pression qu’on subit pour renouveler les mobiles).

    Le problème c’est pas la machine comme expliqué, c’est son interface. Je ne peux pas travailler mes billets sur du tactile, je n’y arrive simplement pas. Je suis donc obligé de multiplier les machines.

    – je n’évoque même pas l’intercompatibilité des stations d’accueil avec les différents terminaux du marché. Il est bien évident que Samsung (comme tous les autres d’ailleurs) veut nous garder dans son près carré.

    Evidemment oui, ce qui n’empêche pas de réfléchir à une solution plus universelle. Si RemixOS avait pensé à cela plutôt que de penser à des TVBox ou des tablettes classiques, ils auraient probablement trouvé un créneau.

    Répondre
  • 9 février 2018 - 19 h 11 min

    Le projet MaruOS,sur nexus 5, fait le même genre chose: android (rom custom probablement débarrassée de GOGOL)en mode smartphone et debian une fois le nexus branché sur un hub otg mhl/hdmi.
    Je le fais aussi avec un Xperia Z5 compact (rom lineageOS version microG…débarrassée de GOGOL ;)), branché aussi sur un hub mhl/otg et je lance l’appli Debian GNUnoroot,ca fait la blague ;)
    Maintenant, même si cela reste séduisant, quid de quand on perd, fracasse sur le carrelage ou quand on se fait voler notre précieux??
    Perso, mon smartphone reste un accessoire et j’ai plaisir a me servir de mon X230 (merci minimachines pour cette decouverte!)qui est surement plus solide que n’importe quel smartphone.

    Répondre
  • 9 février 2018 - 19 h 23 min

    Et j’ajouterais que l’on se retrouve dans une dépendance totale du fabriquant, qui peux décider du jour au lendemain de l’obsolescence du ton smartphone mais par extension, de ton “PC”…le problème de mettre tout ces œufs dans le panier

    Répondre
  • Xo7
    9 février 2018 - 19 h 34 min

    Une uniformisation du produit ou normalisation , une installation présente derriere toutes les TV des hôtels où les écrans des nouveaux open Space (sans affectation personnalisée) ou des isoloirs dans les aéroports, dans les transports longue distance et nous voilà au 21e siècle de la mobilité. Moi j’y crois. Un telephone, un poste de libre une connexion (payante ou non), et voilà de quoi disposer d’un poste d’appoint sans déchirer ses poches. Certains hôtel sont déjà équipes de postes internet il manque juste cette petite interface pour travailler sur un grand écran. Ce que ne permetent pas les postes internet dépourvus de prises USB pour éviter les virus et autres petites bêtes.

    Répondre
  • PDG
    9 février 2018 - 19 h 37 min
  • Jo
    9 février 2018 - 20 h 26 min

    L’idéal serait alors un smartphone en dual boot non ? Android + W10ARM ! Le SD835 qui fait tourner les W10ARM est bien le même que celui qui équipe bon nombre de smartphones actuels.
    Donc si on boot un galaxy S8 sur W10ARM et qu’on le pose sur son dex…

    Y a-t-il une contrainte technique à réaliser cela ou alors c’est juste pour ne pas cannibaliser les marchés ?

    Répondre
  • Mon
    9 février 2018 - 20 h 35 min

    Quid du Huawei Mate 10 Pro EMUI Desktop ?

    Répondre
  • 9 février 2018 - 21 h 22 min

    Pareil que bcp de monde, ça n’a rien de nouveau.

    Le Nokia N8 avait un port HDMI et ça fessait pareil. On branchait un clavier et souris sur le port usb.

    Pareil avec le N900 (mais avec du jack/RCA) qui est sous linux

    Répondre
  • 9 février 2018 - 21 h 46 min

    Canonical a jeté l’éponge car ils on choisi de jouer seul et créer leur propre jeu.
    Mais les alternatives Linux sont là et ça ne va pas tarder : https://plasma-mobile.org/index.html

    Répondre
  • 9 février 2018 - 22 h 36 min

    J’ai vu il y a pas très longtemps que Samsung avait un prototype de S8 avec un Android classique et une fois branché sur le dex, c’est un Ubuntu qui était lancé. Pour moi c’est le combo ultime. Plus qu’un PC, le smartphone en mobilité journalière, pour des déplacements plus long un dock style laptop 12 pouces a bordure fine avec une grosse batterie et quelque port USB pour travailler et un dock fixe avec plus d’entré sortie (clavier, souri, stokage) et un grand écran. Et si le dock et pas cher pourquoi pas un pour chaque écran pour le divertissement.

    Répondre
  • 9 février 2018 - 22 h 52 min

    @namae: Mais qui a dit que c’était nouveau ?

    Répondre
  • 9 février 2018 - 23 h 00 min

    Y’a pas à chier, je regrette que le Ainol mini pc n’ai pas été mis à jour, avec un n4200 et 8 Go de ram.

    Parce qu’autant ça me parle, le pc de poche, autant le smartphone (je n’en ai pas) me laisse dubitatif.

    Un espion potentiel (cam, micro, et capteur d’empreinte digitale), un attrait pour voleur, un budget d’un smic, pour ne rien demander de plus qu’à un chromebook avec des jeux…

    Je n’ai pas ce besoin.

    Et tes articles sur les pc chinois à moins de 300€ détruisent ce “trip”, à mon sens. Pourquoi s’encombrer d’un écran/clavier/souris à récupérer chez X alors qu’il suffit de prendre un 10/12/15″ en pc portable ? L’encombrement reste dérisoire, même si je comprends l’affection pour les petites machines.

    Au final, une clé avec Slax dessus… ;D

    Répondre
  • 9 février 2018 - 23 h 24 min

    @Pierre Lecourt: Hello à tous, Pierre c’est très amusant car je suis le développement d’un téléphone de chez Purism. Et ils essayent justement de monter une sorte de Continuum :
    https://puri.sm/posts/librem5-progress-report-4/

    Purism fait d’excellents portable Linux axés sur la vie privée. Ils ont lancé le projet Librem 5, un smartphone Linux (un vrai Linux) dans la même ligne directrice que leurs autres produits.

    Ca vaut le coup d’y jeter un coup d’oeil.

    Répondre
  • 10 février 2018 - 7 h 48 min

    Je suis un des contributeurs au projet librem5 et j’attends avec impatience sa livraison dans une petite année (solution idéale dans mon cas) .
    Sinon l’initiative de Samsung avec un Ubuntu en mode desktop et Android en mode mobile a le potentiel pour séduire un large public si Samsung configure un desktop Linux correct (et pas une abomination comme sur les eeepc d’asus à l’époque). Si Samsung veut se concentrer sur le hardware cela fait sens pour eux. Rêvons un peu à un scénario à la Firefox qui a cassé le monopole ie pour le bénéfice de tous les utilisateurs (fin des sites ie only à cause des specs non standard made in crosoft, edge conforme aux standards et plus performant semble-t-il etc…) qui se répéterait pour les os desktop. Crosoft ne pourrait plus forcer la main aux constructeurs “si tu mets 4go de ram je te colle la licence à 100€ plutôt que 25€“ demain Mme lenova pourrait lui répondre ” pas de souci je vais mettre un Ubuntu gratuitement alors. Vu que Samsung a 10% de part de marché des usages desktop avec ses portables hybrides android/Ubuntu toutes les applications grand public sont désormais aussi compatibles Linux et les gadgets hardware du carrefour du coin aussi donc le temps du racket est révolu “

    Répondre
  • 10 février 2018 - 10 h 32 min

    Heureux possesseur d’un lumia 950 (oui oui, il y en reste..) j’utilise régulièrement continuum, que ce soit en via l’USB-C ou via WiFI. Ca marche trèèès bien !
    – L’écran du smartphone devient en effet un pavé tactile
    – L’interface s’adapte parfaitement au grand écran : on retrouve complètement le Win10 de bureau auquel on est habitué
    – Les applis “prévues pour” (Office, Edge, Mail & co) sont quasi aussi confortables d’usage que sur un desktop
    – Seul point frustrant: on se croit tellement sur un PC qu’on aurait envie d’exécuter des applis x86, mais ca, ca marche pas.

    Et pourtant, malgré tout ces points positifs, qui font qu’a mon sens et malgré son age, le Continuum de Win10 Mobile a encore un train d’avance sur les bricolage androido-samsungesque, force est de reconnaitre que ça ne reste utilisé que par une extrême minorité d’utilisateurs.

    Du coup, j’avoue, j’ai commencé sérieusement à douter de l’intérêt meme du concept et en discutant il apparait qu’il y a pas mal de freins du genre
    – Est-ce que je suis vraiment sur de trouver un écran/clavier/souris à destination ?
    – De toute facon pour pouvoir bosser dans le TGV, à l’hotel etc etc j’ai besoin d’un laptop
    – Et si on me pique mon telephone ou qu’il tombe en panne je suis à poil..
    etc etc etc…

    Et du coup, autant c’est vrai que c’est une solution d’appoint qui peut etre pas mal (2eme plateforme..) autant je ne pense pas que ca puisse remplacer le laptop/ultrabook..

    Répondre
  • 10 février 2018 - 11 h 49 min

    @Jean: Exactement. je pense également que Microsoft avec continuum était très en avance sur le concept.
    Ça n’a pas marché, à mon sens pour toutes les raisons que j’évoquais dans un billet plus haut que tu résumes fort bien dans tes trois questions.

    Répondre
  • 10 février 2018 - 12 h 03 min

    @Pierre Lecourt: Je comprends ta réponse (et apprécie le temps que tu as passé à la rédiger) mais je ne suis toujours pas convaincu:
    – 30EUR le doc, OK (qui y croit?) mais il faudra toujours un écran et un clavier. Ça devrait faire un peu plus de 30EUR…
    – Comme tu le soulignes, rien ne remplace le PC pour certaines tâches. Je ne t’imaginerais pas éditer le blog sur une machine tactile (mais c’est bien pratique pour corriger une faute d’orthographe par exemple). Comment faire dans le train, dans un café ? Le netbook est le concept qui répond à cela et les derniers ultrabook l’ont avantageusement remplacé en éliminant même le besoin d’une machine principale (je ne fais pas de montage vidéo et doit-on vraiment en faire sur nos smartphones ?)
    – Je n’ai pas de problème d’interface OS avec le Cloud. Les infos partagées (agenda, contacts,…) sont bien intégrées dans l’OS de mes différents appareils et les fichiers partagés sont accessibles sans soucis (appli Google Drive). Pas de problème dans mon cas.
    – Microsoft avait fait un travail fantastique avec Win10 en terme de continuum et d’adaptation à la machine. Et pourtant cela n’a pas (encore?) marché. Si j’étais Samsung, j’hésiterais avant de retenter le coup.

    Un smartphone milieu de gamme (et encore l’entrée de gamme commence à suffire maintenant) et un Netbook me suffisent (bien que j’aurais bien aimé pouvoir faire évoluer mon eeepc 1005HA…)
    Samsung ou d’autres peuvent essayer de me proposer ce qu’ils veulent, je n’achète pas ce concept.

    Mais tout le monde ne pense sans doute pas comme moi et c’est très bien comme ça. Je leur souhaite juste bonne chance.

    Répondre
  • 10 février 2018 - 12 h 31 min

    @Parker: Il y a un truc que pas mal de monde ne saisit pas avec mes billets. Je n’écris pas uniquement pour mon besoin en fait. Ce n’est pas du “moi je choisis ça parce que”. Ici c’est plutôt une tentative de vision des activités et usages qui vont émerger dans le futur.

    Perso, je ne suis pas client de ce type de solution mais je connais des gens pour qui cela fonctionnerait. Des PME qui seraient ravies d’acheter un parc de smartphones et de DeX pour tous leurs postes afin de permettre un travail dans le cloud.

    Perso je bosse sur un 12.5″ en mobilité depuis plus d’un an (le Xiaomi) et si j’avais eu un 10″ voir un 8.9″, j’aurais été aussi ravi. Je travaille avec des gens qui pourraient fabriquer la machine de mes rêves mais qui n’y croient pas. Par contre quand ils voient un DeX en action, ils sont chauds-bouillants. Ce qui me laisse croire qu’un avenir de l’informatique se joue ici. Je ne suis pas sur d’avoir la science infuse et que si XXX marques et donc XXXXXXX spécialistes (ingés, marketing, dev) penchent pour le DeX-like c’est qu’il y a probablement une raison. Même si je reste persuadé (comme expliqué ici https://www.minimachines.net/actu/baisse-marche-pc-58418 ) qu’il y a une bonne part de gâteau pour les amoureux du couple clavier écran.

    Quand j’écris donc ces lignes je sais pertinemment mon besoin personnel n’y est pas mais cela n’empêche pas d’y voir un avenir probable de l’informatique. C’est un peu comme ta voiture par en vrille sur une route verglacée… Tu es dedans, tu sais que tu vas te manger la voiture d’en face et tu ne peux pas y faire grand chose.

    Répondre
  • 10 février 2018 - 13 h 12 min

    @PDBL: apparemment, ça n’est pas pour tout de suite. Je suis sûr que ce genre de téléphone ne va pas détrôner les Android et Apple, mais une chose est sûre : il y a quelques personnes pour qui le Librem 5 est très important et c’est une excellente nouvelle de pouvoir trouver ce genre de produits commercialisé. En tout cas, j’espère !

    @Jean: Pareil pour moi, Continuum est très bien fait, tout comme les smartphones Microsoft étaient très bien fait, en mon sens, ce sont les applications qui ont tué Windows Phone, et l’incompatibilité x86 qui a tué Continuum. L’idée de Purism, un peu comme Canonical, est de converger avec des applications compatibles entre-elles. Il y a pour cela les formats Flatpak et Snap qui permettent par exemple d’ouvrir une même application à la fois sur Raspberry ou un PC x86, mais faut voir ce que ça peut donner dans le temps.

    Répondre
  • 10 février 2018 - 14 h 25 min

    ça + un Shadow PC et le client android = pc non ???

    Répondre
  • Tof
    10 février 2018 - 16 h 16 min

    @cc_tof:
    Ubuntu et FirefoxOS s’y sont tous les deux essayés et s’y sont cassé les dents :/

    Répondre
  • 10 février 2018 - 19 h 47 min

    Pour plus tard en effet, et seulement en extérieur.

    Sinon, plutôt l’intégration dans une carcasse de laptop comme déjà fait il y a 3 ou 4 ans.

    Pour le confort en mobilité et un seul device, donc une concentration des données.

    Sur un fixe à la maison quand don rentre, pour une majorité de gens qui , comme a été dit plus haut, font 3 trucs simples sur leur ordi.

    Perso, jamais de la vie à la maison car j’ai un I7 quadricore 16G ram SSD 256+DD 2T (tout ça dans un mac mini) et perso, rien de ce genre de smartphone ne pourra me donner la puissance pour faire de la vraie prod…

    J’ai un iPad pro 12,9 pour toutes ces choses légères et cool ;-)

    Répondre
  • 10 février 2018 - 19 h 54 min

    @Cid:
    Oui, je l’ai souvent écrit : uSoft était le mieux placé pour réussir.
    Il avait l’interface Métro qu’une application pouvait supporter en même temps qu’une interface classique menu/souris.
    Il avait la volonté d’uniformiser OS mobile et OS desktop.
    Tout était là …
    Mais ça n’a pas marché .
    Pourquoi ?
    Parce qu’il fallait pousser le gigantesque catalogue d’appli desktop vers le monde mobile et donc offrir une sorte de traducteur à la volée et pour le développeur.
    Et ils ne l’ont pas fait.
    Il fallait également renoncer à la manne financière que représente la sectorisation de l’écosystème mobile.
    En effet si le mobile devient un desktop c’en est presque fini de la collecte à foison des données (sauf pour les couillons ).
    Ils n’ont pas fait. Ils n’ont donc eu ni l’un ni l’autre.

    Quand à Ubuntu Touch, forcément, ne proposer aucun catalogue d’applications des le départ (comme le fait Sailfish OS) c’était un projet mort-né.
    Il y a des couillons aux manoeuvre parfois.

    Heureusement le projet renaît avec un émulateur Android désormais.

    Db
    Db

    Répondre
  • 10 février 2018 - 19 h 56 min

    En fait je reste convaincu que ce genfe de système ne décollera que le jour où on pourra tout fourrer dans sa poche, écran compris.
    Db

    Répondre
  • 11 février 2018 - 2 h 35 min

    Plasma et Purism… Merci beaucoup pour ces deux idées! Je ne connaissais pas.

    Répondre
  • 12 février 2018 - 6 h 20 min

    Et si on faisait l’inverse ? #retourauxfondamentaux
    Un mini laptop qui fait téléphone (GSM ) ?
    Db

    Répondre
  • 12 février 2018 - 8 h 34 min

    ‘LLo,
    @gaduc: Ouaip, j’avais acheté une mini-machine il y a pas mal de temps avec un slot pour la sim (sans carte idoine/interface logicielle adéquate dedans cependant) mais comme depuis les bracelets électroniques modernes, O_ops pardon, les téléphones intelligents ont chamboulé un brin la donne, rien n’a suivi malheureusement !

    Répondre
  • 12 février 2018 - 10 h 09 min

    Ce bon vieux Motorola atrix…. Un échec puisant! Erreur de timing??

    Répondre
  • dav
    12 février 2018 - 11 h 20 min

    Pourquoi des docks, cela me semble tellement vieux. Les technologies qui veulent un avenir doivent plutôt se tourner vers le sans fil

    Clavier Bluetooth + souris bluetooth + Miracast chromecast ou autre techno d’affichage sans fils avec un obligation d’intégrer ses normes dans les écrans permettraient sans doute de booster la techno.

    Moi ce que je veux c’est mon ordi dans la poche. Mes écrans sur le bureau et affichage direct dessus

    Répondre
  • Jo
    12 février 2018 - 13 h 40 min

    @dav:

    Des docks car au lieu d’épuiser ta batterie en cast & bluetooth, tu la recharge en dockant…

    Répondre
  • dav
    12 février 2018 - 13 h 51 min

    un port usb sur l’écran et tu recharges aussi …

    Répondre
  • dav
    12 février 2018 - 13 h 53 min

    ou mieux la recharge sans fils via une induction sur le pied de l’écran ou le bureau complet pour son clavier, sa souris et tout autre équipement.

    Répondre
  • 13 février 2018 - 21 h 47 min

    Ouf ! L’induction et l’électricité sans fil, c’est super dangereux ! Au fait quelqu’un aurait essayé de brancher un smartphone en USB C sur le dock USB C d’une nintendo switch ? Il se peut fortement que cela marche ! Et on trouve des docks à 30 euros pour cette console donc pile poil ce qu’on cherche. Allez il y a bien quelqu’un qui a une switch et un smartphone en usb C dans les lecteurs du blog non ?

    Répondre
  • 15 février 2018 - 12 h 38 min

    Un simple cable USB C ferait le job. Je suis fan de clavier physique mais on tape déjà du texte sur écran tactile avec clavier déroulant non ? Alors en dépannage cette config serait tout à fait possible. Pas de latence, une transmission non sécurisé en moins et chargement de la batterie…

    L’ironie, c’est l’interdiction des sortie usb-MHL-hdmi sur les Android à l’exception de… chez Samsung avec le s8 déjà à la base ! Quelqu’un peut m’expliquer pourquoi eux ont eu le droit d’ailleurs et seulement pour le s8 ?

    Pour info le cas des moto Z: vous pouvez adjoindre un projo mais pour sortir du hdmi il faudra le kit de DVlp et compiler un code soit même (si on ne vaut pas perdre la garantie en rootant son phone ce qui compromet la sécurité si j’ai bien compris).

    Répondre
  • 16 février 2018 - 7 h 43 min

    @xaxa: Plusieurs smartphones, autre que le s8, le font.
    A commencer par le s2 ainsi que le s3,s4,s5, ect….
    Il y a aussi les différents xperia Sony.
    Pour ma part, mon xperia pro et galaxy s2 (des antiquités) le font très bien et mon z5 compact, aucun soucis.
    Pour les autres marques, je ne sais pas, pas testé.
    Les Samsung ont deux “variantes”, sur les (anciennes) prise micro USB, 5 broches ou 11.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *