ASRock RX570TM-ITX/TBT : une Radeon RX 570 au format Mini-ITX

ASRock a embauché des génies. La marque vient d’annoncer au Computex une carte graphique RX570TM-ITX au format Mini-ITX. L’intérêt ? Pouvoir choisir le boitier de son choix pour la déporter en solution externe Thunderbolt 3.

La proposition actuelle de solutions graphiques externes se résume à une solution quasi unique1. Celle d’un boitier comprenant une alimentation et une interface permettant de fixer une carte graphique classique via un slot PCI. L’interface se chargeant ensuite de transférer le signal de la carte vers une prise USB type-C afin de le connecter à votre PC en Thunderbolt 3.

2019-05-29 11_44_37-minimachines.net

C’est ce qui paraissait la solution la plus évidente jusqu’à aujourd’hui. On achète un boitier pré-équipé d’une carte ou on rajoute une carte graphique de son choix et il n’y a plus qu’a le connecter sur sa machine pour en profiter.

ASRock va proposer une alternative avec sa carte RX570TM-ITX. Une carte originale puisque, si elle reprend le format de carte mère Mini-ITX, elle n’embarque pas les composants habituels de ce type de carte. Il s’agit d’une carte graphique et une carte graphique uniquement. Ce modèle est équipé d’un chipset graphique AMD Radeon RX 570 et de sa connectique habituelle. 

Le gros intérêt de cette proposition est dans la possibilité de choisir (ou de recycler) un boitier Mini-ITX. Il en existe à tous les tarifs et on pourra en trouver avec des alimentations externes silencieuses. Cela évite d’avoir à concevoir un boitier en petite série uniquement destiné à cet usage et donc de proposer une solution relativement chère. En permettant d’utiliser un boitier classique en Mini-ITX, la RX570TM-ITX d’ASRock permet de diminuer fortement les coûts de ce type de solution externe.

rx1

La carte embarque tous les composants habituels d’une solution graphique : Un chipset Radeon RX 570 avec 4 ou 5 Go de mémoire vive GDDR5 directement intégrés. La carte fournira sa Backplate et on pourra retrouver la connectique adaptée sur son boitier : Un port USB Type-C Thunderbolt 3 bien entendu pour se connecter à un portable ou un MiniPC, deux sorties HDMI, un port VGA, un Ethernet Gigabit et quatre ports USB 3.2 Gen 1. La carte propose, en outre, des connecteurs pour un panel avant classique (témoins d’activité en LED j’imagine) et des connecteurs de ventilation. Plus surprenant – mais intelligent – la possibilité de connecter la carte en LVDS pour se glisser dans une construction embarquée et un port SATA III pour adjoindre à la carte un stockage.

Ces derniers points sont très intéressants pour plusieurs raisons. D’abord le port SATA, relié en Thunderbolt 3, permettra d’accéder à ce stockage de manière efficace et prend en compte les emplacements de stockage présents dans les boîtiers Mini-ITX. La RX570TM-ITX fera profiter d’un éventuel stockage externe.

Le connecteur LVDS offrira une option supplémentaires intéressante, celle de l’intégrer dans un mobilier par dessus une carte mère classique en le reliant directement à un écran. Pratique pour les intégrations industrielles mais également pour ceux qui chercheraient une solution performante pour réaliser une borne d’arcade par exemple. La RX570TM-ITX pourra se fixer sur un côté du meuble sans trop de difficultés. On pourrait également imaginer une intégration dans un écran comme le remarque Inpact Hardware mais cela suppose de développer des écrans sur mesures. ASRock propose en effet une ventilation sur son circuit Radeon RX 570 qui ne correspond pas vraiment aux standard des rares écrans compatibles Thin Mini-ITX.

L’idée est en tout cas excellente. On perd évidemment la possibilité de changer simplement de carte graphique en piochant dans les modèles compatibles en PCI classique. Mais on résout simplement toute la problématique actuelle des boîtiers externes rares et encore souvent trop chers faute de marché de masse.

Notes :

  1. Il existe également des adaptateur sans boîtiers mais c’est une solution très temporaire en durée.

Soutenez Minimachines.net !
9 commentaires sur ce sujet.
  • 29 mai 2019 - 12 h 11 min

    ah du coup le thunderbolt s’occupe du GPU et des ports annexes .. rigolo :)

    Répondre
  • dja
    29 mai 2019 - 12 h 25 min

    Si je capte bien le truc, tu branches ton laptop la-dessus avec un seul cable, le laptop se recharge et tu as le replicateur de port (usb/…) + la sortie graphique avec la RX570 + le lan, dans un format de mini-itx.
    Donc c’est totalement adaptable pour les entreprises.
    Reste a savoir le prix ;)

    Répondre
  • 29 mai 2019 - 12 h 43 min

    Si l’USB Type-C est PD, on peut recharger son laptip, mais ça je ne l’ai pas lu. Avec un laptop 65W, j’en doute un peu…

    Répondre
  • 29 mai 2019 - 12 h 46 min

    encore plus malin, les boitiers mini-itx sont en general compatibles VESA donc on peut les fixer au dos des ecrans, pour garder son bureau super propre.

    Répondre
  • 29 mai 2019 - 14 h 01 min

    @Obarthelemy: Oui, mais il y a déjà le MiniPC. Il va falloir acheter des boitiers MiniITX avec support vesa mâle et femelle de chaque côté (ou usiner tout ça à la mano)

    Répondre
  • 29 mai 2019 - 14 h 29 min

    Quelquechose d’intéressant serait d’employer le format STX, et eventuellement de permettre d’avoir une board cpu et gpu en “sandwich”, ca pourrait clairement être le meilleur des deux mondes

    Asrock a d’excellentes idées !!

    Répondre
  • 30 mai 2019 - 0 h 16 min

    Bravo encore une fois à Asrock d’innover.

    Je verrais bien plus tard un double PCB mis un sur l’autre (carte mère ITX sur le dessus et carte graphique ITX en dessous ou encore en double face.

    Répondre
  • 30 mai 2019 - 7 h 55 min

    Une idée du tarif ?

    Je trouve l’idée vraiment géniale : pouvoir monter simplement un boitier fixe, prenant en compte le stockage, la réplication de ports, une carte graphique, une alimentation. C’est le complément idéal à tout ultraportable.

    L’absence de DVI ou de DP est surprenante par contre.

    Répondre
  • 30 mai 2019 - 13 h 50 min

    @Nisseem: Pas encore non. Oui je suis d’accord, du DP aurait pas été superflu. Le DVI étant accessible avec des adaptateurs HDMI facilement.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *