Qualcomm va réduire de 15% ses effectifs pour économiser 1.4 milliards de $

Sale temps pour Qualcomm et ses employés. Afin de réduire ses dépenses, la marque va réduire le nombre de ses salariés : 15% en moins soit presque 4000 emplois qui vont disparaitre au total. But de la manœuvre, limiter les dépenses.

La concurrence fait mal à Qualcomm, la marque qui régnait sans partage subit le même sort que les marques de smartphones qui régnaient sans partage sur le marché de la mobilité. La cour de récré s’est largement agrandie et les nouveaux ne sont pas des plus fréquentables…

Qualcomm Snapdragon

Toutes ces marques Chinoises qui ne jouent pas le jeu du modèle de la machine meilleure que celle de l’année dernière avec encore plus de mémoire, de capacité, de fonctions avancées et autres grands, toujours plus grands, écrans… Pire, au lieu de passer du premium au plus que premium, du 699€ au 799€ le smartphone, ces petits nouveaux sont entrés dans un mode de questionnement du type “Qu’est ce que veulent vraiment les consommateurs ?”. Et, bizarrement, cela a fait mouche.

Problème pour Qualcomm, ces nouveaux venus ne voulaient pas spécialement se focaliser sur les puces haut de gamme de la marque, mais se sont penchés sur les concurrents : Mediatek, AllWinner, Intel… réduisant d’autant le marché pour les Snapdragon.

Qualcomm n’a pas démérité avec des puces toujours plus performantes et ingénieuses, mais le marché est tel qu’il faut désormais trouver des solutions pour réduire les dépenses selon lui. Le résultat est donc là : 15% de salariés en moins, 1.4 milliard de dollars économisés. Autres mouvements prévus, moins de succursales à travers le monde et une réaffectation de certaines vers des pays où la main d’oeuvre est moins chère… Enfin, la baisse de 300 millions de dollars de la rémunération en action d’une partie des salariés de Qualcomm et un système de rémunération à la performance des dirigeants achèvera ce plan qui doit être mené d’ici la fin de l’année fiscale 2016.

Bref, chez Qualcomm on se serre la ceinture pour le moment, en espérant que ces réductions n’impacteront pas les secteurs de Recherche et Developpement de la marque.

6 commentaires sur ce sujet.
  • 23 juillet 2015 - 12 h 28 min

    l’image d’illustration est absurde, mais j’aime.

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 13 h 58 min

    @Tabasco: Découper le petit dragon, boucherie… etc . voilà

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 14 h 36 min

    Toshiba qui va pas bien, Qualcomm malade… Et pour demain, Microsoft qui perd des milliards de dollars pour son 3ème trimestre financier…

    Ah oui, Apple qui affiche une belle santé insolente (voir ailleurs pour les résultats trimestriels), cela aurait un peu plus de gueule et cela sonnerait positif…

    Là, c’est juste les bad news pour nous faire croire que l’été est pourri à Technoland !

    Répondre
  • Gab
    23 juillet 2015 - 20 h 01 min

    Pierre, quand tu dis que Qualcomm n’a pas démérité, je ne suis pas vraiment d’accord avec toi !
    Ils devaient faire le gros de leurs marges avec leur processeur haut de gamme. Cette année, ca devait être le S810. Et ca a été une catastrophe ! Il chauffe beaucoup trop et au final, c’est moins performant qu’un S801 de l’an dernier qui est quasi identique au S800 de 2013…
    Samsung qui devait être un de leur plus gros client et repassé sur ses puces maisons (Exynos 7420) pour le Galaxy S6 maintenant qu’ils maitrisent bien la 4G. HTC et Sony qui ont sorti des smartphones haut de gamme sous S810 se sont fait “défoncés” par les critiques.
    En plus le marché tablette est pas très dynamique (en S810). Sur les autres points, je suis d’accord. Intel casse les prix sur les processeurs de tablette. Huawei développe ses propres puces. Mediatek est de plus en plus présent avec du octocore cortexA53 qui semblent pas un si mauvais choix (et la encore, ils maitrisent bien la 4G).
    Le marché est pas simple. Qualcomm a raté une marche et le paye cher. Avant, ils avaient les meilleurs CPU/GPU, et ils avaient la 4G que n’avait pas trop les concurrents. Ce n’est plus le cas.

    Je déteste Apple, mais il faut avouer qu’ils sont quand meme impressionnants. Ils font pas beaucoup de fautes…

    Répondre
  • 24 juillet 2015 - 5 h 02 min

    Moi aussi je pense que Qualcomm a démérité.
    Ils ont même complètement merdé sur leurs haut de gammes, qui rapportent des sous surtout face à la concurrence chinoise.
    Le passage au 64bit a vraiment été douloureux pour des gens qui en plus faisaient les malins lorsqu’Apple a annoncé son A7.
    Et le S805 qui semble être un bon proc est passé complément à la trappe.

    Je crois qu’ils ont été arrogant, et ils le payent maintenant. Delà qu’ils nous fassent le coup de Nokia…

    Répondre
  • 24 juillet 2015 - 9 h 57 min

    @Gab:

    Clairement le s810 est plus performant que le 801 (je suis bien placé pour le savoir, j’utilise les deux tous les jours), mais les premiers smartphones n’étaient simplement pas bons.

    Bien géré, il est extrêmement puissant, et ne chauffe pas spécialement différemment de mon 801. Mais c’est sur que tout rentrera en ordre quand Qualcomm sortira sa propre architecture 64 bits (avec le 820 , si j’ai bien suivi).

    Là, c’était quand même une belle erreur de se précipiter, et ils vont le payer cher en terme d’image. Néanmoins, en soit, il ne pose aucun problème dans mon Note Pro :)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *