Le Qualcomm SC8280 pour Windows sera 200% big

Le Qualcomm SC8280 est le prochain SoC de la marque pour les machines sous Windows. Une nouvelle puce qui semble vouloir abandonner la disposition classique en big.LITTLE pour ne proposer que des coeurs hautes performances.

La souplesse de l’architecture ARM autorise des intégrations très variées tant en nombre qu’en type de coeurs. Le Qualcomm SC8280 serait à même de le prouver une nouvelle fois en abandonnant la structure traditionnelle big.LITTLE qui mélange des coeurs hautes performances très puissants avec des coeurs moins énergivores.

Une solution totalement axée sur la performance serait donc dans les cartons de Qualcomm avec deux clusters de coeurs visant avant tout la performance même si ceux-ci ne seraient pas cadencés aux mêmes fréquences. Une manière différente de concevoir la solution pour apporter plus de vitesse de traitement à l’ensemble probablement.

Surface Pro 7

Ainsi on retrouverait 4 coeurs “Gold+” tournant de 2.7 à 3 GHz pour la partie big, et une solution secondaire en lieu et place du LITTLE habituel avec des coeurs moins performants de même type tournant à 2.43 GHz au maximum. Avec ce type de solution, les Qualcomm SC8280 seraient plus rapides que les actuels Snapdaron 8cx Plus actuels mais seraient également plus gourmands en énergie. Ils seraient développés en deux versions et utiliseraient le même circuit graphique Adreno 90 à une fréquence de 693 MHz. Ces puces seraient capables de piloter jusqu’à 32 Go de mémoire vive LPDDR4X.

La grande question qui suit logiquement cette information en provenance de Winfuture.de est liée à la consommation de cette solution. Quel impact aura ce choix sur l’autonomie de l’engin ? Est-ce qu’un ou plusieurs coeurs “big” sous cadencés auront le même régime qu’un coeur LITTLE ? Autrement dit, est-ce que les machines employant un Qualcomm SC8280 seront aussi autonomes et endurantes que les solutions actuelles proposée sous les SoC de la marque. Et c’est une question importante car nous avons aujourd’hui sur le marché des solutions x86 AMD et Intel qui proposent des autonomies qui n’ont plus à rougir face aux solutions ARM. Et cela avec des performances excellentes. Et que dire des nouvelles propositions d’Apple qui allient une autonomie folle avec des services qui surpassent la totalité de leurs concurrents dans ce type d’enveloppe thermique… 


Rivière
6 commentaires sur ce sujet.
  • 9 mars 2021 - 19 h 07 min

    Mouais, enfin virer le .LITTLE ca fera aller le machin plus vite, ca le fera aller moins lentement en mode éco. Anandtech a calculé je sais plus quand que l’écart ARM vs Apple est encore plus dramatique sur le .LITTLE que sur le big. Les A5x sont vraiment a la ramasse.

    Répondre
  • 9 mars 2021 - 22 h 46 min

    Personnellement ,je pense que l’utilisateur WINDOWS n’as pas la meme utilisation que l’utilisateur ANDROID ou iOS .
    Sous un portable WINDOWS on ne recherche pas l’autonomie ,un portable pour le jeux bouffe plus d’énergie qu’un portable pour la bureautique .

    Je pense pas que la solution core économique + core puissant soit la solution .
    En utilisant un processeur INTEL ou AMD j’ai je pense 2 ou 4 cœurs tournant a la meme vitesse et se partageant les taches a réaliser .
    Je constate que mes processeur INTEL ou AMD font bien le boulot .

    Inversement pour un meme OS sur RPI ou autre boitier ARM la différence est très nette .
    Rapidité sur ANDROID entre mon ancien Smartphone SONY et mon nouvel XAOMI ou mon DUET CHROMEBOOK .

    FAIRE bien fonctionner WINDOWS sur une puce ARM nécessitera certainement une puce ARM adaptée .
    APPLE vient de faire la preuve du concept en associant la puce M1 avec son OS adapté .
    Je doute pas que MICROSOFT soit capable de pareil ,le problème semble etre que MICROSOFT devrait avoir un cahier des charges pour une puce ARM cat la réussite de chez APPLE est bien que chez APPLE le processeur est fait maison .
    Rapprocher MICROSOFT de ARM TECHNOLOGIE pour ce cahier des charge serait peut etre la solution .

    Répondre
  • 10 mars 2021 - 6 h 29 min

    je sais pas qui chez M$ persiste à ce point à corriger un problème logiciel avec du hardware mais c’est toujours aussi drôle, à coté Apple tacle là où ça fait mal en disant eh regarde blaireau, nous on sais faire! x)

    Répondre
  • 10 mars 2021 - 6 h 35 min

    si le soucis est juste l’apport des instruction x86, que Intel s’adonne à de l’ARM, pourquoi le partenariat Wintel ne tenterai pas quelque chose dans ce sens? ça résoudrai tout les problèmes et ça ferai du client heureux, ainsi qu’un nouveau marché ARM x86 compatible :)

    Répondre
  • 10 mars 2021 - 8 h 52 min

    @H2L29:

    Il y a beaucoup à dire sur Microsoft mais comparer une émulation agnostique à une émulation spécifique c’est pas très équitable non plus ;)

    Répondre
  • 14 mars 2021 - 20 h 59 min

    J’ai personellement du mal à entrevoir un succès des puces ARM sur PC

    Apple n’est pas un fabriquant de PC, Apple, c’est Apple. Ils changent d’architecture, derrière on a que des machines avec la nouvelle architecture, et les développeurs sont “obligés” de suivre le mouvement, ce qui assure des transitions quasi sans douleur, et d’une efficacité redoutable

    Le marché PC, c’est pas ça du tout. Des PC sous Arm vont débarquer, je dis ça… en fait ils sont déja là depuis 3 ans mais bon, on va dire “des PC sous Arm qui tiennent la route et peuvent rivaliser avec leur équivalent x86 (ce qu’a réussi Apple)” vont arriver, d’un point de vue technique ça va être super, mais ça ne sera vraiment super que si les développeurs suivent et portent leurs applications

    Et là … c’est pas gagné du tout, car contrairement au marché Apple avec du jour au lendemain QUE des machines sous Arm, sur le marché PC les deux architectures vont cohabiter, et surement pour une très longue durée.

    Donc chaque développeur devra porter ses applications pour deux plateformes, et ça … ça pue

    Déja il y a ceux qui vont attendre. Attendre que les ventes décollent. Or les ventes décolleront si les consommateurs sont assurés de retrouver toute la logithèque Windows portée en Arm, mais ce ne sera évidemment pas le cas. C’est un serpent qui se mord la queue, et on a déja vu passer ça dans l’histoire (tablettes Windows RT, premiers PC sous Arm de 2017, etc).

    Ensuite, il y a ceux qui vont attendrent que les capacités techniques soient au RDV. Les éditeurs de jeux par exemple, ne vont pas se bouger pour porter leur jeux si les machines sous Arm sont à peine capable de les faire tourner à plus de 20 fps… Donc on aura un super signal “PC sous Arm = tu oublies le jeu”. Un autre problème qu’Apple n’a pas eu à affronter, car ce domaine est quasi inexistant sur Mac. Donc ce n’est pas un problème. Sur PC, il en est tout autrement.

    Enfin, il y a le cout. Quand Dell ou HP on sorti les premiers PC sous Arm il y a 3 ans, on avait des machines entre 1000 et 2000 € qui offraient certes une belle autonomie, mais malheureusement des performances dignes d’un Celeron de 2007. On demandait au acheteurs de payer très cher pour des machines à peine utilisables tellement elles étaient lentes.
    Imaginons que les prochains PC sous Arm fasse mieux, et je l’espère pour eux, il y aura forcément un comparatif à prix égal avec les PC sous x86, et pour passer cette étape cruciale, il faudra que ces PC sous Arm
    – coutent aussi cher, ou moins cher, que leur équivalent x86
    – qu’ils proposent une puissance supérieure, ou au moins équivalente
    – moins puissant mais plus d’autonomie, ce ne sera pas un argument gagnant
    – qu’un nombre significatif d’applications Windows soient portés sous Arm

    Si une seule de ces cases n’est pas cochée, c’est le FLOP direct, c’est certain. Et si toutes ces cases sont cochées, ce qui est loin d’être gagné, il n’est même pas sur que l’on assiste à un succès

    Et comme on l’a vu de nombreuses fois dans l’histoire de l’informatique, à chaque FLOP d’une tentative de s’écarter du couple windows/x86, on est revenu massivement vers le couple Windows/x86.

    Moi je dis …c’est pas gagné..

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *