QIDI TECH Q1 Pro : une imprimante fermée en promo à 425€

L’imprimante QIDI TECH Q1 Pro continue le mouvement de démocratisation d’imprimantes 3D fermées haut de gamme pour le grand public.

Ce modèle d’imprimante 3D fermée de 2024 est une nouveauté intéressante chez ce constructeur un peu plus dans l’ombre mais très bien noté sur le marché. Cette QIDI TECH Q1 Pro apporte notamment un nouvel extrudeur tri-métal haute température en direct drive.

La QIDI TECH Q1 Pro c’est d’abord une imprimante 3D à filament fermée. Un modèle qui permet de contenir le bruit de l’impression – un peu – et la chaleur de la chambre – beaucoup – pour s’attaquer à des matériaux avancés. Ce genre d’imprimante permet de maintenir une température interne fixe autour des 60°C, ce qui est utile pour des composants spécifiques exigeants des températures contrôlées.

Sur ce modèle, on retrouve également un extrudeur capable de monter à 350°C, une température très haute qui autorisera les filaments les plus complexes à imprimer et en particulier les filaments carbone. On pourra imprimer aussi bien en PLA ou en ABS mais également en ASA, PETG, en « CF » comme les PA-CF ou PET-CF. Le CF désignant le Fibre de Carbone embarquée dans un liant de base. L’extrusion directe double engrenage permet également de piloter des filaments souples sans problèmes.

Sur cette QIDI TECH Q1 Pro, on retrouve une structure très solide avec un châssis interne en métal avec un double axe Z qui permet des impressions rapides jusqu’à 600 mm/s sur les matériaux les plus classiques comme le PLA. Les accélérations peuvent, en théorie, atteindre 20 000 mm/s, ce qui permet en moyenne des impressions moins lentes qu’un modèle classique. Le volume d’impression est de 245 x 245 x 240 mm.

Un plateau chauffant et texturé assurera une première couche parfaite et un capteur de fin de filament comme de problème de disponibilité de filament permettra de changer la bobine ou de la démêler au besoin. 

Le réglage de niveau de l’imprimante est totalement automatique avec des capteurs qui vont aligner parfaitement la buse à niveau et un réglage de l’axe Z piloté par le système.

La machine fonctionne sous l’excellent Klipper et assurera une prise en charge d’impression très fine avec une connexion sans fil Wi-Fi et un port USB pour une impression locale. La QIDI TECH Q1 Pro embarque un SoC Cortex A53 et 32 Go de stockage de base. La totalité des contrôles se fait via un écran frontal tactile très lisible et traduit en Français.

Une petite camera FullHD interne permettra de surveiller ses impressions à distance sur smartphone, élément pratique pour ce genre d’appareil tout de même bruyant et autorisant le déport de l’objet dans un atelier ou un placard. Plusieurs applications sont compatibles, celle fournie par le fabricant mais également toutes celles développées pour Klipper. Des détails bienvenus comme un toit transparent, un outil de nettoyage de buse, un plateau magnétique, ou un système de circulation d’air sont proposés. A noter que par défaut la QIDI TECH Q1 Pro ne propose pas de filtrer l’air sortant de son enceinte. Des kits à imprimer en 3D permettent cependant d’ajouter un filtre à charbon facilement.

D’un point de vue logiciel, l’imprimante est livrée avec Qidi Slicer qui n’est qu’une version maquillée du très bon Prusa Slicer. Mais l’imprimante est parfaitement compatible avec Orca Slicer, Cura ou même Simplfy3D. 

L’imprimante est proposée à 449€ sur Geekbuying pour son lancement et profite du code QIDIQ1PRO pour baisser à 425€. La livraison est gratuite depuis un entrepôt Européen. Comptez sur un petit quart d’heure de déballage et de mise en place avant d’imprimer votre premier objet.

Voir l’offre sur Geekbuying


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

4 commentaires sur ce sujet.
  • to
    5 juillet 2024 - 20 h 34 min

    Comment tu évacues la chaleur dégagée dans un placard ?

    Sinon vu la température de cuisson on va pouvoir imprimer et cuire la pizza avec ce truc ;)

    Vous envoyez vos commentaires trop rapidement. Prenez votre temps. whaaaat ?

    Répondre
  • 5 juillet 2024 - 21 h 19 min

    @to: Avec un trou ?

    Répondre
  • 6 juillet 2024 - 15 h 33 min

    @to : on calcul en general 1kw pour 10m2 en chauffage
    Je pense qu’un placard ne deviendra pas un four 😉.

    Répondre
  • to
    8 juillet 2024 - 13 h 47 min

    @Franck: 350 c’est plus que la température d’un four encastrable donc va falloir dissiper non ? Et si on fait un trou dans le placard (à l’arrière comme dans les cuisines équipées) ben le bruit il va sortir aussi, non ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *