Purism Librem Mini : une minimachine différente

Le fabricant Purism nous a habitué à distribuer des ordinateurs portables sous Linux et s’est même essayé au monde du smartphone. Sa dernière proposition avec le Purism Librem Mini est un MiniPC presque comme les autres.

Le Purism Librem Mini est une solution compacte de 12.8 cm de large comme de profondeur avec 3.8 cm d’épaisseur. A l’intérieur, un matériel très classique construit autour d’un processeur Intel Core i7-8565U. Une puce quatre coeurs et huit threads performante avec des fréquences allant de 1.8 à 4.6 GHz et un chipset graphique UHD 620 proposant de bonnes performances dans l’étroit fonctionnement où elle se déploie avec 15 watts de TDP.

Purism Librem Mini

Vendu dans différents kits, le Purism Librem Mini propose deux slots SoDIMMM de DDR4 pour un total de 64 Go de mémoire vive possible et un double stockage avec une baie SATA 3.0 de 7 mm d’épaisseur ainsi qu’un emplacement M.2 proposant à la fois une prise en charge PCIe NVMe et SATA 3.0.

La connectique propose un port HDMI 2.0 et un DisplayPort 1.2 pour  des sorties vidéos UltraHD. On retrouve également un port jack 3.5 mm combinant casque et micro. Quatre ports USB 3.0, deux ports USB 2.0 et un USB Type-C sont repartis sur les deux faces de la machine. Une sortie Ethernet Gigabit et des options pour un Wifi4 et du Bluetooth 4.0 sur un port classique.

Pure Librem Mini

La version de base à 699$ est livrée avec 8 Go de mémoire vive et un SSD de 250 Go SATA sur le port M.2. A bord, on découvrira un système d’exploitation Linux baptisé PureOS distribué par Librem. Un ajout technique a également été fait pour désactiver le système Intel Management Engine qui est remplacé par une solution appelée PureBoot. 

L’idée étant de profiter d’une solution très orientée vers la sauvegarde de vos données privées. Le système d’exploitation étant conçu pour ne pas partager vos informations personnelles ni votre activité sur la machine. C’est ce qui explique probablement le tarif de la machine… Car ce type de solution coûte bien moins cher en direct. La grande question restant de savoir si, pour quelqu’un qui cherche un ordinateur plus confidentiel, il est plus pertinent d’acheter ce type de machine dans le circuit normal et de la transformer en solution libre. Ou si il vaut mieux s’orienter directement vers une machine de ce type ?

Source : CNX Software

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
13 commentaires sur ce sujet.
  • 20 mars 2020 - 15 h 25 min
  • 20 mars 2020 - 17 h 28 min

    A 20 euros près, on est sur le tarif d’un Lenovo Tiny neuf avec un i5-9400 et un SSD équivalent.

    Répondre
  • 20 mars 2020 - 17 h 32 min

    C’est agaçant cette manie de mettre toujours la prise casque en façade.
    Je comprends qu’on veuille relier un micro casque, mais si on veut utiliser la machine reliée à des hauts parleurs, ça fait un fil moche qui traine sur le devant du bureau.

    Répondre
  • 20 mars 2020 - 19 h 57 min
  • 20 mars 2020 - 21 h 16 min

    @Iron_Momo: Pareil que PatBON pas cher et fiable ou sinon, une gamme au dessus, une vraie petite tuerie https://fr.aliexpress.com/item/32955530378.html avec sa sortie combo analogique ou le petit adaptateur fourni pour une sortie optique ;)

    PS: Pierre, si tu peux affilier le lien ;)

    Répondre
  • mat
    20 mars 2020 - 21 h 59 min

    PureOs et librem sont plus chers, car non seulement l’Os est “libre”, mais aussi tout la partie hardware. Pas seulement les drivers, mais même le micro code… je crois. Ce qui annule la présence de porte dérobées au sein même des composants électroniques. Ils sont soutenus par l’EFF.

    Répondre
  • 22 mars 2020 - 15 h 19 min
  • 23 mars 2020 - 9 h 57 min

    @jeannot: Mème si la config de base (i7, 8Go RAM et 256Go SSD) est identique, il faut prendre en compte les points soulevés par Mat, que tout soit accès sur la confidentialité, cela a un prix.

    Répondre
  • 23 mars 2020 - 12 h 52 min

    le soucis est surtout qu’un bios libre et clean n’est pas à la porté de tout un chacun. C’est ce qu’offre purism en clez en main, malheureusement c’est encore un marché de niche et du coup les prix sont en consequance. Pour la partie smartphone il ya une belle avancé avec gael duval avec le développement de eelo : https://e.foundation/ ça serait pas mal que pierre nous tombe un bon article, le sujet est important et peu diffuser.

    Répondre
  • 23 mars 2020 - 13 h 58 min

    @laurent: Je confirme pour /e/, installé sur un s4 mini (basé sur lineageOS 14), évidemment, ce n’est pas au niveau de librem5 pour la confidentialité (micro code propriétaire) mais cela est déjà pas mal ;)

    Répondre
  • 24 mars 2020 - 10 h 11 min

    Librem est, malheureusement, à deux doigts de l’arnaque pure.
    Le principe est simple: “libérer” du matos déjà existant (soit déjà libre, soit via un BIOS libre à la place de l’original constructeur), et installer d’office PureOS, un Ubuntu (ou UbuntuTouch dans le cas du smartphone) superficiellement reconfiguré, avec notamment une surcouche Matrix (qui est en soi une terrible blague, ledit système étant fondamentalement indexé et centralisé). Par ailleurs, les failles Intel, avec ou sans exploitation libre, existent bel et bien.
    Résultat: un produit vendu, a minima, le double de ce qu’il vaut.
    Librem s’en met plein les poches sans se fouler des masses, et fait beaucoup de mal au “libre” parce que, fatalement, les “libristes” finissent/finiront tôt ou tard par redescendre sur Terre. La plupart des miniPC à architecture classique (x64) accueillent sans souci des distributions fonctionnelles et “user-friendly”, à commencer par Ubuntu sur laquelle est basée PureOS.
    En aparté, et pendant que j’y suis, le battage autour de “/e/” est lui aussi contre-productif. En quoi un OS massivement lié à un cloud géré par un tiers, fusse-t-il “libre”, est-il mieux que les GAFAM? LineageOS (sur laquelle est basée est /e/) est une vraie solution, et NextCloud (par exemple) permet du cloud libre autogéré assez facilement…

    Répondre
  • 24 mars 2020 - 12 h 13 min

    @Pépé dans les orties: Librem qui s’en met plein les poches, oui et non, car si ils vendent leurs appareils avec une forte plus valu, le volume est bien trop faible pour faire fortune.
    Et puis c’est une solution clé en main, si le service de maintenance est au niveau du prix, pourquoi pas?
    A la manière d’Apple par exemple… Tout le monde n’achète pas une machine pour la bidouiller ;).
    Pour /e/, si installer cette rom n’est pas plus intéressante que d’installer LineageOS, il en est autrement pour ceux qui ne savent pas ou ne veulent s’embêter avec ça, /e/ fondation vend des appareils reconditionnés grade A avec la rom opérationnelle, clé en main également… ça à aussi du sens.
    Évidemment, le vrai “Libre” c’est le savoir, la maîtrise de son outils mais ça à un prix, du temps, beaucoup de temps ;)

    Répondre
  • 26 mars 2020 - 14 h 09 min

    Bonjour à tous, j’aimerai savoir si ce type de machine pourrait encaisser du streaming (live YouTube) avec le logiciel OBS Studio avec plusieurs captures.
    Pas de source 4K.
    Mon portable de 2014 a du mal à assumer la charge il souffle à fond au bout de quelques minutes.
    Du coup j’ai peur de l’endommager sur un live un peu long.
    J’envisage donc une mini-machine pour cette activité sans disposer d’un budget énorme.
    Merci d’avance de vos éclairages.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *