Préférez des solutions avec plus de ram et moins de stockage

Je vois débarquer des portables et autres MiniPC qui choisissent de proposer du 4/256Go ou du 8/512Go en mémoire vive et stockage. Il me semble que ce ne sont pas les bonnes formules.

Avec un recours de plus en plus massif aux solutions LPDDRx, et donc de la mémoire vive soudée sur la carte mère de leurs engins, les constructeurs choisissent de privilégier le stockage au détriment de la mémoire vive. Mais le souci est également présent avec les machines proposant des slots de mémoire vive.

Je m’en rends compte avec la publication d’un bon plan sur un portable HP orienté jeu sous Ryzen 5 qui a la bonne idée de proposer deux slots SoDIMM de DDR4 pour embarquer… 8 Go de mémoire vive en deux barrettes de 4 Go. Autrement dit, pour augmenter la mémoire vive il faudra retirer les deux barrettes et les remplacer par deux modules de 8 Go. Il serait possible de garder un slot en 4 Go et ajouter 8 Go à la place d’une des barrettes pour monter en 12 Go de mémoire vive mais cela se ressentirait sur les performances globales de l’engin. Les processeurs comptent beaucoup sur les capacités de traitement double canal de la mémoire vive pour fonctionner au maximum de leurs capacités..

De la mémoire vive LPDDR soudée

Résultat, passer de 8 à 16 Go coute très cher, quand c’est possible, on laisse deux barrettes de 4 Go sur son bureau et on rachète 16 Go. Bien entendu, il sera possible de recycler les 2 barrettes dans un autre ordinateur mais pour beaucoup ce sera juste une perte sèche. Il serait envisageable de les revendre mais avec une grosse décote… Du côté de son stockage, cet engin comme beaucoup d’autres, propose 512 Go. C’est très bien pour une machine orientée jeu qui va pouvoir installer de nombreux titres en parallèle. Mais rien d’indispensable au demeurant, un passage à une solution 256 Go serait tout aussi exploitable même si elle demanderait plus de gymnastique d’installation et de désinstallation en terme d’applications…

Mais un utilisateur pourra retrouver plus facilement un usage à un SSD M.2 qu’à deux barrettes de mémoire vive. Acheter un SSD M.2 au gré d’une promo est souvent très intéressant et cela ne demande pas grande expérience que de le remplacer par un nouveau. Suivre un guide pour cloner son stockage et ainsi doubler ou quadrupler sa capacité est faisable sans grosse expérience informatique. Et que faire du SSD d’origine que l’on a sur les bras ? Au contraire de la mémoire vive, il peut avoir  une seconde vie en entrant dans un boitier externe et se connectera à votre machine comme une – grosse – clé USB très rapide et de belle capacité.

Bref, privilégier ce qui sera le plus pratique et le plus utile pour les utilisateurs dans votre mélange de composants. Un PC en 4 Go aujourd’hui, c’est de toutes façons une assez mauvaise idée. Les machines en 8 Go sont efficaces mais le confort apporté par une solution 16 Go en multitâche est bienvenu. 256 Go de stockage reste suffisant pour utiliser une machine moderne sans trop de soucis. Bien entendu, si vous pouvez proposer un engin en 16/512 Go à un prix intéressant, ne vous gênez pas pour le faire par défaut. Mais évitez autant que possible de proposer des machines en 8 Go non amovibles et choisissez à minima du 16 Go pour les ordinateurs ne pouvant pas faire évoluer leur mémoire. Et, comme toujours, proposer un accès facile à vos composants n’est pas honteux ni interdit, c’est même une excellente idée.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

42 commentaires sur ce sujet.
  • 25 février 2022 - 12 h 57 min

    Excellent rappel Pierre.
    C’est vrai qu’il vaut mieux privilégier la RAM plutôt que le stockage.
    D’ailleurs, je n’arrive pas à comprendre comment certains constructeurs arrive encore à lancer des machine Windows 11 avec 4 Go de Ram (Coucou la Surface Go 3 d’entrée de gamme).
    Mes machines nomades étant généralement multiboot Windows/Linux, 256 Go est pour moi le minimum syndical pour ne avoir à ce battre avec l’espace disque dispo.

    Répondre
  • 25 février 2022 - 13 h 04 min

    J’ai eu cette réflexion sur la balance RAM/espace de stockage quand j’ai investi dans un MacBook Air M1, venu s’ajouter à mes PC sous Windows.

    J’ai préféré faire une combinaison 16 Go/256 Mo que 8 Go/512 pour le même prix. Plus de souplesse pour le montage vidéo où cette machine excelle, et moins d’échanges disques via la mémoire virtuelle. Avec des composants soudés, c’est mieux de moins solliciter le SSD et d’avoir d’emblée la RAM utile.

    Quant aux rushes, fichiers temporaires vidéo et aux compilations, je les gère sur un disque SSD externe de 512 Go.

    Avec 16 Go de RAM et un processeur M1 bien optimisé pour les codecs vidéo, je gère 5 pistes en 4K mp4 avec des filtres et des transitions en toute fluidité dans Davinci Resolve (version gratuite) ou dans Videoproc Vlogger (pas de version payante). J’ai même essayé des montages en 6K RAW (format Braw de Blackmagic), et la machine absorbe la lecture simultanée de 3 pistes dont deux en « picture in picture » dans Davinci Resolve.

    Répondre
  • 25 février 2022 - 13 h 20 min

    Tout à fait d’accord.
    En général étant celui qui conseil pour l’achat d’un portable, je recommande toujours les éléments suivants:
    – d’abord privilégier le format que l’on veut (taille écran/tablette/écran 360/PC semi fix)
    – ensuite définir son besoin (jeux vidéo, bureautique, autonomie, multimédia, en peu de tout mais pendant longtemps)
    – en fonction de ses besoins, choisir parmi les éléments statiques d’un PC portable: écran/CPU/carte graphique:
    + écran: full HD min, et si besoin bureautique IPS, vitesse écran et résolution pour gaming, etc. Pas de 4k si on privilégie l’autonomie (ça bouffe), et OLED pour le multimédia et un peu pour l’autonomie.
    + CPU: i5H/R5H minimum, si possible récent, pour tout ce qui est CPU intensif ou si l’on souhaite garder pour longtemps, sinon U ou toute déclinaison à faible conso
    + pour le gaming une CG dédié plutôt performante en plus de la CG intégrée (capable de faire du RT car cela permet de faire du DLSS histoire de supporter le fHD pendant longtemps).
    – et ENFIN en tout dernier reste le choix de la RAM et du stockage, ou là je recommande suivant que la RAM est changeable ou pas de prendre 8GB/16GB et n’importe quoi en stockage. Et d’accepter le surcoût – pas forcement immédiat, mais d’ici quelques mois/années – de changer la RAM et le stockage. Sauf si vraiment trop faible, alors on change de suite.
    Du coup dans ce que je recommande, en général je compte un surcoût de 100 balles par la suite (+ quelques temps de démontage) pour les changements.

    Répondre
  • 25 février 2022 - 13 h 45 min

    Merci Pierre, en te lisant on s’aperçoit que c’est le bon sens même mais encore fallait-il l’écrire !

    Surtout que, avec les NAS, les stockages cloud, HD externes etc., on stocke de moins en moins de données sur son PC.

    Répondre
  • bob
    25 février 2022 - 16 h 25 min

    On perd 15-20% de perfs PROC si on ne fonctionne pas en double canal.

    Répondre
  • 25 février 2022 - 16 h 41 min

    @bob: Pour le même TDP…

    Répondre
  • to
    25 février 2022 - 16 h 50 min

    Surtout que maintenant que les machines ont des ports usb/thunderbolt très rapides la capacité du disque interne (parfois soudé, hein apple) n’a pas trop d’intérêt, on peut quasiment mettre le système sur un ssd externe.

    Il est probable aussi que les commerciaux jouent sur l’inconscient des acheteurs qui font peu la différence entre les capacités de la ram et du hd (merci android) et le fait de passer de 4 à 8 Go pour eux c’est moins whaoo que de passer de 256 à 512 Go.

    Et puis après, il y aussi la manière dont c’est géré par le système, là j’ai windows 10 qui m’a passé en cachette tout le swapfile depuis le ssd système vers le hdd de stockage temporaire (lent) ; le pc çà l’a calmé direct – enfin surtout le bouton on/off parce qu’il n’arrivait plus à rien du tout (merci crosoft)

    Répondre
  • 25 février 2022 - 17 h 35 min

    @Fuli: honnêtement pour les PCs portables avant même de réfléchir au GPU ou au CPU (un i5 d’il y a 10 ans fait toujours le café faut arrêter de courir après les specs) je vois deux choses beaucoup plus importantes : la connectique (un bon hub USB-C peut corriger pas mal de lacunes ceci dit), la réparabilité (comme tu le dis possibilité de changer RAM/stockage, mais aussi disponibilité des dalles ou du clavier en pièces, etc.) et surtout le clavier (qualité de frappe, disposition).

    Perso je suis prêt à payer plus cher un PC avec de moins bonnes specs mais une meilleure ergonomie, une solidité et un meilleur clavier qu’un PC plus performant et moins cher.

    Répondre
  • Pi
    25 février 2022 - 19 h 51 min

    Je ne comprends pas. C’est quoi l’intérêt de 16 gigas sur un portable ?

    Pour faire tourner des jeux ?
    Parce qu’on a la dernière saveur Windows qui tourne dessus ?
    Pour regarder des vidéos Youtube en 4k ?

    Pour le stockage, c’est pareil, 512 gigas, c’est quand même beaucoup. C’est quoi l’intérêt ? On a surtout besoin d’un gros disque dur externe pour les backups.

    C’est toujours la même chose, plutôt que d’infliger aux gens des solutions toutes prêtes qui sont imposées par la présence de l’OS de Microsoft en vente liée, on devrait pouvoir configurer son portable, au moins en RAM et en DD interne, en fonction de nos réels besoins.

    Ma machine avec 8 gigas et un DD mécanique de 256 gigas me suffit amplement pour un usage standard avec un GnuLinux minimaliste qui consomme peu de ressources. Je ne joue pas à des jeux, ne regarde pas des vidéos en streaming en 4k, ne fait pas de montage vidéo, ni d’enregistrements multipistes et n’ouvre pas 60 onglets dans mon navigateur web.

    Maintenant à contrario, pour des besoins spécifiques consommateurs de RAM, mieux vaut se monter une machine dédiée en fixe avec 32 à 64 gigas de RAM. Là, ça a du sens plutôt qu’une machine à tout faire qui fait tout mal. Enfin, c’est mon avis.

    Répondre
  • 25 février 2022 - 21 h 47 min

    On devrait pas avoir à se poser la question, faudrait que rien ne soit soudé, point

    Répondre
  • 25 février 2022 - 21 h 50 min

    « DD mécanique de 256 gigas »… tu es patient Pi. LOL
    Les HDD, perso, je ne peux plus supporter leur lenteur (pour windows & co). Et vu le prix des SSD (128 et 256 ne valent plus grand chose, plus encore en occasion), c’est dommage de s’en priver je trouve.
    Outre la lenteur, il y a la conso, le bruit et la résistance aux chocs… en faveur là aussi des SSD

    Répondre
  • 25 février 2022 - 22 h 41 min

    @Sébastien: Il y a des HDD très corrects mais disons que la rapidité particulière des SSD permet de camoufler des PC et/ou OS mal entretenus pour certains car HDD ou SSD, un PC ne doit pas prendre deux minutes pour arriver sur le bureau dès le moment où t’allumes l’ordinateur (hors maj)

    Répondre
  • 25 février 2022 - 22 h 43 min

    Hello, merci pour ce rappel, n’hésite pas à faire d’autres articles conseils, c’est un plaisir à lire.

    Répondre
  • 25 février 2022 - 23 h 25 min

    @Pi: Avec les machines récentes où la mémoire est soudée, partir sur 16 Go direct est indispensable si on veut garder son PC au moins sur les 5 prochaines années.
    Je suis d’accord avec toi, actuellement et avec mes usages courants (web, bureautique, dev sans bdd) je ne constate aucune différence de perfs entre 8 ou 16 Go. Mais les softs sont de plus en plus gourmands, navigateurs et OS compris, c’est le sens de l’histoire.

    Après pour les PC avec ram amovible, on rejoint l’argument de Pierre : quand on devra changer on restera avec 2 barettes de 4 Go dans les mains… c’est un calcul purement financier à faire…

    Après, tu avoueras que sous Linux tu n’es plus un utilisateur lambda… Pour revenir au cas général, sous Windows, un « simple » driver consomme facile 200 ou 300 Mo (Logitech Options par exemple), le système consomme rapidement 100 giga avec updates et caches… Si tu ajoute 100 Go de médias (photos, vidéos… même si tu backup à l’extérieur, tu gardes une image locale) et une organisation qui ne soit pas au cordeau (c’est là où réside le problème, entre la chaise et le clavier…) Les 250 Go sont déjà consommés…

    Répondre
  • 25 février 2022 - 23 h 34 min

    Je rejoins @Sébastien, le SSD n’est plus une option, c’est un prérequis. C’est comme vouloir surfer sur internet en 2022 avec un modem 56k … du pur masochisme. :)
    ça eu marché mais ça marche plus.

    Répondre
  • 26 février 2022 - 0 h 03 min

    @Pi: L’intérêt de 16 Go sur un portable ? C’est que les gens en général n’achètent plus que des portables. Pas les gamers ou les pros, les gens. Et les gens ils ont une drôle de vie sur leurs portables. Ils le partagent. Ils jouent, ils créent, ils font plein de trucs à la fois. Et pour passer d’un truc à l’autre, avoir de la ram c’est pas mal. Plein se sont rendus compte pendant le confinement que partager un PC à3 ou 4 c’était pas si simple, les plannings se sont bousculés.

    Et franchement au vu de l’écart de prix pour un constructeur pour passer de 8 à 16 Go, c’est bien de donner à leurs clients la possibilité de conserver leur machine dans la durée. Surtout avec des engins ayant de plus en plus recours à de la mémoire soudée…

    Ce n’est pas du « snobisme » comme tu sembles le suggérer, c’est un réel usage que d’avoir 16 Go de ram. Alors évidemment tu as la recette magique et géniale que les autres utilisateurs n’ont pas. Tu es sous Linux. Il faut que tu apprennes a pardonner aux autres de ne pas être aussi forts et passionnés que toi en informatique. Plein de gens ont une autre vie que l’informatique. Même avec plein de bonne volonté, il y a plein de gens qui n’ont pas les armes pour passer à Linux. Ils rentrent du boulot et ils n’ont pas envie de se poser la question « Tiens si j’installais Linux avant de payer mes impôts désormais dématérialisés ? ». Leurs enfants y arriveront peut être si ils ont déjà une machine chez eux, une machine agréable, qui leur donne envie de jouer. sino ils auront une console et là alors pas de soucis, ils se moqueront bien de ce qu’il y aura dedans.

    Tu écris « Je ne joue pas à des jeux, ne regarde pas des vidéos en streaming en 4k, ne fait pas de montage vidéo, ni d’enregistrements multipistes et n’ouvre pas 60 onglets dans mon navigateur web. » Pardonne également aux autre pauvres pécheurs d’avoir envie de jouer, de regarder des vidéos en streaming, de faire des enregistrements multipistes et d’avoir envie d’ouvrir des tas d’onglets. Je suis sur que si quelqu’un venait te faire la « morale » parce que lui n’utilise pas d’électricité en te disant que tu peux t’en passer, tu trouverais son argumentaire très solide par rapport à tes choix de vie.

    Il ne faut pas se tromper de discours, il est plus pertinent économiquement et écologiquement d’acheter une machine qui sera toujours viable à l’horizon de 5 à 10 ans que de conseiller des engins dépassés. Donc du 16 Go plutôt que du 8. Du 8 plutôt que du 4… Surtout si l’argument pour rester en 8 Go c’est d’expliquer que ça suffit à condition qu’ils ne s’en servent plus comme ils le font… Ou pas comme ils voudraient le faire.

    16 Go, ça sert à rien, 8 Go c’est suffisant si tu arrêtes de jouer et de faire tes montages vidéo. 1 Go est largement assez pour envoyer des emails aussi. Pourquoi tu as 8 Go ? Arrête simplement de faire autre chose que d’envoyer des emails ! Pourquoi veux tu achèter un skateboard ? Ca ne sert a rien, il suffit que tu arrêtes d’en faire. Tu veux regarder des vidéos en streaming ? Ca ne sert à rien, arrête. Tu veux aller au cinéma ? Mais ça ne sert à rien du tout. Lit un livre !

    Moi je suis ravi que mes enfants sachent faire du code, du montage vidéo, du dessin, de la 3D, de la PAO et d’autres trucs avec leur PC. Il ne me viendrait pas a l’idée de leur dire d’arrêter parce que ça ne correspond pas à l’usage de leur machine.

    Répondre
  • 26 février 2022 - 7 h 47 min

    4 Go de Ram, aujourd’hui c’est un telephone ;)

    Répondre
  • gUI
    26 février 2022 - 8 h 24 min

    Entièrement d’accord. J’ai toujours considéré que la RAM c’est la durée de vie de l’ordi, plus que CPU : quand le CPU est trop faible, c’est plus lent. Mais quand il n’y a pas assez de RAM, c’est pas possible tout court.

    Répondre
  • Pi
    26 février 2022 - 8 h 49 min

    @Pierre

    J’ai eu envie de répondre calmement à ton commentaire agressif à mon encontre, point par point. Et puis, je me suis dit que vu le nombre de préjugés sur lesquels tu te bases me concernant ce serait une perte de temps. Relis mon commentaire avec un autre point de vue, peut-être que tu comprendras qu’il n’y a rien de snob dans ce que j’écris.

    Apparemment, dire qu’on est sous une distribution Linux suffit à être catalogué en donneur de leçons. On est en 2022, ce n’est plus un OS pour geek, tu sais. Même ta grand-mère peut installer Ubuntu le temps de faire infuser sa camomille. Par contre tu as essayé d’installer Windows récemment ?

    J’ai juste posé la question de l’intérêt d’une telle inflation de RAM dans les ordinateurs portables actuels. Pour faire quoi ? Moi, j’observe des usages de l’informatique autour de moi qui concerne une utilsation de consultation essentiellement pas une utilisation spécialisée demandant une telle puissance. Donc pourquoi 16 gigas pour aller sur le web, envoyer des emails ou lire quelques vidéos sur Youtube ?

    Cette question je la pose mais j’en connais la réponse. Ce n’est pas l’utilisateur qui a besoin d’une telle puissance pour faire des tâches généralistes, ce sont les logiciels sur la machines, l’OS en tête, et les logiciels sur le web qui sont optimisés avec les pieds et bourrés de scripts. Sans toute cette puissance, l’expérience utilisateur devient un calvaire. Et d’ailleurs même avec toute cette puissance, sans bloqueurs de scripts et de pubs, c’est une horreur.

    Voilà. Pas la peine de prendre mon commentaire comme si j’avais fait sur tes pompes.

    Répondre
  • 26 février 2022 - 9 h 38 min

    Après la lecture de cet article, j’ai ouvert par curiosité le capot de mon vieil Asus GL752 pour constater que la RAM, le SSD et le disque dur sont tous trois accessibles sans autre démontage. Tout l’inverse de mon Surface Book 2, en somme : les deux philosophies sont aux antipodes.

    Je penserai à retourner le prochain portable que j’achète pour vérifier la présence d’une trappe de visite.

    Répondre
  • 26 février 2022 - 11 h 36 min

    @Pi: « Je ne comprends pas. C’est quoi l’intérêt de 16 gigas sur un portable ?  »
    Accessoirement de préparer le futur quand on sait que la ram est soudée sur la plupart des portables sur le modèle des tablettes et smartphones?

    A part ca je suis aussi sous linux avec un nuc skull canyon (donc du matériel proche de ce que l’on trouve sur un portable). Et j’ai 32 go ^^’ (en 2016 la ram ne coûtait rien). Parce que cela me permet d’avoir 80 d’onglets (voir plus) disponibles en permanence, parce que dès que je lis un pdf/epub immense/complexe il est complètement chargé et donc je peux naviguer dedans sans devoir attendre, parce que quand je développe je peux faire des approches paresseuses/simples/simplistes/bourrins pour des besoin temporaires (productivité), parce que quand je fais de l’indexation de code ou de fs (et les fichiers d’indexation cela peut bouffer un bras) cela ne crée pas de drame…

    Quand je regarde la consommation de ma mémoire les programmes ne prennent quasiment rien, 8 go (et donc 16 a fortiori) pourrait me suffire car il n’y a quasiment que du cache dedans (et clairement linux est plus performant que Windows ou Mac Os X sur ce point). La première chose que je fais quand je configure un logiciel c’est de lui dire qu’il peut faire comme à la maison avec la ram. Et au final je ne rage pas en permanence parce qu’une tache prend trop de temps. Parce que même si mon i7 n’est pas ce qui se fait de mieux le tandem ram+ssd rend tout fluide et immédiat.
    Au final je n’ai même pas de swap.

    « Pour le stockage, c’est pareil, 512 gigas, c’est quand même beaucoup. C’est quoi l’intérêt ? On a surtout besoin d’un gros disque dur externe pour les backups.  »
    mon / et /home sont sur un ssd de 512 go et jusqu’à pas si longtemps cela passait sans problème avec apt-get mais avec la montée en puissance des flatpack et snap cela pourrait devenir à terme problématique.

    Répondre
  • 26 février 2022 - 11 h 49 min

    @Pi:
    « On est en 2022, ce n’est plus un OS pour geek, tu sais. Même ta grand-mère peut installer Ubuntu le temps de faire infuser sa camomille.  »
    Tout va bien pour ta grand mère jusqu’au moment où quelque chose doit être modifié/corrigé en passant sur le shell car ce n’est pas possible via une interface graphique (manquante/incomplète/dysfonctionnelle/inadaptée à un utilisateur lambda). Et là c’est le drame :-)

    « Apparemment, dire qu’on est sous une distribution Linux suffit à être catalogué en donneur de leçons. »
    cela veut surtout dire être catalogué expert dans un domaine où les autres n’ont envie d’être que de simples utilisateurs. Forcément les besoins, envies et points de vue ne sont pas les mêmes…

    Répondre
  • 26 février 2022 - 11 h 53 min

    Je suis d’accord avec Pi. 8Go de RAM, ca me paraît pas être ‘trop peu’. Bien sur, ça depends de l’utilisation. Mais il y a beaucoup de personnes qui utilisent leur navigateur web et un peu de bureautique (taper un lettre ou avoir un tableur très basique). Poir cela, 16Go ne me paraît pas indispensable. Si on est un gamer et qu’on a une carte graphique à 500€, forcément, c’est différent. Le montage vidéo, j’en fais un peu mais je pense qu’il y a beaucoup de personnes qui n’en font pas… (j’ai un PC linux, 8G RAM et 512GO SSD + NAS, que j’ai upgradé depuis 4GO et 128G SSD)

    Répondre
  • 26 février 2022 - 12 h 56 min

    @Pi
    Quel rapport entre une distro linux minimaliste et 8Go de RAM ?
    J’ai la même quantité de RAM que toi et je fais tourner une Fedora 35 Gnome-Shell sans aucun problème, c’est parfaitement fluide.
    Avec cette quantité de RAM, on peut installer n’importe quelle distribution Linux avec n’importe quel DE. Tu te restreinds pour rien…

    Répondre
  • SGT
    26 février 2022 - 13 h 15 min

    Perso on vient d’offrir un portable PC pour ma nièce et un de mes critères N°1 d’achat, outre une certaine puissance et autonomie, était justement les 16 go de ram (soudé ou 8 Go + possibilité de remettre une barrette mais dur dur pour en trouver). Avec 16 go on est tranquille pour des années, tout simplement parce qu’aujourd’hui c’est 8 Go et hier c’était 4 Go. Elle voulait un PC Windows parce qu’elle a toujours bossé sur Office, qu’elle va utiliser certains produits Adobe et que le Mac elle n’aime pas. Et par la suite elle envisageait d’avoir un PC fixe.

    Ses critères N°1 : que le Portable soit pas lourd, design et surtout rentre… dans son sac !

    Résultat des courses pour répondre à tous ces critères : un Asus Zenbook AMD Ryzen 7-5800H 16 go ram/ 515 Go SSD 1,2 kg. Avec cela elle est tranquille pour plusieurs années et elle est super contente.

    Répondre
  • 26 février 2022 - 13 h 41 min

    Mon dernier PC (acheté en 2015 avait 2 Go de ram) et je l’ai changé uniquement car la coque était pétée de partout, le clavier capricieux et la batterie rincée. Celui que je viens d’acheté j’avais le choix entre un écran FHD et 4 Go de ram et un écran 1366*768 avec 8 Go de ram. Je ne regrette absolument pas de m’être tourné vers le premier. J’utilise un peu plus windows qu’avant (problème de détection du trackpad sous linux) et la machine est hyper fluide (autant que la précédente sous debian/xfce) et je pense que je le garderais au moins aussi longtemps que le précédent.

    Répondre
  • 26 février 2022 - 14 h 50 min

    En fait je présenterais ce point de « CPU vs RAM vs Disque » différemment. En réalité tout cette discussion concerne l’avenir potentiel d’un achat informatique.

    Si pour quelque raison que ce soit, vous souhaitez conserver votre machine le plus longtemps possible (en supposant qu’un accident n’arrive pas pendant ce temps là), je conseillerais :

    0) le CPU n’est pas/plus le plus important car les différences de performances ne sont plus drastiques entre 2 CPUs de même catégorie. Un CPU d’il y a 12 ans accompagné d’une quantité de RAM suffisante et d’un SSD fonctionne toujours très bien pour faire tourner tout sauf les derniers jeux et des traitements lourds (montage vidéo, traitement d’images de grande définition, …)

    1) préférez une machine avec de la RAM et des disques complètement remplaçables. Ainsi même si vous achetez une machine avec 4Go et un disque dur, tant que son CPU est assez puissant pour ce que vous voulez faire et qu’elle peut passer à 16Go et un SSD plus tard alors vous ne serez probablement pas obliger de la remplacer avant longtemps

    2) si le choix 1) n’est pas possible car introuvable par rapport à vos autres critères (tarif, poids, esthétique, consommation énergétique, autre), alors préférez plus de RAM ET un disque modifiable.

    Dans le cas de 2)

    Pourquoi un disque modifiable : un disque soudé est un SSD, et un SSD a une durée de vie limitée. De plus, plus il est de taille faible plus sa durée de vie sera courte. Donc s’il est soudé et qu’il « meurt » alors votre machine devient inutilisable en portable, et peut-être définitivement inutilisable en fonction du BIOS (acceptation de démarrage sur disque externe ou non). Cela peut aussi impacter la revente car les personnes au courant de ce point risquent d’être peu intéressées par ce type de machine, car ne connaissant pas l’état d’usure du SSD avant l’achat.

    Pourquoi préférer de la RAM soudée au SSD soudé : voir ci-dessus + la RAM soudée ou non n’a pas de limite de vie a priori. Sauf défaut de fabrication, elle fonctionnera toujours de la même façon pendant des années

    Pourquoi plus de RAM si celle-ci est soudée : pensez à l’avenir, il est vrai que 8G suffisent pour la plupart des applications (et sont même de trop pour de la bureautique et du surf, 4G suffisent pour cette utilisation en ce moment), mais les logiciels vont évoluer, vos besoins et envies peuvent évoluer, peut-être passerez-vous cette machine à l’un de vos proches qui aura besoin de plus de RAM, ou même dans quelques années plus de RAM sera un avantage pour la revente éventuelle

    Pour résumer, en pensant à l’avenir et en général :
    RAM + disque évolutif > plus de RAM soudée + disque évolutif > moins de RAM soudée + disque évolutif > RAM soudée + disque soudé

    Point encore plus personnel que ce qui précède : RAM soudée + disque soudé est un « no-go », sauf peut-être utilisation très particulière et tarif très contenu

    Répondre
  • 26 février 2022 - 15 h 03 min

    @Pi:

    Alors pour commencer, tente de m’excuser si je t’ai blessé, j’ai répondu un peu fatigué et vraiment ce n’était pas mon intention. Ce préambule fait je vais essayer de te faire comprendre mon point de vue sur ton approche. Ton argumentaire de post, le post initial, s’articule en 3 points :

    Primo : quel est l’intérêt d’avoir 16 Go sur un portable. Point que tu démontre en listant des usages qui paraissent dans ton commentaire comme des éléments de « seconde zone ». Une approche renforcée par le fait que, plus loin, tu dis ne pas pratiquer certains des éléments listés ici.

    Secundo : tu reprends l’idée que les éléments devraient être accessibles et sur laquelle je ne suis que d’accord.

    Tertio : tu expliques ton cas et tes usages et comment tu t’en sors très bien avec ta machine spécifique. Pour expliquer cela tu listes les éléments que tu ne fais pas avec ta machine et cela d’une manière qui laisse a penser que tout utilisateur qui pratique ces usages est étrange. Ce qui est mis en scène par ta double formulation autour de l’intérêt de ces pratiques. Ne pas comprendre l’intérêt étant une forme polie de dire : « vous faites n’importe quoi avec vos outils ».

    Tu me corrigeras si je me trompe mais c’est comme ça que je le lis. Et je trouve cette approche très snob. De cette forme de snobisme qui dit qu’au delà des usages décidés par une personne, le reste n’a aucun intérêt. Je suis désolé mais c’est bien comme cela que je ressens les choses. Dire à quelqu’un que regarder des trucs en streaming 4K est sans intérêt, c’est difficile a lire sans y voir un jugement de valeur. Cela n’a pas grand chose a voir avec l’usage de Linux, la mention de la précision de son OS ne venant que rajouter au problème en réalité.

    Ton discours passe alors de « vous faites n’importe quoi avec vos outils » à « vous faites n’importe quoi et avec de mauvais outils » à mes yeux.

    Tu te bases sur une observation classique : les gens « consultent » avec leurs portables et pour cet usage de consultation, 8 Go c’est amplement suffisant. Je pourrais te rétorquer que j’observe autre chose et notamment avec de plus en plus de jeunes qui s’emparent de l’outil informatique pour faire de la vidéo. Et cela n’aurait pas beaucoup plus de valeur que tes observations puisque mon prisme passe au travers d’ateliers animés par une association pour former des jeunes à ces usages vidéo / programmation. Je me doute que mon prisme est biaisé.

    Mais au delà de cela j’ai un peu de passif avec ton discours. Parce que je l’ai entendu 1000 fois déjà pour 1000 trucs et en particulier autour de la ram. Quand j’ai acheté mon premier PC, j’ai acheté 8 Mo de mémoire EDO. Et je me sentais le roi du monde avec tout ça. Et a l’époque le vendeur m’avait conseillé ce choix même si c’était hors de prix parce que la machine serait « futur proof ». J’ai donc sacrifié le poste audio (pas de carte audio SoudBlaster) mais plus de ram. Et si le futur de ce 486 DX4-100 a vite été caduque, j’ai au moins pu profiter de ce PC pendant un moment sans soucis. Plus tard c’était 1 Go de mémoire vive avec la DDR, une merveille. A l’époque tout le monde disait « 1 Go c’est fou, personne n’aura besoin de plus ». Puis, tu le devines, on est arrivé à 2 Go avec la DDR2, la DDR3 a vu débouler les bécanes en 4 Go, puis la DDR4 a encore doublé la mise avec du 8 Go. Les prédictions pour la DDR5 c’est 16 Go pour tout le monde…

    Mais à chaque fois, dès que je me suis retrouvé du côté de la barrière des vendeurs, j’entendais le même discours chez les marques : « On reste sur 2 Go » ou « on reste sur 4 Go parce que les gens ont pas besoin de plus ». « 4 Go c’est suffisant » je l’entends depuis que la DDR3 est dispo sur le marché et cela a duré encore avec la DDR4… Et c’est bien pratique pour les marques de dire cela parce qu’il faut comprendre qu’elles réfléchissent comme les acheteurs. Elles créent des « formules d’achat ». Des prix psychologiques classiques. Du 499€, du 799€, du 999€. Et elles tentent de coller tout ce qu’elles peuvent dans cette formule sachant que dedans on a leur marge, la marge du revendeur, la marge du grossistes, la TVA et les composants. Au final sur ces engins il est impératif de faire des choix drastiques pour que tout tienne. Et le plus simple c’est e faire des choix « invisibles ».

    Comprend bien qu’aujourd’hui proposer une dalle de type TN c’est très visible. En magasin ton portable dénotera face à la concurrence 100% IPS/VA/AMOLED. Ce choix est donc en général proscrit. Mais les choix « invisibles » comme la ram ou la batterie faiblarde, ça passera sans soucis. L’utilisateur va se dire « 8 Go c’est suffisant » et il aura sans doute raison la majorité du temps. Sauf qu’au bout d’un moment, un de ses enfant voudra faire un montage vidéo ou regarder un truc en streaming 4K ou faire de la musique ou que sais-je encore. Et là ça n’ira plus. Il regardera alors la fiche de sa machine et si il a de la chance il devra changer sa ram et laisser ses 8 Go sur une étagère. Si il n’a pas de chance ce sera de la mémoire vive soudée et il expliquera à sa progéniture « que ce n’est pas possible » ou de « faire avec ».

    Et donc le choix de la ram (ou de la batterie pourrie ou du SSD SATA bas de gamme) est un argument fort dans la construction du tarif. Et le « c’est suffisant » est depuis toujours une excuse bien pratique pour coller sur des tarifs « abordables » qui ne seront pas forcément d’excellentes affaire.

    Et là on est à un moment charnière. Entre chaque changement de génération de mémoire depuis la DDR, la progression s’est faite en deux étapes vers un doublement de capacité. 1 Go avec la DDR2 et à mi chemin de l’apparition de la DDR2, un passage à 2 Go. Idem avec de la DDR2 vers la DDR3, de 2Go à 4 Go. Puis de 4 à 8 Go. Et on sait déjà que la DDR5 sera l’avènement d’un standard en 16 Go. Et ce que tu dois bien prendre en compte c’est qu’il s’agit d’un doublement de capacité pour le même tarif. Si les pénuries n’avaient pas mis le business en vrac, on serait déjà avec du 16 Go pour tout le monde.

    Les 1 Go de DDR ou 2 Go de DDR2 coutaient le même prix que les 8 Go de DDR4 et couteront le même prix que les 16 Go de DDR5 un jour ou l’autre. Mes 8 Mo de mémoire EDO en 1994 coutaient plus cher que 8 Go de DDR4 en 2020.

    Au delà de cela, tu sembles ne pas voir comment l’informatique évolue. Et pourtant cette évolution devrait t’intéresser au plus au point puisqu’elle est en grande partie réalisée grâce au logiciel libre. Je n’ai rien contre Linux ou l’Open Source au contraire. Et c’est justement grâce au libre que les mentalités changent. Pas totalement, pas entièrement, pas chez tout le monde, mais elles changent.

    Dans les années 90-2000 dans les FAC en France tout le monde piratait 3 logiciels : Photoshop, Office et 3DSMAX. Dans les années 2010 s’est greffé Adobe Première à ce mix avec l’apparition de solutions capables de prendre en charge la vidéo chez les particuliers. Aujourd’hui les particuliers ont tous des PC qui peuvent faire toutes ces tâches de montage vidéo, de musique, de traitement d’image et de 3D… Cependant les choses ont changé en terme de logiciel. On utilise Blender, on est passé à LibreOffice, on pilote DaVinci Resolve. On lance Krita et Gimp. Parce que c’est gratuit, fiable et efficace. Et je connais des mômes de 12 ans qui montent des projets assez fous sous Blender ou des vidéos sous Resolve. Des ados de 14 ans qui dessinent sous Krita. Et des enfants de moins de 8 ans qui s’initient à la programmation sous Scratch ou Makeblock.

    Et ces enfants ont un appétit énorme devant l’outil informatique. Je pense que ni eux ni leurs parents n’ont envie de les bloquer. Pas plus qu’on a envie de dire à un enfant qu’il devrait lever le pied sur l’athlétisme ou les Echecs si ce sont leurs passions. Leur futur se dessine avec des machines capables d’assumer ces besoins et il faut bien se rendre compte que ces générations là vont maitriser les outils les plus lourds comme nous on a appris a maitriser les plus légers. Pas tous hein, je ne suis pas en train de dire que les mômes seront tous des génies de l’informatique parce qu’ils auront un PC avec plus de ram. Je dis juste que les outils sont disponibles, les logiciels sont gratuits, pas question qu’on freine un môme avec un mauvais choix lors de l’achat de sa machine, c’est tout.

    Tu sembles tout mettre sur le dos des logiciels et de l’OS mais c’est oublier les galères du passé. Tu as essayé de faire du montage vidéo dans les années 2000 ? Monter deux disques SCSI en RAID pour avoir un tant soit peu de fluidité ? Monter une carte graphique qui accélérait un tout petit peu le processus ? Aucun particulier lambda n’avait accès à ces technologies. Aujourd’hui un PC de supermarché propose suffisamment de ressources pour monter en FullHD de manière fluide. Evidemment que les gens s’en emparent. Pas tous encore une fois, mais cela devient courant de proposer du montage vidéo. Si il y a bien un truc que les vidéastes Youtube ont apporté aux jeunes générations c’est cette envie de faire du montage vidéo.

    Ce n’est pas l’OS le problème, ni les scripts ou autres, ce sont les appétits qui évoluent.

    Demander aux constructeurs de jouer aux vases communicants en choisissant la partie évolutive (Le SSD monté sur un slot) comme variable d’ajustement plutôt que la partie fixe ou couteuse (la ram soudée ou évolutive mais perdue) c’est pas forcer la main a dépenser plus ou obliger les gens a dépenser plus, c’est essayer de les faire dépenser mieux. L’enveloppe dont je parlais au début de ce trop long commentaire ne bougera pas. Les prix de 499, 749 et 999€ ne bougeront pas, c’est juste ce qu’il y aura dedans qui va évoluer. Et si tu dis que 8Go et 256 Go ça suffit, tu auras juste une batterie un poil plus balaise pour que tout cela rentre dans une enveloppe identique. Les prix ne baisseront pas pour autant. Dans 10 ans, avec cette logique on aura toujours 8Go/256 Go mais avec un écran OLED en 4K pour 499€.

    J’espère que tu comprends mieux où je veux en venir. Le souci ce n’est pas toi évidemment, c’est de se remettre suffisamment en question pour voir que les solutions choisies actuellement par les constructeurs ne vont pas dans le bon sens. Je pense que les enfants de demain, les familles de demain auront toujours la même moyenne de machines par foyer : une seule. Autant qu’elle soit calibrée pour coller à tous leurs besoins potentiels.

    Répondre
  • RV
    26 février 2022 - 19 h 14 min

    C’est vrai que la quantité de ram est de nos jours, pour moi et mon usage (bureautique/surf avec bcp d’onglet), le point le plus important. C’est marrant Pierre car j’ai eu la même évolution de ram que toi: 1go de DDR sur Athlon XP (mais j’etais pré-ado et je jouais), 2go DDR2 du temps des P4, 4Go en core2duo et 8go en i5 2th/3th gen. Mais bien que ces évolutions étaient perceptibles à l’époque, j’ai l’impression que ce besoin en ram s’est +/- stabilisé depuis 10 ans. Je veux dire que je tourne toujours sous i5 3th/8go sur WIN10 et que c’est tout à fait utilisable aujourd’hui. Il faut dire que depuis, le SDD est passé par là et celà a bien aidé.
    D’ailleurs au boulot, l’ancien responsable des achats avait commandé des dizaines de nouvelles tours en 2017 pour remplacer les i5 3th/4go par du i5 7th…4go! Un non sens! il a surement regardé à la dépense :/ Aujourd’hui ce gars a quitté la boite et ces PC sont toujours en activité. Bien sur ces bécanes commencent à peiner pour beaucoup de personnes et le boss voulait les changer. Je l’ai convaincu de racheter quelques barrettes de DDR4 8go (PC livrés en 1x4Go). Avec une barrette j’ai upgradé 2 PC en 8go (ouai bon, certain sont en single et d’autres en dual channel mais on s’en fou un peu pour l’usage…). On est reparti pour quelques années et ces i5 sont biiieeen assez puissants! Bref, prendre des i3 en 8 ou 16go aurait été un bien meilleur calcul.

    Répondre
  • 26 février 2022 - 19 h 28 min

    @RV: Sur un PC standard c’est beaucoup moins grave car les mémoire soudées ou peu évolutives sont quasiment inexistantes. Mais sur portables ou MiniPC c’est une vraie plaie ces trucs soudés.

    8 Go c’est suffisant pour la majorité des usages aujourd’hui et il n’y a que quelques spécialités qui demandent d’avoir plus. Maintenant le problème est le même. Imagine que tu doives racheter une machine, un portable par exemple et on te propose.

    Un PC Core i5/Ryzen5 peut importe avec 8 Go de ram soudée et 512 Go de SSD en port M.2 pour 699€

    ou

    Un PC Core i5/Ryzen5 peut importe avec 16 Go de ram soudée et 256 Go de SSD en port M.2 pour 699€

    Tu choisis quoi ?

    Répondre
  • 27 février 2022 - 8 h 38 min

    @Pierre Lecourt: si je vote 2 ; j’ai bon en réponse ?

    Plus factuellement, je suis épaté par ces échanges; des consom-acteurs qui se soucient de l’évolutivité des moyens et de la liberté et la possibilité d’explorer les formes de créativités; j’approuve à 100%; même si je suis incapable d’utiliser KRITA ou Blenter. Je suis resté sur Firefox(50 onglet), DocFetcher, GIMP, Epic Game ou Tensor Flow des fois :). avec W10 j’ai 16giga/32 ram utilisées au repos.

    Pierre, le reconditionnement/ réemploi/ évolutivité des PC fixes/portables me parait essentiel; qui se souvient des montagnes de PC/cartes/moniteurs qui finissent en Asie; dessoudé ou testé au briquet pour trie pas des enfants.

    Je vous rejoins dans la démarche d’analyse du besoin. la mienne n’était pas aussi formalisée :
    scénario vécu : une personne >80ans, un pc portable lenovo ideapad 100 W10, déjà upgradé en 8 giga 256HDD. lent même faisant pas grand chose.
    – a : pratique quotidienne (loisir, jeu, web, recherche)
    – 1 : l’écran – besoin de plus grand,
    – 2 : la fluidité (faut pas que ça mette 5 minutes à bouter ou à répondre (ça agace)
    – 3 : conserver les usages, visio.
    – 4 : pas/plus de besoin de mobilité

    J’ai pensé au changement pour un SSD. mais il fallait un ecran plus grand. cela aurait encombrer le petit bureau, avec un usage d’écran décalé, d’où une ergonomie pas terrible.
    autre possibilité agrandir le bureau (quoi faut bouger les meubles ;) ) surcout meuble, et usage visio décalé.
    solution : Recyclage d’une mini-tour fujitsu-siemens fixe I5(lbc) upgradé de 4 en 16g ram(lbc) 256 SSD(neuf),
    l’ancien HDD déjà présent sert de stockage, un ecran fixe 24″, une webcam.
    et ZOU, ça performe, ça roxe.
    Il s’est mis aux échecs (GPL bien sur).
    Et cette tour a retrouvé une seconde vie.
    La c’est un portable qui reprendra du service bientôt avec un SSD cette fois.

    En tous cas merci pour ces échanges. les composants (ram, ssd) soudés c’est niet pour moi.
    du coup je me posais la question : Est ce qu’il y a un site qui référence la réparabilité des pc portables ?
    google m’a répondu : ifixit laptop-repairability
    si vous avez d’autres liens à conseiller; faites profiter.

    Répondre
  • bhg
    27 février 2022 - 14 h 18 min

    Il faut 16go de ram minimum pour faire tourner Windows 11pleinement puisqu’il faut compter sur les appli Android .il y a des mini-pc qui supporte 16go avec ram non soudée ?

    Répondre
  • 27 février 2022 - 21 h 46 min

    cela a été mon premier critère lorsque j’ai acheté mon pc portable (pc principal avec station d’accueil). eh ben il faut dire que c’est la merde sur le marché du pc portable.

    Pierre, j’irais aussi plus loin car désormais, les cartes wifi sont dans certains cas soudées !

    J’ai quand même fait l’impasse sur le wifi en slot et j’ai pris un XPS 9710 auquel j’ai ajouté 2 SSD et 64Go de ram

    Répondre
  • 27 février 2022 - 23 h 20 min

    @Anteverse: Tu as des références de machines constructeurs avec Wifi soudé ?

    Répondre
  • 28 février 2022 - 9 h 04 min

    @Pierre Lecourt: j’ai ce cas là sur deux NUC d’intel de mon côté. Carte wifi soudée sur mon NUC7i3BNK et mon NUC8i3BEH. :-/

    Répondre
  • 28 février 2022 - 11 h 29 min

    @Sébastien: Ah ok, je parlais de portables, sur MiniPC oui j’ai déjà (malheureusement) vu.

    Répondre
  • 28 février 2022 - 13 h 32 min

    @Pierre Lecourt: si je mentionnais les NUC, c’est parce que j’avais remarqué cette évolution regrettable. Les modèles plus anciens avaient bien des cartes wifi au format mini-pcie ou m2. :(
    Au niveau des portables, je suppose que beaucoup de ceux qui sont superfins sont concernés. J’ai déjà vu des chips wifi soudés à la CM sur des tablets pc windows, genre lenovo miix.

    Répondre
  • 28 février 2022 - 13 h 34 min
  • 28 février 2022 - 14 h 41 min

    @Sébastien: Yeo sur les formats tablettes c’est assez logique.

    Répondre
  • 1 mars 2022 - 11 h 12 min
  • 7 mars 2022 - 9 h 10 min

    @Pi: Ton raisonnement tient sur la présence d’un gros PC fixe, et d’un petit portable d’appoint. Peu de gens ont encore un fixe qui ont de nombreux défauts (ça ne marche pas devant le canapé, ou en cuisine pour vérifier une recette ou pour montrer une connerie aux potes en soirée…)

    La majorité des gens ont un PC portable qui fait tout, et j’ai même l’impression que de plus en plus n’utilisent plus que leur téléphone. Donc conseiller un portable anémique et gros PC fixe c’est un peu à contre-couran, même si ça marche (je suis en ce moment sur mon gros PC fixe sous linux, mais j’y suis le matin avec mon café et le reste du temps j’utilise un laptop qui traine comme tout le monde).

    Après on peut tergiverser sur la quantité de RAM, le fait est que 8go actuellement suffisent pour un usage modéré (windows, 50 onglets dans chrome…). mais dans 2-3 ans comment tu fais ? Tu jettes tout à la décharge et rachète à neuf parce que la ram est soudée ?

    @Anteverse: La carte wifi amovible est un faux pb, les cartes ne sont plus upgradable depuis un moment. Avec CNViO, Intel a lié la version du Wifi à la génération du processeur, et même avant, la plupart des bios intégraient une whitelist de cartes wifi autorisées.

    Répondre
  • 9 mars 2022 - 16 h 42 min

    Sans rentrer dans le fil de telle mémoire pour telle contrainte de machine, je me remémore juste l’évolution de ma machine achetée en 2011 : 2Go de RAM sur un core i3 sous Windows 7.
    Très bonne machine, mais vite obligé de passer à 4Go de RAM au bout de 2 ans, pas pour des mégas trucs puissants comme le traitement vidéo, mais seulement car je surfe beaucoup, je suis curieux, j’ai 10000 onglets.
    Au bout de quelques autres années, je suis passé sur Windows 10, j’ai mis un SSD, et je me suis dis que ce serait bien d’avoir plus de RAM car j’ouvre toujours plus d’onglets (et je mets mon PC en veille, la RAM ne défragmente jamais, Chrome ne libère jamais sa RAM), ce n’est pas lié à Windows 10 qui était alors plus léger que Windows 7.
    Puis, un jour, j’ai voulu jouer « mieux », et j’ai mis un GT660 à la place de la vieille Radeon livrée d’origine. Pourquoi GT660 alors que les séries 10xx existaient? car mon vieux bios ne supportait pas les nouvelles cartes gfx. Et 660 car mon alim n’aurait pas supporté plus puissant. Et qui dit meilleurs jeux, dit par contre plus de RAM => donc passage à 16Go, mais entre nous ça bouffe jamais plus de 12Go.
    Résultat aussi : sur les évolutions, je me suis retrouvé sur les bras avec des barrettes de RAM de 1Go et 2Go (là, je crois que je suis en 4x4Go).
    Dernière évolution, l’an dernier, j’ai trouvé sur eBay un Xeon d’occasion qui m’a permis de doubler les coeurs et la puissance de ce vieux PC pour moins de 30€ !
    Je suis informaticien expert, Linux me fait pas peur, tout ça ; et pourtant j’utilise ce PC comme un utilisateur lambda : simplement, sans me prendre la tête.

    Tout ça pour dire, qu’un PC ça dure 10 ans et plus.
    Franchement, pour un usage courant, le coreI3 et la carte gfx d’origine auraient pu largement suffire.
    Le SSD, par contre, c’est un confort indispensable (=> on ne peut plus revenir à arrière lorsqu’on y a goûté).

    Mais surtout, surtout, c’est l’évolution de la RAM qui est importante : de 2Go je suis passé à 16Go en 10 ans.
    Certes, j’aurais pu rester à 8Go, ça tenait encore le coup pour mes usages.
    Mais cela restait encore un x4 par rapport à la RAM d’origine (qui suffisait amplement, aux tous débuts).

    Bref, actuellement, pour être confortables avec un PC, il faut 8 Go de RAM.
    Vous voulez le garder 10 ans ? Vous arriverez à 4×8 soit 32 Go nécessaires dans 10 ans. Et juste juste sans trop en demander.

    Donc, voilà où veut en venir Pierre : 16 Go, ça sert à rien aujourd’hui. Dans 5 ans, on y sera à l’étroit.
    Question : combien de temps voulez-vous garder une machine que vous aurez payé 500, 800, 1000 euros ou plus ?

    PS : en y repensant, avec la souvenir rétrospectif de ces 20 dernières années, je me rends compte que j’ai toujours essayé de booster la RAM de mes machines au maximum, et que le critère d’abandon était toujours -toujours- de ne plus avoir assez de RAM.
    A méditer.

    It just was my penny.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *