Partaker B16 : un MiniPC silencieux et évolutif sous Core i5-8250U

Le Partaker B16 fait suite au modèle B10 dont il reprend le châssis et le fonctionnement totalement passif. Il change tout de même d’envergure avec un équipement mis à jour. On retrouve des processeurs Kaby Lake-R ainsi que plus de mémoire vive et de stockage.

Le Partaker B16 propose ainsi un équipement très complet pour un engin fanless. Un processeur solide qui développe 4 coeurs et 8 threads de 1.6 à 3.4 GHz avec 6 Mo de mémoire cache. Le TDP de l’ensemble est de 15 watts et la puce, en contact avec le châssis du boitier, est dissipée passivement par la masse d’aluminium qui l’entoure. Ainsi le Core i5-8250U n’a pas besoin de ventilation et fonctionne sans émettre le moindre son.

Partaker B16

La puce graphique est intégrée au processeur, il s’agit d’un circuit Intel UHD 620 relativement performant. Une puce taillée pour tous les usages bureautiques et multimédia avec une très belle gestion de la vidéo UltraHD. Mais également capable d’effectuer des tâches 3D classiques. Pour le jeu, il ne faudra pas compter sur les derniers titres à la mode avec une foule de détails et de la très haute définition mais l’engin saura faire tourner des moteurs de jeux modernes en faisant quelques concessions.

Partaker B16
Attention cependant, si le Partaker B16 est solide, sa vocation est bien un usage familial classique, il pourra lancer une partie de temps en temps mais ne vous attendez pas à une solution “Gaming”. Avec ses 16 Go de mémoire vive – évolutif vers 32 Go – en DDR4, l’engin aura la capacité de traitement suffisante pour de la retouche photo et même du montage vidéo. Le stockage  de base livré est un SSD mSATA de 512 Go mais le MiniPC pourra également accueillir un SSD au format M.2 PCIe NVMe ainsi qu’un stockage 2.5″ SATA 3.0 en interne. Une solution qui peut donc facilement évoluer pour plus de capacités.

Partaker B16

La connectique est assez complète et peut être un peu surprenante. On découvre ainsi une prise HDMI moderne mais également une sortie vidéo VGA. Un choix qui est difficile à expliquer si ce n’est peut être par la volonté de la marque de toucher un public industriel. La marque a peut être voulu faire l’économie d’un nouveau châssis et a donc repris exactement le châssis du B10 ? On pourra donc connecter deux écrans à cet engin ou le brancher à un téléviseur en HDMI classique. 

Partaker B16Partaker B16

Le reste de la machine est plutôt bien fourni en connecteurs avec 4 ports USB 3.0 au dos et 4 ports USB 2.0 en façade. Un Ethernet Gigabit qui viendra seconder le carte Wifi45 qui propose une double antenne extérieure amovible. Deux ports jack 3.5 mm séparés sont également visibles pour des enceintes et un micro.

Le tout tient dans un boitier de 22.5 cm de large pour 18.5 cm de profondeur et 4.8 cm d’épaisseur. Il dispose d’un support VESA pour s’accrocher à un écran ou un meuble. 

Le Partaker B16 en version i5-8250U avec 16 Go de DDR4 et 512 Go de SSD est en ce moment en vente flash à 412.62€ sur Gearbest. Un prix intéressant pour cette version évolutive et surtout silencieuse. Attention, à ce prix l’engin est livré sans système. Il vous faudra installer un Windows ou un Linux par vous même pour en profiter.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
8 commentaires sur ce sujet.
  • sc
    3 avril 2020 - 18 h 14 min

    Bonjour,
    Est-ce que ce type de machine peut convenir pour de la virtualisation (proxmox par exemple) ?
    Quels sont les points de vigilance pour choisir ?
    L’idée n’est pas d’avoir un “foudre de guerre”, mais de pouvoir s’auto-héberger (pour au moins la famille) avec entre autres un Nextcloud, un VPN, un jitsi, un serveur de messagerie, une sauvegarde des divers PC/téléphones de la maison.

    Répondre
  • 3 avril 2020 - 20 h 48 min

    Ce produit a l’air alléchant d’autant plus qu’il existe aussi en Core i7 mais… aucune trace de Bluetooth. C’est plutôt gênant.

    Répondre
  • 4 avril 2020 - 0 h 12 min

    @sc: Je ne connais pas ProxMox mais j’utilise une machine de génération précédente pour gérer un Debian + OpenVPN + et ça marche très bien. Le CPU est rarement au dessus de quelques % de fonctionnement. Faudrait que j’essaye Jitsi par les temps qui courent…

    @Franck: Oui et non :
    Les chipsets Wifi sont quasiment tous Bluetooth et cela peut être un oubli.

    Sinon on peut coller une clé USB Bt (7-15€) ou changer la carte Wifi pour un modèle Wifi+Bt (15-20€)?

    Répondre
  • 5 avril 2020 - 11 h 06 min

    Ce produit m’intéresse si il peut largement remplacer mon PC avec un Intel Core i5-2500K

    Répondre
  • 6 avril 2020 - 13 h 33 min

    Exactement le même que mon Hystou (sauf que c’est un i5-6200U) acheté en 2016 (même le carton est identique :-) ), il fonctionne depuis 4 ans sous Vmware Esxi , 24h/7j.
    Perso j’en suis tres content, je fais tourner windows 10 , debian (jeedom), debian (reverse proxy) , pfsense (firewall), ubuntu (serveur airprint) et xpenology (pour tester) en même temps sans problème.
    Ne chauffe pas et évidement sans bruit.

    Répondre
  • 8 avril 2020 - 21 h 47 min

    @seeb:
    il est bien en 12V ?

    Répondre
  • My
    4 mai 2020 - 17 h 58 min

    le SSD mSATA est-ce assez rapide ?
    Quel autre format peut’il accueillir dedans SSD (M.2 type) ou (PCIe X2 ou X4) ?
    auriez vous un lien pour la notice de ce mini-pc !

    Répondre
  • 11 juin 2020 - 18 h 39 min

    Salut, j’ai enfin reçu ce PC qui à l’air de tenir ses promesses. Par contre, la license du Windows Pro est une MAK et je me demande ce que cela implique pour le futur ? Déjà, dans ces conditions, est-ce possible de réinstaller windows ? Merci

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *