OGRE : un Cyberdeck sous Raspberry Pi pour les baroudeurs

OGRE, c’est l’acronyme de Off Grid Research Engine, un engin construit autour d’un Raspberry Pi et capable de fonctionner loin de tout réseau.

OGRE est une très belle réalisation publiée en ligne par un certain rmw156 à la toute fin de l’année 2022. Un engin qui reprend une mode déjà bien implantée dans le monde des cyberdecks. Celle d’une valise abritant un ordinateur complet et autonome.

Il s’agit ici d’une valise de la marque Pelican, le modèle 1300. Respecté pour sa robustesse, c’est un produit qui est assez commun aux US même si on le voit moins souvent en Europe. Là bas, il sert à protéger beaucoup de choses et il n’est pas rare de voir des équipements électroniques ou de laboratoire voyager avec ce type d’emballage. Même si le prix d’une Pelican est souvent assez élevé. A plus de 100€ pièce, la valise Pelican 1300 parait hors de prix pour ce type d’usage. Mais quand on doit faire traverser un matériel sensible dans un pays aussi grand que les états unis d’une côte à l’autre, la dépense n’est plus aussi invraisemblable. Beaucoup de laborantins et autres salariés finissent par trouver des valises de ce type abandonnées ou simplement jetées à la poubelle… Certains les recyclent donc dans des montages de ce type.

Gros avantage de la Pelican 1300, son format parfait pour un Cyberdeck. Le OGRE en prend pleinement parti avec une intégration parfaite grâce à l’impression 3D. Le fond de la petite valise embarque ainsi tout le cerveau de l’engin derrière une protection imprimée qui soutient l’affichage. On retrouve ainsi un Raspberry Pi 3B+ choisi pour sa plus faible consommation d’énergie que le 4. La carte est connectée à un écran 7″ tactile en 800 x 400 pixels. Elle embarque une carte MicroSDXC de 512 Go ainsi qu’un dongle USB lui offrant une couverture GPS.

Pourquoi une capacité si importante ? Parce que OGRE signifie « Off Grid » et donc loin de tous réseaux. Le créateur de la solution a donc décidé d’intégrer dans le dispositif une collection complète de sauvegardes de différents Wiki via un serveur Kiwix. Cela permet de se balader avec une sauvegarde complète de Wikipedia en une langue dans une version comprenant les images des différentes entrées. Une collection assez large de 7000 PDF est également intégrée ainsi que des cartes pour faire fonctionner le GPS embarqué de manière autonome grâce à FoxtrotGPS.

L’impression 3D permet également d’intégrer un rappel de la connectique en façade avec quelques ajouts esthétiques sous la forme d’interrupteurs à bascule du plus bel effet. Ils permettent de couper l’alimentation de différents éléments comme le GPS ou l’affichage et participent à l’aspect général de l’engin. On retrouve également les connecteurs USB classiques, l’alimentation 5 volts, la connectique du clavier et même la  très bonne idée d’un switch 5 ports intégré dans l’espace disponible à côté de l’écran. De telle sorte que plusieurs machines pourront se connecter au système Raspberry Pi pour profiter de ses données.

L’usage d’une connectique externe pour brancher le clavier évite une intégration hasardeuse dans la charnière. Les mallettes Pelican sont connues pour leur résistance mais également pour leur système de charnière très robuste, éviter toute détérioration de celles-ci est donc une bonne idée. En utilisant un petit câble pour connecter le clavier à la partie haute de l’engin l’OGRE garde toute sa résistance, son étanchéité à l’eau et à la poussière et ajoute même une petite touche esthétique à l’ensemble.

Le clavier est ultracompact, de type Ortholinéaire et mécanique. Le dispositif ne s’embarrasse pas de pavé tactile ni de trackball. Cela pourrait être un ajout intéressant mais il est également possible d’utiliser l’écran tactile à la place ou de connecter une souris facilement. Le résultat est vraiment sympathique et l’auteur a fait de l’impression 3D et son aspect un peu brut, de ses fixations avec des vis M2 et de la connectique générale de l’appareil un atout esthétique. On ne connait pas l’autonomie de l’appareil ni la batterie employée mais l’ensemble pèse tout de même 3.2 Kilo et n’est pas des plus compacts avec 27 cm de large pour 24.6 cm de profondeur et 17.4 cm d’épaisseur.

J’imagine fort bien tous les dérivés possibles de ce type de dispositif. On peut imaginer des bibliothèques mobiles, un outil d’analyse ou de relevé de terrain, une salle de classe baroudeuse avec un contenu embarqué accessible à d’autres et plein d’autres choses encore : Radio amateur de terrain, outil géographique, outil de transmission… Un petit air d’usage de netbook en plus robuste.

L’auteur de l’OGRE s’est inspiré du travail de Jay Doscher et de son Recovery Kit. Un montage qui est largement détaillé en images et en informations. Jay propose également des fichiers à imprimer en 3D pour créer votre propre solution autour de la même valisette Pelican.

Source : Reddit

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

4 commentaires sur ce sujet.
  • 3 janvier 2023 - 11 h 39 min

    Mais oui ce format, pourquoi pas un Bartop en mode baroudeur ! Dommage que le tarif du Pelican 1300 soit aussi cher

    Répondre
  • Luc
    3 janvier 2023 - 16 h 49 min

    Sympa. Belle réalisation.

    J’adore les 7000 pdf fournis par défaut dans l’engin: essentiellement de vieux machins des années 20.
    Très cyberpunk …

    Répondre
  • 7 janvier 2023 - 11 h 41 min

    Cinq jours depuis la publication de l’article et @petitevieille n’a pas commenté sur ce clavier ortholinéaire. J’espère qu’il ne lui est rien arrivé…

    Ohé ! Petitevieille ! Ouhou !

    Répondre
  • 7 janvier 2023 - 15 h 01 min

    @Kikimoo: Il l’a fait sur Mastodon :)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *