HiSense Hi Reader Pro : un smartphone Android sous E Ink

Le HiSense Hi Reader Pro affiche sur une diagonale de 6.1 pouces via une encre numérique signée par E Ink. Une interface Android pour des usages différents.

Le Hisense Hi Reader Pro est une évolution intéressante du Hi Reader de la même marque sorti en mars de l’année dernière. La principale différence entre les deux engins, c’est qu’il s’agit ici d’un smartphone complet, avec la possibilité de passer des appels quand le modèle de 2022 était une liseuse. De cette différence découlent beaucoup de choix techniques sur le nouvel appareil.

Le Hisense Hi Reader Pro embarque un SoC Qualcomm Snapdragon 662, pour commencer. Pas la puce la plus rapide de la gamme mais un octuple cœur mélangeant des Cortex-A732 et Cortex-A53 en parfaite parité associé à un Adreno A610. Un choix intelligent au vu du frein posé par l’affichage de l’engin. On ne pourra pas piloter de jeux rapides avec cette puce mais on ne pourra pas les  afficher non plus. Le recours à un SoC plus puissant n’aurait donc pas changé vraiment la donne. On retrouve par contre 4 Go de mémoire vive, là encore un dosage suffisant pour les usages voulus par ce type de smartphone particulier. La partie stockage grimpe à 128 Go en UFS 2.1.

L’écran en niveau de gris fait appel à une dalle E Ink, de l’encre numérique qui sera parfaite pour des usages en extérieur avec une possibilité de lecture apaisante et une excellente économie d’énergie par rapport aux dalles LCD. Si votre téléphone est un compagnon de voyage pour de longues heures de littérature ou l’outil de tous les jours pour des documentations techniques plutôt que pour regarder des vidéos ou jouer à Marvel Snap, le Hisense Hi Reader Pro a sans doute plus de sens pour vous. Si vous préférez le multimédia plutôt qu’un bon jeu d’échec, cet engin n’est pas pour vous.

Avec 300 points par pouce, l’écran propose 36 niveaux d’éclairage frontal et une couleur ajustable. La dalle est, bien entendu, capacitive pour piloter un Android 11 qui n’aura pas droit à l’entièreté du support de Google. 

La batterie est une 4000 mAh dont on ne connait pas la performance réelle à l’usage. Pour le reste, l’objet est capable de piloter un réseau 4G ainsi que du Wi-Fi5 et du Bluetooth 5.0. Pas de détails sur les réseaux supportés mais ils seront vraisemblablement plus compatibles avec les antennes Chinoises que celles dont on dispose en France. Enfin, pour le multimédia le Hisense Hi Reader Pro annonce un haut parleur unique, deux microphones et une prise jack audio 3.5 mm. D’un point de vue tarif, l’engin est annoncé à 1699 Yuans en Chine dans un kit assez luxueux avec une protection d’écran et un carnet de notes. Le prix converti atteint les 230 euros hors taxes. Un produit qui ne devrait pas, comme les précédents de la marque, dépasser les frontières Chinoises autrement que par une importation.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

13 commentaires sur ce sujet.
  • 2 janvier 2023 - 13 h 25 min

    salut! il est trouvable sur Ali ?

    Répondre
  • 2 janvier 2023 - 13 h 40 min
  • 2 janvier 2023 - 15 h 34 min

    il faudrait réussir à toper une review de ce genre d’appareil pour voir ce que ça donne dans la vraie vie (consultation Google actus, pages web dont minimachines, …).
    le résultat en plein soleil.
    et la conso, au final.

    ça doit être tellement reposant, au quotidien

    Répondre
  • 2 janvier 2023 - 15 h 50 min

    @StarDreamer: J’avoue, je suis très tenté. Je vais voir avec quelques contacts locaux.

    Répondre
  • 2 janvier 2023 - 16 h 53 min

    Et surtout, encore plus « dumbphone » que les classiques smartphones :
    pas de caméra
    pas d’appareil photo
    pas de lecteur d’empreinte
    pas d’encoche inutile

    ça permet un smartphone moins fragile sur le papier, sans optique. Lisible dans le monde réel.

    Franchement très sympa sur le papier.

    Répondre
  • 2 janvier 2023 - 23 h 18 min

    je vais garder la version papier histoire de faire bosser la filière bois en france et en europe, cette liseuse venant de chine n’a aucun attrait du point de vue économique

    Répondre
  • Luz
    3 janvier 2023 - 9 h 48 min

    @Arpenteur: c’est un point intéressant ça !
    J’avais des contraintes au taff avec ça, interdiction d’avoir un APN sur le téléphone, bein là c’est compatible !

    Répondre
  • 3 janvier 2023 - 19 h 11 min

    mon yotaphone 2 fonctionne encore
    et le double ecran etait sympa

    Répondre
  • 4 janvier 2023 - 8 h 08 min

    @Pierre Lecourt : j’en profite pour signaler que s’il ressemble aux autres smartphones e-Ink de la marque, il faut mettre les mains dans le cambouis pour le faire fonctionner en France et pays limitrophes.

    En particulier, si vous avez une perte régulière de connexion pour les données, il faut mettre à jour la configuration de la ROM radio (le protocole prioritaire si je me souviens bien). Rien de difficile, il faut juste y penser. Et s’il s’agit d’un Android sans les applications Google, certains programmes supportent mal un téléphone chinois en anglais sur le territoire européen (je ne sais pas pourquoi). Ceux-là seront inutilisables, d’autres marcheront parfaitement.

    Bref, on s’amuse bien et c’est un peu l’aventure. 😁

    Répondre
  • 4 janvier 2023 - 10 h 23 min

    « un kit assez luxueux avec une protection d’écran et un carnet de notes »
    Lol. Un carnet de notes livré avec un téléphone Eink…

    @damrod: Veinard. Le mien a fait une chûte :'(

    @Kikimoo: Sur quel modèle en particulier ? Je n’ai pas de perte de connexion sur le A6.

    Répondre
  • 6 janvier 2023 - 6 h 24 min

    @Arpenteur:

    Oh oui! Je n’avais pas pros conscience de ca. Pas de camera! Quel bonheur.
    Apres, il faut voir quelles applications il peut faire tourner.
    Et s’il est fourni / compatible avec un stylet pour les prises de notes.

    Répondre
  • 7 janvier 2023 - 11 h 45 min

    @pipou24: sur le A5. Il y a un numéro en « # » à entrer pour accéder à l’ordre des protocoles préféré et le changer. Plusieurs téléphones en import ont eu ce problème par le passé (entre autre le Xiaomi 8 Light).

    Répondre
  • Rod
    19 janvier 2023 - 16 h 10 min

    GoodEreader en font une review sur leur chaîne YT.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *