L’Ogre Apple se goinfre avec 90% du marché PC sous ARM

Le passage d’Apple vers des solutions ARM l’a propulsé très loin au sommet des meilleurs vendeurs de PC équipés de ce type de puce.

Apple est désormais le meilleur vendeur de PC sous SoC ARM au monde. La marque a avalé la très grande majorité de ce segment. L’architecture est désormais au coeur de 9% des ventes de PC au global.

En 2021, Apple représente 90% des ventes de PC sous ARM annonce Sravan Kundojjala, analyste à Strategy Analytics. Les concurrents comme Acer, Dell ou HP qui ont proposé des solutions ARM sous ChromeOS ou Snapdragon pour Windows se partagent à eux tous les 10% restant. Cette situation était prévisible puisque d’un côté la grande majorité des Chromebook a petit à petit migré vers des solutions x86 chez Intel et AMD et de l’autre les expérimentations de Microsoft sous ARM se sont révélées désastreuses en terme de prix comme en performances.

MacBook Pro M1

L’arrivée des Mac M1 en 2020 a donc largement bousculé la donne. Avec des solutions rapides et d’une efficacité redoutable, retro compatibles avec la logithèque classique via une excellente émulation et proposant des fonctions avancées inconnues des générations précédentes, ces machines ont immédiatement su trouver leur public. Autant les aficionados classiques de la marque que de nouveaux clients intéressés par des fonctions étonnantes notamment en matière de création ou d’autonomie et de confort. Exactement ce que le public aurait été en droit d’attendre d’un système d’exploitation Microsoft sous ARM mais qui ne s’est jamais réalisé. 

Qualcomm semble vouloir poursuivre cette bataille avec l’annonce pour 2023 de SoC pouvant faire jeu égal avec les solutions d’Apple. On imagine qu’Apple poursuivra de son côté son travail d’optimisation et qu’après le M1 annoncé il y a peu, la marque continuera de faire évoluer ses offres. Ce qui laissera toujours une confortable avance technique aux puces ARM/Apple par rapport à la concurrence.

L’épine dans le pied des solutions Windows pour ARM est toujours la même. La comparaison entre l’offre classique sous x86 et l’offre ARM ne séduit pas. Les machines ne proposent pas grand chose de mieux sous SoC ARM que sous x86, sont vendues aussi chères voir parfois plus chères que l’offre concurrente. Elles repoussent également sans cesse leur promesse classique : « La prochaine génération fera aussi bien que l’architecture concurrente ». Promesse qui a été faite plusieurs fois et qui n’a jamais été tenue.

Avec presque 350 millions de PC vendus en 2021 et 80.5 millions au premier trimestre 2022, les parts d’Apple restent malgré tout assez faibles. Il s’est vendu 37 millions de Chromebooks l’année dernière et 5.1 millions de plus le trimestre passé. En face, Apple a proposé 7.2 millions de Mac pour 8.9% de parts de marché.

ARM occupe donc aujourd’hui un joli segment du marché PC classique… mais sans Microsoft.

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

11 commentaires sur ce sujet.
  • 22 juin 2022 - 17 h 27 min

    Je ne crois pas que les puces de Qualcomm soient mauvaises pour Windows, simplement que l’intégration logicielle et matérielle n’est pas étudiée sérieusement autant chez Intel que chez Qualcomm et c’est bien ici que Apple marque des points…depuis toujours en fait.
    Une carte graphique avec des capacités de haut niveau ne sera jamais un cheval de course si le pilote qui sert d’intermédiaire entre le logiciel et la carte n’est pas au niveau.

    Répondre
  • 22 juin 2022 - 17 h 28 min

    @Le Breton: Je voulais dire Microsoft et non Intel.

    Répondre
  • 22 juin 2022 - 21 h 49 min

    Un Qualcomm reste loin derrière un M1.

    Un M1 met à l’amende des i7 de pc portables, donc ses concurrents x86, en perfs pures.

    Répondre
  • 22 juin 2022 - 22 h 59 min

    PERSO ,je pense que la Différence vient de l’approche d’APPLE .
    Un excellent OS sur Smartphone de la Marque qui a permit la mise au point d’un excellent OS pour tourner sous un processeur ARM fabriqué pour APPLE .

    Si MICROSOFT avait fait le meme parcours ,la solution de WINDOWS sous ARM serait résolue .
    Le problème de MICROSOFT est aussi que la plus part des logiciels Internes et Vendus sont pour du processeur x86 .

    Pour les CHROMEBOOK ,c’est surtout l’utilisation qui définit le choix du processeur par l’acheteur FINAL .
    Pour avoir du CHROMEBOOK INTEL et un en ARM ,je dirais que la Vidéo et le flux Internet est très bon sous x86 mais que pour les jeux ANDROID le processeur ARM offre plus d’avantage .

    Chose marrante ,les CHROMEBOOK en promotion ou en soldes sont souvent sous ARM ou des clous en x86 .

    Répondre
  • 23 juin 2022 - 9 h 58 min

    iOS n’est qu’un nieme avatar de NextStep / MacOS 10, et est basé comme eux sur darwin, ie un Micronoyau avec une couche de compatibilité BSD par dessus. C’est la structure typique de ces OS a MicroNoyau qui les rend aisément portables
    Microsoft a toujours soustraité les devs matériel (sauf depuis peu, pour ses projets de Labo), il leur manque donc toujours cette intégration entre les développeurs du coeur système, ceux qui font le H/W et ceux qui font les drivers

    Répondre
  • 23 juin 2022 - 10 h 05 min

    J’aime pas Apple mais franchement sur le marché PC ARM, leur hégémonie est largement méritée. On ne peut que les féliciter pour la qualité de leur matériel et du support logiciel.

    Répondre
  • 23 juin 2022 - 20 h 31 min

    HS: C’est marrant, ça me fait mal de lire PC quand on parle d’un Mac.
    C’est vrai que je confonds « pc » et « IBM pc »…
    Mais bon vu qu’ils cherchent l’opposé de l’interopérabilité (aka un écosystème fermé), je ne peut que tiquer…

    Toutefois, je concède gaiement qu’on parle bien d’un marché unique :celui des ordinateurs personnels (sic 😇)

    Répondre
  • 24 juin 2022 - 0 h 38 min

    Apple bénéficie du code NextStep qui était déjà à l’époque recompilable pour RISC.
    Microsoft a toujours été de pair avec Intel, ses versions ARMs émulent du code x86 et ne sont pas une recompilation.

    Répondre
  • tof
    24 juin 2022 - 12 h 46 min

    @ptitpaj:

    Pourriez vous CESSER d’écrire un mot sur 10 en CAPITALES, c’est FATIGANT.

    Répondre
  • Luc
    24 juin 2022 - 14 h 33 min

    En tout cas, Apple montre depuis de longues années que son OS sait s’adapter à différentes architectures: powerPC, x86, arm
    La marque n’a pas hésité à plusieurs reprises d’introduire de véritables changements de paradigmes. Et « qui m’aime me suive ». Mais ça marche !!!

    Loin d’être un fan boy d’Apple, je dois reconnaître qu’au niveau de l’OS, ils sont très fort et … arriver à convaincre (en leur tordant un peu le bras il faut le dire) les développeurs de porter leurs applications sur une nouvelle architecture, ce n’est pas donné à tout le monde.

    Répondre
  • 26 juin 2022 - 22 h 44 min

    Apple en est a son 3éme changement d’architecture (68K->PPC->X86->ARM) et le fait sans trop difficultés a coup d’émulation et grâce a un parc logiciels relativement concis.
    Windows a fonctionner sur d’autre plateforme (Alpha DEC, en émulation X86 battait les Pentiums), mais c’était réserver au monde de l’entreprise.
    La diversité de matériels et l’offre logiciels compatible Windows est sa force et sa faiblesse.
    Apple a le luxe de n’optimisé que pour son architecture maison, Microsoft supporte le X86 (AMD et INTEL) et ARM ( de la Raspberry au dernière puce Qualcomm )
    Soyons honnête, ARM n’as pas besoin de Windows, Android est nettement plus adapté et flexible.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *