J’achète ? HP Envy 13-ba1001sf, un ultraportable homogène et performant

Cet HP Envy 13-ba1001sf est à mon sens une des meilleures offres proposées depuis longtemps dans un segment ultraportable.

MAJ : Baisse de prix à 799€ !

Le HP Envy 13-ba1001sf est un ultraportable à la fois léger et peu encombrant mais proposant de véritables ressources techniques pour venir à bout de toutes les tâches d’un Ultraportable aujourd’hui. Ce n’est pas un engin spécialisé mais il saura répondre efficacement à tout ce  que vous lui demanderez.

Pour avoir eu en test la génération précédente de cette machine, ce modèle est encore plus abouti. D’une part parce qu’il embarque un processeur plus rapide avec un circuit graphique encore plus performant mais également parce que sur ce modèle, HP n’a pas été chiche sur les éléments basiques qui changent véritablement l’usage d’un PC au quotidien. Proposé désormais à 799€ au lieu de 1199€, c’est à mon sens une excellente affaire.

Le 13-ba1001sf c’est avant tout un écran, rien de glorieux ici ni d’extravagant, on retrouve un affichage FullHD classique qui permettra de profiter d’un 1920 x 1080 suffisant pour regarder des films, jouer ou travailler efficacement. Pas de recours à une dalle OLED ou à une définition UltraHD, c’est avant tout un engin qui se veut abordable tout en proposant une belle autonomie. Le choix d’un FullHD IPS est donc le plus logique. Cela n’empêche pas la dalle d’être bien emballée avec des bordures fines et une dalle qui la couvrira entièrement d’un bord à l’autre. La colorimétrie est également travaillée avec un 100% sRGB qui vous assurera une image jamais outrancière. Le rétro éclairage, enfin, est bon puisqu’avec 400 nits de luminosité, le 13-ba1001sf saura faire face à des usages en intérieur comme en extérieur.

La partie processeur est confiée à une puce Intel Core i7-1165G7, un système Tiger Lake gravé en 10 nanomètres qui déploie 4 cœurs et 8 Threads dans des fréquences allant de 1.2 à 2.8 GHz. Son TDP est de 28 watts et il propose 12 Mo de cache. Une solution tout à fait à l’aise dans la très grande majorité des usages avec d’excellentes capacités de calcul et un fonctionnement qui peut être savamment dosé pour économiser l’autonomie de l’engin et fonctionner de manière très discrète en usage léger. 

Châssis en alliage d’aluminium et signature des modèles haut de gamme chez HP

Il propose également un circuit graphique intéressant avec un Intel Iris Xe déployant 96 Unités d’Execution, une puce graphique qui ne se hissera pas au niveau des solutions AMD et Nvidia  en terme de 3D et de jeu vidéo mais qui poussera suffisamment de pixels pour autoriser de nombreux usages : vidéo, graphisme, création et rendu 3D, montage vidéo et même jeu si l’on accepte de faire quelques concessions sur la définition et/ou les détails des titres employés. C’est un excellent circuit graphique pour un engin de ce type, il allie de belles performances et une consommation assez faible, ce qui permet d’opérer un ultraportable léger et autonome en déplacement et une machine qui fera tourner de nombreux jeux et projets en mode sédentaire.

Le point fort de cette offre vient à mon sens de ce processeur et du fait que HP n’a pas lésiné sur sa mémoire vive. 16 Go de mémoire vive DDR4 2933 MHz sont fournis et ils offriront de quoi piloter de manière très souple et agréable le Windows 10 préinstallé. Ces 16 Go sont un luxe sur ce type d’engin, la majorité préfère employer 8 Go de mémoire vive. C’est en général suffisant mais passer à 16 Go offre véritablement plus de confort à l’usage en autorisant un vrai multitâche mais aussi la possibilité d’exploiter complètement le circuit graphique. La mémoire du chipset vidéo Intel Xe est en effet partagée avec la mémoire du système ce qui vient empiéter sur les capacités globale du portable. En clair avec 8 Go de mémoire vive seulement, on se retrouve dans des situations ou les deux entités sont sous exploitées. Windows n’a plus assez de mémoire vive pour toute traiter et un programme gourmand en mémoire vidéo se retrouve vite à bout de souffle. En basculant vers 16 Go de ram, c’est évidemment beaucoup plus souple. Le chipset Intel Xe aura de quoi travailler en chargeant des éléments en mémoire de son côté et le système d’exploitation ne sera pas asphyxié pour autant.

Les entrailles de ce type de machine, je n’ai pas réussi à trouver la référence exacte mais un modèle du même type, nous montrent un fonctionnement classique. La mémoire vive est soudée et non évolutive, le SSD est monté sur un M.2 2280 accessible et pourra être modifié. La ventilation est faite au niveau d’ailettes qui dissipent la chaleur du processeur et du chipset via un caloduc. La carte Wifi est également montée sur un M.2. Il sera également possible de démonter la batterie pour la remplacer au besoin. 

Le stockage de son côté est tout aussi bon, un SSD NVMe PCIe de 1 To sur un slot M.2 permettra de stocker toutes ses données de manière efficace. Avec des accès rapides et largement assez de place pour un engin qui reste, pour rappel, avant tout prévu pour du nomadisme. 

 

Car en mode sédentaire, on pourra faire appel à une connectique complète pour retrouver un stockage plus complet et rapide. Cela commence par un port Thunderbolt 4 au format Type-C qui offrira des vitesses de transfert élevées et de quoi piloter un hub complet avec prise en charge d’une alimentation Power Delivery, d’un signal vidéo DisplayPort 1.4 et des données USB comme d’un signal Ethernet gigabit.

On retrouve également deux ports USB 3.1 Gen1 Type-A dont un avec fonction de charge même lorsque le PC est en veille. Un jack audio combinant  casque et micro au classique format jack 3.5 mm est présent ainsi qu’un port d’alimentation secondaire. Un module Wifi6 Intel AX201 est présent et assure une prise en charge Bluetooth 5.0. Enfin, un lecteur de cartes MicroSDXC est intégré au châssis.

D’un point de vue ergonomique et châssis, le design est soigné. Le clavier occupe tout l’espace disponible avec un format de type chiclet sans pavé numérique. Les touches sont rétro éclairées et proposent une course silencieuse. Le pavé tactile est large et profond avec une prise en charge des gestes intégrés au système Windows 10 livré. Un lecteur d’empreintes digitales permettra de profiter des fonctions Windows Hello et l’ensemble abrite une paire d’enceintes stéréo signées Bang & Olufsen. Une webcam est présente pour de la vidéo conférence, elle peut être obturée par un œilleton de confidentialité intégré.

Le tout mesure 30.65 cm de large pour 19.46 cm de profondeur et 1.69 cm d’épaisseur. Le poids annoncé est de 1. 3 Kg pour une autonomie de 9 heures en usage réel. Certifié EVO par Intel, cette machine doit valider une autonomie concrète pour recevoir ce label. Les chiffres donnés ici ne sont pas issus de tests de laboratoires consistant à faire tourner une vidéo en boucle mais sont établis après des procédures d’usages pratiques. A noter également que la batterie profitera d’une charge rapide permettant de la regonfler de moitié en 30 minutes. Un détail qui a beaucoup de sens quand on travaille en extérieur.

Bref, vous l’aurez compris, si vous cherchez un bon ultraportable pour tout type d’usages en mobilité mais également un engin solide et sérieux en mode sédentaire cet HP Envy 13-ba1001sf est une très bonne piste. Le fait qu’il soit vendu 799€ au lieu de 1199€ est évidemment un énorme bonus avec 25% de ristourne. Je suppose qu’un nouveau modèle sous processeur de 12e génération et Windows 11 va débarquer sous peu et effacer ce modèle. Une solution qui sera probablement un peu plus performante mais sans aucun doute beaucoup plus chère…

Si vous cherchez un bon ultraportable cohérent, homogène et construit pour vous suivre pendant un bon paquet d’années… Foncez.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

18 commentaires sur ce sujet.
  • 6 juin 2022 - 0 h 00 min

    Je recommanderais davantage le HP Areo 13. 599 € à la Fnac et chez Darty, un Ryzen 5 5600U et une écran 1800p. Très bonne autonomie et le reste des caractéristiques est similaire.

    Répondre
  • 6 juin 2022 - 0 h 06 min

    @Clément Nerma: Celui là ?
    https://tidd.ly/3Mf1j9u

    Si oui alors ils sont quand même très différents !

    De 16 Go de mémoire on passe à 8 Go.
    Le SSD passe de 1 To à 256 Go
    L’écran 13.3″ affiche en 2560 x 1600 pixels ce qui va avoir un impact énorme sur l’autonomie de l’engin qui est annoncée pour 9 heures pour un test classique. C’est à dire en usage vidéo…
    Pas de Thunderbolt 4.0

    Je ne dis pas que c’est une mauvaise affaire mais bien plus classique que ce HP Envy que je trouve plus complet et homogène pour ma part.

    Répondre
  • 6 juin 2022 - 4 h 46 min

    Je recommende moyennement ce PC à cause de l’écran et surtout à ce prix (je l’ai eu à 900e).

    L’écran est très peu réactif (environ 50ms de retard).

    Répondre
  • 6 juin 2022 - 9 h 15 min

    Moi j’ai une conf similaire mais en Dell (inspiron 7506), ce qui me gêne le plus c’est qu’il manque un port hdmi il faut donc ajouter le coût du hub et se le trinbaler..,
    C’est encore plus gênant si on doit faire du tri-écran même en passant par un hub en thunderbolt qui sont soit très cher, soit qui ne fonctionne pas bien pour faire ça pour les modéles cheap.

    Sinon oui cela reste une conf (presque) homogène je suis d’accord avec des perfs très convenable !

    Répondre
  • 6 juin 2022 - 11 h 02 min

    Ma femme utilise un Spectre X360 depuis plusieurs années, et il fait un raffut insupportable pour moi qui suis un maniaque du PC sans bruit.

    C’est le revers de certaines de ces petites machines : les ventilos peuvent être très désagréables et il est bien difficile de se faire une idée en magasin où le bruit ambiant noie celui du ventirad.

    Répondre
  • 6 juin 2022 - 13 h 12 min

    @fouloucou: ah ben oui, faut pas acheter cette machine comme un PC gamer compétitif !

    Répondre
  • 6 juin 2022 - 14 h 54 min

    @Pierre Lecourt:

    Lol, non du tout. J’ai plusieurs PC, celui-ci me sert en mobilité. Néanmoins, pour le même prix et les mêmes specs, Asus propose des écrans oled (zenbook) qui sont en adéquation avec le prix dépensé.

    Pour moi, c’est trop tard. j’attendrai l’année prochaine pour en acheter un autre.

    Répondre
  • 6 juin 2022 - 15 h 43 min

    @fouloucou: Un lien vers ces supers offres Asus ?

    Répondre
  • Seb
    6 juin 2022 - 19 h 20 min

    Et bien, il était à 829 en octobre 2021 sur Amazon. J’ai failli le prendre et j’ai plutot pris le Asus UX325 avec écran Oled, mais Core i5 (apparemment il tourne pareil à cause du trottle).

    Répondre
  • 6 juin 2022 - 21 h 45 min

    @Pierre Lecourt: pour la RAM et le stockage c’est sûr, pour ce qui est de l’autonomie j’ai seulement vu des retours positifs là-dessus (à l’exception des Numériques, étrangement) vu que le TDP du CPU est limité à je crois 15W, ce qui sur la version Ryzen 5 n’est pas un gros problème. Et l’écran sur celui-ci a le gros avantage d’être mat, donc pas de souci pour travailler en extérieur.

    Maintenant je suis bien d’accord que l’Envy reste au-dessus, mais avec une telle différence de prix (559 € avec les promos actuelles chez Darty & la Fnac) j’aurais plutôt tendance à recommander l’Aero ;)

    Répondre
  • 7 juin 2022 - 9 h 56 min
  • 7 juin 2022 - 12 h 01 min

    @fouloucou: Oui il est très bien ce UX325. Je devrais le mettre en avant.

    Répondre
  • 7 juin 2022 - 16 h 54 min

    Un bon point pour l’Envy, le lecteur micro Sd est rapide, j’arrive à 85 mo/sec en lecture et 75 en écriture avec une carte sdxc a2 v3.

    Répondre
  • 10 juin 2022 - 23 h 18 min
  • 21 juin 2022 - 23 h 36 min

    Dans ma famille mes parents ont eu un HP envy 13 de 2016 ou 2017 (i7, 8gb, 256gb, écran 2k magnifique, je m’en suis servi un peu en bureau et pour regarder des films )
    C’est globalement une bonne machine et l’autonomie a l’époque de ~9h était vraiment bien. Bécane très convaincante dont le seul défaut est que ça chauffe vite et le ventilateur est bruyant. En dehors de ça, RAS.

    Répondre
  • Jo
    22 juin 2022 - 7 h 36 min
  • 22 juin 2022 - 18 h 39 min

    @Jo: je dirais que tu compares deux philosophies de laptops. Les deux ordis sont biens, ceci dit le HP est un ultra portable, le Dell est un portable plus classique. Plus lourd, peut être un peu plus péchu en parti graphique (pas sûr à 100% sur de moi, à vérifier parce que Intel avec son iris sort des performances finalement pas vilaines, surtout pour les cpu en config G7, même si le refroidissement va être un facteur clé ici, et plus le laptop est fin plus c’est dur de bien le refroidir).
    Si tu as besoin d’un truc en mobilité je pense que le hp est plus adapté, si tu es moins nomade plutôt le Dell pour l’écran un chouille plus large. (Encore que vu le prix et la diff de puissance perso je prends le HP).
    En gros c’est à toi de voir ton usage.
    Si le design est un argument pour toi, le hp je trouve fait plus classe et élégant (si t’es commercial par exemple ça a son importance).

    Répondre
  • 22 juin 2022 - 18 h 43 min

    @Jo: Nota Bene:
    Si l’écran tactile est un argument pour toi le Dell est clairement une affaire honnête.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *