MSI PS42 : Un 14 pouces léger, bien construit et performant

Le MSI PS42 est une bonne recette de portable. Avec 1.19 Kg sur la balance, ce 14 pouces fait des choix intéressants pour proposer un engin performants et efficace dans un encombrement minimum. Présenté au Computex, il n’a pas encore de date de sortie officielle.

Loin de l’univers des portables pour joueurs que la marque travaille depuis des années, ce MSI PS42 semble plutôt s’orienter vers la sobriété et la justesse d’une proposition d’usage convenant à un large spectre du public. Une recette qui me fait penser à celles qu’emploient Dell ou Xiaomi depuis plus d’un an pour sa ligne de machines.

MSI PS42

Le MSI PS42 est un ultraportable de 14 pouces de diagonale dont l’écran quasiment sans bordure ne dois pas être loin de celui d’un 13.3 pouces traditionnel. Un engin de 15.9 mm d’épaisseur qui proposera pourtant des capacités techniques impressionnante.

MSI PS42

L’extraction de l’air chaud se fait vers l’arrière de la machine. Mais pourquoi coller un dragon sur la coque ?

Evolutif vers de solutions Intel Core i7 de huitième génération pouvant proposer des solutions graphiques supplémentaires signées Nvidia M150, le MSI PS42 embarquera jusqu’à 16 Go de mémoire vive DDR4-2400 et et proposera un stockage sur slots M.2 compatible SATA et NVMe PCie Gen3 x4.

MSI PS42

De quoi concevoir des configurations sympathiques niveau performances même si on ne sait pas pour l’instant si ces composants seront accessibles ou non.

MSI PS42La charnière bascule de manière intéressante

Le châssis  entièrement en aluminium embarque un écran de type IPS au format FullHD qui n’est entouré que de 5.7 mm d’épaisseur de bordures. Un enchâssement qui propose un affichage très aérien et probablement très plaisant mais qui ne laisse pas la place à une webcam à son positionnement classique.

MSI PS42

La solution trouvée par MSI pour remédier à ce manque est celle de Dell et de sa gamme XPS, déporter la webcam sur le bas de l’écran.

Le MSI PS42 est annoncé comme proposant une autonomie d’une dizaine d’heures ce qui est correct au vu des dimensions et du poids de cet engin, avec 1.19 Kg on se doute que la batterie ne sera pas un monstre de puissance. Mais 10 heures, si elles sont tenues, cela reste un temps suffisant pour beaucoup d’usages entre deux prises. Si MSI ne parle pas de protocole de recharge rapide, c’est pratiquement devenu une norme aujourd’hui et on peut s’attendre à une possibilité de remettre la batterie d’aplomb très rapidement.

MSI PS42

Le clavier est bien construit, rétro éclairé et de type chiclet. Avec cette marque internationale on peut s’attendre à une localisation précise des touches et donc à un vrai AZERTY si l’engin est commercialisé en France. Ce qui serait un gros plus pour ce modèle face à l’offre de Xiaomi. Au dessus du clavier, MSI a choisi de placer un le système d’enceintes stéréo de la machine pour une projection directe du son vers l’utilisateur.

MSI PS42

En dessous on découvre un pavé tactile large mais, semble t-il, peu profond. ce dernier embarque un lecteur d’empreintes digitales. Je ne suis pas sur que cela le meilleur emplacement, un déploiement sur le repose poignet aurait peut être été plu judicieux au vu des dimensions du pavé tactile.

MSI PS42

La place occupée par ce lecteur semble presque gênante sur ce dispositif qui servira en permanence alors que son usage sera pratique mais forcément plus limité.

MSI PS4215.6 mm d’épaisseur c’est parfait. Assez pour une vraie connectique et pas trop épais non plus

La connexion au réseau se fait via un wifi de type 802.11AC et un module Bluetooth 4.1. Le reste de la connectique est presque celle d’un vrai ordinateur portable : Pas moins de deux ports USB 3.1 au format classique Type-A, deux ports USB 3.1 Type-C, une sortie HDMI non détaillée et un lecteur de cartes SDXC.

MSI PS42

Un port jack audio stéréo est également présent pour bran,cher un casque micro. Des LEDS d’activité sont également visibles sur la tranche gauche de l’engin de manière a comprendre son état châssis ouvert ou fermé : Etat de veille ou d’activité de la machine, état de la batterie et Wifi actif ou non. Enfin, un port antivol Kensington lock est également présent pour protéger l’engin.

MSI PS42

Pas de prix, pas de date et pas de certitude d’une commercialisation en Europe ni en France. J’espère de tout coeur que ce portable parviendra jusqu’à chez nous car il me semble intelligent, bien construit et franchement aussi sobre que pertinent sur le marché. Suivant son prix et son déploiement, il y a là un portable qui malgré quelques défauts (pavé tactile un peu étroit, logo dragon sur la coque, absence d’Ethernet) est parfaitement adapté à de nombreux profils. Si le MSI PS42 est bien positionné par la marque d’un point de vue tarif, MSI a peut être trouvé ici une recette pour séduire un bon nombre d’utilisateurs.

16 commentaires sur ce sujet.
  • 5 juin 2018 - 11 h 33 min

    Mais pourquoi déporter la touche espace et le trackpad sur la gauche ?
    Autant ça peut à la limite se comprendre quand il y a un pavé numérique complet à droite de l’écran, mais là je ne vois pas.
    Or c’est une aberration ergonomique. Soit on se positionne pour avoir la touche entrée et le pad au milieu, et l’écran est décalé à droite, soit on décale les mains sur la gauche pour la saisie.
    Il faut que les constructeurs réalisent que leurs machines sont utilisées au quotidien de longues heures durant, et que le confort est important. Qualité et disposition du clavier (touches fléchées incluses, bien sûr), position du pad, qualité de l’écran sont les trois points absolument discriminant à mon sens sur un portable.

    Répondre
  • 5 juin 2018 - 11 h 36 min

    @pulcinello: C’est un phénomène qui est apparu avec l’usage: Les touches fléchéès main droite et le pavé tactile main gauche sous la barre espace. C’est assez bien adapté aux clavier QWERTY et aux longues touches entrée sur une rangée. Moins aux AZERTY avec touche entrée sur deux rangées…

    Répondre
  • 5 juin 2018 - 11 h 54 min

    Pitié faites qu’il soit dispo en France, msi à souvent un bon positionnement avec ses laptops (cf sa gamme pour joueurs), et justement, c’est le format idéal que je cherche pour remplacer ma bête actuelle…

    Répondre
  • 5 juin 2018 - 12 h 40 min

    entre xiaomi et msi, si msi a une bonne offre tarifaire, ça fera mouche…

    Répondre
  • 5 juin 2018 - 14 h 27 min

    Bien construit et fin chez MSI, je n’y crois plus, de plus, je suis curieux de voir la tarification de la bête. Sachant que entre les GS60 et les GP60 msi divise la taille par deux mais les caloducs aussi pour configuration matérielle identique, je me demande comment le hardware va se comporter quand à la chauffe.

    Pour le PS (gamme prémium mais amputée de la 1050/Ti ) ça peut passer mais le GF (même modèle en 15″ avec un écran avec seulement 43% de gamut) j’ai plus de doutes

    Répondre
  • 5 juin 2018 - 16 h 28 min

    déporter l’écran sur le bas de l’écran.

    Répondre
  • 5 juin 2018 - 16 h 58 min

    @vincent: Oups, corrigé, merci !

    Répondre
  • 5 juin 2018 - 18 h 03 min

    Bonjour Pierre,
    Au dessus du pavé tactile, MSI à…

    Je pense que c’est plutôt au dessus du clavier ?

    Merci pour tes articles en tout cas !

    Répondre
  • 5 juin 2018 - 18 h 16 min

    Au vu des caractéristiques et de la finition je pense que le prix risque de piquer un peu.
    Et pas de RJ45… Merde, il y avait la place quand même!
    Il ne va plus y avoir que les gammes pro à être fréquentables.

    Répondre
  • 5 juin 2018 - 18 h 44 min

    c’est exactement ça, le pire, c’est que parfois une vieille gamme pro d’occasion te tiens plus longtemps et te rends mieux services que du neuf (et avec un gpu externe branché en expresscard, ça fait même du gaming)

    Répondre
  • 5 juin 2018 - 18 h 45 min

    enfin un 14 pouces avec un bon clavier !
    car c’est une espèce en voie de disparition…

    Répondre
  • 5 juin 2018 - 19 h 24 min

    Sans thunderbolt 3 pour connecter une carte graphique externe… Dommage !!!

    Répondre
  • 5 juin 2018 - 20 h 02 min

    @softreaper: t’a un lien sur ce type de solution? même si je doute un peu de la faisabilité dans mon cas)

    Répondre
  • 5 juin 2018 - 20 h 28 min

    @H2L29: un site qui regroupe toutes les méthodes bidouillées ou non afin d’avoir un gpu externe:
    https://egpu.io/

    J’ai eu testé un PE4H (vieux modèle PCIe 1x de chez hwtools) sur un fujitsu amilo 2636 (C2D, Intel intégrée) et une GTX 570) à l’époque, mais de nombreuses personnes utilisent des adaptateurs similaires (Exp GDC Beast ou HWtools) sur des ordinateurs plus récents (HP élitebooks et probooks notamment avec sandy bridge minimum pour avoir de la patate niveau CPU)

    pour indice: https://www.3dmark.com/3dm11/2609279

    sur le fujitsu précité en pci express 1x (maintenant il y’a des options dans les pilotes nvidia permettant de compresser les données sur les ports pcie de faible bande passande réduisant dans certains cas la perte entre pcie 1x et 16x à presque 0)

    Répondre
  • 6 juin 2018 - 2 h 28 min

    oui je vois pas mal de reviews sur le EXP GDC Beast v8 en miniPCIe et ExpressCard mais ça me surprend que ça fonctionne vu le branchement ExpressCard > HDMI > PCIe > GPU > HDMI j’arrive pas à comprendre le choix du connecteur en gras, un firewire aurai pas été plus adapté au signal qui transite?

    après mon utilisation serai sur du linux et les retours ont pas l’air heureux

    plus qu’à me faire offrir le matos :P

    Répondre
  • 6 juin 2018 - 8 h 31 min

    @H2L29: ils n’utilisent que le connecteur est le cable, l’hdmi à été créé pour assurer une très haute bande passante afin de faire transiter les flux audio et vidéo dans de très grandes résolutions. C’est un peu le même genre de montages que les Riser GPU “USB3” utilisés par les mineurs, l’USB 3.0 ne fait qu’assurer la liaison mais les données qui y passent ne sont absolument pas dans le format pour lequel le cable à été conçu.

    Le Firewire à été abandonné il y’a bien longtemps car les débits étaient marginalement supérieurs à l’USB2.0 (essaie de trouver un caméscope moderne qui filme en FullHD ou même tout simplement un PC qui à encore du firewire)

    Pendant un temps, HWtools.net utilisait des cables soudés de bout en bout afin d’assurer la compatibilité avec le PCIex 2.0 et 3.0 mais le manque de praticité et de réel gain du 3.0 avec la technologie optimus ont poussé les constructeurs à revenir sur des outils aux câbles amovibles et surtout dans certains cas, remplaçable facilement en cas de casse (l’hdmi se trouvant partout …)

    Je pensais justement me reprendre un Exp GDC pour mon prochain portable car au final, très peu de monde utilise un portable gaming sur batterie ou en usage vraiment mobile, donc autant s’épargner le poids du GPU “on the go”

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *