MeLE PCG35 HD3Q : un MiniPC fanless sous Celeron N5105

Un passage de relais pour ce nouveau MeLE PCG35 HD3Q qui profite désormais d’un processeur Celeron Jasper Lake N5105.

Le précédent modèle proposait un processeur Celeron J4105 Gemini Lake Refresh, le changement de puce pour une solution Jasper Lake devrait apporter au MeLE PCG35 HD3Q de nouvelles capacités.

L’engin profite ainsi d’un circuit Intel UHD avec 24 EU cadencées de 450 à 800 MHz avec de jolies possibilités de décodage vidéo. Les quatre coeurs monothreads fonctionnent également de 2 à 2.9 GHz. Les deux puces conservent le même niveau de mémoire cache avec 4 Mo de L3 ainsi qu’un TDP équivalent de 10 watts. MeLE n’a donc pas eu trop de mal a basculer l’ancien vers le nouveau processeur. Un mouvement qui a permis à la marque de travailler sur une puce commune pour ses deux dernières machines puisque son tout nouveau Quieter3Q embarque le même processeur. On imagine que pour le constructeur, le coût de développement des deux solutions en parrallèle a du être réduit. 

Un petit élément en aluminium est également mis en contact du SSD.

Le MeLE PCG35 HD3Q est toujours dénué de toute ventilation avec une dissipation totalement passive. Elle est cependant très limitée. Le châssis est en effet entièrement construit en plastique ABS et les ailettes visibles sur le haut du boitier ne sont que décoratives. Une plaque en aluminium vient bien coiffer le processeur pour encaisser les watts qu’il dégage mais elle est elle même en contact avec l’ABS du boiter ce qui ne lui offre que de quoi accumuler la chaleur et non pas la dissiper efficacement… Un « cheminement » en relief que l’on devine au dessus dans sa forme arrondie est censé laisser l’air circuler. C’est évidemment bien moins efficace que de simples ailettes. si la carte mère permet une intégration assez souple d’autres solutions de dissipation passive – notamment parce que le processeur est entouré de 4 trous visibles sur l’image ci-dessus, cela n’en reste pas moins une solution assez médiocre.

 C’est une solution généralement critiquée car peu performante dans l’absolu… MeLE la conserve car elle est suffisante en règle générale au vu des usages que l’on effectue avec ce type de machine. Il serait néanmoins souhaitable que la marque songe à l’avenir a profiter d’un dissipateur plus conséquent en choisissant un haut de châssis en métal avec de vraies ailettes pour augmenter la surface d’échange d’air et non pas cette solution a minima.

 

Le stockage est confié à un slot M.2 2280 NVMe PCIe ainsi qu’un emplacement 2.5″ SATA pour une seconde unité de stockage. Un module eMMC est embarqué par défaut sur la carte mère et on pourra compter sur un lecteur de cartes MicroSDXC pour étendre les capacités de stockage en cas de besoin. Le constructeur propose toujours 8 Go de mémoire vive DDR4. Si le Celeron ne profiterait pas forcément de plus de mémoire vive dans l’absolu, la possibilité de monter sa propre mémoire aurait sans doute été un plus.

Des versions équipées de 128 ou 256 Go de stockage eMMC seront donc commercialisées, MeLE prévoit également une version 512 Go constituée d’un eMMC de 256 Go et d’un SSD non détaillé de 256 Go supplémentaire. La connectique est assez bonne avec deux ports USB 3.0, deux USB 2.0, deux sorties HDMI 2.0, un VGA, un port réseau Gigabit en plus du Wifi6E et Bluetooth 5.2 embarqués. Un port USB type-C non détaillé est également présent ainsi qu’un jack audio et un port Antivol Kensington Lock.

Le tout mesure 19.8 cm de large pour 14.07 cm de profondeur et 4.3 cm d’épaisseur. Le MeLE PCG35 HD3Q est compatible VESA et propose des fonctions réseau avancées comme le Wake On Lan, le PXE ou le démarrage programmé via son BIOS. Le MiniPC pourra aussi bien trouver sa place dans un salon pour piloter une solution multimédia que pour de l’affichage numérique ou autre usage pro.

Toujours dommage de voir cette marque, réputée sérieuse dans le design et la construction de ses produits, propose une solution si inaboutie sur certains aspects. 

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Un commentaire.
  • 7 mai 2022 - 13 h 56 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *