Linutop XS : Linutop pour Raspberry Pi

Linutop XS c’est une nouvelle version du système Linux porté sur la carte Raspberry Pi et emboîté d’un petit boitier en métal prêt à l’emploi. L’idée est de retrouver tous les usages d’une machine moderne dans un format compact et robuste. En plus des applications classiques, Linutop XS propose un mode kiosque intéressant.

9 cm sur 6 de côté et 2 cm d’épaisseur, le Linutop XS est un ordinateur complet basé sur une carte Raspberry Pi 2. Dans cette version, il embarque sur sa carte MicroSDHC 4 Go la suite logicielle complète Linutop.

Linutop XS

L’usage est triple, soit on utilise Linutop XS comme un PC standard avec des applications classiques. On retrouve la suite LibreOffice pour la gestion bureautique. Epiphany pour naviguer sur Internet, VLC pour la lecture de fichiers multimédia et une solution complète d’autres applications classiques.

Linutop XS

L’autre usage est son mode kiosque. Un mode qui permet une utilisation publique de l’engin avec une page de démarrage mais également un système de listes de sites à configurer. Des sites autorisés et autres sites interdits etc. Une solution qui allie la robustesse à la faible consommation de courant. Le boitier consomme moins de 4 watts à l’usage. L’autre intérêt est qu’il est totalement autonome et ne nécessite pas d’intervention technique. Une solution idéale pour des usages en bibliothèque, en mairie ou dans un hall d’hôtel.

Avec son système d’accroche VESA, le boitier peut se fixer facilement derrière un écran ou sous un comptoir de manière à être protégé.

Linutop XS

Dernier usage, l’affichage dynamique puisqu’un Linutop XS permet d’afficher en 1920 x 1080 pixels via sa prise HDMI. Il peut ainsi lire des listes de fichiers vidéo, des fichiers audio et même de faire tourner des adresses web.

Il est possible d’installer les applications de son choix sur les 1,1 Go de mémoire restant pour paramétrer l’engin à un autre usage spécifique. La connectique est celle d’une carte Raspberry Pi 2 standard.

Minimachines.net

Le boitier complet et pré-installé est facturé 189€ par Linutop, si vous le souhaitez vous pouvez également installer Linutop OS basé sur Ubuntu vous même sur une carte Raspberry Pi 2 grâce à la version de démo disponible sur le site.


secret
90 commentaires sur ce sujet.
  • 1 décembre 2015 - 17 h 15 min

    Euh j’ai du mal à comprendre comment justifier le prix. Un RPi2 c’est environ 40€, on rajoute un joli boitier métal-de-la-mort à 20€, une carte SD à 10€, un adaptateur secteur à 10€ et une ribambelle de softs libres, et on a une plus-value de 109€ !
    OK, la R&D ça coûte, mais là c’est énorme !

    Répondre
  • Rr
    1 décembre 2015 - 17 h 17 min

    +1 avec Pookiege, article sponsorisé ?

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 17 h 19 min

    Comment casser le concept du Raspberry en 2 minutes. Demandé à Linutop. 190€, c’est quand même une blague. Et puis on va sur le shop, et on voit :
    – 8GO Clé USB Linutop OS pour PC
    – 4GO SD Linutop OS pour Raspberry Pi
    A votre avis, le prix (par élément) ? 92€…

    Vu comme ça, le prix se justifie, ha ha ha.

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 17 h 20 min
  • Alu
    1 décembre 2015 - 17 h 25 min

    Trop cher…pour ce prix on doit pouvoir se faire une configuration HTPC à partir d’un barbone low cost + 1 SSD 120 Go + 2 ou 4 Go de ram…

    Répondre
  • zak
    1 décembre 2015 - 17 h 31 min

    Linutop a toujours été cher

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 17 h 59 min

    Bonjour

    Le public visé n’est absolument pas le grand public mais bien les professionnels revendeurs de matériels d’affichage dynamique ou plus simplement le client commerçant ou artisan final qui souhaite une installation d’affichage sur écran de pub pas trop chère
    Par la j’entends clés en mains, sans se prendre la tête, installé rapidement.
    pour les usages avancés y’a xibo qui est gratuit sauf sur android

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 18 h 32 min

    @Pookiege:
    R&D, assistance et service avec les taxes à la Française. On est pas sur un produit importé sans assistance ni SAV. Ensuite il faut payer la R&D de Linutop Kiosk, c’est pas anodin d’avoir un truc robuste et fonctionnel clé en main sur un système comme une Rasp. Ok tu peux le faire toi même, mais qui va le faire dan ta mairie ? Un mec payé au black ? Non. Le petit cousin du maire ? Non plus. Une boite pour un dev sur mesures ? Cela coûtera plus cher que le Linutop au final…

    Après c’est comme tout, tu es une mairie, tu payes avec un système d’argent public et tu en accepte les règles du jeu… A savoir payer plus cher au lieu de payer rubis sur l’ongle…

    @Rr: Oh oui mon dieu, article sponso, sur un site sans pub…

    @Thera: Si je met un soft d’aviation civile sur une clé USB : je dois compter le prix de la clé pour en justifier le prix ou le prix du soft de CAO ? On te vend pas une clé USB nue mais bien un logiciel dans tes deux exemples non ? Pourquoi ne pas pester contre un jeu Steam vendu 40€ en download. En suivant ce raisonnement il devrait être gratuite puisque sans support physique.

    @Alu: Oui, et tu l’installes après l’avoir bricolée dans le hall de ta mairie ? Durée de vie en fonctionnement, avec de la chance, une semaine.

    @zak: C’est vrai mais bon, ils ont leurs clients.

    @hares: Clairement… Mais dés que tu ne t’adresses pas au “coeur de cible” tu te fait traiter de vendu ou de voleur…

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 19 h 28 min

    @Pierre Lecourt: Moi ça me pose un réel problème. Pas le fait que tu proposes un article sponsorisé, il faut bien vivre. Ce qui me gène fortement c’est que tu ne préviennes pas le lecteur que c’en est un. D’un coup, je viens de perdre confiance dans ton blog, maintenant je vais me demander à chaque article si c’est un vrai article ou juste une pub déguisée.

    Le “publi-rédactionnel” devrait être clairement annoncé comme tel en début du billet.

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 19 h 43 min

    @Pierre Lecourt: C’était une blague pour le “sponso” ou est-ce vraiment le cas ?
    Sinon, au temps pour moi, je croyais que c’était libre… Encore moins d’intérêt alors. Je ne pensais pas que la cible du site était de faire du B2B.

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 19 h 51 min

    @Goub: Quand je te lis, j’ai vraiment l’impression de ne pas faire partie du même monde…Perdre confiance pour un post qui est juste informatif et qui peut intéresser certains pour l’installation d’un nouvel OS possible sur Raspberry Pi 2 (à tester d’ailleurs)…

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 19 h 56 min

    @Goub: Nan mais sérieux ? Ce n’est pas un article sponsorisé ! Il faudrait être idiot pour payer un article sponso sur Minimachines pour un engin de ce type à vocation pro…. Je n’ai jamais publié de sponsorisé et il suffit de me suivre sur Twitter pour voir ce qu’il advient des propositions d’articles sponsorisé sur le blog…

    Pour moi me dire que c’est un article sponsorisé c’est comme me traiter de voleur, de vendu. J’ai du mal a gagner ma vie en restant honnête et droit, mais j’ai au moins cette satisfaction de faire un boulot honnête et droit. Balancer un “article sponsorisé ?” c’est comme dire à un chef cuistot “Micro Onde ?”.

    Il n’y a pas et il n’y aura jamais d’article sponso sur le blog, il n’y a pas de pub et c’est très bien comme ça.

    Mes sources de revenus sont claires et établies : https://www.minimachines.net/a-propos Ce sont des règles auxquelles je tiens. Fortement.

    @Thera: La cible du site reste les minimachines, c’est une solution qui colle parfaitement à la ligne des Raspberry Pi : Offrir un support a la création de solutions sur mesures, fussent t-elles industrielles. Le même boitier avec un logiciel de domotique et personne n’aurait rien dit. Parce que c’est “juste” un kiosque a destination des pros ca ne serait pas valable ??? B2B ou B2C, cela reste des pistes et cela reste ultra compact. Je parle de machines industrielles,comme le Logic Supply Perfectron ou les Aleutia… Cela colle bien avec la ligne du site à mon sens !

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 20 h 02 min

    Qu’on aime ou pas Linutop, est-ce bien raisonnable d’ériger un bucher sur la place publique pour faire un méchoui de Pierre ? C’est juste un article parmi plein d’autres (très très biens).

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 20 h 10 min

    @Pierre Lecourt: Goub, quand Pierre dit juste au-dessus ” Oh oui mon dieu, article sponso, sur un site sans pub…” c’est juste une boutade ironique ! Bien sûr que ce n’est pas un article sponso !!! Il faut croire que certains ici n’ont pas l’habitude de l’humour de notre hôte.

    Sans déconner, les gars, vous vous relisez ? Ou c’est juste pour faire du troll gratuit ? Vous avez vu les clients de Linutop ? Ce n’est clairement pas monsieur ou madame ToutleMonde ! C’est dédié au monde Pro, et qui dit Pro dit en général à un prix plus élevé que la boite de petits pois de la supérette d’à coté. Vous savez combien coute une intervention Pro sur du matos ? C’est pas du 15€ de l’heure. Vous avez idée des contraintes en terme de sureté, de fiabilité, de simplicité d’emplois, et j’en passe, de ce genre de matériel ? Vous avez une idée des marges qui se pratiquent dès lors que cela n’est pas dévolu au grand public ?

    Alors tirer à boulet rouge sur Pierre, parce qu’il fait un papier sur un matos plutôt dédié aux Pro… Voir, critiquer une boite (Linutop) qui arrive à vivre de son job (ben oui, ils existent depuis quelques années maintenant). Oui, bof, c’est un peu mesquin. N’oubliez pas que Minimachines est aussi lu par des décideurs et/ou intervenants du milieu Pro (infor ou pas). De grâce, arrêtez de vous regardez le nombril, vous n’êtes pas le centre du monde.

    Et au pire, si vous pouvez faire mieux et moins cher que Linutop… ne vous gênez pas, vous arriverez “PEUT ETRE” à leur gratter des part de marché ;-)

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 20 h 12 min

    Flute j’ai mis trop longtemps à pondre mon laïus, sans rafraichir mon cache, Pierre m’a devancé, lol .

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 22 h 45 min

    Tiens c’est marrant de voir un Rpi investir une allure “pro” et pas “bidouille” ! On sort un peu des garages et on attaque d’autres horizons…

    Si les boites qui font dans l’usage pro/collectivités/entreprise s’y mettent c’est de bonne augure pour cette carte qui a un énorme potentiel.

    Ceux qui regrettent (le mot est faible) le prix, il faut bien comprendre que si un jour vous comptez commercialiser une machine assemblée équivalente avec le soft associé vous risquez d’arriver très rapidement à un prix similaire, avec une marge minime (et oui quand on commercialise quelque chose, que cela vous plaise ou non c’est pour gagner un peu d’argent, surtout quand il y a une certaine valeur ajoutée), il faut bien payer les employés, développeurs, les charges, compter la tva etc.

    Perso ce qui m’énerve en général c’est de voir des revendeurs se faire des marges de fou sur des Rpi nus auquels ils n’ont ajouté aucune valeur. c’est le cas sur amazon dès qu’il y a de la demande/une nouvelle version, les prix augmentent bien comme il faut (ah la loi de l’offre et de la demande…) alors que “sorti d’usine” le prix ne varie pas.

    Bref, c’est bien de voir de la diversité autour du Rpi. Qui sait, bientôt des solutions hébergement à la kimsufi sur Rpi chez ovh et consorts ?
    (ne m’accusez pas de faire de la pub hein :p)

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 23 h 20 min

    @dimitri: Clairement, on va pardonner à un marchand de faire son beurre sur une Raspi et éreinter quelqu’un qui va faire vivre le produit. La Pi n’a pas spécialement été créée pour fabriquer des solutions pour faire tourner un logiciel de media. Mais bel et bien également pour ouvrir des solutions de création à des PME. Comme support materiel à des innovations ou pour rendre des services pesés au milliwatt…

    Dans le cas présent je trouve la solution parfaitement adaptée. Machine riquiqui, ultra basse consommation, qui peut se réparer toute seule sans intervention technique. Il suffit de la coller derrière un écran et on à un PC d’information qui peut rendre service à un CDI ou une bibliothèque pour une somme dérisoire. 189€ pièce, un écran à 100€, un clavier avec trackpad anti vandale dans un bout de medium e 3 cm d’épaisseur et hop : Une soluce autonome pour quoi ? 500 € max ? C’est rien pour une mairie, ça ne se vole pas, ça ne tombe pas en panne et ça peut se laisser tripatouiller par le public sans crainte.

    Répondre
  • 1 décembre 2015 - 23 h 44 min

    Pour une fois je ne suis d’accord avec personne ! Pour du libre, avec une petite machine peu puissante et clairement très ciblée : c’est beaucoup trop cher ; par contre pour une machine a vocation pro, sans intervention et ultra fiable, c’est donné à un point tel que cela ne fait pas sérieux !

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 0 h 14 min

    Mouais, on se heurte un peu aux limites du concept: On paye un trop grosse part de développement pour faire tourner une mobylette comme une 125! Tout le monde préférera acheter la 125 qui fera le job sans s’emmerder ni se lier avec une distro spécifique aux kernels tunés, à la pérennité en prime douteuse: Si le marché pro va vers le libre, c’est aussi car il évite désormais comme la peste le “supplier lock-in”. Les crises depuis 2000 et qq grands noms tombés ont laissé des traces.

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 0 h 42 min

    euh… J’ai pas trop compris le concept…c’est quoi la difference avec une “bete” clé pc en hdmi?

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 0 h 42 min

    Disons que les gens qui assignent un prix a leur temps et les gens sont intéressés par les Pi sont assez différents.

    D’un coté un bon boitier + un bon OS préinstallé avec 3 scenarios d’utilisation immédiatement exploitables, le tout testé et avec du support, ca économise largement la demi-douzaine d’heures que les 120€ de surcout par rapport au Pi+accessoires représente.

    De l’autre coté, si mon temps n’a pas de valeur et que bidouiller m’amuse, on me demande un bras pour m’enlever mon plaisir.

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 1 h 04 min
  • 2 décembre 2015 - 1 h 29 min

    Même si j’étais une mairie, ça ne me viendrait pas à l’idée de payer 79€ pour un truc appelé Linutop OS. En tant que particulier, encore moins. Sans compter qu’on y trouve rien de révolutionnaire.

    C’est pas comme si on avait pas déjà des dizaines d’OS pour Rpi complètement libres pour tous les types d’usages.

    Du coup, expurgé de son OS louche, le boitier devient incroyablement trop cher pour n’importe quel usage qu’on veuille en faire.

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 1 h 40 min

    Hello…

    Je suis en train de bosser sur un petit projet : dans les magasins du clients, une boite spécifique permet de diffuser des vidéos publicitaires. La boite coute 400€ et il faut la changer quand les messages changent. C’est une rente.

    Le client est Ok pour payer la nouvelle boiboite à 200€, et seulement une carte mémoire quand les pubs changent. La boiboite c’est une Rasp, et 200€ il est content.

    Comme quoi, tout dépend du référentiel.

    Et Pierre, il y en a marre que tu prennes ton lectorat pour une vache à lait et que tu mettes des articles sponsorisés de partout, non mais, un peu de déontologie tout de même !

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 2 h 08 min

    @Popol: La différence entre la réalité et la pratique c’est que quand Monsieur (ou Madame) le maire dit : “Je veux une borne d’accueil avec un accès Internet pour aller sur le site de la ville dans l’entrée de la mairie”, personne ne répond “Je vais vous bricoler ça avec un vieux PC vous inquiétez pas, ça va vous coûter 200€ de matos sur le bon coin.” Ça n’existe pas.

    La mairie fait un appel d’offre, cherche des solutions stables et va a les payer avec de l’argent public. 60 à 90 jours après que le matos soit installé. Quelques entreprises vont répondre, déposer un projet, budgétiser sur 3 ou 5 ans l’entretien et assurer un taux de panne minimal. Rien que pour cette phase il y a une somme a débourser pour l’entreprise qui va tenter ce marché.

    La mairie prend alors les paramètres en ligne de compte et à la prochaine réunion du conseil municipal choisit le projet le plus adapté à l’aide d’u scrutin.

    Et là, trois cas de figure, la mairie va chsoisir :
    Soit une boite classique qui proposera de poser un gros PC sécurisé par un câble anti-vol générique avec un Core i3, 4 Go de ram et 1 To de stockage sous Win10 à 2000€ pièce. (Le même PC qui te fera surement hurler que c’est du gâchis d’installer un Core sur un PC destiné à afficher une seule et unique page web sur Internet Explorer en plus alors qu’une simple Raspbeerry Pi peut le faire !!!).

    Soit une boite nationale type Dell qui proposera sa solution clé en main à 1500€.

    Soit une boite locale avec une solution Linutop en Rpi sous Linux à moins de 500€.

    Qui la mairie va prendre en face du cahier des charges de Linutop : Pas de maintenance, le soft se remet à zéro à chaque démarrage pour être toujours nickel. En cas de panne matérielle, le boss de la boite qui installe envoie un gars avec une autre machine dans la poche, la change et replace la carte MicroSDHC. Temps de réparation 10 minutes. Pas d’immobilisation, pas de mises à jour a faire du poste, pas d’antivirus a installer, pas de risque de vol et pas de plantage puisqu’il suffit de rebooter l’engin pour qu’il fonctionne à nouveau.

    Enfin, Linutop existe depuis pas mal d’années et à beaucoup de clients qui ne sont pas des guignols :

    Thales Instruments GmbH, Google Ireland Ltd, British Telecom plc, France Telecom R&D, SES ASTRA S.A. , Conseil Régional Île-de-France, Ministere de la Defense, Storm Weather Center, Meteomedia AG, Meteo-France, MIT, Georgia Tech, CNRS, INRIA, INRA, Fraunhofer IPA Stuttgart, IUFM de Paris, Bosch Elektronika Kft., Groupe Parisot SAS, viking test services, NANOTECH, ArcelorMittal (J’ai pas tout listé)

    Chasser d’un coup de plume la partie logicielle sous prétexte que c’est une petite boite française que l’on ne connait pas au profit d’un OS “libre” non sourcé et sorti du chapeau me parait peu fair-play. Linutop OS est stable et efficace, a plein de services intéressants et fait ce pour quoi il a été conçu depuis des années. Linutop a été lancée en 2006 et pousse l’Open Source comme une solution innovante et adaptée à de multiples usages depuis cette date.

    Et bizarrement je n’ai jamais trouvé plus acharné adversaire à cette boite que d’autres libristes.

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 5 h 09 min

    Se faire du business sur le dos du monde libre, je trouve ça dégueulasse… Et ce n’est pas tellement judicieux lorsqu’on observe le prix des tablettes, même de base plus puissants que cette chose, pour le même prix (sans l’offre logiciel, certes, mais sous Windows après tout est possible).

    Je comprends mieux pourquoi maintenant Microsoft a investi le monde des tablettes avec son Windows… Linux a raté ce virage à 90°, dommage.

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 5 h 19 min

    Je pense qu’il aurait fallu présenter l’article autrement : ne pas aller sur le matériel, mais l’offre logiciel.

    Car finalement, en voyant la tôle de métal très cheap (qui ne vaut rien !) recouvrir la RPI 2 et quelques clés USB ou cartes SD, on se dit que la différence de prix est injustifiée.

    C’est l’offre logicielle qu’il aurait fallu présenter, détailler, etc… Surtout que c’est un article qui vise les professionnels, pas les geeks ni les particuliers. Enfin c’est mon avis.

    On constate que sur le marché pro, il n’y a plus de limites. Même le monde libre est exploité, à en perdre sa vraie nature. Tout le monde est partout, il n’y a plus de filon juteux.

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 7 h 34 min

    Aie aie aie…

    C’est certain, Linux n’est pas dans les tablettes ni dans les téléphones.

    Mais Android, c’est quoi au fait Sopilou ? Un système Microsoft ?

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 7 h 38 min

    Et les fermes de serveurs internet, qui tournent à 70% sur Linux, il faut les arrêter parce que “c’est dégueulasse de se faire du fric sur du libre” ?

    Tous les objets qui ont un processeur et qui n’ont pas d’écran fonctionnent sous Linux. Par exemple ton routeur ou ta freebox. Pour commencer. Et ton NAS aussi. Et ta TVBox. Si ta téloche est intelligente, il y a des chances aussi. Etc…

    Sopilou, je crois que certaines choses n’ont pas bien été comprises.

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 8 h 47 min

    @Sopilou: euh… 80% du billet s’intéresse aux usages. Les 20% restant à l’emballage… Je vois pas trop le soucis. Quand à l’exploitation de l’Open Source, Libre ne veut pas dire gratuit. Encore une fois il n’est pas pire ennemi du libre que certains “libristes”…

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 8 h 52 min

    @Sopilou: comment l’argument de la puissance peut-t-il se retrouver ici ? Une tablette est plus puissante ? La belle affaire elle ne sait pas faire le même boulot. C’est comme comparer un tracteur et une tondeuse pour tondre mon petit jardin. quand à ton coup d’oeil magique pour déterminer que la tôle est “cheap” au vu d’une photo…

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 9 h 14 min

    @sopilou : A ta place, je me lancerai sur le créneau !!!

    Si tu sais faire une entreprise qui commercialisera un équivalent de ce linutop pour, mettons 99€, tu vas leur bouffer le marché direct !
    Et en plus, rien ne t’empéchera de donner une partie de ta marge a la fondation GNU, ou autre association de ton choix !

    Bref, fonce. Et tu verras comme c’est simple de mettre un produit sur le marché ! (oupa).

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 9 h 16 min

    Merci Pierre pour l’article (sponsorisé ! enfoiré ! ;-))

    Je trouve ça très intéressant quand je vois que le moindre devis demandé à des sociétés d’informatique me propose des solutions à 1000-2000 euros pour faire peu ou prou la même chose…
    Et oui les amis tout est plus cher dans le monde pro… car comme dit précédemment : le temps c’est de l’argent… donc oui on pourrait s’amuser avec mon collègue féru d’info et proposer la même solution pour 200 euros… mais en combien d’heures ? et on fait quoi si ça tombe en panne ? y a une garantie ? et donc au final ça coûtera plus cher à ma société…

    Vous voyez le blog de Pierre comme un truc adapté à votre situation perso alors qu’il cherche à parler du domaine des minimachines à tout le monde !

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 9 h 19 min

    Hello,

    Il y a quelques années, j’avais testé Linutop avec comme objectif la mise en place de panneau d’information et de présentation des salles/réunion pour le bâtiment dans lequel je suis responsable info (6000m²).

    J’ai été assez déçu du resultat et du mode de gestion de présentation possible des salles et des infos dont j’avais besoin. J’ai du coup développé en un ou deux jours une application toujours utilisée aujourd’hui et qui a été adaptée pour un autre bâtiment, une simple appli Saas dans laquelle la secrétaire saisi le strict nécessaire.

    Au niveau matériel, bien sûr, un raspberry peut faire alors l’affaire, sous n’importe quelle distribution qui intègre un mode graphique pour un navigateur Web…

    Répondre
  • Guy
    2 décembre 2015 - 10 h 05 min

    Y a quelques années on a acheté au taf une TV qui intégrait un boitier avec windows et un logiciel pour passer un ppt en boucle : 4000€ HT. Là, je pense qu’ils se sont bien gavé. Le logiciel était tellement pourri qu’on vite fait d’y mettre une debian qui diffusait en boucle un pdf généré automatiquement par ailleurs …
    Mais là, reprocher à une petite boite de doubler sur le matériel (alors qu’il y a de l’intégration, du support, …) sans bloquer personne avec du proprio je trouve que c’est mesquin.
    Il faudrait que gens comprennent que pour vivre de cette activité le mec (s’il est seul ?) doit en vendre entre 50 et 100 par mois. Le proprio a encore de beaux jours devant lui …

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 12 h 30 min

    @Pierre: Dans ton commentaire précédant, tu dis:

    “@Rr: Oh oui mon dieu, article sponso, sur un site sans pub…”

    J’ai cru que tu voulais dire “un article sponso pour une fois, c’est pas grave, dans la mesure où le site est sans pub habituellement”.

    D’ailleurs, Thera, dans le commentaire en dessous du mien a eu la même interprétation visiblement.

    Tout va bien donc, ce n’est qu’un malentendu!

    @Jocelyn Canonne: si pour toi ce n’est pas grave qu’on mélange des pubs et des “vrais” articles sans te donner les moyens de faire la différence alors oui j’espère que tu ne vis pas dans le même monde que le mien.

    Mais ce n’est finalement pas le cas du ce billet!

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 12 h 45 min

    @Guy

    les facteurs economiques n’excusent rien, ca reste un poil force pour un boitier et une distro preconfiguree (d’ailleurs leur ‘autonome’ me fait sourire). Apres ca reste un marche particulier, les gens sont peut-etre pas a 50 euros pres si c’est des commandes de gros, et peut-etre qu’il y’a des negociations dans ces cas la.

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 14 h 19 min

    P….n! la prise de tête pour une solution qui ne cible absolument pas les grincheux !

    Ca m’a collé mal à la tête.
    Pierre, je t’offre un café pour le dérangement, merci pour ce blog de qualité et ses articles infomercials sponsorisés de la world company qui tue…

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 14 h 25 min

    @Blad3Runn3r: A la rigueur je veux bien écrire des billets sponsorisés pour la COMICAOL ou une boite qui vend du Blue Mountain… Merci !

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 16 h 05 min

    @goub: Il ne faut quand même pas sortir d’une école supérieure pour voir la différence. Pour suivre le blog depuis des lustres, c’était très aisé…
    Si mon monde me permet de faire cette différence, et ce, en lisant un article jusqu’au bout, définitivement, oui, je préfère le mien.

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 18 h 32 min

    @Sopilou: gnnn ???
    euh et red hat c’est quoi ?
    pas franchement jeune mais très pro et avec un support derrière (pour l’open source, c’est plus le support qu’on “achète”, pas le logiciel justement)
    et ils sont à plus de 50% dans la contrib à linux justement (tant log que financier si je ne m’abuse d’ailleurs)

    @ tous les grincheux
    et les charges et taxes alors !!!
    commencez par monter une société et voyez combien ça coûte même sans RIEN faire comme chiffre d’affaire (même la première année au “forfait” urssaf), après on pourra reparler du prix
    (surtout quand on sait que le statut original d’auto entrepreneur – qui ne s’applique pas à linustop (voir infogreffe) n’existe plus sous sa forme originelle – vous gagnez rien vous payez rien, c’est finit !)

    il y en a qui réalise pas bien ce qu’implique d’avoir une boite

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 19 h 31 min

    @StarLord : android, c’est la plus belle enc–rie du siècle, avec des développeurs qui ont travaillé gratuitement pour google en 100% libre, en échange de quelques privilèges sur des serveurs et des forum, puis une fois que tout a été bien programmé, google a continué tout seul sur la base libre réutilisée et planté tout le monde.

    De la part de google ce n’est p

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 19 h 31 min

    pardon :

    pas étonnant, c’est dans leur ADN, mais les libristes, ils sont un peu trop naïfs.

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 22 h 57 min

    @Pierre Lecourt: Un logiciel sourcé mais non libre, je connais. Mais l’inverse, non…

    Sinon, OK pour les articles dédiés pros, j’avais loupé ce “virage”. Parce que ça parle beaucoup de chinoiseries sur minimachines, et de bricolage. Ce retrouver avec un article ventant du clé en main me semblait bizarre.
    Peut être serait-il utile (c’est moche :( ) de mettre des catégories ?

    Répondre
  • 2 décembre 2015 - 23 h 05 min

    @Thera: Non sourcé cela veut pas dire sans code source. Cela veut dire que le commentateur dit “il y a également d’autres logiciels qui existent et qui font pareil” mais sans filer les noms. Un peu facile…

    Bof pour les catégories, chacun est libre de lire et de comprendre. Il n’ y a pas de virage particulier ici, cela colle en plein avec le reste des minimachines et je parlais déjà de Linutop sur Blogeee (et de plein d’autres trucs à vocation pro d’ailleurs.) Si cela peut intéresser des particuliers c’est très bien, pour moi l’intéret est de faire découvrir la solution dans tous les sens du terme : Pour d’éventuels clients mais également pour d’éventuels concepteurs de produits. Qui sait si un lecteur aura pas d’un coup dl’étincelle d’une super utilisation de son Rasp pour fabriquer un outil étonnant et novateur qu’il pourrait proposer sur ce support ?

    Avec des cartes Rasp à 5$ désormais, le premier qui propose une solution clé en main adaptée pour des usages courants pourrait faire un carton. La carte ne comptera presque lus dans l’équation, seul le soft aura de l’importance.

    Répondre
  • 3 décembre 2015 - 11 h 54 min

    je trouve l’article tous à fait dans l’esprit du blog à savoir faire découvrir des mini-machines et leurs usages
    Etant geek mais aussi pro j’ai dans le même blog l’actualité des deux mondes
    Après si les gens arrive pas à comprendre qu’un boitier clés en mains à 189€ est moins chères que passer 3 heures à installer un pc dédié à l’affichage dynamique à un taux minimum de 40 à 50€ de l’heure ben faut réapprendre les additions
    Et avant que ça hurle à la mort il faut savoir qu’en France 40 à 50€ de l’heure c’est pour avoir du 15€ de l’heure à l’arrivée une fois que tous les RSI, URSSAF et conssors sont passés
    Ben oui on est pas à son compte avec les emmerdes quivont avec pour gagner le SMIC

    Répondre
  • 3 décembre 2015 - 13 h 24 min

    @Pierre Lecourt:

    “Et bizarrement je n’ai jamais trouvé plus acharné adversaire à cette boite que d’autres libristes. ”

    Depuis l’époque de Blogeee ou tu t’es fait pourrir parce que tu voulais juste parler de Logiciels Libres sans en être un militant exclusif, ça devrait plus te surprendre ;)

    Moi il y a deux comportements qui m’ont fait progressivement arrêter d’etre un militant libriste actif :

    Les libristes radicaux et utopistes qui voudrait que tous les projets sont financés exclusivement par des donations volontaires (en citant wikipedia en exemple) et critiquent toute utilisation commerciale et tout service vendu sur une base de Logiciels Libres.

    Et a l’opposé les pseudo libristes bas du front pour qui libre = gratuit et donc que faire commerce de logiciel libre c’est de l’escroquerie, et que moi je te fais tout moi même sans jamais donner d’argent a personne.

    Maintenant, je continue a utiliser des OS libres au quotidien, mais je n’en parle plus, ça me laisse du temps pour autre chose…

    Répondre
  • 3 décembre 2015 - 14 h 52 min

    Une bien belle arnaque… J’ai un Raspberry PI 2 sous Ubuntu Mate avec un boitier et un certe très rapide… ça coute bien moins cher que ça…
    C’est une honte de profiter du libre comme ça.

    Répondre
  • 3 décembre 2015 - 14 h 59 min

    @Franck Canonne: “L’autre jour j’ai vu un PC avec Visual Studio Ultimate à 10 000€ ! Une bien belle arnaque parce qu’a j’ai le même PC niveau composant et je l’ai payé 2000€ !!!” ou bien. “L’autre jour j’ai vu une PS4 avec 40 jeux neuf vendue 2500€ !! Une bien belle arnaque puisque j’ai payé ma PS4 seule 299€”.

    De la notion de coût de développement et de prestation professionnelle…

    Répondre
  • 3 décembre 2015 - 15 h 04 min

    Je défend depuis bien longtemps le logiciel Libre, j’utilise Linux (Emmabuntüs), j’utilise le Raspberry PI, j’organise des install party, je suis membre de l’April… Bref, je ne suis pas un newbie…
    Je trouve honteux cette exploitation du Libre… Enfin avec ce genre de marge.
    Faut pas déconner.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *