Lenovo Yoga AIO 9i : un All In One 32 pouces sous Raptor Lake-H et RTX 40

Le dernier All In One Lenovo Yoga AIO 9i propose dans un écran 32 pouces un équipement tout à fait convaincant pour jouer ou travailler.

Elégant et performant, le Lenovo Yoga AIO 9i se présente comme une solution All-In-One qui n’a pas vraiment a rougir d’un PC plus traditionnel. Bien équipé et surtout beaucoup plus agréable à regarder qu’une solution tour classique, il est fait pour être intégré dans une pièce à vivre.

Le Lenovo Yoga AIO 9i est un tout en un construit autour d’un duo de composants Intel Raptor Lake-H et Nvidia GeForce RTX 40. Des puces de dernière génération qui vont apporter de la réactivité à cet engin de 32 pouces de diagonale affichant en 3840 x 2160 pixels grâce à une très belle dalle IPS. Bordures fines, luminosité de 600 nits, fonction HDR et colorimétrie certifiée 100% sRGB. Cet excellent affichage profitera non seulement d’un excellent moteur technique mais également de l’excellent travail de designs des équipes de Lenovo.

L’engin est posé par un pied permettant de l’adapter en hauteur et rendre l’affichage très aérien. Une sorte de tube métallique fait la jonction entre la base qui porte l’ensemble et l’écran. Ce tube porte non seulement les 32 pouces de l’affichage mais il comprend également la connectique de l’affichage et son alimentation, de telle sorte qu’aucun câble de sera visible pour l’utilisateur.

La partie technique est en effet située dans le pied du Yoga AIO 9i avec des puces Raptor Lake-H Core i7-13700H ou Core i9-13900H à destination première des ordinateurs portables mais qui peuvent ici proposer un design fin et discret dans un All-In-One. Le reste de la machine comprend un circuit graphique Nvidia GeForce RTX 4050 qui proposera d’excellentes performances graphiques pour un engin de ce type. De quoi non seulement profiter d’une accélération vidéo en multimédia mais également offrir de bonnes performances de jeu et une prise en charge matérielle d’une foule d’applications de création en 2D, 3D et vidéo.

L’ensemble de la connectique se retrouvera donc sur le pied du Yoga AIO 9i avec une disposition orientée vers l’arrière pour ne pas gâcher l’esthétique de l’ensemble. La mémoire vive embarquée sera de 16 à 32 Go de LPDDR5, quant au stockage il évoluera de 512 Go à 1 To en NVMe PCIe Gen 4. 

La connectique est assez complète avec un USB 4.0 au format Type-C qui pourra éventuellement permettre de connecter un dock. Un second USB 3.2 Gen2 Type-C avec sortie vidéo DisplayPort et charge Power Delivery 3.0 en plus des données classiques. Deux ports USB 3.2 Gen2 Type-A seront également présents ainsi qu’une sortie vidéo HDMI 2.1 pour piloter un éventuel second écran. Un port jack 3.5 mm combinant casque et micro est là mais pas de port Ethernet natif. Sans doute parce que l’engin a été pensé pour rester relativement aérien et pouvoir être déplacé de table en table en profitant d’un module Wi-Fi6E et de Bluetooth 5.2 pour se connecter.

Livré sous Windows 11 Home ou Pro, le Yoga AIO 9i mesure 72.4 cm de large pour 25.3 cm de profondeur et 53.81 cm d’épaisseur. Il pèse 8.17 kg et embarque nativement un ensemble webcam 5 mégapixels avec fonction infrarouge et œilleton de sécurité ainsi qu’un double micro pour proposer une réduction de bruit d’environnement actif. Pas encore de tarif de vente ni de réelle disponibilité annoncée, le Lenovo Yoga AIO 9i sera sans doute livré avec un clavier et une souris sans fil.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

4 commentaires sur ce sujet.
  • 10 janvier 2023 - 22 h 16 min

    Franchement le design et la compacité du produit (pied pc ultra fin) sont étonnants, un All in One aussi bien à l’aise sur le bureau d’un graphiste que sur celui d’un notaire ,merci pour l’info Pierre !

    Répondre
  • 11 janvier 2023 - 8 h 11 min

    Avec son pied métallique et son socle qui abrite la partie intelligente de la machine, on dirait une réinterprétation moderne du fameux iMac G4 « Tournesol ». Le design est vraiment réussi.
    Mais ayant eut ce genre de machine par le passé, le problème de ces designs très léchés, c’est l’évolutivité/réparabilité catastrophique: c’est digne d’une tablette:/
    A voir si celui-ci à au moins le stockage et la ram accessible…

    Répondre
  • 11 janvier 2023 - 9 h 35 min

    Original, curieux de voir comment « l’articulation » du système mécanique.

    Répondre
  • 11 janvier 2023 - 16 h 20 min

    Hello, je me demande comment se connecte le pied et l’écran si ce tube est articulé. C’est super bien fait.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *