Lenovo ThinkEdge : des MiniPC Tiger Lake passif et renforcés

Les Lenovo ThinkEdge SE30 et SE50 sont des MiniPC industriels construits pour proposer de bonnes performances de travail dans un châssis à la fois compact et résistant.

La nouvelle gamme Tiger Lake de Lenovo ThinkEdge comprend le SE30 annoncé en Corei3 et i5 et un SE50 apparemment livré sous Core i7. Le concept pour ces deux machines est identique. On crée une carte mère ultra compacte et on l’emballe dans un énorme châssis composé de fines ailettes d’aluminium. Ce sandwich indigeste permet aux machines d’encaisser la chaleur dégagée par le système de manière totalement passive.

Lenovo ThinkEdge SE30

Avec aucune pièce mécanique à leurs bords, les deux Lenovo ThinkEdge sont construits pour fonctionner de manière permanente quelques soient les conditions extérieures. Enfin presque. Lenovo garanti le fonctionnement 24h/24 et 7j/7 à des températures variant de -20 à 60° Celsius. De quoi imaginer un système embarqué dans mobilier urbain qui n’aurait pas trop à craindre de la météo d’un pays tempéré.

Le Lenovo ThinkEdge SE30 est prévu pour le début de l’été et sera disponible en Core i3-1115GRE ou Core i5-1145GRE vPro accompagné d’un maximum de 16 Go de mémoire vive en double canal DDR4 et jusqu’à 1 To de stockage PCIe NVMe. Le tout est enfermé dans un châssis d’un encombrement de 0.8 litre proposant une assez large connectique. 

Lenovo ThinkEdge SE30

On retrouve ainsi des sorties HDMI, DisplayPort et Thunderbolt 4 mais également deux ports USB 3.1 Gen 2 Type-A, un USB 3.1 Gen 2 Type-C, un port jack audio combo, un Ethernet Gigabit et deux ports séries RS-232 pour piloter divers équipements externes. Le stockage est assuré par deux slots M.2 2280, un troisième slot M.2 2230 permettra de brancher un module Wifi et Bluetooth. Enfin, un slot M.2 2042 permettra d’ajouter un module 4G ou 5G optionnel .

Le Lenovo ThinkEdge SE30 sera livré sous Windows 10 dans sa version IoT mais pourra également être livré avec une version optimisée d’Ubuntu 20.04 Server.

Lenovo ThinkEdge SE50

Le Lenovo ThinkEdge SE50 est moins détaillé. Il devrait également être livré avec des processeurs vPro mais qui monteront en Core i7 avec 32 Go de mémoire vive DDR4 et 2 To de stockage. Plus massif, ce second modèle occuperait un espace de 2 litres. Un encombrement qui lui permettra d’obtenir une certification IP50 de résistance à l’eau et à la poussière.

Lenovo ThinkEdge SE50

Le SE50 pourra travailler dans des températures allant de 0 à 50°C. C’est typiquement le genre d’ordinateur qu’un industriel va intégrer dans une presse d’imprimerie pour piloter l’ensemble des processus ou qui va être aux commandes d’une chaine de montage robotisée. Le SE30, de son côté, sera parfait pour afficher des données, en relever et transmettre le tout à distance quelles que soient les conditions environnementales.

Source : Liliputing


secret
3 commentaires sur ce sujet.
  • 4 mars 2021 - 22 h 29 min

    Les machines sans ventilateur sont un vrai soulagement pour ceux qui comme moi sont très sensibles au bruit.
    Plus vicieux : les sifflements électroniques d’alimentations ou des trucs aberrants comme le petit chuintement qui vient de l’écran de mon portable quand je déplace la souris.

    Répondre
  • JLE
    5 mars 2021 - 1 h 57 min
  • 6 mars 2021 - 8 h 31 min

    Oui, c’est bien ça. Le Surface Book couine quand il est réglé sur performances moyennes/haute et un peu moins quand il est au minimum, la souris fait couiner l’écran, c’est pire encore quand j’utilise le Dock. Heureusement, il existe une solution : débrancher l’alim’. Je profite alors de trois à quatre heures de relatif silence avant de devoir rebrancher le bestiau.
    Pareil pour le transformateur du Raspberry Pi, juste à mes pieds, qui émet un très faible sifflement.
    J’ai donné mon casque Bluetooth qui soufflait en permanence.
    Et ainsi de suite.
    (mais je conviens que je suis dans la catégorie des personnes très vite agacées par les petits bruits)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *