Lenovo Air 2018 : un super ultraportable réservé au public chinois

En 2016, Lenovo lançait une gamme Air en Asie. Une gamme qui n’est jamais apparue en Europe ou ailleurs. Sorti le même jour que le Xiaomi Mi air, ce 13.3 pouces a continué son bonhomme de chemin. Le Lenovo Air 2018 semble prendre sa relève.

Le Lenovo Air 2018 est un ultraportable de 13.3 pouces assez classique vendu uniquement en Chine. J’ai, une fois, interrogé les équipes Française de la marque au sujet de cette gamme et provoqué des réactions inattendues. Après l’incrédulité, ce fût au tour de la stupeur. La première a été provoquée par l’évocation du premier produit sorti en 2016 et la seconde à la découverte que ce produit existait bel et bien mais était totalement invisible aux équipes Européennes de la marque.

Lenovo Air 2018

Parce qu’a mon sens, il se vendrait plutôt pas mal le Lenovo Air en Europe. Il s’agit d’un engin qui ressemble beaucoup aux Xiaomi Air 13.3 pouces qui sont assez bien importés chez nous. Je suppose qu’un engin équivalent mais disposant d’une garantie en France signée par Lenovo ferait un carton. Bizarre de voir que ce type de machine reste cantonnée en Chine quand on voit l’appétit des importateurs.

Lenovo Air 2018

Le Lenovo Air 2018 propose un équipement très correct avec une ergonomie agréable en partie due à son affichage qui occupe une grande place sur la partie haute de la machine.

Lenovo Air 2018

Avec ses bordures fines (5.95 mm sur les côtés  et 9.4 mm en haut), l’écran du Lenovo Air 2018 occupe 83% de l’espace, l’engin gagne en légèreté et propose un 13.3 pouces dans un encombrement de 12.5″ classique.

2018-04-18 11_46_50-minimachines.net

L’affichage est un FullHD sans options supplémentaires vers une définition plus haute.

2018-04-18 11_44_07-minimachines.net

Deux finitions sont disponibles : or ou argent

La partie audio est confiée à Harman Kardon et on retrouve des fioritures assez agréables sur l’engin : Lecteur d’empreintes digitales, USB Type-C, double port USB 3.0, sortie HDMI et  jack audio 3.5 mm. La batterie est une 45 WHr avec un système de charge rapide, son autonomie annoncée est de 8 heures. Une webcam est disponible au dessus de l’écran de l’engin. Un lecteur de cartes SDXC complète la connectique.

2018-04-18 11_43_52-minimachines.net

Le clavier est de type Chiclet, il dispose d’un rétro éclairage et propose une course de touche de 1.3 mm de profondeur.

Deux variantes sont disponibles : Le premier est un Core i5-8250U avec 8 Go de mémoire vive et 256 Go de SSD PCIe épaulé par un chipset graphique Nvidia MX150. Un ensemble qui offre de bonnes performances et que l’on croise depuis quelques temps dans les machines ultraportables de Xiaomi.  Le second est encore un 8 Go de mémoire vive, 256 Go de SSD PCIe mais son processeur est un Core i7-8550U toujours épaulé par un chipset Nvidia MX150. 

2018-04-18 11_42_36-minimachines.net

Les deux modèles sont dissipés par un double ventilateur actif et via le châssis en aluminium usiné qui l’enveloppe.

Le prix de départ de cet engins est de 5499 Yuans soit environ 700€ pour la version Core i5, le modèle en core i7 est annoncé à 7000 Yuans soit environ 900€.

sources : Liliputing, JdGizmoChina et ITHome

9 commentaires sur ce sujet.
  • 18 avril 2018 - 14 h 07 min

    Peut-être que les chinois sont des consommateurs plus responsables que les français, et que le marché tire vers eux des machines cohérentes et de qualité ?
    Alors que le marché français, trop moutonnesque, subit un marketing obsolète qui essaie de vider les stocks avec du matériel dépassé ou pétri de délire d’innovateurs sans ambition ?

    Répondre
  • 18 avril 2018 - 14 h 18 min

    J’aime bien le rapport qualité/prix. On est sur une version light du Xiaomi Laptop Pro.
    Par contre, je n’aime absolument pas le design…

    Répondre
  • 18 avril 2018 - 16 h 29 min

    Les bordures en bas de l’écran sont juste énorme.

    Répondre
  • 18 avril 2018 - 17 h 24 min

    @Lechinois: Oui, c’est clairement une bonne idée pour éviter de cacher l’écran avec ses mains quand on pianote…

    Répondre
  • Rab
    18 avril 2018 - 21 h 01 min

    Le trackpoint disparait :-( :-( :-(

    Répondre
  • 19 avril 2018 - 6 h 58 min

    @Pierre Lecourt:

    Je ne me suis jamais pose la question de savoir si mes doigts pouvait ou pas cacher une partie de l’ecran. Juste que j’ai vraiment du mal tout de meme a trouver en 2018 ce genre de design “jolie” face au Huawei matebook X pro…

    Répondre
  • 19 avril 2018 - 9 h 33 min

    @lechinois:
    Déjà que le marché hardware est plutôt morne voire atone depuis quelques années; si en plus on pinaille devant un design de ce genre, que je trouve sobre personnellement, en restreignant ses choix par un critère (futile amha) de plus, on n’a pas fini de ne rien trouver ayant une valeur d’usage convenable, non ?

    Répondre
  • 19 avril 2018 - 15 h 50 min

    @Stardreamer: On vous dit que la machine n’est vendu qu’en Chine et vous l’extrapolé en “il n’y a que les français qui ne le vende pas parce que les consommateurs sont des moutons… Franchement, il faut vraiment être un mouton pour dire que les autres sont des moutons…

    Répondre
  • 20 avril 2018 - 8 h 12 min

    @laurent:

    Tu as raison. Cependant je trouve le marche des ordinateurs est bien moins dynamique en terme de nouveaute que celui des smartphones. Yota phone pour le eink, iphone X pour le notch, Galaxy S8 pour le infinite display, on a beau aimer/pas aimer il faut aussi avouer que l’innovation en terme de design ne se limite pas a juste un poids et des connectiques moindres ….

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *