Leap Motion racheté par une société de contrôle haptique anglaise

Leap Motion, la société qui avait lancé la technologie de contrôle dans l’espace du même nom en 2013, vient d’être rachetée pour 30 millions de dollars par UltraHaptics. Société Anglaise de développement de contrôles haptiques.

Six ans se sont écoulés depuis le Buzz planétaire de Leap Motion. La marque qui, avec de simples capteurs infrarouges et un algorithme un peu fou, permettait de comprendre les objets situés dans son champ de vision. En 2013, la Start Up recevait 300 millions de dollars et réussissait un financement participatif magistral.

Leap Motion

Faute de développements réellement utiles, d’intérêt pour les dévellopeurs à vrai dire avec un modèle économique passant exclusivement sur un store un peu moisi piloté par Leap Motion lui même, la sauce n’a pas pris. Si la société avait simplement demandé des royalties sur les  matériels et une faible licence sur le logiciel, peut être que le sort en aurait été autrement. Mais avec l’obligation de vendre ses développements sur le store de la marque, personne n’a eu ni la publicité méritée, ni les retours financiers pour continuer à développer des applications.

Leap Motion North Star

Résultat, après une approche d’Apple pour acquérir cette technologie de contrôle gestuel, c’est finalement un autre acteur du monde de la VR qui s’en empare. UltraHaptics développe des solutions de retours haptiques pour la VR comme pour le mobilier tactile. Avec Leap Motion, ils pourront proposer une solution probablement plus efficace encore. La marque vise surtout les kiosques, les tableaux de bord et autres outils domotiques. On imagine l’intérêt d’une borne interactive située derrière la vitre d’un magasin ou l’intérêt de coupler un retour haptique qui crée une sensation de toucher d’un objet virtuel avec la visualisation précise de vos mains dans l’espace quand vous avez un casque VR vissé sur la tête.

C’est probablement la fin de Leap Motion comme produit accessible directement au grand public.

Source : The Wall Street Journal

14 commentaires sur ce sujet.
  • 31 mai 2019 - 13 h 38 min

    Qaund j’ai vu le partenariat avec HP avec leur integration dans les laptops je me suis dis que c’était le debut d’une belle avancée… mais ils ont définitivement tué leur projet avec leur store :(

    Merci pour cette nouvelle Pierre, comme tu dis cette techno sera sans doute tres utile a HultraHaptics, mais pour le grand publique… ca parrait ca sent la fin des haricots… Un peu comme le capteur Soli dont on a toujours aucune nouvelle pour le consumers market.

    Répondre
  • 31 mai 2019 - 22 h 54 min

    @Un Beau Jour: J’ai du mal à trouver ça dommage. Quel besoin vois-tu auquel cette technologie répondrait ?

    Personnellement, à part améliorer du matériel pour les handicapés, par exemple, je n’en vois pas. (Et dans ce cas, ce n’est pas vraiment du “grand public”.)

    Répondre
  • 1 juin 2019 - 9 h 35 min

    Je rêve encore d’une interface permettant de piloter simplement avec des mains sales !

    Répondre
  • 1 juin 2019 - 15 h 23 min
  • 1 juin 2019 - 16 h 09 min

    @Kikimoo: Pour ma part, je trouve toujours dommage quand une technologie qui fonctionne bien n’arrive pas a dépasser l’effet Waouh et ne trouve pas d’application pratique

    Répondre
  • 1 juin 2019 - 17 h 31 min

    @bernique nope je pensais plutôt a véto cuisinier etc etc ;-)

    Répondre
  • 2 juin 2019 - 18 h 02 min

    C’est dommage, ce produit a un tel potentiel et à cause d’une erreur de marketing ils se sont tiré une balle dans le pied dès le départ :/

    Répondre
  • 3 juin 2019 - 11 h 18 min

    @X3n0 ANOTO et leur stylos numériques ont commis la même erreur ! n’est pas apple qui veut !

    Répondre
  • 3 juin 2019 - 23 h 15 min

    @Kikimoo: Quel besoin vois-tu auquel cette technologie répondrait ?
    Arrêter de regarder au travers de nos écrans pleins de trace de doigts !

    Répondre
  • 4 juin 2019 - 2 h 16 min

    @Kikimoo: Dans le milieu chirugical, bactériologique ou médical. Dans le milieu de l’hôtellerie, dans un garage mécanique, dans tous les milieux industriels ou les équipements sont complexes. dans une station de ski ou on porte des gants. Bref dans tous les milieux ou on ne peut pas piloter un écran tactile.

    Mais aussi, au vu de la qualité et de la précision du dispositif, pour remplacer pour peu cher des solutions tactiles notamment pour le dessin ou la retouche, la prise de notes ou la modélisation 3D…

    Répondre
  • 4 juin 2019 - 5 h 49 min

    Je ne parviens pas à voir la dernière version des pages de Minimachines. Je vois dans la page d’accueil qu’il y a des réponses à ma question, mais je ne les vois pas toutes sur la page elle-même. Je sais que dans quelques jours, je les verrais mais c’est un chouïa énervant. Minimachines est le seul site avec lequel j’ai ce problème. Il y a un réglage de Firefox que j’ai manqué ?

    En tout cas, merci pour vos réponses. J’avais du mal à voir quelles utilisations répondaient à un vrai besoin avec cette technologie. (Non, ne pas se laver les mains avant de toucher un écran n’est pas un “besoin” 🤗) Je constate, pour les réponses que je vois en tout cas, qu’elles sont loin d’être toutes “grand public”. L’article terminait sur ce point et le premier commentaire aussi. D’où ma question.

    @Tabasco: Des technos intéressantes voir fascinantes dans leur fonctionnement, il y en a plein. Et si j’adore comprendre comment elles fonctionnent, j’aime encore plus savoir comment l’idée en est venue à leur concepteur. Mais qu’elle ne débouche sur rien ne me chagrine pas si elle ne correspondent pas à un besoin.

    Je dirais même que ce qui me chagrine, c’est de voir le monceau de gadgets qui encombrent caves et greniers parce qu’on a persuadé leurs possesseurs qu’ils répondaient à un besoin. Et certains d’entre eux, on doit les aider à boucler les fins de mois. Alors je reste assez méfiant quant aux technologies dont l’aspect fonctionnel est “forcé”.

    Répondre
  • 4 juin 2019 - 7 h 12 min

    @Kikimoo: Non, ne pas se laver les mains avant de toucher un écran n’est pas un “besoin”
    Désolé de t’apprendre que nous sécrétons tous une substance grasse (le sebum) à la surface de notre peau et les mains n’y échappe pas. Même avec des mains propres, nous finissons tous par dégueulasser nos écrans tactiles, à moins de se laver les mains tous les quart d’heure.

    Répondre
  • 5 juin 2019 - 7 h 20 min

    @choukky: D’où le smiley en fin de remarque.

    Répondre
  • 5 juin 2019 - 12 h 56 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *