Le NUC 12 Performance ne sera pas commercialisé

Intel ne commercialisera pas les NUC 12 Performance, la version grand public de la minimachine restera dans ses cartons.

C’est un peu la douche froide, Intel ne va pas commercialiser les NUC 12 Performance équipés  de processeurs de douzième génération et à destination des particuliers. Les modèles NUC 12 Extreme, NUC 12 Enthusiast et NUC 12 Pro seront bel et bien distribués par la marque.

Panther Canyon

Après une année 2021 déjà largement impactée par l’absence de commercialisation de NUC 11 Performance, aka le Panther Canyon, en Europe et aux US, l’année 2022 débute avec une autre mauvaise nouvelle. Les NUC 12 Performance qui étaient censé venir combler ce manque, ne seront pas non plus commercialisés. Mais si les modèles 2021 étaient tout de même apparus en Asie pacifique, et distribués au compte goutte par des exportateurs même en France, leurs remplaçants resteront au placard.

Panther Canyon

Une mauvaise nouvelle pour certains acteurs professionnels qui attendaient cette gamme pour répondre à de nombreux appels d’offre. Les NUC  Performance étant un savant mélange de compacité et de puissance proposé avec un prix et une garantie qui collent parfaitement à certains besoins. Les NUC 12 Pro seront, quant à eux, bien distribués ainsi que les modèles plus encombrants que sont les NUC 12 Enthusiast et NUC 12 Extreme. 

Pour rappel, les NUC 12 Performance sont des engins de 11.2 cm de côté pour 38 à 56 mm de hauteur qui devaient embarquer des puces Intel de douzième génération Alder Lake en 15 à 28 watts de TDP. Cette info dévoilée par FanlessTech m’a été confirmée par plusieurs sources pour 2022. Mais le site web va plus loin en indiquant qu’Intel pourrait mettre purement et simplement fin à cette gamme grand public de NUC dans le futur. Réservant ce format compact aux seuls usages professionnels.

Minimachines-01-2022

La marque cherchant peut être à pousser ses solutions NUC 12 Extreme pour le grand public avec des modèles désormais capable d’une meilleure évolution : la présence d’un socket LGA1700, d’un support de carte graphique secondaire, de slots de mémoire et de stockage ne le différenciant plus que de peu d’une machine Mini ITX standard.

Reste également les NUC Pro qui sont quasi identiques aux modèles NUC 12 Performance. La présence de puces avec des fonctions vPro n’étant pas spécialement problématique pour le grand public. Il reste à voir les tarifs de ces versions particulière, Intel peut très bien décider d’assagir sa ligne de prix et faire des NUC 12 Pro des équivalents techniques aux NUC 12 Performance. Ce qui aurait du sens pour la marque puisque cela éviterait 2 références quasi identiques et permettrait de baisser les tarifs globaux des engins. Encore faut-il que les distributeurs le comprennent et qu’ils décident de stocker les machines en conséquence.

NUC 12 Enthusiast

Le grand public aurait donc trois choix possibles chez Intel… Avec les modèles Pro, les NUC 12 Extreme mais également les NUC 12 Enthusiast qui devraient débarquer. Ces modèles au nom de code « Serpent Canyon » devraient remplacer les excellents modèles Phantom Canyon sous processeurs de onzième génération et solution graphique RTX de Nvidia. 

On n’a pas encore le détail complet des spécifications de ce modèle pour le moment mais la recette est inchangée : un processeur Alder Canyon associé avec un maximum de 64 Go de DDR4, trois unités de stockage et un circuit graphique indépendant en 8, 12 ou 16 Go de GDDR6. Les rumeurs étant pour le moment surtout orientées autour d’une solution Nvidia RTX 30×0.

Le fondeur va continuer à alimenter le marché « concurrent » et des minimachines sous Intel Alder Lake seront évidemment disponibles chez Lenovo, HP, Asus, Acer, MSI, Zotac et bien d’autres. Difficile de voir exactement pourquoi la marque ne proposera plus cette gamme pour le moment. Il faudra voir les tarifs des versions Pro pour se faire une idée. 

De mon côté, j’ai l’impression que le travail d’évangélisation d’Intel a été fait sur ce segment et que la marque n’a tout simplement plus besoin de proposer des NUC de ce type au grand public comme par le passé. Ses partenaires se sont fortement engagés sur ces gammes, les machines Intel étaient pionnières à leur sortie mais se retrouvent désormais en concurrence avec une foule d’autres produits équipés des puces de la marque.

A noter que la donne pourrait changer si AMD s’intéressait à son tour vraiment à ce format. On a vu que la marque était capable de proposer des processeurs sur mesures pour certains segments. Si le jeu en vaut la chandelle et si un partenaire investissait en conséquence, un MiniPC AMD Ryzen 6000 pourrait faire mouche sur le segment grand public. Ce qui pourrait conduire Intel à réviser sa position.

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

4 commentaires sur ce sujet.
  • 13 janvier 2022 - 13 h 49 min

    @ Pierre : c’est sans doute ça le problème : le NUC a été victime de son succès (d’ailleurs pas de brevets déposés par intel sur le form factor notamment ??? ou bien ont ils adoptés une stratégie de licensing ???) Tjs est il que les clones asiatiques foisonnent avec une qualité de fabrication, pour avoir pu le constater, plus qu’honorable à des prix planchers (du moins jusqu’à 2019).

    Répondre
  • 13 janvier 2022 - 14 h 04 min

    c est le probeleme quand des journalistes tombent sur des roadmap … sans explications !

    Les nuc Pro et Performance fusionnent! et donc plus de nuc 12 dans deux styles mais des nuc12 !

    Répondre
  • 13 janvier 2022 - 14 h 11 min

    @Raph: Intel gagne sur les deux tableaux, si il vend un NUC ou si il vend un processeur. Laisser des concurrents fabriquer des minimachines avec des processeurs Intel est finalement plus rentable que de les empêcher.

    Les « clones » asiatiques ont désormais un certain niveau, pour certaines marques du moins, mais n’ont pas accès aux même puces. Les dernière gen sont réservées à des marques reconnues. Et le SAV est différent entre un NUC et un truc noname acheté sur aliExpress. Les pro qui vont intégrer ces engins dans des solutions de terrain, ne veulent pas passer par un produit sans un minimum de garantie.

    @gogogadgeto: Oui je pense que le NUC 12 dédié au grand public n’a pas franchement de grosse différence fondamentale avec le NUC 12 Pro. Reste a faire passer le message auprès du grand public.

    Répondre
  • 13 janvier 2022 - 19 h 57 min

    Pour ma part j’attends surtout la sortie de Serpent Canyon, je prefererai que le choix du dGpu se porte sur une solution 3xxx Nvidia, car pour l’instant rien n’est sur, intel pourrait tres bien les equiper de leurs solutions maison Arc.
    Pour l’instant completement satisfait du Phantom Canyon, encore plus silencieux que son predecesseur Hades Canyon. Le travail fourni par intel sur le refroidssiment est impressionant.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *