Pas de NUC Panther Canyon pour l’Europe

Les NUC Panther Canyon ne seront pas distribués en Europe. La raison ? Les effets secondaires du COVID qui ont entrainé de profonds bouleversements sur les différentes chaines de production mondiales.

Pas de NUC 11 Performance, aka de NUC Panther Canyon, pour le marché européen, pas plus pour les US. Ces machines ne seront disponibles qu’en Asie Pacifique a confirmé Intel a Anandtech.

NUC 11 Panther Canyon

Le NUC Panther Canyon

Les NUC Panther Canyon sont des minimachines équipées de processeurs Tiger Lake Core i3-1115G4, Core i5-1135G7 et Core i7-1165G7. Cette nouvelle minimachine annoncée au CES 2021 n’aura donc pas un début de carrière flamboyant avec une disponibilité limitée. Le nombre de machines produites est, semble t-il, insuffisant pour adresser tous les marchés et Intel a donc préféré en limiter la distribution.

Cela est dû a de nombreux problèmes rencontrés par le marché informatique actuel. La pandémie de COVID 19 qui a paralysé à plusieurs reprises des pans entiers de l’industrie électronique a fini par y laisser des traces assez profondes. De nombreux composants sont toujours problématiques à trouver. Rendant la production de certaines solutions très complexe. Intel confirme que le souci de production n’est pas lié à ses propres puces mais à des composants tiers indispensables. Un point important à saisir pour comprendre l’étendue de la problématique dont souffre actuellement le marché. Un état qui est parti pour durer.

On le savait déjà avec les cartes graphiques de dernière génération comme les RTX 30×0 de Nvidia qui subissent des soucis de stocks catastrophiques depuis la fin de l’année dernière. Ou les consoles PS5 de Sony qui sont un autre exemple de ces soucis de disponibilités. Intel n’est pas plus épargné que les autres constructeurs. D’autres marques pourraient être affectées dans les prochains mois et les livraisons de nombreux produits se révéleront sans doute complexes.

NUC 11 Panther Canyon

Il n’y a pas de bon scénario pour ce genre de problématique

Pour Intel, la réaction de limiter la distribution des NUC Panther Canyon à un territoire donné est probablement le choix le “moins pire”. Beaucoup de clients ne vont, bien sûr, pas comprendre cette décision et auraient préféré avoir une chance hypothétique d’acheter la machine. Je dis bien hypothétique car la dilution d’un objet produit à peu d’exemplaires dans un marché plus grand de plusieurs centaines de millions de clients potentiels aurait probablement rendu ces chances bien maigres. Non seulement ouvrir à de plus grands marché rend les machines inaccessibles mais cela ouvre d’autres problèmes.

Les professionnels qui achètent ce type d’engin par lots pour équiper des bureaux ne pourraient pas accepter d’être livré à 50 ou 60% de leur demande. Ce qui rendrait les ventes encore plus compliquées. Et surtout, les particuliers n’accepteraient probablement pas l’inévitable surcout provoqué par la raréfaction du produit. Au final, tout le monde serait perdant.

RTX 3080

Intel a fait un choix qui a le mérite d’être clair, un luxe que ne peuvent pas se permettre des marques comme Nvidia ou Sony, par exemple. Impossible de sortir une console Next Gen ou une gamme de cartes graphiques sur une unique région sans déclencher une guerre de tranchées en ligne. Les deux ont préféré lancer leurs produits au niveau mondial tout en sachant très bien que leur rareté allait poser un souci à très court terme. Mais sans réelle autre alternative possible. La rareté des solutions a entrainé une attention particulière sur les cartes et les consoles qui a poussé les gens à s’équiper plus vite que ce qui était anticipé. Si vous conjuguez cela avec des pénuries globales de différents composants, pourtant parfois très basiques, vous vous retrouvez avec un sac de nœuds impossible à défaire.

Si vous limitez la distribution de votre produit à un marché unique. Les clients non ciblés ne vont pas comprendre et ne seront pas contents. Si vous distribuez à l’international, vous manquerez forcément de stock et les clients ne seront pas non plus satisfaits…

NUC11PHKi7C

Le NUC Intel Phantom Canyon sous Core i7-1165G7 et RTX 2060.

L’Europe devra donc se contenter de solutions comme le NUC11 Pro Tiger Canyon et le NUC11 Enthusiast Phantom Canyon. Il est possible que les NUC Panther Canyon finissent par  débarquer chez nous mais cela reste peu probable. La production de ces machines, si elle devait être trop retardée, serait problématique. La fenêtre de distribution serait trop courte pour être rentable entre leur lancement Européen et l’annonce de leur remplaçant.


Jaune
8 commentaires sur ce sujet.
  • 5 février 2021 - 20 h 32 min

    Vu les prix pratiqués par Intel avec son Nuc… Ils peuvent se le garder. 😄

    Répondre
  • 5 février 2021 - 21 h 24 min

    Ça, ou Intel laisse doucement la place aux constructeurs historiques. ASUS, GIGABYTE, ASRock, MSI, ECS, Minisforum et bien d’autres ont désormais leur “NUC” maison. Et ça marche bien.

    Le NUC a toujours été une preuve de concept et maintenant que la sauce a pris (tellement qu’AMD s’y est mis) il serait logique qu’Intel se retire.

    Intel vend des CPUs et se désengage du hardware (qui se souvient des carte-mères Intel il a encore quelques années ?).

    Une chose est sûre : le “NUC” (4 x 4 pouces) est là pour rester !

    Répondre
  • 5 février 2021 - 21 h 34 min

    @FanlessTech: Non je ne crois pas, ils en vendent plein, c’est un bon relais technologique et ils occupent une place à part. Pas de raison d’arrêter. Si Intel avait voulu arrêté, ils l’auraient fait il y a longtemps. La nouvelle donne d’Intel c’est un retour des ingénieurs en force, ce genre de projet est prometteur pour eux et puis c’est clairement l’avenir.

    @Seger: Tu n’es probablement pas la cible, tout simplement. Le NUC est un marché de pros et de gens voulant une solution avant tout fiable et durable.

    Répondre
  • 5 février 2021 - 23 h 35 min

    Certes, je trouve les taris pratiqués par Intel sur sa gamme NUC élevés (surtout les Canyon), cependant, Intel n’est pas Apple : il suffit d’attendre une demi-année pour trouver des remises très intéressantes, voire plus pour ceux qui ne sont pas pressés. Après NUC ou Nic-like concurrents sous Intel core, a vous de voir dans quoi vous souhaiter investir.

    Répondre
  • 6 février 2021 - 1 h 21 min

    @FanlessTech: C’était quoi le problème avec leurs cartes mères ? J’ai pas eu l’occasion d’en toucher une.

    Répondre
  • 6 février 2021 - 3 h 01 min

    @Le Breton: Aucun soucis, c’était juste plus rentable au bout d’un moment. Alors Intel est sorti du jeu. Mais je les vois pas trop abandonner une division qui gagne de l’argent et qui innove en ce moment.

    Sans compter que c’est l’équipe NUC qui pousse les autres acteurs a s’engager sur le marché de pas mal de machines : Les Compute Element par exemple, qui sont des engins réellement pensés pour différents besoins industriels et plus classiques.

    Répondre
  • 6 février 2021 - 23 h 34 min

    @Pierre Lecourt: C’est justement parce que le NUC mainstream se vend bien que le travail de R&D d’Intel est terminé. Le produit est mûr.

    Le NUC Gemini Lake s’est arraché, constamment en rupture de stock, et pourtant pas de NUC Jasper Lake sur la feuille de route. Pour Gemini Lake, c’est comme si Intel n’avait pas voulu faire d’ombre aux multiples solutions tiers (Gemini a été un énorme succès).

    Je ne vois pas Intel arrêter la division cela dit, avec les versions vPro, Gaming, et certainement d’autres form-factors en préparation ;)

    Répondre
  • 15 février 2021 - 13 h 10 min

    […] NUC11PAHi7 disponible en France ? Il y a 10 jours pourtant, Intel confirmait que les NUC Panther Canyon ne seraient pas disponibles ai…, faute d’un stock suffisant de machine. La pandémie de Coronavirus ayant impacté des […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *