Sensor Watch : transformer sa montre Casio avec un Microcontroleur

Le projet Sensor Watch consiste à désosser une montre entrée de gamme de chez Casio et à en échanger l’électronique pour une solution nouvelle. Et c’est plutôt malin.

Le projet Sensor Watch me fait penser aux coucous gris, vous savez ces oiseaux qui viennent pondre dans le nid d’une autre espèce et qui comptent sur d’autres parents pour s’occuper de leur progéniture. 

Minimachines-01-2022

Ici il s’agit d’acheter un composant, fabriqué en financement participatif, et de venir le loger dans le corps d’une montre Casio F-91W à la place de l’électronique du fabricant. Ajoutant au passage les compétences techniques d’un circuit développé pour coller aux spécificités de la montre. Avec un design circulaire, un ajustement au niveau de ses boutons et bien entendu de quoi piloter son écran.

Proposé à 35$, la solution est très intelligente car elle ne pourrait pas exister sans le recours à ce type de subterfuge technique. Si le prix de la création des circuits imprimés a largement baissé ces dernières années, le prix de revient d’une solution comme un bracelet montre reste très élevé. Il faut des séries de plusieurs milliers de pièces pour les rentabiliser. 

En récupérant ces solutions que l’on peut trouver facilement d’occasion, il est donc possible d’intégrer la carte dans un nid douillet parfaitement adapté à son usage. Et ainsi de récupérer la partie la plus complexe de l’assemblage. 

Sensor Watch : pour quoi faire ?

La solution Sensor Watch affichera sur l’écran à cristaux liquides de la montre d’origine, une solution comportant 72 segments spécifique. La solution gardera d’ailleurs sa résistance à l’eau basique si le montage est fait correctement. Ce qui ne devrait pas être trop difficile puisque la montre est prévue pour être ouverte et refermée afin de changer sa batterie CR20. La pile employée est censée lui proposer une année d’utilisation.

A l’intérieur de la montre, on retrouvera un micro contrôleur basique, une solution ARM SAM L22 Cortex-M0+ capable de faire tourner des routines basiques. Les 256 Ko de mémoire flash ne sont pas énormes et sa mémoire est limitée à 32 Ko mais c’est suffisant pour de nombreux programmes classiques du monde des microcontrôleurs. Ne comptez pas sur la monter pour vous proposer des notification ou la météo, son objectif est totalement différent. Les applications programmables reprendront des données en provenance des capteurs embarqués. Par exemple, la température ambiante. Mais comme le concept entier de Sensor Watch est d’être accessible et documenté, il sera possible d’imaginer d’autres capteurs et d’autres usages à l’ensemble. Des développements pour prendre en compte la lumière ou les mouvements sont déjà développés et on peut imaginer beaucoup d’autres fonctions très spécifiques à la solution.

La solution propose évidemment des fonctions de base comme… l’heure locale et internationale, le relevé des températures peut être fait sur 36 heures. Un système d’authentification est également intégré pour gérer des solutions demandant un mot de passe. A noter qu’il faudra ouvrir et refermer la montre à chaque fois que vous voudrez reprogrammer l’ensemble.

Si l’appareil parait un peu léger et peu exploitable face à une montre connectée moderne qui analyse des foules de choses en même temps grâce à des composants de plus en plus évolués. C’est une excellente plateforme d’initiation à divers projets, un véritable livre blanc technique qui pourrait permettre une approche ludique et amusante de nombreux concepts./ Du hacking à la programmation en passant par la gestion de ce type de micro contrôleur.

Le projet est porté par Joey Castillo et financé sur Crowd Supply.


Jaune
5 commentaires sur ce sujet.
  • 13 janvier 2022 - 18 h 56 min

    Cela peut être un outil pour des expériences scientifiques ou médicales pour intégré des capteurs spécifiques, avec beaucoup de participant, ou pour débuter un projet sans partir de zero

    Répondre
  • 14 janvier 2022 - 11 h 00 min

    La montre est l’objet le plus fiable pour équiper une personne avec un début de démence et des risques de fugue. Pour stocker des informations comme le membre de la famille à prévenir, l’adresse réelle de la personne (qui peut donner une ancienne adresse de bonne foi), son numéro de Sécurité Sociale,… Mieux que les bracelets, colliers, boitiers, la montre est un accessoire de mode privilégié, un point de repère important pour des personnes avec des troubles de la mémoire.

    Répondre
  • 14 janvier 2022 - 11 h 00 min
  • Bob
    15 janvier 2022 - 0 h 53 min

    Le même genre de module sur une montre Casio calculatrice avec une partie de l’écran matriciel histoire de faciliter le pilotage et l’affichage, ce serait parfait !

    Répondre
  • 16 janvier 2022 - 15 h 14 min

    Si il y a des ingénieurs chercheurs en quête de projet, les diabétiques ont un capteurs qui alternent d’épaule et une pompe à insuline sur l’abdomène qu’il faut informer des données du capteur et des sucres ingérés. Une montre qui biperaie pour que le patient la rapproche de l’une de ses épaules et qui enverrai directement l’information à la pompe, pourrait être un plus, même si le patient doit quand même calculer ses sucres ingérés.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *