Le HP Pavilion Mini va passer au Broadwell et accueillir B&O

Les deux lettres de la société Danoise viennent orner la face avant de la petite boite du HP Pavilion Mini désormais. Après l’épisode Beats, maintenant aux mains du concurrent Apple, HP se rapproche de Bang & Olufsen. Accessoirement , la marque suit le mouvement des processeurs.

Parce que les nouvelles minimachines de la marque vont abandonner la gamme de puces Intel Haswell pour passer au Broadwell. En soi, il ne s’agit pas d’une énorme révolution mais d’une simple et logique évolution vers la 5 eme génération de puces Intel Core.

 

Minimachines.net 2015-07-09 09_31_54

Deux modèles de ces nouveaux HP Pavilion Mini sont déjà listés sur divers sites HP dans le monde. Avec eux, on  découvre l’étendue de l’imagination et la poésie des concepteurs de ces machines avec des noms audacieux comme :

Le HP Pavilion Mini 300-130ne, premier modèle sous Broadwell puisqu’il embarque un processeur Intel Core i3-5005U avec 4 Go de mémoire vive. L’autre est le très joli HP Pavilion Mini 300-150ne qui adoptera un Intel Core i5-5200U et 8 Go de mémoire vive. Les deux auront droit à un chipset graphique Intel HD 5500, 1 To de stockage mécanique, des ports HDMI et DisplayPort, quatre ports USB 3.0, un jack audio combiné, un lecteur de cartes SD et un port Ethernet Gigabit. Evidemment un réseau Wifi sera disponible mais apparemment coincé en 802.11 b/g/n associé à un classique Bluetooth 4.0.

A ce stade, vous devez vous demander pourquoi les initiales B&O sont inscrites sur la face avant de l’appareil. Pour pas grand chose à vrai dire, il s’agit d’un transfert magique de crédit attaché à l’une marque pour l’autre. Comme pour Beats à vrai dire. L’apport de Bang& Olufsen est ici plus proche de la signature que de l’expertise audiophile. Mais c’est bon pour les ventes et ça ne coûte pas bien cher.

Bizarrement annoncés sous Windows 8.1, ce qui laisse à penser qu’il s’agit de modèles qui devraient être disponibles rapidement, ils pourront bien évidemment passer à Windows 10 dans le futur.

Source : PC Watch via Liliputing.

4 commentaires sur ce sujet.
  • 9 juillet 2015 - 10 h 23 min

    une fois de plus le goulot d’étranglement de la solution sera le HDD, a quoi bon mettre des proc surpuissant et 8G de ram si le disque ne suis pas….
    4G de ram un SSD de 128G en m-sata et un disque de 500G de backup la solution serai surement plus réactive

    Répondre
  • 9 juillet 2015 - 10 h 48 min

    du i3/i5 mobile sont pas surpuissants comparés à des “vrais” i3/i5 desktop. C’est meme quasi 2 fois moins puissant.

    Ce qui serait top c’est que le chip graphique suive vraiment ou soit modulable avec un port mxm. Mais faut pas trop demander non plus

    Ca reste deja pas mal comme miniaturisation…

    Répondre
  • 9 juillet 2015 - 11 h 07 min

    100% d’accord avec bebertjack !
    Ils feraient mieux de proposer les 2 solutions avec 128Go et 256Go de SSD.

    Répondre
  • 10 juillet 2015 - 8 h 48 min

    Un vrai NUC quoi, et pas un ersatz sans valeur ajouté.
    Peu être que le prix est plus user-friendly que la solution intel ?

    Pour le chip graphique, j’ai essayer de faire tourner : The WItcher 3 sur un Intel HD6000 hier soir. en 1080P détail au mini c’est pas jouable. je vais essayer en 768p quand j’aurai 5min.
    Sinon normalement pour les bricoleurs y a un mini port pciE qui avec l’adaptateur adéquate peux servir a brancher une CG de desktop.(a tester :p)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *