KT-R1 : une console portable ARM avec un écran 3:2

La KT-R1 fait partie de ces solutions dédiées à l’émulation de jeux de vielles consoles. Elle propose un SoC performant et un écran au format particulier.

La console KT-R1 de KT Pocket a la particularité de proposer un écran de 4.5 pouces dans un affichage en 3:2 au lieu du classique 19:9 employé par la majorité des concurrents. Un format qui correspondra peut être mieux à certains jeux d’arcade ainsi qu’aux consoles datant des écrans cathodiques 4:3. 

Prévue pour ce mois de décembre en chine, la KT-R1 proposera un SoC MediaTek Helio G99 qui propulsera un système Android 12. Les expéditions à l’international n’auront pas lieu avant le mois de janvier 2023 avec une ribambelle de variations et de prix.

La KT-R1 de base sera moulée dans un châssis en plastique avec 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage.  Des dérivés en 6/128 Go et 8/256 Go seront également disponibles, toujours accompagnés par un Helio G99. Autre option disponible, le remplacement de ce châssis par une solution en aluminium. Chaque finition proposant un choix de 4 couleurs : blanc, gris, jaune ou rouge. Enfin, il sera possible de choisir le positionnement des contrôles de l’engin. La croix directionnelle et le mini joystick à gauche pourront être positionnés en haut ou en bas suivant vos choix. Les boutons ABXY à droite ainsi que le second mini joysticks à droite resteront en place. Les gâchettes situées sur le haut de l’appareil s’attraperont à l’index de manière très classique.

Le reste ne bouge pas; l’écran 4.5 pouces emploie une dalle IPS tactile en 1620 x 1080 pixels. Le SoC est une solution composée de deux coeurs ARM Cortex-A76 CPU à 2.2 GHz et six coeurs Cortex-A55 à 2 GHz associés à un circuit graphique Mali-G57 MC2.

Une puce performante qui fera appel à un système de ventilation active pour fonctionner à plein au sein de la console. Cela offrira une solution suffisamment puissante pour prendre en charge un assez beau panel de jeux en émulation. La mémoire embarquée sera de la LPDDR4 classique et le stockage fera appel à une solution au format UFS 2.2. 

La KT-R1 proposera des fonctions classiques mais complètes comme le Wi-Fi5 et le Bluetooth 5.2, une paire de moteurs intégrés proposera des vibrations en fonction de vos jeux, des enceintes frontales offriront de la stéréo et l’engin embarquera même une paire de micros. La connectique est classique avec un lecteur de cartes MicroSDXC, un port USB Type-C et un jack audio 3.5 mm stéréo pour brancher un casque. La batterie intégrée sera de 5000 mAh. La console mesurera 16.98 cm de large pour 7.95 cm de hauteur et 18.3 mm d’épaisseur.

Les images des écrans ont été intégrées par un logiciel photo

Suivant les modèles diverses options seront présentes ou absentes. Ainsi, à partir des version 6/128 Go, le KT-R1 offrira la prise en charge du NFC, un gyroscope 6 axes, une fonction boussole et un capteur de gravité. Des fonctions inhérentes au SoC Mediatek qui seront donc câblées dans ces versions mais dont on peut douter de l’usage réel en émulation. Autre nuance, les versions de base seront livrées avec un chargeur 18 watts tandis que les modèles les plus chers auront droit à un chargeur 35 watts.

Les prix sont plutôt bien placés avec un ticket d’entrée assez bas pour le modèle 4/64 Go en plastique à 169$. Le modèle milieu de gamme en 6/128 Go sera positionné 30$ de plus et la version haut de gamme avec 8/256 Go et un châssis en métal culminera à 279$.

La distribution à l’international étant retardée, nous devrions avoir des échos des premières séries expédiées en Chine assez rapidement. Un écho qui sera probablement intéressant à analyser si l’objet vous séduit. Les premiers échos étant plutôt mitigés sur certains points. Le vidéaste ThePhawx étant assez circonspect sur certains postes à l’analyse de son unité de préproduction reçue un peu en avance. Si sa conclusion est plutôt positive sur l’ensemble au regard du prix de la version entrée de gamme, la gestion des contrôles n’est pas au niveau de certaines machines concurrentes.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

4 commentaires sur ce sujet.
  • 12 décembre 2022 - 15 h 47 min

    Cette console est le fruit d’un travail long (environ 2 ans), elle disparaissait des radars, puis réapparaissait du coup la hype montait petit à petit, un peu comme la Miyoo P60. Perso, j’ai même pensé qu’elle risquait ne jamais sortir, surtout le concept de choisir l’emplacement du joystick qui me paraissait un luxe sur des séries de production si « faibles », c’était osé !
    Elle intéresse beaucoup certains joueurs à cause de sa compacité et sa capacité à émuler correctement jusqu’à la génération gamecube. Comme d’hab, ne pas craquer et regarder les tests (sérieux).

    Répondre
  • 12 décembre 2022 - 16 h 44 min

    @prog-amateur: Oui c’est bien d’avoir un peu de recul finalement. Même si le risque c’est toujours une nouvelle annonce qui fera passer la machine tant attendue pour ringarde et espérer mieux 1 an plus tard…

    Répondre
  • 12 décembre 2022 - 18 h 34 min

    Je suppose que, contrairement a d’autres petites consoles dans le même esprit, il n’y aura pas possibilité d’en faire un petit PC sous linux…

    Répondre
  • 13 décembre 2022 - 13 h 57 min

    Merci pour cet article,ton site et la qualité depuis blogeee.

    S’ils arrivent à proposer le catalogue NGC, la côte va clairement monter de mon côté.
    Sinon, vu que c’est un android, il y aura compatibilité avec le xbox game pass ultimate?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *