Dasung Link : une liseuse E Ink 6.7 pouces d’un nouveau genre

La liseuse Dasung Link se présente comme un gros smartphone à encre numérique mais il ne fonctionne pas vraiment comme une solution classique.

On a déjà croisé la marque Dasung dans d’autres annonces et sa dernière présentation de produit montre une société qui cherche à innover. En plus des écrans de PC traditionnels exploitant de l’encre numérique, la marque présente aujourd’hui une sorte d’écran secondaire pour smartphone. Le Dasung Link.

La compagnie chinoise propose ainsi une solution de 6.7 pouces de diagonale d’un nouveau genre. Son encre numérique offrira une excellente lisibilité à vos textes et données à condition de l’employer en connexion directe avec votre smartphone. La solution est assez simple d’emploi, soit en utilisant une solution filaire en USB, soit via une connexion sans fil, le Dasung Link se connecter à votre smartphone dans lequel il ira puiser les informations à afficher. Avec évidemment le gros avantage de proposer un affichage qui ne craint pas la lumière du monde extérieur. Des écrans qui proposent 300 pixels par pouce sur une surface tactile permettant de piloter l’autre appareil à distance. Le corps du Dasung Link est réalisé en aluminium et mesure 8 mm d’épaisseur.

Le châssis propose également des boutons physiques qui permettent des interactions avec le système pour changer de page ou gérer le volume. Un éclairage frontal est également disponible pour illuminer l’écran pour acceder à des contenus dans l’obscurité. Il sera possible de régler sa puissance et sa chaleur afin de s’adapter à tout type d’environnement facilement.

Trois modèles seront proposés, il s’agit en réalité du même affichage mais au fonctionnement différent. Le premier sera compatible Android, le second se connectera avec les iPhone. Le dernier fonctionnera avec un câble USB et des smartphones compatibles. Typiquement des solutions ayant la possibilité de se connecter à un écran via leur sortie USB. Les trois permettront de conserver son smartphone dans sa poche ou dans son bagage pour ne sortir que la petite liseuse.

Pratique dans les transports, dans les environnements très lumineux ou en extérieur, cet écran secondaire se comportera comme une solution classique avec tous les avantages de l’encre numérique. Il sera possible de lire tout type de documents gérés par le smartphone, livres numériques, partitions, documents variés et même images. Un mode de rafraichissement rapide permettra de piloter de manière plus fluide des pages web.

Un passage dans la vidéo ci dessus montre la fluidité de l’appareil en action à partir de 12’30, et l’affichage se débrouille très bien pour proposer un défilement fluide. Il semble par contre difficile d’imaginer un usage multimédia pour regarder des films ou des séries ou jouer à des titres rapides.

La liseuse et la cover/batterie

Le Dasung Link pourra également profiter d’une protection lui offrant une batterie allant de 5000 à 6800 mAh pour les versions sans fil, le modèle USB tirera son alimentation de l’appareil hôte auquel il sera relié. Prévu pour une distribution en Chine dès le 12 décembre pour le moment, sans aucune information de distribution à l’international, ce produit semble être une alternative intéressante aux smartphone à encre numérique. On ne connait malheureusement pas encore son tarif qui déterminera le réel intérêt de la solution. Si le prix est abordable, cet accessoire pourra être vraiment utile à de nombreux utilisateurs qui trouveront ici un produit compact et lisible pour parcourir littérature et documents techniques en tous lieux sans avoir à utiliser une dalle LCD classique.

Sources : zhuanlan.zhihu.comWeibo via Liliputing

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

16 commentaires sur ce sujet.
  • 12 décembre 2022 - 14 h 20 min

    Ça, ça me plait, pour éviter une obsolescence de son tel eink, c’est parfait.
    Le coût devrait être allégé en plus.

    Répondre
  • 12 décembre 2022 - 15 h 20 min

    Je suis preneur d’une mise à jour (ou d’un nouvel article) lorsque les prix, et les éventuels distributeurs, seront connus.

    Le produit est intéressant et semble bien fini. Mais j’espère qu’il n’utilise pas une fonction type « Miracast » pour récupérer l’écran du smartphone. Si c’est pour décharger 2 appareils en même temps ou déclencher des actions « fantômes » parce que l’appareil est déverrouillé et dans un sac…

    PS : j’avoue ne pas avoir regardé la vidéo en entier, juste la partie pointée par Pierre où on voit les 2 écrans (smartphone et Dasung-link) simultanément.

    Répondre
  • 12 décembre 2022 - 15 h 38 min

    @Lionel: Je suis cela de près car le produit m’intéresse aussi. Je ferais une maj dans un nouveau billet ou dans celui-ci suivant la pertinence des nouvelles infos.

    Répondre
  • 12 décembre 2022 - 16 h 52 min

    La solution est … curieuse ! Pourquoi ne pas faire un smartphone eink sous android avec google services intégrés. Cela leur permettrait de se démarqué immédiatement d’une concurrence qui justement peine a séduire a cause de ce manque. Enfin je suis assez curieux du prix; si ce produit devait sortir à 150€ cela me paraitrait cher mais les fonctionnalités pourrait le justifier. Au delà ça ne serait pas raisonnable.

    Répondre
  • 12 décembre 2022 - 17 h 03 min

    @Rémi: Cela existe déjà mais en pratique les gens que je connais avec ce type de smartphones E-ink ont… un second smartphone. Pour le multimédia, la photo, etc. Ce qui fait 2 fois la dépense smartphone pour un seul usage supplémentaire.
    Il existe surement des utilisateurs de smartphone E-Ink dont l’usage photo/video/web est secondaire mais je pense que c’est finalement un micro marché.

    Répondre
  • 12 décembre 2022 - 18 h 49 min

    Ah et bien voilà quelque chose de nouveau, excellente idée

    Super pour utiliser son GPS en plein jour/soleil ou pour lire des infos, des SMS, whatapp’s et compagnie
    effectivement cela permet de conserver son smartphone quel que soit le modèle
    la batterie du smartphone va également durer plus longtemps

    Évidemment cela dépend de l’usage que l’on a de son smartphone, pour ceux qui utilisent majoritairement du multimédia, l’intérêt est moindre

    C’est vraiment le prix qui va décider si c’est intéressant ou pas

    Répondre
  • 12 décembre 2022 - 20 h 36 min

    @Pierre Lecourt:

    Malheureusement le Yotaphone n’est plus la solution était excellente mais il aurait fallut un grand constructeur pour la démocratiser

    Répondre
  • 12 décembre 2022 - 20 h 56 min
  • 12 décembre 2022 - 21 h 04 min

    @Rémi: salut remi, ca s’apelle le yotaphone, malheureusement la société russe avait été racheté par les chinoi puis ca a coulé

    Répondre
  • 12 décembre 2022 - 21 h 24 min

    @Rémi:
    une liseuse « correcte » c’est 120/140€ donc il faut que l’écran soit plutôt < 100€ pour devenir un complément liseuse pour téléphone. Au delà je ne vois pas l'intérêt par rapport à une liseuse.
    Cherchant une liseuse pour mes enfants, cette solution me parait très intéressante en complément de leurs téléphones.

    Répondre
  • 12 décembre 2022 - 23 h 45 min

    Je ne sais pas si c’était le yotaphone, mais je me souviens d’un téléphone avec 2 écrans : 1 lcd classiques pour les usages classiques android, et 1 eink qui permettait d’afficher heures, notifs & co sur l’autre face.

    J’ai la conviction que le format flip style book n’est pas mort (vu tous les flip covers qui se vendent), et je vois bien un flip avec un côté eink et l’autre côté lcd. Avec un peu d’intelligence dans la charnière pour rabattre le eink sur le lcd en mode liseuse ?

    J’aurais même tendance à penser que la R&D pourrait inventer un écran hybride avec un fond eink, et une surcouche lcd par dessus. Lorsque le LCD est éteint, et transparent, le eink jouerait à fond. Et lorsqu’on veut du multimédia, de la luminosité, de la vitesse, on active le LCD.
    Matériellement, je ne vois rien d’impossible.

    Il me semble surtout que la limitation serait logicielle : le eink n’étant pas dans le paradigme d’Android, la solution ne serait pas exploitée/exploitable, et le projet est déjà mort avant de naitre…

    Répondre
  • 13 décembre 2022 - 9 h 19 min

    @Emmanuel:
    L’intérêt par rapport à une liseuse c’est la richesse d’applications et de contenu disponibles sur le smartphone principal.
    Une appli cartographique en randonnée, une application de lecture de mangas en ligne, et sûrement plein d’usages auxquels je ne pense pas.

    Répondre
  • 13 décembre 2022 - 11 h 49 min

    @leclerc: Oui je connais ce « vieux » modèle. Je faisais plutôt référence a Hisense qui sort des produits correcte mais dépourvut des google services. Onyx avait teasé un smartphone en e-ink qui semble avoir disparu des radars.

    Répondre
  • 13 décembre 2022 - 11 h 53 min

    @Emmanuel: Je suis passé par du kindle, du kobo pour finalement acheter une likebook Mars. L’apport d’un android complet sur une liseuse m’a donné l’impression d’avoir enfin un outils complet.
    Je suis assez d’accord avec toi sur le prix a 100€ j’hésite peu ou pas, a 150 je relis plusieurs fois les tests pour voir si je ne peux vraiment pas m’en passer

    Répondre
  • 13 décembre 2022 - 17 h 01 min

    @StarDreamer: « Il me semble surtout que la limitation serait logicielle : le eink n’étant pas dans le paradigme d’Android, la solution ne serait pas exploitée/exploitable, et le projet est déjà mort avant de naitre… »
    Cette remarque est étonnante au vu du nombre de liseuses intégrant Android. Sans compter les quelques smartphones ayant ou intégrant encore ce type d’écran (quelques exemples dans les commentaires ici même).

    Répondre
  • 17 décembre 2022 - 0 h 29 min

    Intéressant, mais faudrait que ça soit vraiment pas cher. Le BOOX Poke4 Lite est vendu 140 $ par exemple chez https://onyxboox.com/boox_poke4lite. À peu près le même taille, poids définition etc mais android 11. Il doit donc pourvoir se débrouiller tout seul s’il y a du wifi dans le coin sans avoir un smartphone compagnon. Clairement orienté liseuse, c’est vrai, mais android devrait permettre au moins d’utiliser les applications cloud de google, de stocker des notes de chantier en plein soleil etc

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *