Kindle PaperWhite 2021 : USB Type-C, recharge sans fil et écran 6.8″

C’est donc confirmé, la Kindle ou plutôt les Kindle PaperWhite 2021 sont officialisées par Amazon qui les propose déjà en commande.

La gamme de liseuses Amazon subit son quatrième lifting et donc sa cinquième édition avec une nouvelle génération Kindle Paperwhite 2021 déclinée en deux modèles distincts en France. La Kindle Paperwhite 2021 prend la place de l’ancien modèle et la Kindle Paperwhite Signature Edition ajoute quelques fonctionnalités.

Kindle PaperWhite 2021

Comme annoncé, l’écran grandit. Sa diagonale passant de 6 à 6.8″ tout en restant à 300 ppi. L’autonomie n’en sera pas affectée avec une capacité de batterie adaptée à cette nouvelle demande. Les bordures d’écran supérieures et de côté sont désormais de 10.2 mm et la liseuse prend finalement un peu d’embonpoint. Le modèle 2019 mesure 11.03 x 16 cm de côté et 8.3 mm d’épaisseur pour un poids de 174 grammes. Le modèle 2021 mesure 12.46 x 17.42 cm de côté et 8.1 mm d’épaisseur pour 205 grammes.

Kindle PaperWhite 2021

La façade de la liseuse est plane, l’écran est plat de bout en bout  avec un rebord éloigné de la zone de texte qui prendra moins la poussière. 

La version Signature Edition arrive, quant à elle, a 12.5 x 17.4 cm pour 8.1 mm d’épaisseur et 208 grammes. Une différence qui s’explique en partie par la présence d’un chargeur sans fil compatible Qi dans la dernière version. Aucun chargeur n’est présent avec la liseuse et vous devrez donc en acquérir un séparément pour une charge sans fil de 10 Watts max.

Amazon table sur 10 semaines d’usage « classique » d’une liseuse, comprendre 1/2 heure de lecture par jour sans Wifi… La marque promet également une meilleure réactivité avec un changement de page 20% plus rapide. Mais la meilleure nouvelle est sans doute le passage à un port USB Type-C qui remplacera le port MicroUSB si pénible du précédent modèle. Cela ne veut pas pour autant dire que la recharge sera plus rapide. Simplement, vous n’aurez plus à chercher le sens du port pour enficher votre câble. Cela veut également dire que votre liseuse n’aura pas besoin de conserver un vieux câble MicroUSB. Vous pourrez utiliser des câbles plus récents et présents de manière quasi universelle désormais.

Kindle PaperWhite 2021

Les bordures ont été affinées, puisqu’elles ne font plus que 10,2 mm d’épaisseur, ce qui suffit à embarquer les 17 LEDs d’éclairage ajustable. C’est l’autre grosse évolution de ce nouveau modèle qui met l’accent sur la qualité de sa lumière pour un usage en mode sombre. Désormais, la lumière pourra s’ajuster en intensité comme en chaleur. De manière manuelle sur la Kindle Paperwhite 2021 ou automatique sur le modèle Signature Edition.

Kindle PaperWhite 2021

La norme IP8 est respectée et les modèles sont disponibles respectivement en 8 et 32 Go de stockage. Le module Wifi passe d’un Wifi4 à un Wifi5 tout en conservant un module Bluetooth compatible avec les livres audio de la marque.

Kindle PaperWhite 2021

Enfin, Amazon met l’accent sur le recyclage des produits pour construire ses appareils. 60% de plastique recyclé entre dans la composition du châssis et de la structure des tablettes. Ce qui explique sans doute la disparition de l’option d’une liseuse blanche pour ne laisser que les versions noires. L’emballage est également issu de filières bois responsables ou de recyclage.

La Kindle PaperWhite 2021 est déjà en vente sur le site d’Amazon à 139.99€ avec publicités et 149.99€ sans. La version Signature Edition avec charge sans fil et 32 Go est à 189.99€ sans publicité. Pour le moment, aucun modèle avec publicité de cette version n’est proposé. Les anciens modèles simples à 79.99€ et la Kindle PaperWhite 2019 sont toujours disponibles à 109.99€ en 8 Go avec pub et 10€ de plus sans pub. La version 32Go avec pub étant à 129.99€ et 10€ de plus sans pub. Probablement jusqu’à écoulement des stocks.*

A noter qu’une version « Kids+ » est également disponible aux US avec un abonnement du même nom qui n’est pas proposé en France. 


secret
14 commentaires sur ce sujet.
  • gat
    22 septembre 2021 - 10 h 23 min

    merci pour cette news je ne comprend pas pourquoi les liseuses. ne permettent pas la prise de note au stylet
    je trouve ça fous

    Répondre
  • 22 septembre 2021 - 10 h 54 min

    J’ai l’impression que les nouvelles Kindle paperwhite sont enfin compatibles avec Audible.

    Répondre
  • 22 septembre 2021 - 10 h 58 min

    @gat:

    Il existe une multitude d’appareils à écran eink cumulant fonction liseuse et prise de note, dont certains ont même fait l’objet de billets de blog de la part de Pierre ;-)

    Quelques exemples aléatoires et non exhaustifs :

    Bookeen Notéa : https://bookeen.com/pages/notea-bloc-notes-numerique
    Boox Nova Air : https://onyxboox.com/boox_novaair
    Kobo Elipsa : https://fr.kobobooks.com/products/kobo-elipsa
    reMarkable 2 : https://remarkable.com/store/remarkable-2
    Supernote A6X : https://supernote.com/

    Répondre
  • 22 septembre 2021 - 12 h 10 min

    J’ai acheté mon premier Paperwhite il y a un an, tant pis, je ne vais pas changé bien que cette itération avec son design moderne et surtout son écran plus grand soit très séduisante!

    Répondre
  • 22 septembre 2021 - 15 h 01 min

    Et toujours pas de lecture du format EPUB ! C’est une info qui peut être utile de mentionner …

    Répondre
  • 22 septembre 2021 - 15 h 17 min

    @TeddyK: Disons que c’est un peu long de dire tout ce que un objet ne fait pas. Quand aux Epub, avec le logiciel Calibre, ce n’est pas franchement un gros problème.

    https://calibre-ebook.com/fr

    Répondre
  • 22 septembre 2021 - 15 h 48 min

    @Pierre Lecourt:
    Je suis d’accord avec @TeddyK.
    Pour moi également, l’écosystème fermé du Kindle est un NO-GO. J’utilise également Calibre, il marche très bien, mais on peut ne pas adhérer au concept fermé du Kindle. Ceux qui ne connaissent pas bien le sujet risquent de se faire piéger et d’être déçus de leur achat, ça mériterai une remarque pour avertir les potentiels acquéreurs.

    Répondre
  • 22 septembre 2021 - 15 h 55 min
  • 22 septembre 2021 - 16 h 53 min

    @Pierre Lecourt
    L’ancien modèle avec 8Go et pubs est tombé à 89,99€ !

    Répondre
  • 23 septembre 2021 - 10 h 36 min

    C’est marrant, je dois être le seul à avoir tous mes équipements en microUSB et pas encore en USB-C !
    Ah si, j’ai un casque sans fil acheté il y a qq mois en usb-c, et c’est la galère car j’ai que des câbles microusb … lolilol ^o^

    Pour ceux, comme moi, qui vivent encore avec le microUSB, sachez que quelques marques chinoises reconnues (BaseUS & co) font des câbles avec connecteurs reversibles (ils fonctionnent dans les 2 sens), très solides de surcroit. Bon, il faut mettre le prix (4-5€ sur Aliexpress) mais c’est incomparable en qualité face à un câble noname 10€ le pack de 3 cables réversibles, tant côté microUSB que côté USB-A (je n’avais pas vu en achetant !).

    Et c’est du solide, mes précédents achats en BaseUS, de 2018, n’ont toujours pas lâché malgré des usages quotidiens.

    Répondre
  • 23 septembre 2021 - 10 h 39 min
  • 23 septembre 2021 - 11 h 57 min

    Plus jamais je n’acheterai du matos de chez amazon. j’avais une kindle paperwhite acheté il y a 4 ou 5 ans, au bout de 2an et des poussiere la tablette est tombé en panne sans raison et rien n’est prevu par amazon pour reparer le materiel. quand on les appelle ils nous suggerent de la balancer et d’en acheter une nouvelle. ha si… ils proposaient un bon d’achat de 10 ou 20e pour du matos acheté au prix fort 2 ans avant. c’est juste scandaleux. allez voir plutot du coté de kobo. eux au moins ils reparent les tablette en cas de panne.

    Répondre
  • 23 septembre 2021 - 14 h 18 min

    @Pierre Lecourt:
    la non prise en compte du format epub par les liseuses Kindle c’est un point essentiel à mon avis.
    Un lecteur audio qui ne lirait pas le format MP3 et exigerait de les convertir ça passerait très mal auprès des clients.

    Répondre
  • 23 septembre 2021 - 14 h 35 min

    @TeddyK: Oui, si il précisait « je lis les MP3 » sans le faire. Ou comme une voiture qui dirait « je bois du Diesel et du GPL » sans accepter évidemment le GPL. Par contre si Spotify faisait un lecteur audio qui ne lisait pas les MP3 ça ne serait sans doute pas un soucis. C’est exactement ce que fait Amazon avec Kindle, un écosystème propriétaire.

    Facilement contournable mais clairement propriétaire.

    Alors je ne suis pas ok avec cette volonté d’enfermement des clients et je préfère moi aussi les Epub. Mais si la Kindle ne va pas lire les Epub alors que la marque ne dit jamais qu’elle va le faire, c’est pas vraiment un reproche qu’on peu lui faire. Si le lecteur audio de ton exemple ne lit pas les MP3 en précisant tous les formats avec lequel il est compatible… Et bien c’est somme toute également difficile de lui reprocher.

    Comprend moi bien, je ne suis pas pro DRM sur les livres, je ne suis pas un grand fan du système d’Amazon et j’utilise Calibre pour profiter de mes Epub. Mais il y a une différence entre mon appréciation personnelle, celle qui se traduit ici régulièrement par des rappels sur l’existence de Calibre par exemple, et sur le produit en lui même.

    Si demain j’apprenais que les nouvelles Kindle bloquent l’usage de Calibre, tu peux être sûr que j’en parlerais sans mâcher mes mots (comme j’ai parlé d’autres soucis liés aux DRM auparavant pour HP, Sonos ou Amazon…) en attendant j’ai parfois un peu de fatigue a répéter encore et encore les mêmes choses.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *