La nouvelle Kindle Paperwhite 2021 sera plus grande avec 6.8 pouces

Amazon s’apprête à lancer de nouvelles liseuses Kindle avec deux modèles ayant pour point commun un affichage plus important. L’écran numérique passe de 6 à 6.8 pouces.

Amazon semble être prêt au lancement d’une nouvelle série de liseuses avec une Kindle Paperwhite 2021 et un modèle Kindle Paperwhite Signature Edition un peu plus évoluées. 

Kindle Paperwhite 2021

Le nouveau modèle de liseuse numérique Amazon Kindle Paperwhite 2021 sera plus grand et mieux éclairé. La fiche technique de l’engin fait état de ce changement important dans l’affichage de l’objet. Un passage de 6 à 6.8″ qui se traduit par un amincissement de trois des quatre bordures de l’objet.

Kindle Paperwhite 2021

La cinquième génération de liseuse d’Amazon n’est pas encore officielle mais devrait être lancée sous peu, un évènement matériel est programmé pour le 28 Septembre, ce qui signerait peut être la commercialisation de ces engins à l’international. Le distributeur a laissé fuiter des informations sur ses sites Canadien et Mexicain au sujet de ces modèles 2021. De quoi glaner suffisamment d’informations pour dresser un portrait des engins.

Kindle Paperwhite 2021

On retrouve donc une diagonale de 6.8″ avec une densité de 300 pixels par pouce identique au précédent modèle. Ce qui signifie une évolution de la définition de l’affichage. Les dimensions physiques de l’objet ne devraient pas évoluer, ce sont les bordures qui sont amincies de manière a aménager plus d’espace pour l’écran.

Autre changement, le nombre de LEDs qui vont éclairer la surface pour une lecture dans un environnement sombre. On passe de 5 à 17 LEDs avec un système d’ajustement de température de couleur pour obtenir l’affichage le plus adapté à votre usage et votre vue. Cette évolution aura sans doute un impact sur la qualité et l’homogénéité de l’affichage de la liseuse et donc du texte à parcourir.

La solution entrée de gamme, la Kindle Paperwhite 2021, proposera une résistance à l’eau IP8 et embarquera toujours 8 Go de stockage. La version Signature Edition proposera, quant à elle, 32 Go en interne et offrira deux gadgets intéressants. Le premier avec un chargeur par induction qui permettra de recharger sa batterie en posant l’objet sur un chargeur  sans fil. Le second avec un capteur optique permettant d’ajuster automatiquement la luminosité du rétro éclairage en fonction de l’environnement.

Les prix indiqués sur le site Canadien d’Amazon montrent une évolution en douceur pour le modèle Kindle Paperwhite 2021. On passe des 140 $ Canadiens actuels à 149$ Canadiens. Une évolution de 9$ qui se traduit au cours du jour à environ 6€. On peut donc s’attendre à une évolution du prix chez nous d’une dizaines d’euros. La version Signature Edition passe, quant à elle, à 210 $ Canadiens… soit environ 140€ HT ce qui se rapproche du prix actuel de la Kindle PaperWhite actuelle chez nous qui est de 169.99€ (et actuellement en promo à 139.99€).

Pas une révolution donc mais un engin qui sera sans doute un peu plus confortable en terme de lecture et probablement sans incidence sur le tarif de l’objet.

Sources : /r/KindleGood eReader, The eBook Reader et Liliputing


Jaune
3 commentaires sur ce sujet.
  • 21 septembre 2021 - 23 h 03 min

    J’avais une liseuse, mais depuis trois ans j’emploie simplement mon téléphone, où j’ai installé les trois applis que j’utilise (Kindle, Scribd et FBReader).
    Seuls avantages de la liseuse à mon sens : l’autonomie et la lecture en plein soleil.

    Répondre
  • 22 septembre 2021 - 9 h 27 min

    @Greg: Vous oubliez le repos pour les yeux, le rapport masse/volume qui rend son utilisation sécuritaire, le fait qu’une liseuse ne fait que ça et permet de se concentrer sur la lecture et donc de se déconnecter du reste comme le permet un vrai livre favorisant le repos. Lire sur une liseuse le soir permet de trouver le sommeil.

    Ce sont aussi des machines solides qu’on n’a pas peur de poser et de ranger n’importe où.

    Les smarphones sont des machines à tout faire qui ne font rien à peu près correctement, dont les écrans sont difficiles à régler en fonction de l’heure et de la luminosité ambiante, qui importunent via les notifications et ne permettent pas la concentration, dont les écrans sont trop étroits pour une lecture non fatiguante.

    Je ne comprends pas l’intérêt d’utiliser l’appli Kindle sur un smartphone. Un coup de Calibre sur pc transforme n’importe quel mobi ou EW3 en epub.

    Maintenant, je peux comprendre qu’on préfère avoir un seul objet à tout faire plutôt qu’un objet dédié pour faire chaque chose. C’est une question de goût personnel. Mais pour ma part, rien ne vaut une liseuse pour vraiment lire.

    Répondre
  • 22 septembre 2021 - 11 h 33 min

    L’autre grande nouveauté de ces Kindle est le passage à l’USB type C, comme pour leurs dernières tablettes.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *