KillMii : Une Wii dans une boite de bonbons

Les boites de bonbons à la menthe Altoids sont utilisées depuis des lustres par les makers pour leur solidité et leur disponibilité. La KillMii est une console d’émulation de la Wii qui tient dans l’une d’elles.

Il y a 12 ans que la Nintendo Wii est arrivée sur le marché de la console de salon et se distinguait de la concurrence par des choix techniques visant plus le gameplay et l’univers de la console que la performances brute. 

Des choix qui ont permis à de nombreux bricoleurs de proposer des versions mobiles de la console de salon sans toutefois jamais arriver au résultat proposé par la KillMii… A  savoir une Wii 100% fonctionnelle dans une boite de quelques centimètres de côté.

Pour bien comprendre le côté incroyable de cette réalisation, il faut avant tout comprendre qu’il ne s’agit pas d’une émulation de la console au travers d’une carte de développement mais bien d’un portage réel des composants de la solution de Nintendo. 

2018-10-09 17_30_19-minimachines.net

Il  a fallu un an et demi de travail à son créateur pour toucher au but. La Wii embarquée est totalement fonctionnelle et emploie le vrai système de Nintendo sur le vrai matériel de la console. Tant et si bien que tous les jeux fonctionnent parfaitement sans soucis ou altérations techniques. Le travail demandé pour parvenir à ce résultat est assez incroyable même si, son créateur l’avoue lui même, le résultat est dépourvu de sens.

2018-10-09 17_42_53-minimachines.net

La KillMii est bourrée de défauts : Elle devient rapidement chaude voire brûlante à l’usage malgré la présence d’un ventilateur 35 mm.

2018-10-09 17_46_32-minimachines.net

La KillMii n’a pas la possibilité de lire de disques optiques. Elle n’offre que quelques minutes d’usage au vu de la batterie embarquée et évidemment les boutons et autres contrôles proposés sont loin du confort et de l’ingéniosité des fameuses manettes gyroscopiques sans fil de la Wii d’origine. Le rendu de l’image est également dégradé sur le petit écran embarqué de 2 pouces couleur en 320 x 240 mm…

2018-10-09 17_43_16-minimachines.net

Pourquoi s’attacher à intégrer ce type de matériel dans une solution que l’on devine d’avance trop petite pour être exploitable ? Outre le pari contre soi même de parvenir à ce résultat et la joie de voir la tête d’un ami lorsque l’on sortira sa KillMii pour lancer une partie d’un bon jeu Wii, il y a le défi que représente cette intégration. Il ne reste plus à son auteur que de repenser son boitier dans un format un peut plus grand, un peu plus confortable et permettant d’intégrer des batteries de capacités supérieures pour obtenir un engin parfaitement exploitable.

Je ne serais pas surpris de revoir cette KillMii en version 2.0 dans un châssis imprimé en 3D.

Source : Bitbuilt via  Boing Boing

13 commentaires sur ce sujet.
  • 9 octobre 2018 - 18 h 57 min

    Sacrifier une aussi belle boîte de bonbon pour un truc pareil… :/
    L’objet est marrant mais la prise en main doit pas être top.

    Répondre
  • 9 octobre 2018 - 19 h 36 min

    Mmmh… L’auteur de ce truc a certainement beaucoup appris. Faire soi même c’est pas mal pour apprendre.

    Répondre
  • 9 octobre 2018 - 20 h 38 min

    Aujourd’hui, un smartphone d’une taille comparable, mais avec un bien meilleur écran est capable de lancer un jeu Wii…

    Répondre
  • 9 octobre 2018 - 20 h 55 min

    @Annoshim: Oui mais c’est de l’émulation… et ça m’étonnerait qu’elle soit parfaite sur tous les jeux.
    Là c’est le matos d’origine.

    Répondre
  • 9 octobre 2018 - 21 h 30 min

    @Annoshim: Oui, mais c’est pas l’idée. C’est un peu comme sortir une calculatrice pour résoudre une équation sans savoir la résoudre sur le papier avec un crayon. L’important n’est pas le résultat, c’est le chemin parcouru.

    Répondre
  • 9 octobre 2018 - 21 h 38 min

    C’est un travail impressionnant, le mec a réussi une intégration folle presque digne d’un bijoutier.
    Alors oui c’est trop petit, mais du tout ça fait parler ^^ ceci dit, je confirme les dires de Pierre : un boîtier plus grand, un écran avec une meilleure résolution, une powerbank en guise de batterie, une meilleure dissipation thermique (genre heatsink + ventilo), et il peut faire une belle console Wii miniature.

    Répondre
  • 9 octobre 2018 - 22 h 13 min

    Je n’avais pas encore lu ton article que je pensais exactement ce que tu conclus quant à un boitier imprimé en 3D pour installer ce matériel. Les imprimantes permettent maintenant d’éviter de détourner l’usage d’anciens appareils ou de boites en tous genres afin d’y installer ce type de montages. Je suis en tout cas stupéfait du boulot réalisé par ce bidouilleur, chapeau !

    Répondre
  • 11 octobre 2018 - 12 h 42 min
  • 11 octobre 2018 - 13 h 17 min

    Il existe des ampli DAC vendus assez cher dans ces mêmes boîtes à bonbon

    Répondre
  • 11 octobre 2018 - 13 h 21 min
  • 11 octobre 2018 - 13 h 47 min

    @francois: énorme, tu as vu l’intérieur ?! y a des fils partout, je sais meme pas comment ils arrivent à s’y retrouver, chapeau en tout cas.
    Le plus fort selon moi, est qu’ils arrivent à connecter des écrans au PCB de la Wii peut importe la taille de la machine (en connecteur HDMI, OK mais là j’imagine pas du tout comment c’est fait).

    Répondre
  • 15 octobre 2018 - 15 h 40 min

    Le premier et le plus doué pour faire ce genre de truc, c’est un certain Gman.
    Cherchez “Gman’s mod” sur Youtube, vous allez halluciner. Il a fait plusieurs Wii, une gaecube, une PS2…

    Répondre
  • 15 octobre 2018 - 15 h 41 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *