Intel TV-Box, le fondeur s’intéresse de près à votre téléviseur

La marque est déjà présente dans le monde des téléviseurs connectés avec plusieurs réussites comme la FreeBox en France mais ne compte pas en rester là. Intel travaille à la conception d’une TV-Box, un engin qui pourrait transformer durablement le paysage audiovisuel de certains pays très “cablés”.

Intel ne se cache pas  de son intérêt pour les TV-Box, la réussite de la Freebox était déjà mise en avant sur le CES 2011 et le fondeur  a très vite pris en compte ce format de machines comme nouveau point d’ancrage pour ses ventes futures. La télévision reste un des enjeu les plus important commercialement aujourd’hui et Intel veut y avoir sa place.

freebox revolution

Cela va se traduire par la première TV-Box signée par Intel et non pas par un partenaire. pas sur que les remous de cette annonce arrive vraiment jusqu’à chez nous mais cela pourrait faire du bruit outre-Atlantique ou les cablo-opérateurs ont sur le sol US énormément de materiel pour amener le contenu de leurs réseaux aux téléviseurs sur place. Les fameuses petites boites prétextes à toutes sortes de visites de la part de faux réparateurs dans de nombreux films.

Leur existence est menacée par un transport de données via Internet, moins coûteux pour les émetteurs et surtout moins dépendant des fournisseurs de ces boites. Intel l’a bien compris et voudrait proposer une offre plus ouverte, une TV-Box capable de distribuer tout type de contenu et non plus celui négocié au mieux par  l’opérateur. Un changement d’époque dans un pays ou pour tout voir il faut parfois plusieurs petits boîtiers les uns sur les autres et autant de contrats mensuels.

Intel y croit beaucoup, a investit énormément d’argent pour ces solutions et va donc présenter des solutions “universelles” sur le sol US. La marque a part exemple injecté plus de 6.5 millions d’euros dans Movea, la société qui a développé le système gyroscopique de la télécommande de la Freebox Révolution. But du jeu pour Intel, porter cette technologie dans ses périphériques et ses machines avec en ligne de mire une TV-Box à son nom.

intel-tv-controller

Intel pourrait présenter d’ici la fin de l’année un engin très semblable à nos propres box, une machine capable de diffuser des contenus transporter par internet et de les afficher en direct : Vidéo à la demande mais aussi télévision et l’équivalent du contenu câblé. Reste à savoir qui sauterait le pas chez les diffuseurs US. Si Intel a les moyens de décider quelques producteurs majeurs, beaucoup de cablo-opérateurs préfèrent leur propre mode de diffusion qui capte les clients de manière bien plus importante qu’une solution “universelle”.

A un moment où beaucoup d’acteurs semblent s’intéresser à cette option, on parle ‘Apple mais aussi d’Amazon, est-ce qu’Intel va vouloir investir dans ce type de solution qui ne fait à priori pas vraiment partie de son coeur de métier. Si la marque obtient des contrats sérieux avec certains diffuseurs, elle pourrait essaimer des boîtiers rapidement sur l’ensemble du territoire américain. Reste à savoir, dans un second temps, si cette progression sera limitée aux US ou si l’appétit d’Intel pourrait se traduire par une extension vers d’autres pays.

Source : Slashgear

2 commentaires sur ce sujet.
  • 24 juin 2013 - 20 h 53 min

    c’est peut etre parce que je ne connais pas du tout le monde des média US, mais je ne comprends pas du tout qui peut acheter ce genre de boite. En france ou ici en belgique on s’abonne à un distributeur de flux qui refourgue sa box, que ce soit des gens comme free ou orange ou numéricable, pas de box pas de flux…

    Vraiment je ne comprends pas l’interet.

    Répondre
  • 24 juin 2013 - 21 h 19 min

    @sourioplafond: Il n’y a pas de box ADSL aux US. La télé passe par des cablo-opérateurs historiquement très puissants. ils ont été affaiblis par l’arrivée de l’apple TV mais une des bataille a venir est clairement le passage de la télé vers Internet comme nous le connaissons.

    Les infrastructures du câbles ont coûté très cher et donc tous les opérateurs freinent des 4 fers a l’évolution de ce schéma de distribution de la télé, comme en France on a voulu faire durer au maximum le minitel a cause de l’investissement et de l’argent “captif” que cela représentait.

    Tout le monde sait qu’a terme la télé passera par internet, reste a savoir quand et par qui.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *