Les processeurs Intel Kaby Lake ULV débarqueront au second trimestre 2017

Dès le second trimestre 2017, Intel promet des processeur Kaby Lake ULV pour les machines mobiles. Nous découvrirons alors des processeurs quadruple coeurs alignant 15 watts de TDP clairement à destination des ultrabooks et autres machines hybrides. C’est une première chez Intel et cela pourrait signer une belle augmentation de performances pour nos PC.

Deux modèles de puces sont intéressants sur ce document publié par NotebookCheck.net. Si celui-ci est vrai et si il est respecté par Intel tant en terme de calendrier que de déploiement, la première génération de puces Kaby Lake ULV gravée en 14 nanomètres réserverait son lot de surprises.

Minimachines

La plus importante est sans conteste l’arrivée de solutions ULV1 en quadruple coeurs, cette gamme “U” chez Intel est en effet, pour la première fois, compilée de cette manière chez le fondeur. Elle afficherait un TDP de 15 Watts, soit le même que pour son modèle de processeur double coeurs. L’un comme l’autre, ils emploieraient un processeur graphique Intel HD Graphics. Cela pourra signifier clairement un gain de performances à l’usage et donc un éventail plus large de possibilités et d’usages pour les machines.

Un modèle Intel Kaby Lake ULV allant de 15 à 28 Watts de TDP est également listé, il serait, quant à lui, en deux coeurs mais proposerait un circuit graphique Intel Iris plus performant.

Kaby Lake

Le modèle Y, les Core M, ne bougera pas avec toujours un double coeur associée à de l’Intel HD Graphics pour 6 petits watts de TDP. En revanche, un modèle de série H dédiée aux machines de jeux portables, profiterait de Kaby Lake pour offrir un Quadruple coeur pour 18 Watts de TDP seulement. Une très faible consommation comparée aux 35 et 45 watts des puces de cette gamme. De quoi voir débarquer des machines plus portables dans le secteur des engins gaming ? Peut être que la vraie bonne nouvelle viendra surtout du fait de l’autonomie de ces nouveaux modèles. Avec un circuit graphique externe en relais, la solution ne devrait pas forcément être très différente des machines actuelles en terme de design ou d’autonomie en jeu. Par contre, pour un usage plus classique, avec un processeur ne consommant que 18 watts de TDP, il sera possible de retrouver une autonomie beaucoup plus importante.

Notes :

  1. Ultra Low Voltage
12 commentaires sur ce sujet.
  • 24 août 2016 - 18 h 10 min

    “Par contre, pour un usage plus classique, avec un processeur ne consommant que 18 watts de TDP, il sera possible de retrouver une autonomie beaucoup plus importante.”

    que représente la conso du CPU par rapport à l’ensemble des composants ?
    (c’est une question pas un piège… j’ai juste l’impression que le gain ne sera pas “beaucoup plus”)

    Répondre
  • 24 août 2016 - 19 h 01 min

    @Augure: Ben sachant que tu peux avoir grosso modo les mêmes perfs en FHD avec un 18W plus Nvidia Pascal qu’un 45W avec une solution classique, il y a moyen d’optimiser tout cela :)

    Répondre
  • 24 août 2016 - 20 h 10 min

    en faite je me demandais quel % de conso le CPU représentait !
    (je n’ai pas trouvé l’info)

    Si l’écran représente (par exemple) 80% de la conso, je ne suis pas sur que baisser de 20% la conso du CPU joue bcp ! ;)

    Répondre
  • 24 août 2016 - 20 h 50 min

    Les séries U et T à faible TDP ne servent pas qu’aux PC portables, ils servent également aux mini-PCs (et plus gros PCs) fanless qui peuvent donc tourner 24/7. Dans ces conditions l’augmentation de performances ou la baisse de la consommation à performances identiques est appréciable (sachant par ailleurs que l’écran associé lui n’est allumé que lorsque nécessaire).

    Répondre
  • 24 août 2016 - 21 h 16 min

    @Frolicfrog: C’est vrai mais c’est malheureusement ultra minoritaire comme marché.

    Répondre
  • 24 août 2016 - 21 h 33 min

    OUAH si c’est vrai on aura enfin des ultrabook quad core ^^
    Et ca ca donne envie, très envie même !

    Répondre
  • 24 août 2016 - 22 h 58 min

    @Pierre Lecourt: C’était surtout une remarque pour Augure qui ne voyait pas trop l’intérêt de baisser la conso s’il y a un écran… ;-)

    Répondre
  • 25 août 2016 - 7 h 30 min

    @Pierre Lecourt:

    ce n’est pas ultra minoritaire, il ne faut pas exagérer, ça peut servir aux NAS pour particuliers et professionnels, voire des box TV (?)

    Répondre
  • 25 août 2016 - 9 h 40 min

    Ou aux brix céléron (N2807 ici) qui servent de pc du quotidien.

    Répondre
  • 25 août 2016 - 10 h 03 min

    @Frolicfrog: moi je parlais de impact sur l’autonomie.
    je m’interrogeais plus sur l’utilisation du “bcp plus” par Pierre !

    je suis méfiant, je crois que j’ai trop souvent été déçu !
    (et même quand j’ai changé mon C2D en C2D”P”… j’ai pas vu un gain extraordinaire en autonomie… :/ )

    @Jerry Khan Kiri Goal: les NAS c’est plus du TDP de 5W qui est visé !!! ;)

    Répondre
  • 25 août 2016 - 10 h 36 min

    @Jerry Khan Kiri Goal: Je ne crois pas avoir jamais vu de puces ULV dans un NAS mais je ne suis pas le marché pro avec bcp d’assiduité !

    Répondre
  • 5 septembre 2016 - 17 h 38 min

    […] Les trois autres font grimper leur TDP à 10 Watts ce qui est une consommation supérieure aux actuelles solutions Braswell et qui fait dire à Intel que ces processeurs auront plutôt vocation a équiper des machines sédentaires : Mini PC, All In One et autres tours. Une décision plus marketing qu’autre chose puisque des solutions à Ultra basse consommation sont désormais commercialisées par la marque en 15 watts de TDP. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *